Vendrest

Vendrest
Vendrest
La mairie-école.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Île-de-France
Département Seine-et-Marne
Arrondissement Meaux
Intercommunalité Communauté de communes du Pays de l'Ourcq
Maire
Mandat
Francis Chesné
2020-2026
Code postal 77440
Code commune 77490
Démographie
Gentilé Vendrestois
Population
municipale
730 hab. (2017 en augmentation de 0,27 % par rapport à 2012)
Densité 41 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 02′ 50″ nord, 3° 05′ 41″ est
Altitude Min. 66 m
Max. 206 m
Superficie 17,73 km2
Élections
Départementales Canton de La Ferté-sous-Jouarre
Législatives Sixième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Île-de-France
Voir sur la carte administrative d'Île-de-France
City locator 14.svg
Vendrest
Géolocalisation sur la carte : Seine-et-Marne
Voir sur la carte topographique de Seine-et-Marne
City locator 14.svg
Vendrest
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Vendrest
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Vendrest
Liens
Site web vendrest.fr

Vendrest est une commune française située dans le département de Seine-et-Marne en région Île-de-France.

Ses habitants sont appelés les Vendrestois(es).

Géographie

Localisation

Construit sur les pentes nord-ouest d'une colline, Vendrest est située à 6,5 km au nord-est de Lizy-sur-Ourcq et à 7 km au sud de Crouy-sur-Ourcq.

Communes limitrophes

Communes limitrophes de Vendrest
Crouy-sur-Ourcq Coulombs-en-Valois
Ocquerre Vendrest Dhuisy
Cocherel

Géologie et relief

La commune est classée en zone de sismicité 1, correspondant à une sismicité très faible[1].

L'altitude varie de 66 mètres à 206 mètres pour le point le plus haut , le centre du bourg se situant à environ 124 mètres d'altitude (mairie) [2].

Hydrographie

Le système hydrographique de la commune se compose de trois cours d'eau référencés :

  • le ru de Chaton, long de 7,7 km[3], affluent de l'Ourcq ; 
    • le ru Jean Racet, long de 4,2 km[4], qui conflue avec le ru de Chaton ;
    • le fossé 01 des Grouettes, 1,2 km[5], qui conflue avec le ru de Chaton.

La longueur linéaire globale des cours d'eau sur la commune est de 10,92 km[6].

Climat

Vendrest, comme tout le département, connaît un régime climatique tempéré, de type atlantique.

Voies de communication et transports

Transports

La commune est desservie par la ligne d’autocars No 41 (Vendrest - Lizy-sur-Ourcq) du réseau Trandev Pays de l’Ourcq[7].

Urbanisme

Lieux-dits, écarts et quartiers

La commune compte 126 lieux-dits administratifs[Note 1] répertoriés[8] dont Chaton, Rademont, les Brûlis.

Occupation des sols

En 2018[9], le territoire de la commune se répartit[Note 2] en 62 % de terres arables, 27,6 % de forêts, 6,9 % de zones agricoles hétérogènes[Note 3], 3 % de zones urbanisées et < 0,5 % de prairies[6],[10].

Logement

En 2016, le nombre total de logements dans la commune était de 320 dont 95,5 % de maisons et 4,5 % d'appartements[Note 4].

Parmi ces logements, 86,2 % étaient des résidences principales, 8,8 % des résidences secondaires et 5 % des logements vacants.

La part des ménages fiscaux propriétaires de leur résidence principale s'élevait à 78,9 % contre 18,6 % de locataires[11] dont, 3,3 % de logements HLM loués vides (logements sociaux)[Note 5] et, 2,5 % logés gratuitement.

Toponymie

Le nom de la localité est mentionné sous les formes Vendereiae en 1134[12] ; Venderet en 1154[13] ; In ecclesia Venderio en 1160[14] ; Ecclesia de Venderia et Venderez en 1184 (Cartulaire de La Charité)[15] ; Venderes en 1276[16] ; Venderes au XIIIe siècle[17] ; Venderel les Bernages en 1325[18] ; Venderestz en 1648[19] ; Vandrest en 1787[20].

Le nom de Vendrest viendrait, comme Vendôme (Loir-et-Cher), du gaulois vindos, « blanc ». En effet, on trouve sur le territoire de la commune des toponymes évoquant cette couleur : la Plâtrière, les Fontaines-Blanches[21].

