Bresme

la Bresme
Illustration
Lavoir sur la Garande affluent de la Bresme à Pernay.
Caractéristiques
Longueur 26,9 km [1]
Bassin
Bassin collecteur la Loire
Débit moyen ?
Nombre de Strahler 4
Organisme gestionnaire Syndicat de la Bresme et ses affluents, EPTB Loire
Régime pluvial océanique
Cours
Source au lieu-dit le Plessis de la Gagnerie
· Localisation Semblançay
· Altitude 120 m
· Coordonnées 47° 31′ 29″ N, 0° 32′ 55″ E
Confluence la Loire
· Localisation Saint-Étienne-de-Chigny
· Altitude 39 m
· Coordonnées 47° 21′ 32″ N, 0° 29′ 41″ E
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche Beaufou et Petite Bresme
· Rive droite Tournelune, Braineau, Garande
Pays traversés Drapeau de la France France
Département Indre-et-Loire
Arrondissements Tours, Chinon
Cantons Château-Renault, Langeais, Saint-Cyr-sur-Loire
Régions traversées Centre-Val de Loire
Principales localités Luynes

Sources : SANDRE:« K49-0310 », Géoportail, EPTB Loire

La Bresme est une rivière du département Indre-et-Loire dans la région Centre-Val de Loire et un affluent droit du fleuve la Loire.

Géographie

De 26,9 km de longueur[1], la Bresme prend source sur la commune de Semblançay au lieu-dit le Plessis de la Gagnerie, à 120 m d'altitude[2] et au nord de l'étang de Tuâne.

La Bresme coule globalement du nord vers le sud-ouest[3].

La Bresme conflue en rive droite de la Loire sur la commune de Saint-Étienne-de-Chigny, à 39 m d'altitude[4] à la pointe de l'île Belle Fille.

Communes et cantons traversés

Dans le seul département d'Indre-et-Loire, la Bresme traverse les sept communes suivantes, de l'amont vers l'aval, de Semblançay (source), Sonzay, Pernay, Ambillou, Cléré-les-Pins, Luynes, Saint-Étienne-de-Chigny (confluence). Elle délimite aussi les communes d’Ambillou et de Pernay.

Soit en termes de cantons, la Bresme prend source dans le canton de Château-Renault, traverse le canton de Langeais, conflue dans le canton de Saint-Cyr-sur-Loire, dans les arrondissement de Tours et arrondissement de Chinon.

Bassin versant

La Bresme traverse les cinq zones hydrographiques K494, K495, K496, K497, K498 pour une superficie totale de 42 691 km2[1].

Organisme gestionnaire

L'organisme gestionnaire est le syndicat de la Bresme et ses affluents, sis à Luynes[5], Il est épaulé par l'EPTB Loire[6].

Affluents

La Bresme a six tronçons affluents référencés[1] :

  • le Tournelune (rd[note 1]), 7,3 km sur les trois communes de Semblançay (source), Sonzay (confluence), Neuille-Pont-Pierre.
  • le Beaufou (rg), 7,3 km sur les trois communes de Semblançay (source), Sonzay (confluence), Pernay.
  • le Braineau (rd), 10,6 km sur les quatre communes de Ambillou, Pernay (confluence), Sonzay, et Souvigné (source), avec deux affluents et de rang de Strahler trois :
    • le ruisseau de Braineau (rd), 3,1 km sur les deux communes de Ambillou et Souvigné avec un affluent :
      • le ruisseau de Braineau 0,4 km sur les deux communes de Ambillou et Souvigné.
    • le ruisseau l'Arche (rd), 2,9 km sur la seule commune de Ambillou.
  • la Garande (rd), 5,3 km sur les deux communes de Ambillou et Pernay.
  • le ruisseau la Vienne (rg), 4,3 km sur la seule commune de Pernay.
  • le ruisseau la Petite Bresme ou ruisseau la Grande Boire (rg), 6,7 km sur les deux communes de Luynes et Fondettes.

Donc son rang de Strahler est de quatre.

Hydrologie

Église Notre Dame des Sept Douleurs au Pont de Bresme à Saint-Étienne-de-Chigny.

Aménagements et écologie

Sur son cours on rencontre les lieux-dits le château de la Gagnerie, le Gué la Berthe le Moulin Grolleau, le Moulin Douzil, le Moulin de la Basse Soudrière, le Moulin Neuf, le Petit Moulin, le Grand Moulin, le Moulin Neuf, le Pont Clouet, le Moulin Bluteau, le moulin à Tan, le Moulin Hodoux, le Moulin Glabert, le Port Gaillard, le manoir d'Andigny Inscrit MH (1992).

Toponymie ou étymologie

Au cours des années, le nom de la rivière a varié légèrement :

  • Ex alia parte fluvii qui diciter Brenna, 1117 (Cartulaire de Noyers, charte 425)
  • Brenna, 1132 (Charte de Cormery)
  • La Bresne, 18 janvier 1783 (acte Delaroche-Luynes)
  • La Bresme, rivière, 1936 (Cadastre d’Ambillou).

Le changement de nom de Brenne en Bresme a été fait pour éviter toute confusion avec la rivière de la Brenne, affluent de la rivière la Cisse.

Voir aussi

Notes et références

Notes

  1. rd pour rien droite et rg pour rive gauche

Références

  1. a b c et d Sandre, « Fiche cours d'eau - la Bresme (K49-0310) » (consulté le 19 mars 2017)
  2. Géoportail, « Source de la Bresme » (consulté le 19 mars 2017).
  3. Géoportail - IGN, « Géoportail » (consulté le 19 mars 2017)
  4. Géoportail, « Confluence de la Bresme avec la Loire » (consulté le 19 mars 2017).
  5. « le syndicat de la Bresme et ses affluents », sur www.ambillou37.fr (consulté le 19 mars 2017)
  6. « Etablissement public Loire », sur www.eptb-loire.fr (consulté le 19 mars 2017)