Mesvrin

le Mesvrin
(Ruisseau le Vèvre, Ruisseau de Brandon)
Illustration
Saint-Sernin-du-Bois vu barrage sur le ruisseau du Foulon un affluent du Mesvrin.
Caractéristiques
Longueur 36,4 km [1]
Bassin 240 km2 [1]
Bassin collecteur la Loire
Débit moyen 1,92 m3/s (Mesvres) [2]
Nombre de Strahler 4
Organisme gestionnaire EPTB Loire[3]
Régime pluvial
Cours
Source principale La croix Valot
· Localisation Couches
· Altitude 451 m
· Coordonnées 46° 52′ 06″ N, 4° 31′ 11″ E
Source secondaire château d'Épiry
· Localisation Saint-Émiland
· Altitude 441 m
· Coordonnées 46° 52′ 55″ N, 4° 29′ 47″ E
Confluence des sources au croisement de la RD131
· Localisation Saint-Émiland
· Altitude 409 m
· Coordonnées 46° 52′ 20″ N, 4° 30′ 13″ E
Confluence l'Arroux
· Localisation Étang-sur-Arroux
· Altitude 269 m
· Coordonnées 46° 51′ 33″ N, 4° 11′ 31″ E
Géographie
Principaux affluents
· Rive gauche Brume, ruisseau du Moulin
· Rive droite ruisseau du Foulon, Rançon
Pays traversés Drapeau de la France France
Département français Saône-et-Loire
Régions traversées Bourgogne-Franche-Comté
Principales localités Le Creusot

Sources : SANDRE:« K1314000 », Géoportail, Banque Hydro

Le Mesvrin est une rivière française qui coule dans le département de Saône-et-Loire en région Bourgogne-Franche-Comté, dans l'ancienne région Bourgogne. C'est un affluent de la rive gauche de l'Arroux, donc un sous-affluent de la Loire.

Géographie

D'une longueur de 36,4 km[1] et né en Saône-et-Loire près du Creusot, il est issu de la jonction de la Vesvre (ou ruisseau de Brandon) et du ruisseau de Champitaux à 340 m d'altitude environ.

Il coule généralement en direction de l'ouest, entièrement dans le département de Saône-et-Loire. Il se jette dans l'Arroux un peu en aval de la localité de Mesvres à Étang-sur-Arroux à 269 m d'altitude.

Communes et cantons traversées

Dans le seul département de Saône-et-Loire, le Mesvrin traverse (ou longe) douze communes et six canton :

La rivière fait office de limite entre les deux communes de Saint-Sernin-du-Bois et du Creusot. Elle passe également proche du village de Broye, mais reste sur la commune de Saint-Symphorien-de-Marmagne.

Soit en termes de cantons, le Mesvrin prend source dans le canton de Couches, traverse les canton du Creusot-Est, canton du Creusot-Ouest, canton de Montcenis, canton de Mesvres et conflue dans le canton de Saint-Léger-sous-Beuvray.

Bassin versant

Le Mesvrin traverse une seule zone hydrographique « Le Mesvrin & ses affluents » (K131) de 240 km2 de superficie[1]. Ce bassin versant est constitué à 53,67 % de « territoires agricoles », à 42,32 % de « forêts et milieux semi-naturels », à 3.46 % de « territoires artificialisés », à 0,40 % de « surfaces en eau »[1].

Organisme gestionnaire

L'organisme gestionnaire est l'EPTB Loire, sis à Orléans[3].

Affluents

Le Mesvrin a douze affluents référencés[1] dont :

Donc son rang de Strahler est de quatre.

Hydrologie

Le Mesvrin à Mesvres

Le débit du Mesvrin a été observé sur une période de 14 ans (1996-2009), à Mesvres[2]. À cet endroit le bassin versant de la rivière est de 202 km2.

Le module de la rivière à Mesvres est de 1,92 m3/s[2].

Débit moyen mensuel (en m3/s)
Station hydrologique : K1314010 - le mesvrin à Mesvres pour un bassin versant de 202 km2[2] 
(Données calculées sur 14 ans)
Source : Banque Hydro - MEDDE

Le Mesvrin présente les fluctuations saisonnières de débit assez importantes et typiques des rivières de l'est du bassin de la Loire ou de l'ouest de celui de la Saône, issues du massif central (rappelons que les massifs de l'ouest de la Saône-et-Loire en font partie), avec des hautes eaux d'hiver portant le débit mensuel moyen entre 3,16 et 4,06 m3/s, de décembre à mars inclus (avec un maximum en janvier), et des basses eaux d'été assez prolongées de juin à octobre, avec une baisse du débit moyen mensuel jusqu'au niveau de 0,3 m3/s au mois d'août[2].

Étiage ou basses eaux

Le VCN3 peut chuter jusque 0,061 m3/s, en cas de période quinquennale sèche, soit 61 litres par seconde[2], ce qui est assez faible.

Crues

D'autre part les crues sont souvent relativement importantes et contribuent à la montée des eaux de l'Arroux. Les QIX 2 et QIX 5 valent respectivement 30 et 32 m3/s. Le QIX 10 est de 32 m3/s, et le QIX 20 de 33 m3/s. Quant au QIX 50, il n'a pas encore été calculé, étant donnée l'insuffisance de la durée d'observation du cours d'eau[2].

Le débit instantané maximal enregistré a été de 34,9 m3/s le , tandis que la valeur journalière maximale était de 34,0 m3/s le [2].

Lame d'eau et débit spécifique

La lame d'eau écoulée dans le bassin du Mesvrin est de 327 millimètres par an, ce qui est modérément élevé, semblable à celui du bassin de l'Arroux, plus ou moins égal à la moyenne d'ensemble de la France (320 millimètres par an), mais supérieur à celle de l'ensemble du bassin versant de la Loire (245 millimètres par an). Le débit spécifique (ou Qsp) se monte à 10,3 litres par seconde et par kilomètre carré de bassin[2].

Aménagements

  • Un barrage a été aménagé sur le ruisseau du Foulon un affluent droit au nord du Mesvrin et de la commune de Saint-Sernin-du-Bois

Pêche et AAPPMA

Le Mesvrin et ses affluents sont des cours d'eau de première catégorie et dépendent de l'AAPPMA de Marmagne, Les Amis du Mesvrin[7].

Écologie

Bibliographie

  • « La vallée du Mesvrin », article d'Alain Dessertenne paru dans la revue « Images de Saône-et-Loire » n° 163 de septembre 2010, pages 3 à 8.

Voir aussi

Notes et références

Notes

  1. le SANDRE 2012 rajoute (?) les deux communes de Antully et Saint-Symphorien-de-Marmagne
  2. le SANDRE 2012 rajoute (?) les deux communes de La Chapelle-sous-Uchon et Mesvres
  3. le SANDRE 2012 rajoute (?) les deux communes de Autun et Brion (Saône-et-Loire)
  4. le SANDRE 2012 rajoute (?) la commune de Étang-sur-Arroux

Références

  1. a b c d e et f Sandre, « Fiche cours d'eau - le Mesvrin (K1314000) » (consulté le 12 mai 2012)
  2. a b c d e f g h et i Banque Hydro - MEDDE, « Synthèse de la Banque Hydro - Le Mesvrin à Mesvres (K1314010) » (consulté le 19 février 2017)
  3. a et b « Etablissement Public Loire » (consulté le 18 février 2017)
  4. Géoportail - IGN, « Géoportail » (consulté le 12 mai 2012)
  5. Sandre, « Fiche cours d'eau - La Brume (K13163000) » (consulté le 12 mai 2012)
  6. Sandre, « Fiche cours d'eau - Le Rançon (K1316800) » (consulté le 12 mai 2012)
  7. « AAPPMA de Marmagne - "Les Amis du Mesvrin" 1ère catégorie », sur aappma-de-marmagne.e-monsite.com (consulté le 19 février 2017)