Mesplède

Mesplède
Mesplède
La mairie de Mesplède.
Blason de Mesplède
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Nouvelle-Aquitaine
Département Pyrénées-Atlantiques
Arrondissement Pau
Intercommunalité CC de Lacq-Orthez
Maire
Mandat
Régis Cassaroumé
2020-2026
Code postal 64370
Code commune 64382
Démographie
Population
municipale
355 hab. (2018 en augmentation de 6,93 % par rapport à 2013)
Densité 31 hab./km2
Géographie
Coordonnées 43° 29′ 41″ nord, 0° 39′ 30″ ouest
Altitude Min. 100 m
Max. 210 m
Superficie 11,47 km2
Type Commune rurale
Aire d'attraction Commune hors attraction des villes
Élections
Départementales Canton d'Artix et Pays de Soubestre
Législatives 3e circonscription des Pyrénées-Atlantiques
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Nouvelle-Aquitaine
Voir sur la carte administrative de Nouvelle-Aquitaine
City locator 14.svg
Mesplède
Géolocalisation sur la carte : Pyrénées-Atlantiques
Voir sur la carte topographique des Pyrénées-Atlantiques
City locator 14.svg
Mesplède
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Mesplède
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Mesplède
Liens
Site web http://www.mesplede64.fr

Mesplède est une commune française située dans le département des Pyrénées-Atlantiques, en région Nouvelle-Aquitaine.

Le gentilé est Mesplédois[1].

Géographie

Description

Paysage naturel de Mesplède.

Mesplède est une commune appartenant à l'ancienne province française du Béarn. Elle est située en pays de Soubestre.

Elle se trouve sur une ligne de coteaux située au nord du Béarn et au sud de la Chalosse, orientée du sud-est au nord-ouest : de Beyrie-en-Béarn (près de Lescar et de l'aéroport de Pau-Pyrénées) jusqu'à Orist au bord de l'Adour et Saint-Pandelon au sud de Dax. Avant Saint-Girons-en-Béarn cette ligne conforme le Soubestre, passé St-Girons son extrémité constitue le "Pays d'Orthe".

Le Gave de Pau longe ces coteaux par le sud et le Luy de Béarn par le nord, ce dernier les séparant de la ligne de coteaux voisine s'étendant de Serres-Morlaàs au nord de Pau jusqu'à Montfort-en-Chalosse.

La commune est desservie par la route départementale D 946 qui prend localement le nom de "Route d'Arthez-de-Béarn".

Communes limitrophes

Carte topographique de Mesplède

Lieux-dits et hameaux

  • Alexandre
  • Augé
  • Aulet
  • Bacqué
  • Béler
  • Berdot
  • Bertranot
  • Bézy
  • Bidou
  • Bonché de Bach
  • Bonehé
  • Bousqué
  • Boy
  • Bragot
  • Brunet
  • Cabanne
  • Campagne
  • Cantégrit
  • Cauhapé
  • Chaurou
  • Choy
  • Claramount
  • Condou
  • Courné
  • Déban
  • Dufau
  • Eslous
  • Fourré
  • Fray
  • Gourgeot
  • Héouré
  • Hittan
  • Hourcadès
  • Janbach
  • Joulieu
  • Lapassade
  • Larcardé
  • Larrecot
  • Larroudé
  • Larrouve
  • Loumprérot
  • Manéchal
  • Maysouette
  • Maysounave
  • Monguillou
  • Moulié
  • Pédeyert
  • Pélou
  • Peyrot
  • Pountet
  • les Pouquets
  • Poutan
  • Pouyt
  • Touyaret
  • Yertou

Hydrographie

Mesplède est traversée[3] par un affluent du gave de Pau, le ruisseau de Clamondé.

Le ruisseau de "Mousquès" prend sa source au nord du bourg, par deux branches de part et d'autre de la route de Condou. Il coule vers le nord jusqu'à sa confluence avec les ruisseaux de "las Grabas" et de "Hourquet" sur la commune de Sault-de-Navailles où leurs cours réunis forment alors le ruisseau de Lesclauze, affluent du Luy de Béarn.

Deux tributaires de l'Aubin, le ruisseau de Chaurou (ou d'Aulet) et le "Louru" (en gascon "lo ru", c'est-à-dire : le ruisselet), arrosent eux aussi Mesplède.

Les archives du Conseil général des Ponts et Chaussées conservent la trace d'une demande de création de moulin sur le ruisseau d'Aulet[4]. Le cadastre napoléonien de la commune fait effectivement état de deux moulins sur ce ruisseau[5].

