Villiers-sur-Morin

Villers-sur-Morin
Villiers-sur-Morin
La mairie
Blason de Villers-sur-Morin
Blason
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Seine-et-Marne
Arrondissement Meaux
Canton Serris
Intercommunalité Communauté de communes du Pays Créçois
Maire
Mandat
Agnès Audoux
2018-2020
Code postal 77580
Code commune 77521
Démographie
Gentilé Villermorinois
Population
municipale
1 937 hab. (2016 en augmentation de 2,92 % par rapport à 2011)
Densité 308 hab./km2
Géographie
Coordonnées 48° 51′ 40″ nord, 2° 52′ 54″ est
Altitude Min. 44 m
Max. 134 m
Superficie 6,28 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Seine-et-Marne

Voir sur la carte administrative de Seine-et-Marne
City locator 14.svg
Villers-sur-Morin

Géolocalisation sur la carte : Seine-et-Marne

Voir sur la carte topographique de Seine-et-Marne
City locator 14.svg
Villers-sur-Morin

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Villers-sur-Morin

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Villers-sur-Morin
Liens
Site web villiers-sur-morin.fr

Villiers-sur-Morin est une commune française située dans le département de Seine-et-Marne et de la région Île-de-France, à proximité de Crécy-la-Chapelle.

Les habitants sont appelés les Villermorinois et Villermorinoises.

Géographie

Le grand Ru.

Localisation

Villiers-sur-Morin est située dans la Brie, qui forme l'est du Bassin parisien. Elle est longée au nord par le Grand Morin.

Elle est proche de l'autoroute A4 et est desservie par la gare de Villiers - Montbarbin, située sur la commune de Crécy-la-Chapelle.

Communes limitrophes

Ses communes limitrophes sont Crécy-la-Chapelle, Coutevroult, Voulangis, Villeneuve-le-Comte, et Couilly-Pont-aux-Dames.

Géologie et relief

La commune est classée en zone de sismicité 1, correspondant à une sismicité très faible[1].

Climat

Hydrographie

Le système hydrographique de la commune se compose de huit cours d'eau référencés :

La longueur linéaire globale des cours d'eau sur la commune est de 7,56 km[10].

Toponymie

Histoire

Villiers-sur-Morin est un village de la Brie devenu un village de la banlieue parisienne.

Politique et administration

Rattachements administratifs et électoraux

La commune se trouve dans l'arrondissement de Meaux du département de Seine-et-Marne. Pour l'élection des députés, elle fait partie depuis 1988 de la cinquième circonscription de Seine-et-Marne.

Elle faisait partie depuis 1793 du canton de Crécy-la-Chapelle[11]. Dans le cadre du redécoupage cantonal de 2014 en France, la commune est désormais rattachée au canton de Serris.

Intercommunalité

La commune est membre de la communauté de communes du Pays Créçois, créée fin 2000 et qui succédait au district rural de Crécy-la-Chapelle-Vallée du Grand Morin créé le , dont elle faisait déjà partie.

Liste des maires

Liste des maires successifs[12]
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1804   M. Marchand    
1807 1808 M. Delaporte    
1809 1811 M. Barrois    
1814 1830 M. Giverne    
1831   Charles Giverne   Cultivateur
1846   Jean Louis Isidore Vallet   Cultivateur
1865 1876 Pierre Antoine Berthier   Propriétaire
1876   Etienne Zéphirin Levesque   Vigneron
1878   Charles Étienne Bequet   Propriétaire
1881   Pierre Antoine Berthier   Propriétaire
1865   Emile Auguste Pottier   Propriétaire
1890   Ferdinand Laurent   Rentier
1919   Albert Cottin   Entrepreneur
1920   Eugène Juvigny   Maraîcher
1925 1953 Charles Demaux   Cultivateur
1953 1959 Émile Pottier    
1959 1986 Alain Renault    
juin 1986 2001[13] Jacques Corpechot DVD Chef d'entreprise[14]
Président de la CC du Pays Créçois (1995 → 2008)
mars 2001 septembre 2018[15],[16] Daniel Chamaillard   Artiste peintre
Démissionnaire
décembre 2018[17] En cours
(au 10 décembre 2018)
Agnès Audoux   Commerçante

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[18]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[19].

En 2016, la commune comptait 1 937 habitants[Note 1], en augmentation de 2,92 % par rapport à 2011 (Seine-et-Marne : +4,43 %, France hors Mayotte : +2,44 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
824856849837842805782747783
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
746724737686622593579533524
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
555566543550535545526642621
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
6145978301 0541 3581 5271 6551 8491 925
2016 - - - - - - - -
1 937--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[11] puis Insee à partir de 2006[20].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine

Église Saint-Rémi.
Lavoir de Retz.

