Voulx

Voulx
Voulx
L'église Notre-Dame-de-l'Isle.
Blason de Voulx
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Seine-et-Marne
Arrondissement Provins
Canton Nemours
Intercommunalité Pays de Montereau
Maire
Mandat
Nicolas Bolze
2014-2020
Code postal 77940
Code commune 77531
Démographie
Gentilé Voulxois
Population
municipale
1 762 hab. (2016 en augmentation de 0,97 % par rapport à 2011)
Densité 140 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 16′ 54″ nord, 2° 58′ 09″ est
Altitude 76 m
Min. 82 m
Max. 157 m
Superficie 12,60 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Île-de-France

Voir sur la carte administrative d'Île-de-France
City locator 14.svg
Voulx

Géolocalisation sur la carte : Seine-et-Marne

Voir sur la carte topographique de Seine-et-Marne
City locator 14.svg
Voulx

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Voulx

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Voulx
Liens
Site web http://www.voulx.fr

Voulx (prononcé vou[ks]) est une commune française située dans le département de Seine-et-Marne en région Île-de-France.

Ses habitants sont appelés les Voulxois et Voulxoises[1].

Géographie

Localisation

Voulx est un village rural du Gâtinais situé au sud-est du département de Seine-et-Marne, et en limite des départements de l'Yonne et du Loiret, à 13 km au sud de Montereau-Fault-Yonne.

Communes limitrophes

Lieux-dits et écarts

La commune compte de nomnreux hameaux et écarts : Le Moulin de Savenet - Limosin - Le Haut du Charme - Le Moulin de la Tour - Les Foulons - Lichiot - Le Moulin aux Serpes - Moulin des Cailloux - Maison Deronet - La Mare - Les Percherons[2].

hydrographie

Le système hydrographique de la commune se compose de neuf cours d'eau référencés :

  • la rivière Orvanne, longue de 38,9 km[3], affluent du Loing, venant de Diant et allant vers Thoury-Férottes, ainsi que :
    • un bras de 0,7 km[4] ;
    • un bras de 0,4 km[5] ;
    • un bras de 0,2 km[6] ;
    • un bras de 0,1 km[7] ;
    • un bras inférieur à 0,1 km[8] ;
    • un bras inférieur à 0,1 km[9] ;
    • un bras inférieur à 0,1 km[10] ;
    • le fossé 01 de Favenet, 1,8 km[11], qui conflue avec l’Orvanne.

La longueur linéaire globale des cours d'eau sur la commune est de 5,57 km[12].

Toponymie

Le nom de la localité est mentionné sous les formes Vois en 1132[13], ecclesiam Beatae Mariae de Vois en 1152[14],[15] et en 1230[16] ; Voes dès la fin du XIIe siècle[17] ; Voys en 1293[18],[19] ; Voues et Vous en 1531[20] puis Voux.

La lettre l, d'addition moderne est une lettre parasite, elle n'apparaît que dans les premières années du XIXe siècle.

C'est à tort qu'on prononce Vouxe ; on ne fait pas sentir l'x; dans Vaux et on devrait prononcer Vou pour Voux, comme on prononce Vau pour Vaux.

Histoire

Au Moyen Âge, les terres sont partagées entre les chanoines de St-Jean de Sens, l’abbaye de Villechasson à Chevry-en-Sereine et le seigneur de Diant[2].

Blanche de Castille, régente du royaume de France, crée à Voulx l'une des cinq prévôtés du gâtinais[2]

Circonscriptions d'Ancien Régime

Intendance : Paris - Election : Montereau - Subdélégation : Montereau - Grenier à sel : Montereau - Coutume : Lorris-Montargis - Parlement : Paris - Bailliage : Nemours - Gouvernement : Ile-de-France - Diocèse : Sens - Archidiaconé : Sens - Doyenné : Marolles[2].

Politique et administration

Rattachements administratifs et électoraux

La commune se trouve dans le département de Seine-et-Marne.

Lors de sa création par la Révolution française, elle était rattachée à l'arrondissement de Fontainebleau, puis en 1926 à celui de Melun, et à nouveau, en 1988, à celui de Fontainebleau[21]. Afin de faire coïncider les limites d'arrondissement et celles des intercommunalités, elle intègre le l'arrondissement de Provins[22].