Climat

Données climatiques à Mesplède.
Mois jan. fév. mars avril mai juin jui. août sep. oct. nov. déc. année
Température minimale moyenne (°C) 2,9 3,2 5,4 7,5 11,2 14,4 15,6 15,7 12,8 10,1 5,6 3,2 9
Température moyenne (°C) 7,2 8 10,8 12,7 16,4 19,7 21 21,3 18,6 15,4 9,9 7,3 14
Température maximale moyenne (°C) 11,6 12,7 16,2 18 21,6 25 26,4 26,9 24,3 20,7 14,2 11,4 19,1
Précipitations (mm) 112,4 99 93,8 104,4 104,4 65,8 66 70,5 103,6 109,6 156,7 114,9 1 201,1
Source : Climatologie mensuelle à la station départementale d'Orthez de 1981-2010[6].


Urbanisme

Typologie

Mesplède est une commune rurale, car elle fait partie des communes peu ou très peu denses, au sens de la grille communale de densité de l'Insee[Note 1],[7],[8],[9]. La commune est en outre hors attraction des villes[10],[11].

Occupation des sols

Carte en couleurs présentant l'occupation des sols.
Carte des infrastructures et de l'occupation des sols de la commune en 2018 (CLC).

L'occupation des sols de la commune, telle qu'elle ressort de la base de données européenne d’occupation biophysique des sols Corine Land Cover (CLC), est marquée par l'importance des territoires agricoles (89,2 % en 2018), une proportion identique à celle de 1990 (89,1 %). La répartition détaillée en 2018 est la suivante : terres arables (52,2 %), zones agricoles hétérogènes (24 %), prairies (13 %), forêts (10,8 %)[12].

L'IGN met par ailleurs à disposition un outil en ligne permettant de comparer l’évolution dans le temps de l’occupation des sols de la commune (ou de territoires à des échelles différentes). Plusieurs époques sont accessibles sous forme de cartes ou photos aériennes : la carte de Cassini (XVIIIe siècle), la carte d'état-major (1820-1866) et la période actuelle (1950 à aujourd'hui)[Carte 1].

Toponymie

La commune tire son nom du mot béarnais « mesplèda » : lieu planté de néfliers (« mesplièr » en béarnais, la nèfle se disant : « mespla »). En 2020 le site internet de la commune indique que « mesplède » était le nom d'une fête célébrée autrefois à l'occasion de la récolte des nèfles[14].

Histoire

Plaque commémorative de la bataille de Mesplède en 1442.

Politique et administration

Intercommunalité

Mesplède était membre du « District de la zone de Lacq », avec 16 autres communes. Cette structure se transforme en communauté de communes, un établissement public de coopération intercommunale (EPCI) à fiscalité propre, le qui prend la dénomination de communauté de communes de Lacq.

Celle-ci fusionne avec sa voisine pour former, le , la communauté de communes de Lacq-Orthez, dont la commune est désormais membre.

Mesplède est également membre en 2020 d'autres structures intercommunales[15] :

  • le Syndicat du bassin versant des Luys ;
  • le syndicat intercommunal d’Artez-de-Béarn ;
  • le syndicat d’énergie des Pyrénées-Atlantiques ;
  • le syndicat eau et assainissement des Trois Cantons ;
  • l'Agence publique de gestion locale

Liste des maires

Liste des maires successifs[16]
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
1944 1945 Adrien Cazenave    
1945 1961 Damien Costedoat DVD Médecin
Conseiller général d'Arthez-en-Béarn (1945 → 1961)
Décédé en fonction
1961 1995 Léon Costedoat[17] UDF Médecin, fils du précédent
Maire d’Arthez-de-Béarn (1995 → 2001)
Conseiller général d'Arthez-en-Béarn (1979 → 1986)
1995 2008 Bernard Lafitte    
2008 En cours
(au 11 juillet 2020)
Régis Cassaroumé   Agriculteur
Vice-président de la CC de Lacq-Orthez (2020 → )
Réélu pour le mandat 2020-2026[18],[19]

Démographie

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[20]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2005[21].

En 2018, la commune comptait 355 habitants[Note 2], en augmentation de 6,93 % par rapport à 2013 (Pyrénées-Atlantiques : +2,37 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
572480564583668622621608584
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
581547561533508501504456459
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
472434437410424424417387331
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2005 2010 2015
373359375333358332330316353
2018 - - - - - - - -
355--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[22] puis Insee à partir de 2006[23].)
Histogramme de l'évolution démographique

Culture locale et patrimoine

L'église Saint-Germain-d'Auxerre.

Lieux et monuments

L'église Saint-Germain-d'Auxerre[24] date de 1892.

