Léchelle (Seine-et-Marne)

Léchelle
Léchelle (Seine-et-Marne)
L'avenue de la Gare vers 1900.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Seine-et-Marne
Arrondissement Provins
Canton Provins
Intercommunalité Communauté de communes du Provinois
Maire
Mandat
Guy-Jacques Paget
2014-2020
Code postal 77171
Code commune 77246
Démographie
Population
municipale
592 hab. (2016 en augmentation de 5,15 % par rapport à 2011)
Densité 27 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 34′ 38″ nord, 3° 23′ 28″ est
Altitude Min. 97 m
Max. 172 m
Superficie 22,05 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Léchelle

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Léchelle

Léchelle est une commune française située dans le département de Seine-et-Marne en région Île-de-France.

Ses habitants sont appelés les Léchellois.

Géographie

Communes limitrophes

Hydrographie

Le système hydrographique de la commune se compose de six cours d'eau référencés :

  • la rivière Voulzie, longue de 43,9 km[1], affluent de la Seine en rive droite ;
    • le ru de Souspoix, 1,6 km[2], et ;
    • le ru des Grillons, 4,4 km[3], affluents de la Voulzie ;
    • le fossé 01 des Puttes Pierres, 3 km[4], et ;
    • le fossé 01 des Rieux, 3,7 km[5], et ;
    • le canal des Ormes ou conduite de réalimentation de la Seine à la Voulzie , long de 24,3 km[6], qui confluent avec la Voulzie.

Par ailleurs, son territoire est également traversé par l’aqueduc de la Voulzie.

La longueur linéaire globale des cours d'eau sur la commune est de 13,9 km[7].

Toponymie

Le nom de la localité est mentionné sous les formes Ecclesia de Scala Domo en 1164[8] ; Leschieres en 1222[9],[10] ; Apud Leschieras vers 1210[11] ; Lescheriae en 1250[12] ; La maison fort de Leschieres en 1262[13] ; Lescelles en 1410[14] ; Leschelles lez Prouvins en 1494[15] ; Leschelles en 1499[16] ; Lechelle lez Provins en 1512[17].

De latin Liscarias : « le lieu où les plantes croisent rapidement »[18], « lieu plein de roseaux »[19].

Histoire

Politique et administration

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
1995 2008 Jacques Michel    
mars 2008   Edmond Kaluzny    
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[20]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[21].

En 2016, la commune comptait 592 habitants[Note 1], en augmentation de 5,15 % par rapport à 2011 (Seine-et-Marne : +4,43 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
354388392417452449450451525
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
530532513453488456444472495
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
621492467366458478460452457
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
410355350413490525530558588
2016 - - - - - - - -
592--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[22] puis Insee à partir de 2006[23].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie

Personnalités liées à la commune

Jean-Pierre Freyburger, maitre boulanger-pâtissier, président de l'association patronale des boulangers-pâtissiers neuchatelois, membre-fondateur du musée des moulins du Col-des-Roches. Ne en 1945 et décède en 2006. Il a marque de son empreinte le canton de Neuchatel de par son extraordinaire qualité professionnelle et de par son dévouement dans les diverses associations des montagnes neuchateloises. il fut le créateur des fameuses pendules en chocolat.

Lieux et monuments

Événements

Culture

Sports

Jumelages

Voir aussi

Bibliographie

Articles connexes

Liens externes

Notes et références

Notes

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références

  1. Sandre, « Fiche cours d'eau - La Voulzie (F23-0400) »
  2. Sandre, « Fiche cours d'eau - Ru de Souspoix (F2301100) »}
  3. Sandre, « Fiche cours d'eau - Ru des Grillons (F2301000) »}
  4. Sandre, « Fiche cours d'eau - Fossé 01 des Puttes Pierres (F2304000) »
  5. Sandre, « Fiche cours d'eau - Fossé 01 des Rieux (F2303000) »
  6. Sandre, « Fiche cours d'eau - Canal des Ormes (Conduite de Realimentation de la Seine à la Voulzie) (F2--3702) »,
  7. 77246 Site SIGES – Seine-Normandie (Système d’information pour la gestion des eaux souterraines en Seine-Normandie), consulté le 16 février 2019
  8. Prou, Doc. sénonais de la coll. Tarbé, p. 51.
  9. Livre des vassaux.
  10. Henri Stein et Jean Hubert, Dictionnaire topographique du département de la Seine-et-Marne, Paris, (lire en ligne), p. 314.
  11. Longnon, I, p. 112.
  12. Rôles des fiefs, 824.
  13. Longnon, I, p. 276.
  14. Archives nationales, S 1012, p. 150.
  15. Archives nationales, S 1012, p. 95.
  16. Archives nationales, P 1773, n° 665.
  17. Archives de la Seine-et-Marne, E 1901.
  18. Société d'histoire et d'archéologie de l'arrondissement de Provins - Imprimerie Ch. Louage - 1892 -Bulletin de la Société d'histoire et d'archéologie de l'arrondissement de Provins - Page 110.
  19. Ernest Nègre - 1990 - Toponymie générale de la France - Page 95 - (ISBN 2600028838).
  20. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  21. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  22. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  23. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.