Saint-Gladie

Saint-Gladie est une ancienne commune française du département des Pyrénées-Atlantiques. Le , la commune fusionne avec Arrive et Munein pour former la nouvelle commune de Saint-Gladie-Arrive-Munein.

Géographie

Le village est situé au sud de Sauveterre-de-Béarn.

Toponymie

Le toponyme Saint-Gladie apparaît sous les formes Sanctus-Lidorus (XIIe siècle[1], collection Duchesne volume CXIV[2]), Sent-Ledie et Sent-Ledier (respectivement 1384[1] et 1385[1], notaires de Navarrenx[3]), Sent-Ladie (1385[1], censier de Béarn[4]), Sent-Ladier et Nostre-Done de Sent-Ladie (respectivement 1391[1] et 1413[1], notaires de Navarrenx[3]), Sanladie et Sent-Ladia (respectivement 1538[1] et 1540[1], réformation de Béarn[5]) et Saint-Jean-Baptiste de Saint-Gladie (1655[1], insinuations du diocèse d'Oloron[6]).

Son nom béarnais est Sent-Gladia.

Histoire

Paul Raymond[1] note que la commune de Saint-Gladie comptait une abbaye laïque, vassale de la vicomté de Béarn.

En 1385, Saint-Gladie comptait 14 feux et dépendait du bailliage de Sauveterre.

Démographie

Évolution de la population
1793 1800 1806 1821 1831 1836
172105152175112145
(Sources : projet Cassini de l'EHESS[7].)

Notes et références

  1. a b c d e f g h i et j Paul Raymond, Dictionnaire topographique Béarn-Pays basque
  2. Collection Duchesne, volumes 99 à 114, renfermant les papier d'Oihenart, ancienne bibliothèque impériale - Bibliothèque nationale de France
  3. a et b Notaires de Navarrenx - Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques
  4. Censier de Béarn, Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques, manuscrit de 1385.
  5. Manuscrit du XVIe au XVIIIe siècles - Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques
  6. Insinuations du diocèse d'Oloron, Archives départementales des Pyrénées-Atlantiques, manuscrits du xviie siècle.
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale : Saint-Gladie », sur ehess.fr, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 25 juin 2021).

Pour approfondir

Article connexe