Le vallon du Clamondé est un site naturel remarquable géré par le conservatoire d'espaces naturels d'Aquitaine[25] depuis 2004. Situé en bordure du ruisseau du même nom, au cœur d'un paysage bocager, ce vallon regroupe des milieux humides de grande qualité abritant des espèces rares et protégées. Classé site prioritaire au niveau régional, ce site renferme de véritables trésors écologiques.

Personnalités liées à la commune

Héraldique

Blason ville fr Mesplède (Pyrénées-Atlantiques).svg

Les armes de Mesplède se blasonnent ainsi : d'or, coupé, au premier parti, en 1 de Béarn, en 2 au lion de sinople, en pointe à une nèfle.

Notes et références

Notes et cartes

  • Notes
  1. Selon le zonage des communes rurales et urbaines publié en novembre 2020, en application de la nouvelle définition de la ruralité validée le en comité interministériel des ruralités.
  2. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2021, millésimée 2018, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2020, date de référence statistique : 1er janvier 2018.
  • Cartes
  1. IGN, « Évolution de l'occupation des sols de la commune sur cartes et photos aériennes anciennes. », sur remonterletemps.ign.fr (consulté le 19 avril 2021). Pour comparer l'évolution entre deux dates, cliquer sur le bas de la ligne séparative verticale et la déplacer à droite ou à gauche. Pour comparer deux autres cartes, choisir les cartes dans les fenêtres en haut à gauche de l'écran.

Références

  1. Gentilé sur habitants.fr
  2. Carte IGN sous Géoportail
  3. Notice du Sandre sur Mesplède
  4. Conseil Général des Ponts et Chaussées. 24e registre des délibérations du Conseil Général des Ponts et Chaussées à dater du 2 octobre 1813 jusqu'au 26 janvier 1814, Pierrefitte-sur-Seine, Archives Nationales de France, (lire en ligne), Séance du samedi 9 octobre 1813 présidée par Monsieur le Baron Fabbroni, Maître des Requêtes, p. 108-109 :

    « Affaire rapportée par M. Deschamps, inspecteur divisionnaire. Département des Basses-Pyrénées [Pyrénées-Atlantiques]. "Usines. Autorisation préfectorale accordée au sieur Jean Prat pour établir un moulin sur une dérivation du ruisseau d'Aulet dans la commune de Mesplède." »

    .
  5. Cadastre napoléonien. Mesplède. Tableau d'assemblage, Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques, (lire en ligne).
  6. « Climatologie mensuelle à Orthez », sur le site de l'association InfoClimat (consulté le 28 décembre 2020).
  7. « Typologie urbain / rural », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 2 avril 2021).
  8. « Commune rurale - définition », sur le site de l’Insee (consulté le 2 avril 2021).
  9. « Comprendre la grille de densité », sur www.observatoire-des-territoires.gouv.fr (consulté le 2 avril 2021).
  10. « Base des aires d'attraction des villes 2020. », sur insee.fr, (consulté le 2 avril 2021).
  11. Marie-Pierre de Bellefon, Pascal Eusebio, Jocelyn Forest, Olivier Pégaz-Blanc et Raymond Warnod (Insee), « En France, neuf personnes sur dix vivent dans l’aire d’attraction d’une ville », sur insee.fr, (consulté le 2 avril 2021).
  12. « CORINE Land Cover (CLC) - Répartition des superficies en 15 postes d'occupation des sols (métropole). », sur le site des données et études statistiques du ministère de la Transition écologique. (consulté le 19 avril 2021)
  13. « MESPLEDE » (consulté le 13 décembre 2020).
  14. Outil de recherche BANATIC, consulté le 4 décembre 2020
  15. « Les maires de Mesplède », sur http://www.francegenweb.org (consulté le 5 décembre 2020).
  16. « Arthez-de-Béarn : Léon Costedoat, ancien conseiller général est décédé : Ancien maire de Mesplède et ancien conseiller général du canton d’Arthez de Béarn, Léon Costedoat vient de s’éteindre à l’âge de 86 ans », La République des Pyrénées,‎ (lire en ligne, consulté le 5 décembre 2020).
  17. Claude Thommeret, « Mesplède : Régis Cassaroumé brigue un troisième mandat : L’équipe du maire sortant est partiellement renouvelée en vue d’une nouvelle mandature », La République des Pyrénées,‎ (lire en ligne, consulté le 5 décembre 2020).
  18. « Élus : Le conseil municipal élu en 2020 », sur https://www.mesplede64.fr (consulté le 5 décembre 2020).
  19. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  20. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  21. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  22. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016, 2017 et 2018.
  23. Ministère de la Culture, base Mérimée - Notice sur l'église Saint-Germain-d'Auxerre
  24. Site du CEN Aquitaine

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes