Beuvreix

la Beuvreix
(le Parleur)
Illustration
Caractéristiques
Longueur 14,1 km [1]
Bassin collecteur la Loire
Régime pluvial
Cours
Source source
· Coordonnées 46° 00′ 01″ N, 1° 23′ 55″ E
Confluence leTaurion
· Coordonnées 45° 54′ 57″ N, 1° 25′ 16″ E
Géographie
Pays traversés Drapeau de la France France
Départements Haute-Vienne
Régions traversées Nouvelle-Aquitaine

Sources : SANDRE:« L0325600 », Géoportail

Le Beuvreix, dit aussi le Parleur, est une rivière française de la Haute-Vienne. C'est un affluent droit du Taurion, donc un sous-affluent la Loire par la Vienne.

Géographie

Le Beuvreix, dit aussi le Parleur, est une rivière de 14,1 km de longueur[1], avec des rapides qui traverse la communauté de communes d'Ambazac et se jette dans le Taurion, affluent de la Vienne[2]. Le Beuvreix était autrefois exploité par les orpailleurs[2]. Plusieurs moulins sont installés le long de son cours, notamment à proximité de la route reliant Les Loges à Nouaillas. Au XXe siècle, le peintre Maurice Boitel a réalisé sur le motif de nombreux paysages de la vallée du Beuvreix et des hameaux avoisinants (Crossas[2], Les Loges[2],[3], Laleuf[3], La Maisonnette, Mas Meynard[2], Le Bost, Ribagnac.

Depuis le début du XXIe siècle, cette rivière est caractérisée par une croissance de la population des écrevisses américaines, espèce invasive.

Communes et cantons traversés

Haute-Vienne, Canton d'Ambazac et communes : Ambazac, Saint-Priest-Taurion, Saint-Martin-Terressus, Saint-Sylvestre

Les sites et hameaux remarquables de la vallée du Beuvreix

  • Card: sur le piton rocheux qui domine les gorges du Beuvreix. S'y trouvent les restes de l'ancien oppidum celte au lieu-dit "le Chalard";
  • Aux Loges, situées sur la voie romaine allant de Limoges à Saint-Sulpice-Laurière, se trouve l'ancienne école primaire qui desservait les hameaux alentour, ainsi qu'une maison bourgeoise, une ancienne chapelle où la messe était dite occasionnellement jusqu'à la fin du XXe siècle et cinq fermes dont l'une servait de résidence au peintre Maurice Boitel quand il venait peindre sur la commune d'Ambazac. L'un des affluents du Beuvreix y prend sa source, considérée comme miraculeuse. Dans les bois alentour, se trouvent des chênes d'Amérique et des châtaigniers datant du XVe siècle[4]. En juin 1944, selon les témoignages locaux de riverains, les véhicules de la division SS Das Reich ont traversé le hameau sans y créer de dommages, quelques jours avant de rejoindre Oradour-sur-Glane.
  • Laleuf, dont l'étymologie reste incertaine mais qui peut signifier "la source" ("ef" ou "eve", "eau" en dialectes poitevin occidental et limousin septentrional)[5], ou encore "la louve" ou l'aloue" (alouette), comporte plusieurs fermes et domaines;
  • Crossas (étym.: "la croix") au croisement entre l'ancienne voie romaine Limoges - Saint-Sulpice-Laurière et la route allant de Card à Saint-Martin-Terressus; comporte plusieurs fermes limousines typiques surplombant les gorges du Beuvreix. Sur la rive d'en face, se trouve une immense carrière d'exploitation de gneiss concassé pour la confection des ballasts de chemins de fer.
  • Les moulins à eau de Nouaillas, situés à côté du lit du Beuvreix.
  • Le Mas Meynard (la maison de Meynard) comportant une dizaine d'anciennes fermes autour d'une maison bourgeoise. C'est le hameau le plus important de ce quartier de la commune d'Ambazac. Il comporte plusieurs puits publics encore utilisés bien que l'eau courante soit installée dans les habitations. De ce lieu, la vue donne sur les vallées du Beuvreix et du Taurion.(6)

Hydrologie

Voir aussi

Bibliographie

  • 6.Bernard Bernaben, Ambazac, au fil du temps (2014), dont un chapitre sur la vie et l'œuvre de Maurice Boitel, avec sept reproductions de ses tableaux

Articles connexes

Notes et références

  1. a et b Sandre, « Fiche cours d'eau - Le Parleur (L0325600) » (consulté le 5 mai 2016)
  2. a b c d et e "Ambazac, au fil du temps", Bernard Bernaben , édition de la Croix de l'Arbre, 2014 (ISBN 978-2-9551229-0-7) pages 9, 13 (carte de Cassini)), 14 (carte d'État-Major de 1889), 17, 163, 164, 166,167
  3. a et b journal "Le Populaire du Centre", Limoges, ven. 28 décembre 2007, page 6, jeudi 11 décembre 2008, page 11
  4. Précis historique de phonétique française. Jean Bourciez éd. Kincksiek 1921
  5. Catalogue du Salon d'Automne (grand palais de Paris) 1990 page de couverture