André Baur

André Baur
André Baur et sa famille avant la guerre.jpg
André Baur et sa famille morts en déportation en 1943
Fonction
Vice-président
Union générale des israélites de France
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité

André Baur (1904-1943) était vice-président de l'Union générale des israélites de France.

Biographie

Il a collaboré avec le régime du maréchal Pétain dans le but de créer une instance d'organisation des Juifs sous l'occupation. Il fut directement nommé à l'instigation de Xavier Vallat, comme celui-ci l'a déclaré dans son procès en 1947[1], avec ces paroles : « C'était un Juif ancien combattant, profondément religieux, qui avait accepté ces fonctions, dans un esprit de sacrifice complet »[2].

André Baur est déporté par le convoi n°63 en date du , du Camp de Drancy vers Auschwitz 501 hommes et 345 femmes, 99 enfants de moins de 18 ans. Il y est assassiné par les nazis.

Vie privée

Il épouse Odette avec qui il a 4 enfants, Pierre, Myriam, Antoine, et Francine, qui seront déportés sans retour. Il est l'oncle de Charles Baur.

Références

  1. Cf Maurice Rajsfus, Des Juifs dans la collaboration, 1980, p. 85
  2. Maurice Rajsfus, op.cit. p 85

Bibliographie

  • Maurice Rajsfus , Des Juifs dans la collaboration, préface de Pierre Vidal-Naquet, Paris : UDI, 1980
  • Michèle Feldman, Carnet noir : un notable israélite à Paris..., Paris: L'Harmattan, 2012, biographie consacrée à la période vichyste d'André Baur
  • Raoul Hilberg, La destruction des Juifs d'Europe, Gallimard, Folio, 1985, vol " les déportations".

Liens externes

Voir aussi

Articles connexes