Pour l'élection des députés, elle fait partie depuis 1988 de la deuxième circonscription de Seine-et-Marne.

Elle faisait partie depuis 1801 du canton de Lorrez-le-Bocage-Préaux[21]. Dans le cadre du redécoupage cantonal de 2014 en France, la commune intègre le canton de Nemours.

Intercommunalité

La commune a adhéré en 2012 à la petite communauté de communes du Bocage Gâtinais.

Dans le cadre des dispositions de la loi portant nouvelle organisation territoriale de la République (Loi NOTRe) du 7 août 2015, qui prévoit que les établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) à fiscalité propre doivent avoir un minimum de 15 000 habitants (et 5 000 habitants en zone de montagnes), cette intercommunalité éclate, et certaines de ses communes, dont Biennes, sont rattachées le à la communauté de communes des Deux Fleuves (CC2F)[23], qui prend, lors de cette extension, la dénomination de communauté de communes du Pays de Montereau, dont est membre la commune.

Liste des maires

Liste des maires successifs[2]
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1946 1947 Haïm Ghinsberg    
1947 1959 André Rousseau    
mars 1959 septembre 1959 Pierre Boudeville    
septembre 1959 1963 Louis Gleizal    
1963 1965 Jeanne Vivinus    
1965 1988 Jean Deramaix   Démissionnaire
décembre 1988 mars 1989 Danièle Pincelotti    
1989 1995 Simone Sainton    
1995 2001 Daniel Berthelot    
mars 2001 2008 Jean Picard    
mars 2008 En cours
(au 28 juin 2018)
Nicolas Bolze SE Réélu pour le mandat 2014-2020

Politique de développement durable

L'entrée du hameau de Voulx est améliorée fin 2017 avec l'enfouissement des réseaux , le changement de candélabre, la création de trottoirs et d'emplacements de stationnements et la réfection de la chaussée, par l'action de la commune, de l'intercommunalité et du département[24].

Distinctions et labels

En 2014, la commune a reçu le label « Ville Internet @ »[25].

Population et société

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[26]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[27].

En 2016, la commune comptait 1 762 habitants[Note 1], en augmentation de 0,97 % par rapport à 2011 (Seine-et-Marne : +4,43 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 0361 0191 0669781 1701 1441 1821 1501 185
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 1901 1961 2301 2001 1851 1981 1401 1361 088
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
1 0621 1341 100933944968954956944
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
1 0331 1521 2471 2961 5481 7631 7671 7391 761
2016 - - - - - - - -
1 762--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[21] puis Insee à partir de 2006[28].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement

Les écoles de Voulx sont situées à proximité du centre du village à environ 300 m de la mairie de Voulx, rue de la Berle. Depuis 2017, elles sont administées par la commune[29].

Sécurité

L’installation de la vidéoprotection est en cours d’expérimentation début 2016 à Voulx, désigné village test, sous l’autorité de la gendarmerie. Cette expérimentation concerne plusieurs communes du secteur[30].

Manifestations culturelles et festivités

Le festival Les Féeries Du Bocage se déroule tous les ans le 1er week-end de juin. La première édition s'est déroulée les 2 et 3 juin 2012. Le festival est organisé par Godo Illustrateur[31].

Économie

Culture locale et patrimoine

Lieux et monuments

Avant de devenir église, l'édifice a servi de prieuré à l'ordre de Saint-Benoît. L'édifice est situé sur un espace traversé par un cours d'eau canalisé, l'Orvanne, dont le débit est maîtrisé par de multiples aménagements. La construction est en grès et en calcaire.
Le plan est celui d'une nef flanquée d'une tour carrée sur la façade nord et prolongée d'un chevet. À cette nef ont été adjoints des bas-côtés, au nord, construits perpendiculairement. Les voûtes de la nef sont en croisées d'ogives. Leurs nervures sont très élégamment peintes de vives couleurs en leur croisement. Le chevet carré abrite un chœur majestueux composé d'un appareillage de grande qualité. L'extrémité de l'abside est percée d'une grande fenêtre à doubles meneaux. La façade de l'autel est ornée des statues des quatre évangélistes entourant le Christ.
C'est une église du XIIe siècle, agrandie avec une inspiration templière au XVe siècle. Le clocher trapu est un vestige des enceintes fortifiées du XVIe siècle.

