Jean-Raphaël Hirsch

Jean-Raphaël Hirsch
Biographie
Naissance
Décès
Activité

Jean-Raphaël Hirsch (, Paris-, Paris) est un enfant caché en France, rescapé de la Shoah, le fils de Sigismond Hirsch, rescapé d’Auschwitz et de Berthe Hirsch, décédée à Birkenau en 1943. Il est le "plus jeune résistant de France". Chirurgien, il est Président du Comité français pour Yad Vashem.

Biographie

Jean-Raphaël Hirsch est né le , Paris. Il est le fils de Sigismond Hirsch, médecin rescapé d’Auschwitz et de Berthe Hirsch, décédée à Birkenau en 1943[1]. Il est le neveu de Shatta Simon.

Le plus jeune résistant de France

Jean-Raphaël Hirsch, alias Nano est le plus jeune résistant de France. Il est un agent de liaison dans la Résistance sous le nom de Jean-Paul Pelous de fin 1942 à . En effet, un enfant à vélo n'attire guère l'attention. Nano se rend seul en zone libre passant par Vierzon (Cher) sur le moteur d'une locomotive électrique BB et rejoint Moissac (Tarn-et-Garonne) en . Il amène des faux papiers, tickets d’alimentation, vêtements, compléments en vêtements ou nourriture et si possible des nouvelles d’un frère ou d’une sœur cachés dans une autre ferme. Parfois un message de son père à telle fermière, à tel paysan.[2],[3],[4].

Déportation de ses parents

Sigismond Hirsch, âgé de 37 ans, est déporté par le Convoi No. 62, en date du du Camp de Drancy vers Auschwitz. Son épouse Berthe Hirsch (née Weyl) née à Strasbourg le , âgée de 36, est déportée dans le même convoi[5], et est assassinée à Auschwitz. Sigismond Hirsch survit à la Shoah.

Après la Guerre

Chirurgien

La Mémoire de la Shoah

Famille

Avec son épouse Anne Hirsch, il a deux fils: Jonathan et Mickaël, et une fille: Yaël[6].

Mort

Jean-Raphaël Hirsch est mort[7] à Paris le samedi , à l'âge de 83 ans. Il est enterré le mercredi au cimetière du Montparnasse.

Bibliographie

Honneurs

Notes et références

Articles connexes