Lalonquère

Lalonquère
Géographie
Pays
Division territoriale française
Commune
Région française
Commune
Département français
Fonctionnement
Statut
Histoire
Dissolution

Lalonquère est une ancienne commune française du département des Pyrénées-Atlantiques. En 1833, la commune fusionne avec Maspie pour former la nouvelle commune de Maspie-Lalonquère.

De nos jours, Lalonquère fait partie de la commune de Maspie-Lalonquère-Juillacq.

Géographie

Lalonquère est un village du Vic-Bilh, situé au nord-est du département et de Pau.

Toponymie

Le toponyme Lalonquère est mentionné en 1385[1] (censier de Béarn[2]) et apparaît sous les formes La Loncquera (1538[1], réformation de Béarn[3]), Lalonquere (1793[4] ou an II) et Lalonguerre (1801[4], Bulletin des lois).

Histoire

Paul Raymond[1] note qu'en 1385 Lalonquère comptait dix feux et dépendait du bailliage de Lembeye.

Les Hospitaliers

Lalonquère était un membre de la commanderie des Hospitaliers de l'ordre de Saint-Jean de Jérusalem de Caubin et Morlaàs.

Démographie

Évolution de la population
1793 1800 1806 1821
10365-119
(Sources : projet Cassini de l'EHESS[4].)

Culture locale et patrimoine

Patrimoine civil

Au haut Moyen Âge se dressait à Lalonquère une fortification seigneuriale[5].

Le village présente un ensemble de maisons et de fermes[6] des XVIIe, XVIIIe et XIXe siècles.

Le moulin[7] de Lalonquère fut construit au XVIIe siècle.

Patrimoine religieux

L'église Saint-Germain[8] date du XVIIIe siècle. On y trouve du mobilier[9] référencé par les monuments historiques.

Notes et références

  1. a b et c Paul Raymond, Dictionnaire topographique Béarn-Pays basque
  2. Censier de Béarn, Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques, manuscrit de 1385.
  3. Réformation de Béarn, Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques, coll. « manuscrits du XVIe au XVIIIe siècle ».
  4. a b et c Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale : Lalonquère », sur ehess.fr, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 25 juin 2021).
  5. « Ensemble fortifié », notice no IA00026587, base Mérimée, ministère français de la Culture
  6. « Maison Courtiade », notice no IA00026591, base Mérimée, ministère français de la Culture, « Ferme », notice no IA00026590, base Mérimée, ministère français de la Culture « Maison Tahet », notice no IA00026578, base Mérimée, ministère français de la Culture et « Maison Perrieu », notice no IA00026588, base Mérimée, ministère français de la Culture
  7. « Moulin », notice no IA00026579, base Mérimée, ministère français de la Culture
  8. « L'église Saint-Germain », notice no IA00026583, base Mérimée, ministère français de la Culture
  9. « Mobilier de l'église Saint-Germain », notice no IM64002460, base Palissy, ministère français de la Culture, Notice no IM64002459, Notice no IM64002458, Notice no IM64002457, Notice no IM64002456, Notice no IM64002455, Notice no IM64002454, Notice no IM64002453, Notice no IM64002452, Notice no IM64002451, Notice no IM64002450, Notice no IM64002449, Notice no IM64002448 et Notice no IM64002447

Pour approfondir

Article connexe