Lys (affluent du Layon)

le Lys
(ruisseau la Couisière)
Illustration
Caractéristiques
Longueur 29,2 km [1]
Bassin 114 km2 [2]
Bassin collecteur Bassin de la Loire
Débit moyen (Aubigné-sur-Layon)
Nombre de Strahler 3
Organisme gestionnaire SMBL ou syndicat mixte du bassin du Layon[3]
Régime pluvial
Cours
Source au lieu-dit la Prinze
· Localisation Chanteloup-les-Bois
· Altitude 175 m
· Coordonnées 47° 05′ 06″ N, 0° 40′ 11″ O
Source secondaire au lieu-dit Chantelevent
· Localisation La Tourlandry
· Altitude 175 m
· Coordonnées 47° 08′ 45″ N, 0° 41′ 33″ O
Confluence le Layon
· Localisation Aubigné-sur-Layon
· Altitude 40 m
· Coordonnées 47° 13′ 27″ N, 0° 28′ 41″ E
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche Pontrions, Mazerie
· Rive droite Bousselières, Beloup
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Maine-et-Loire
Arrondissements Cholet, Saumur
Cantons Cholet-2, Chemillé-Melay
Régions traversées Pays de la Loire
Principales localités Lys-Haut-Layon

Sources : SANDRE:« M5124300 », Géoportail

Le Lys est une rivière française qui coule dans le département de Maine-et-Loire, en région Pays de la Loire. C’est un affluent du Layon en rive gauche, donc un sous-affluent de la Loire.

Géographie

Le Lys prend naissance sur le territoire de la commune de Chanteloup-les-Bois dans les Mauges, à 175 m d'altitude[4]. Il s'appelle aussi en partie haute le ruisseau la Couisière. Par contre, le SANDRE et Géoportail, considère l'affluent gauche venant de La Tourlandry comme source secondaire puisque portant le même nom de rivière le Lys.

Il coule globalement du sud-ouest vers le nord-est[5].

Il conflue en rive gauche dans le Layon à Aubigné-sur-Layon, à 40 m d'altitude[6] après un parcours de 29,2 km de longueur[1].

Communes et cantons traversés

Dans le seul département de Maine-et-Loire, le Lys traverse les six communes suivantes, de l'amont vers l'aval, de Chanteloup-les-Bois, Coron, anciennement Vihiers, maintenant Lys-Haut-Layon, Montilliers, Faveraye-Mâchelles et Aubigné-sur-Layon[1].

Soit en termes de cantons, le Lys prend source dans le canton de Cholet-2 et conflue dans le canton de Chemillé-Melay, le tout dans les arrondissements de Cholet et de Saumur.

Bassin versant

Le Lys traverse une seule zone hydrographique « Le Layon du rau de Valliennes (NC) au Lys (C) » (M512) de 567 km2 de superficie[1]. Ce bassin versant est constitué à 91,82 % de « territoires agricoles », à 5,32 % de « forêts et milieux semi-naturels », à 2,67 % de « territoires artificialisés », à 0,19 % de « surfaces en eau »[1]. Le bassin versant spécifique du Lys est de 114 km2[2]

Organisme gestionnaire

L'organisme gestionnaire est le SMBL ou syndicat mixte du bassin du Layon, collectivité territoriale créée en 1973, sis à Martigne-Briand, regroupant cinquante-deux communes[3]. Un SAGE a été lancé en [7] et en [8]. Le SMBL adhère à l'EPTB Loire.

Affluents

Le Lys a sept affluents contributeurs référencés[1] :

  • le ruisseau la Mazerie (rg[note 1]), 3,7 km sur les deux communes de Vezins (source) et Coron (confluence), avec un affluent :
  • rivière le Lys (rg), 5,7 km sur les deux communes de La Tourlandry (source), et Coron. C'est aussi une source secondaire donc.
  • le ruisseau des Bousselières (rd), 4,1 km sur les deux communes de La Plaine (source), et Coron (confluence).
  • le ruisseau des Pontrions (rg), 7,3 km sur les deux communes de La Tourlandry (source), et Coron.
  • le ruisseau de Beloup (rd), 2,3 km sur les trois communes de La Plaine (source), Vihiers, et Coron (confluence).
  • le ruisseau de Talibout ou ruisseau de l'Audonnière (rg), 2,2 km sur les deux communes de Vihiers (source), et Coron (confluence).
  • ? (rg), 0,9 km sur la seule commune de Montilliers.

Donc son rang de Strahler est de trois.

Hydrologie

Aménagements et écologie

« Sur le Lys, l'essentiel du peuplement piscicole est composé d’espèces typiques de cours d’eau calmes et réchauffés (Gardon, Brème commune, Perche soleil, Rotengle, Ablette, Carpe commune et de cyprinidés d'eau vive (Goujon et Chevesne. La Loche franche et le Vairon sont également présents. »[9]

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Bibliographie

  • Document utilisé pour la rédaction de l’article [PDF] Schéma d'aménagement et de gestion des eaux des bassins versants du Layon et de l'Aubance, (présentation en ligne)

Voir aussi

Circle-icons-globe.svg

Les coordonnées de cet article :

Notes et références

Notes

  1. rd pour rive droite, rg pour rive gauche

Références

  1. a b c d e et f Sandre, « Fiche cours d'eau - Le Lys (M5124300) » (consulté le 4 mars 2017)
  2. a et b SAGE Layon Aubance 2004, p. 7
  3. a et b « Carte d'identité du SMBL », sur www.eau-layon-aubance.fr (consulté le 5 mars 2017)
  4. « Source du Lys » sur Géoportail (consulté le 5 mars 2017).
  5. Géoportail - IGN, « Géoportail » (consulté le 5 mars 2017)
  6. « Confluence du Lys avec le Layon » sur Géoportail (consulté le 5 mars 2017).
  7. SAGE Layon Aubance 2004, p. 1
  8. « SAGE Layon Aubance - schéma d'aménagement et de gestion des Eaux », sur www.eau-layon-aubance.fr (consulté le 5 mars 2017)
  9. SAGE Layon Aubance 2004, p. 18