Voulx dans les arts

Personnalités liées à la commune

  • Hyacinthe Carron, député sous la Troisième République, est décédé à Voulx.
  • Alexis Charriau, élu municipal de 1959 à 1989, maire par Intérim à la démission de Jean Deramaix. Natif de Bretagne, résistant engagé, il arrive à Voulx avec la 2e DB où il s'installe et devient forgeron et maréchal-ferrand. Le parvis de la mairie a été renommé Alexis Charriau en 2012[34].

Héraldique, devise et logotype

« Paix ou guerre, ce m'est honneur! »[réf. nécessaire]

Voir aussi

Bibliographie

Articles connexes

Liens externes

Notes et références

Notes

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références

  1. Habitants de Voulx, habitants.fr.
  2. a b c d et e « Voulx », Société d’Histoire, d’Archéologie, de Généalogie et d’Echange - SHAGE 77 (consulté le 7 septembre 2018).
  3. Sandre, « Fiche cours d'eau - L’Orvanne (F4398000) »
  4. Sandre, « Fiche cours d'eau - Bras de l'Orvanne (F4393701) »
  5. Sandre, « Fiche cours d'eau - Bras de l'Orvanne (F4394001) »
  6. Sandre, « Fiche cours d'eau - Bras de l'Orvanne (F4394501) »
  7. Sandre, « Fiche cours d'eau - Bras de l'Orvanne (F4394551) »
  8. Sandre, « Fiche cours d'eau - Bras de l'Orvanne (F4394601) »
  9. Sandre, « Fiche cours d'eau - Bras de l'Orvanne (F4394701) »
  10. Sandre, « Fiche cours d'eau - Bras de l'Orvanne (F4394801) »
  11. Sandre, « Fiche cours d'eau - Fossé 01 de Favenet (F4398700) »
  12. Site SIGES – Seine-Normandie (Système d’information pour la gestion des eaux souterraines en Seine-Normandie), consulté le 27 décembre 2018
  13. Dans une charte d'Henri Sanglier, archevêque de Sens.
  14. Archives de l'Yonne, H. 15.
  15. Dans une bulle du pape Eugène III.
  16. Dans une vente faite par Ancel de Dormelles.
  17. Dans une charte de Louis VII.
  18. Dans un acte consenti par Guillaume de Voys, official de Reims.
  19. Dans un pouillé du diocèse de Sens, conservé aux Archives de l'Yonne, G. 224.
  20. Dans le procès-verbal de la coutume de Lorris.
  21. a b et c Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  22. « Arrêté du 30 décembre 2016 du préfet de la région d'Île-de-France portant modification des limites territoriales des arrondissements du département de Seine-et-Marne », Recueil des actes administratifs de la préfecture d'Île-de-France, no spécial IDF-001-2017-01,‎ , p. 11-23 (lire en ligne [PDF], consulté le 21 août 2018).
  23. « La CC2F s’agrandit : La communauté de communes du Bocage Gâtinais est vouée à disparaître. Sur les 8 communes qui la composent, 6 vont rejoindre la CC2F au prochain », La République de Seine-et-Marne,‎ (lire en ligne, consulté le 2 septembre 2018).
  24. Jean-Marie Albouy-Guidicelli, « CCPM : un nouveau visage pour l'entrée de Voulx », sur http://jmag77.typepad.com/jmag_info, (consulté le 7 septembre 2018).
  25. Palmarès des Villes Internet sur le site officiel de l'association.
  26. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  27. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  28. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  29. « Scolarite », Services municipaux, sur http://www.voulx.fr (consulté le 7 septembre 2018).
  30. Nicolas Fillon, « La commune désignée village test pour la vidéoprotection : Vidéoprotection, traversée du village, déchetterie… Le point sur les annonces faites pour 2016 lors des vœux du maire (DVD) de Voulx, Nicolas Bolze », La République de Seine-et-Marne,‎ (lire en ligne, consulté le 7 septembre 2018).
  31. Site du Festival Les Féeries Du Bocage
  32. « L'église », notice no PA00087330, base Mérimée, ministère français de la Culture
  33. « Église à Voulx », Monumentum - Carte des Monuments Historiques français (consulté le 7 septembre 2018).
  34. « Inauguration du parvis « Alexis Charriau » a la mairie de voulx le 24 mars 2012 », Actualités, sur http://www.voulx.fr (consulté le 7 septembre 2018).