Lieux et monuments

Villiers-sur-Morin abrite les différentes maisons de ses personnalités célèbres.

Elle abrite aussi l’hôtel-restaurant-café-concert d’Eugène Ancelin, chef de la fanfare de Villiers et musicien de bal. Cette auberge, dénommée la « Maison Ancelin », située à côté de l’église Saint-Rémi le long du ru, devint en 1890 le « Cercle artistique ». Elle s’appellera successivement la « maison Tuffin » en 1900, la « maison Borniche » en 1903, « la Clef des Champs », avant de devenir une maison d’habitation à la fin des années 1970 ainsi qu'un restaurant appelé "La Table du Curé".

Personnalités liées à la commune

  • Amédée Servin (1829-1884), peintre, venu s'y installer à partir de 1857-1860 ; il y est mort.
  • Jules Grenier (1844-1888).
  • Michel Houellebecq y a vécu enfant chez sa grand-mère Henriette Thomas, née Houellebecq, avant d'aller au lycée à Meaux.

Héraldique

Blason de Villiers-sur-Morin Blason D'azur au chevron renversé d'argent accompagné en chef d'une fleur de lys d'or.
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes

  • « Dossier complet : Commune de Villiers-sur-Morin (77521) », Recensement général de la population de 2014, INSEE, (consulté le 31 mars 2018).

Notes et références

Notes

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2019, millésimée 2016, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2018, date de référence statistique : 1er janvier 2016.

Références

  1. « Plan séisme consulté le 3 septembre 2018 »
  2. Sandre, « Fiche cours d'eau - Le Grand Morin (F65-0400) »
  3. Sandre, « Fiche cours d'eau - Bras du Grand Morin (F6585201) »
  4. Sandre, « Fiche cours d'eau - Bras du Grand Morin (F6585101) »
  5. Sandre, « Fiche cours d'eau - Bras du Grand Morin (F6585301) »
  6. Sandre, « Fiche cours d'eau - Le Grand Ru (F6584000) »
  7. Sandre, « Fiche cours d'eau - Ru le Dainville (F6584500) »
  8. Sandre, « Fiche cours d'eau - La Marsange (F4770600) »
  9. Sandre, « Fiche cours d'eau - ru de Misère (F6584600) »
  10. Site SIGES – Seine-Normandie (Système d’information pour la gestion des eaux souterraines en Seine-Normandie), consulté le 14 décembre 2018
  11. a et b Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  12. « Villiers-sur-Morin », Seine-et-Marne, Société d’Histoire, d’Art, de Généalogie et d’Échange - SHAGE77 (consulté le 11 décembre 2018).
  13. Hervé Sénamaud, « L'ancien maire poursuit l'association en diffamation », Le Parisien, édition de Seine-et-Marne,‎ (lire en ligne, consulté le 11 décembre 2018) « Une citation directe émanant de Jacques Corpechot, le maire de Villiers-sur-Morin jusqu'en mars 2001 et actuel troisième adjoint de la commune. Egalement président de la communauté de communes du Pays créçois, il s'estime en effet gravement diffamé (...). »
  14. « Jacques Corpechot : Associé Gérant, AIVEA Conseils et Assurances », sur https://fr.linkedin.com (consulté le 30 mars 2018).
  15. « Monsieur Le Maire, Daniel Chamaillard a démissionné, vous pouvez consulter la lettre destinée à ses administrés », Nouvelles, sur https://www.villiers-sur-morin.fr, (consulté le 11 décembre 2018).
  16. S.R., « Villiers-sur-Morin : de nouvelles élections municipales les 2 et 9 décembre : Le maire, Daniel Chamaillard, a donné sa démission de son mandat de maire en septembre ainsi que plusieurs conseillers municipaux », Le Parisien, édition de Seine-et-Marne,‎ (lire en ligne, consulté le 11 décembre 2018).
  17. Sébastien Roselé, « Villiers-sur-Morin : Agnès Audoux, 53 ans, est la nouvelle maire : Des élections avaient été organisées le 2 décembre à la suite de la démission du maire et de plusieurs conseillers municipaux », Le Parisien, édition de Seine-et-Marne,‎ (lire en ligne, consulté le 11 décembre 2018) « La liste de la nouvelle première magistrate occupe quinze des dix-neuf sièges. Les quatre autres vont à l’opposition ».
  18. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  19. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  20. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015 et 2016.