Histoire

Politique et administration

Liste des maires

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
avant 1995 ? Pierre Meutey UDF Journaliste
Conseiller général du canton de Lizy-sur-Ourcq (1984-1998)
mars 2001 2008 Jacques Dussieu UMP  
avril 2008 En cours Francis Chesné [22] SE Retraité La Poste
Les données manquantes sont à compléter.

Politique environnementale

Population et société

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[23]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2004[24].

En 2017, la commune comptait 730 habitants[Note 6], en augmentation de 0,27 % par rapport à 2012 (Seine-et-Marne : +3,7 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
866918998846929867937917916
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
827822743677707630623629629
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
625575518484523552512449428
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2009 2014
433413425390470609676727749
2017 - - - - - - - -
730--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[25] puis Insee à partir de 2006[26].)
Histogramme de l'évolution démographique

Manifestations culturelles et festivités

Sports

  • Terrain de football, près de la salle des fêtes.
  • Club d'équitation.

Économie

  • Petite Z.A. 4 500 m2 environ.
  • Exploitations agricoles.

Culture locale et patrimoine

Fontaine et église.
Lavoir de Chaton.

Lieux et monuments

  • Allée couverte du Bois de Belleville : sépulture mégalithique datée du Néolithique.
  • Église Saint-Julien-et-Saint-Jean-Baptiste et son clocher-porche carré (Xe siècle-XVIIIe siècle).
  • Place principale du village et sa fontaine.
  • Lavoirs de Chaton et Rademont.

Personnalités liées à la commune

Voir aussi

Bibliographie

  • Le Patrimoine des Communes de la Seine-et-Marne. Flohic Editions, tome I, Paris 2001, (ISBN 2-84234-100-7)

Articles connexes

Liens externes

Notes et références

Notes

  1. Contrairement au hameau ou écart qui est un groupe d’habitations , un lieu-dit n'est pas forcément un lieu habité, il peut être un champ, un carrefour ou un bois...
  2. Statistiques 2018 de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols “Corine Land Cover”.
  3. Elles comprennent les cultures annuelles associées aux cultures permanentes, les systèmes culturaux et parcellaires complexes, les surfaces essentiellement agricoles, interrompues par des espaces naturels importants et les territoires agro-forestiers.
  4. En raison des arrondis, la somme des pourcentages n’est pas toujours égale à 100 %.
  5. Voir la Loi relative à la solidarité et au renouvellement urbains (loi SRU).
  6. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références

  1. « Plan séisme consulté le 12 juin 2020 »
  2. « Vendrest » sur Géoportail. Carte IGN classique.
  3. Sandre, « Fiche cours d'eau - Ru de Chaton (F6386000) »
  4. Sandre, « Fiche cours d'eau - Ru Jean Racet (F6386500) »
  5. Sandre, « Fiche cours d'eau - Fossé 01 des Grouettes (F6386100) »
  6. a et b Site SIGES – Seine-Normandie (Système d’information pour la gestion des eaux souterraines en Seine-Normandie), consulté le 29 novembre 2018
  7. Site Transdev-Pays de l’Ourcq
  8. Site territoires-fr.fr consulté le 12 février 2020 sous le code commune 77490.
  9. Site Corine Land Cover Mises à jour.
  10. [PDF]Fiche communale d'occupation des sols en 2017 (comparaison avec 2012) sur le site cartoviz.iau-idf.fr
  11. Statistiques officielles de l‘INSEE, section Logement consulté le 12 juin 2020
  12. Du Plessis, II, p. 26.
  13. Du Plessis, II, p. 42.
  14. Du Plessis, II, p. 48.
  15. Henri Stein et Jean Hubert, Dictionnaire topographique du département de la Seine-et-Marne, Paris, (lire en ligne), p. 554.
  16. Archives nationales, S 1626, fol. 34.
  17. Bibl. nat., ms. français 11571, fol. 20 v°.
  18. Longnon, II, 239.
  19. Archives nationales, S 4854.
  20. Archives de la Seine-et-Marne, H 540.
  21. Notre département, la Seine-et-Marne - 1994 - Numéros 40 à 47 - Page 57.
  22. « Annuaire des communes de Seine-et-Marne », sur um77.fr (Union des maires de Seine-et-Marne) (consulté en mars 2014).
  23. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  24. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  25. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  26. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.