Passy-sur-Seine

Passy-sur-Seine
Passy-sur-Seine
La mairie.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Seine-et-Marne
Arrondissement Provins
Canton Provins
Intercommunalité Communauté de communes Bassée-Montois
Maire
Mandat
Serge Breton
2014-2020
Code postal 77480
Code commune 77356
Démographie
Gentilé Passitois
Population
municipale
49 hab. (2016 en augmentation de 4,26 % par rapport à 2011)
Densité 11 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 25′ 30″ nord, 3° 20′ 58″ est
Altitude Min. 60 m
Max. 74 m
Superficie 4,53 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Île-de-France

Voir sur la carte administrative d'Île-de-France
City locator 14.svg
Passy-sur-Seine

Géolocalisation sur la carte : Seine-et-Marne

Voir sur la carte topographique de Seine-et-Marne
City locator 14.svg
Passy-sur-Seine

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Passy-sur-Seine

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Passy-sur-Seine

Passy-sur-Seine est une commune française située dans le département de Seine-et-Marne en région Île-de-France.

Ses habitants sont appelés les Passitois.

Géographie

Localisation

Passy-sur-Seine est à 9,5 km à l'est de Bray-sur-Seine.


Communes limitrophes

Géologie et relief

Sud de la plaine alluviale de la Bassée.

Hydrographie

Le système hydrographique de la commune se compose de cinq cours d'eau référencés :

  • le fossé 01 de l'Étang Sanguinoye, canal de 1,35 km[1] ;
  • le cours d'Eau 01 de Toussacq , 2,81 km[2] qui conflue avec la Seine ;
  • le cours d'Eau 01 du Moulin Hauts Champs , long de 5,39 km[3], qui conflue avec un bras de la Seine ;

et

  • le fossé 01 de Champsouchard, 3,50 km[4], et ;
  • le fossé 01 des Perches, 2,84 km[5], qui confluent avec le canal 01 de Mézières .

La longueur linéaire globale des cours d'eau sur la commune est de 5,24 km[6].

Urbanisme

Lieux-dits, écarts et quartiers

La commune compte 17 lieux-dits administratifs répertoriés[7].

Occupation des sols

En 2019, le territoire de la commune se réparti[Note 1] en 94,5 % de terres arables, 5,5 % de zones urbanisées et < 0,5 % de forêts[6].

Toponymie

Le nom de la localité est mentionné sous les formes Pacey au XIe siècle[8] ; Paciacum en 1249[8] ; Paci vers 1265[9] ; Pacy en 1648 (Pouillé Alliot) ; Passy-les-Feuillages au XVIIIe siècle[10] ; Passy-le-Feuillage en 1841[8].

Feuillage : De feuiller avec le suffixe -age. « Feuiller le fourneau », c'est recouvrir un fourneau à charbon de bois d'une couche de feuilles vertes, qu'on recouvre à son tour de frasil et d'un peu de terre.
Les toponymes sont de puissants vecteurs de la mémoire. Très souvent ils portent témoignage d’espaces qui ont disparu ou ont été transformés, il n’y a plus les installations pour fabriquer du charbon de bois.
Le feuillage des arbres peut nourrir les bêtes: certains arbres produisent un fourrage bienvenu lors de sécheresse.

Passy-sur-Seine, ou Passy-le-Feuillage, dérive de la forme Passiacum, avec le double s, qui existe au XVe siècle. Le pouillé d'Alliot écrit Pacy, traduction du véritable nom primitif Paciacus[11].

Toponyme issu de l'anthroponyme latin Paccius[12] (« paisible »)[13].

Histoire

Passy-sur Seine (ou Passy-le-Feuillage selon l’une des variantes rencontrées dans certains documents) est la plus petite commune de Seine-et-Marne ; en 2005, elle comptait 36 habitants.
Pourtant, ce petit village qui n’a jamais été très peuplé, possédait, au moins à partir du XVIe siècle, un château dont il ne reste plus aujourd’hui que le pavillon sud.
L’histoire de Passy est liée à la famille des Veelu, qui possède la seigneurie pendant environ un siècle et demi (de la moitié du XVIe siècle à la fin du XVIIe siècle)[14].

Politique et administration

Liste des maires

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1981 2008 Pierre Germann   agriculteur
2008 2014 Yves Peron    
2014 2020 Serge Breton [15]   enseignant

Politique environnementale

Population et société

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[16]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2008[17].

En 2016, la commune comptait 49 habitants[Note 2], en augmentation de 4,26 % par rapport à 2011 (Seine-et-Marne : +4,43 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
12078968310596827770
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
799190799281868886
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
707675636880696862
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2007 2008
433124393134394041
2013 2016 - - - - - - -
5249-------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[18] puis Insee à partir de 2006[19].)
Histogramme de l'évolution démographique

Manifestations culturelles et festivités

Économie

  • Exploitations agricoles.

Culture locale et patrimoine

L'église.

Lieux et monuments

  • L'église Saint-Quentin, XIIe siècle[20].
  • Le pavillon sud de l'ancien château de Passy aujourd'hui disparu, XVIe siècle.

Personnalités liées à la commune

Voir aussi

Bibliographie

Articles connexes

Liens externes

  • Passy-sur-Seine sur le site de la CC Bassée-Montois

Notes et références

Notes

  1. Statistiques de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols “Corine Land Cover”.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références

  1. Sandre, « Fiche cours d'eau - Fossé 01 de l'Étang Sanguinoye (F2206002) »
  2. Sandre, « Fiche cours d'eau - Cours d'Eau 01 de Toussacq (F2208000) »
  3. Sandre, « Fiche cours d'eau - Cours d'Eau 01 du Moulin Hauts Champs (F2203000) »
  4. Sandre, « Fiche cours d'eau - Fossé 01 de Champsouchard (F2201500) »
  5. Sandre, « Fiche cours d'eau - Fossé 01 des Perches (F2202000) »
  6. a et b Site SIGES – Seine-Normandie (Système d’information pour la gestion des eaux souterraines en Seine-Normandie), consulté le 12 juin 2019
  7. Site territoires-fr.fr consulté le 14 juin 2019 sous le code commune 77356.
  8. a b et c Henri Stein et Jean Hubert, Dictionnaire topographique du département de la Seine-et-Marne, Paris, (lire en ligne), p. 414.
  9. Longnon, I, p. 218.
  10. Archives de la Seine-et-Marne, G 409.
  11. Bulletin de la Société d'histoire et d'archéologie de l'arrondissement de Provins - 1892 - Page 46.
  12. Ernest Nègre - Toponymie générale de la France - Volume 1 - Page 578.
  13. Paul Bailly, 1989, Toponymie en Seine-et-Marne, page 8, (ISBN 2402033592).
  14. DIRECTION des ARCHIVES, du PATRIMOINE et des MUSÉES DÉPARTEMENTAUX.
  15. « Annuaire des communes de Seine-et-Marne », sur um77.fr (Union des maires de Seine-et-Marne) (consulté en mai 2014).
  16. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  17. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  18. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  19. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.
  20. « Le mobilier classé de l'église », base Palissy, ministère français de la Culture