Chambeyron

Le Chambeyron
Illustration
Le Chambeyron à Vorey, près de la place de l'Eglise.
Caractéristiques
Longueur 7,6 km
Bassin collecteur la Loire
Cours
Source Sans nom, Monts du Livradois
· Localisation Poussac, Roche-en-Régnier
· Altitude 951 m
· Coordonnées 45° 14′ 08″ N, 3° 55′ 18″ E
Confluence Loire
· Localisation Vorey
· Altitude 538 m
· Coordonnées 45° 11′ 09″ N, 3° 54′ 48″ E
Géographie
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Haute-Loire
Arrondissement Le Puy-en-Velay
Cantons Canton du Plateau du Haut-Velay granitique et canton d'Emblavez-et-Meygal
Régions traversées Drapeau de l'Auvergne Auvergne
Principales localités Vorey, Saint-Pierre-du-Champ, Roche-en-Régnier

Sources : http://www.sandre.eaufrance.fr/

Le Chambeyron est un ruisseau français qui coule dans le département de la Haute-Loire, en région Auvergne-Rhône-Alpes. C'est un affluent gauche de la Loire[1].

Géographie

Le Chambeyron naît dans les bois au sud-est du hameau de Poussac, près du village de Saint-Pierre-du-Champ, mais sur le territoire de la commune de Roche-en-Régnier (Haute-Loire) à 950 mètres d'altitude environ.

De 7,6 km de long, il prend une orientation générale en direction du Sud, vers la vallée de la Loire, ce qui lui donne un aspect de ligne[2]. Il conflue dans la Loire en rive gauche à Vorey, à 538 m d'altitude.

Le ruisseau est bordé par la D26 sur sa rive droite (de Vorey à Leyssac)[3], et sur sa rive gauche, de la randonnée est pratiquée[4].

Histoire

Antiquité

Une ancienne voie romaine passait près du Chambeyron. Celle-ci allait de Feurs (Foro Segustauarv̄) à Saint Paulien (Reuessione / Ruessium), et se prolongeait jusqu'à Rodez (Segodvni)[5]. La voie arrivait du hameau de Vertaure, passait par Vorey et partait vers Brigols (l'itinéraire est mentionné dans la Table de Peutinger)[6].

Époque moderne

Le ruisseau du Chambeyron apparaît sur la carte de Cassini (XVIIIe siècle) mais avec un seul affluent[7].

Époque contemporaine

  • Sur la rive gauche du Chambeyron, on trouve de nombreuses petites mines, à 1,4 km au Nord-Ouest de Vorey. Découverts dans les années 1880, les filons n'ont été exploités qu'à partir du par la famille Delabre. On récoltait dans les roches granitiques de la fluorine, de la barytine, de la pyrite, de la blende et de la galène. Les minerais étaient expédiés par train à Saint-Etienne, via la gare de Vorey, où ils étaient utilisés dans la métallurgie. Les mines ont été fermées en avril 1925, mais sont toujours explorables.
  • Bien que souvent affecté l'été par la sécheresse, le Chambeyron a connu une très grave sécheresse lors de la canicule de 2003 où il était totalement à sec.

Communes et cantons traversés

Dans le seul département de la Haute-Loire, le Chambeyron traverse trois communes. Dans le sens amont vers aval :

Soit en termes de cantons, le Chambeyron prend source dans le canton du Plateau du Haut-Velay granitique et conflue dans le canton d'Emblavez-et-Meygal, le tout dans le Pays du Velay.

Affluents

Le Chambeyron possède quatre affluents (sans noms) référencés :

  • ? (en rive droite) : 1,86 km[10]
  • ? (en rive droite, naissant dans le village de Leyssac) : 0,92 km[11]
  • ? (en rive gauche, naissant au sud-ouest du plateau de Vertaure) : 0,88 km[12]
  • ? (en rive gauche, naissant au sud-est du plateau de Vertaure) : 0,63 km[13]

Écologie

Le ruisseau du Chambeyron est proche de deux ZNIEFF et un site Natura 2000 :

  • ZNIEFF 830007985 - Gorges de l'Arzon[14]
  • ZNIEFF 830020510 - Gorges de la Loire à Vorey[15]
  • FR8301080 - Gorges de l'Arzon[16]

Il est cependant intégré au Site Natura 2000 FR8312009 - Gorges de la Loire[17].

Notes et références

  1. « Le chambeyron [K0339200] - Cours d'eau », sur www.sandre.eaufrance.fr (consulté le 19 mars 2019)
  2. « ruisseau de chambeyron K033920A - 105 - réseau hydrographique - apercuO - Observatoire de l'Eau de la Haute-Loire », sur www.ode43.fr (consulté le 2 avril 2019)
  3. « La hiérarchisation du réseau routier départemental - Département 43 : Culture, sports et loisirs, économie et tourisme en Haute Loire - Conseil général 43 », sur www.hauteloire.fr (consulté le 5 septembre 2019)
  4. « [Vorey sur Arzon] randonnée : Vertaure et le ruisseau du Chambeyron », sur www.vorey.com (consulté le 2 avril 2019)
  5. « [Vorey sur Arzon] Tourisme et Patrimoine », sur vorey.fr (consulté le 7 juin 2019)
  6. « Omnes Viae: Tabula Peutingeriana - Itinerarium Romanum / Planificateur d'itinéraire », sur omnesviae.org (consulté le 7 juin 2019)
  7. « Géoportail », sur www.geoportail.gouv.fr (consulté le 2 avril 2019)
  8. « [K0339300] - Cours d'eau », sur www.sandre.eaufrance.fr (consulté le 9 mai 2019)
  9. « [K0339400] - Cours d'eau », sur www.sandre.eaufrance.fr (consulté le 9 mai 2019)
  10. « [K0339700] - Cours d'eau », sur www.sandre.eaufrance.fr (consulté le 9 mai 2019)
  11. « [K0339500] - Cours d'eau », sur www.sandre.eaufrance.fr (consulté le 9 mai 2019)
  12. « INPN, ZNIEFF 830007985 - GORGES DE L'ARZON - Description », sur inpn.mnhn.fr (consulté le 20 avril 2019)
  13. « INPN, ZNIEFF 830020510 - GORGES DE LA LOIRE A VOREY - Description », sur inpn.mnhn.fr (consulté le 9 mai 2019)
  14. « INPN - FSD Natura 2000 - FR8301080 - Gorges de l'Arzon - Description », sur inpn.mnhn.fr (consulté le 9 mai 2019)
  15. « INPN - FSD Natura 2000 - FR8312009 - Gorges de la Loire - Description », sur inpn.mnhn.fr (consulté le 9 mai 2019)