Acela Express

Acela Express
⇒ Voir la carte du parcours ⇐
Parcours de l'Acela Express
⇒ Voir l'illustration ⇐
Logo d'Acela

Type Train à grande vitesse
Pays États-Unis
Départ Wahsington, Union Station
Terminus Boston, South Station
Itinéraire 2100-2290
Longueur du parcours 735 km
Exploitant Amtrak
Premier jour de circulation 11 décembre 2000
Matériel mis en jeu Acela 2000
Écartement 1435 mm
Électrification oui

L'Acela Express, ou Acela, est un train Amtrak circulant dans le corridor Nord-Est au États-Unis entre les gares de Washington D.C et Boston via 14 arrêts intermédiaires tels que Philadelphie ou New York. Il s'agit du seul matériel adapté à la grande vitesse dans le pays et sur l'ensemble du continent américain atteignant 240 km/h sur une portion de 54,6 km[1].

L'Acela a transporté plus de 3,4 millions de passagers en 2016 faisant de ce train le deuxième train le plus fréquenté de tous les États-Unis et rapportant 585 millions de Dollar américain à Amtrak soit 25 % de ses revenus totaux[2].

L'acela Express opère sur des routes qui sont aussi utilisées par des trains de banlieue et des trains fret qui sont plus lents l'empêchant ainsi d'atteindre des vitesses retrouvables sur des ligne à grande vitesse en Europe, la vitesse maximale atteinte étant de 240 km/h entre Mansfield, Massachusetts et Richmond, Rhode Island. L'acela utilise la technologie des Trains pendulaires permettant des vitesses plus importantes dans les virages.[3] Cela permet au train d'effectuer le trajet entre les gares de New York (Pennsylvania Station) et de Washington D.C distante de 364 km en 2h45 avec les arrêts intermédiaires soit une Vitesse commerciale de 132,3 km/h. Cela a permis à l'Acela de capter[4] 75% du trafic entre New York et Washington[5].

Cependant, la vitesse de l'Acela Express est limitée par le trafic et les infrastructures. En effet la section de 372 km entre New York et Boston se réalise au minimum en h 30 soit une vitesse commerciale de 106 km/h[6]. Finalement, le trajet total long de 735 km prend entre h 38 et h 50[6] soit une vitesse commerciale d'environ 113,1 km/h

L'équipement actuel de l'Acela Express devrait être remplacé à partir de 2021 par des rames Avelia Liberty. Ces nouvelles rames pourront accueillir plus de passagers et pourront s'incliner plus dans les courbes permettant ainsi une vitesse plus importante. Les rames actuelles seront retirées en 2022[7].

Histoire

Contexte

Après le succès du Shinkansen japonais, la loi de 1965 sur les transports terrestres à grande vitesse autorise le gouvernement des États-Unis à d’examiner l’intérêt d'une ligne à grande vitesse ce qui a mené à la création du Metroliner, le prédécesseur de l'Acela. Durant les années 1980, l'administration américaine des chemins de fer a exploré la possibilité de la création de ligne à grande vitesse aux États-Unis, 5 possibilités seront proposés incluant le corridor Nord-est[8].

Amtrak demanda alors aux équipementiers de faire des propositions. Un train SJ2000 fût loué de Suède pour réaliser des tests entre octobre 1992 et janvier 1993 entre Washington D.C et New York City. Siemens présenta également l'ICE 1 entre juillet 1993 et octobre 1994. Ces tests permirent à Amtrak de définir un cahier des charges pour un appel d'offres d'un train capable de rouler à 240 km/h (ou 150 mph) remporté par le projet conjoint de Bombardier (75%) et d'Alstom (25%)[9],[10].

La mise à grande vitesse du corridor du Nord-Est est cependant sujette à des limitations imputables au fait que le réseau a été construit au cours de la seconde moitié du XIXe siècle et qu'il traverse une région densément peuplée de la côte Est. Il n'est donc pas envisageable de créer une ligne grande vitesse entièrement nouvelle. Une autre solution serait de procéder à des aménagements locaux permettant d'accélérer la vitesse commerciale des trains, mais Amtrak ne semble pas vouloir se décider en ce sens[11].

Développement

Le , Amtrak dévoila le nom que porteraient ses trains dans le corridor Boston-Washington sur un trajet de 735 km : Acela (prononcé ə'sɛlə), un mot-valise utilisant Excellence et Accélération. À ce moment, le service passager était effectué dans le corridor et son prolongement vers Newport News (Virginie) par plusieurs types de trains et à des vitesses différentes. Acela devait devenir le terme générique pour tous ces trains en y accolant une expression de vitesse : Acela Express pour remplacer le rapide Metroliner, Acela pour ceux à vitesse moyenne ou régionaux et Acela Commuter pour les trains locaux[12]. Au total 20 nouveaux trains devait rouler sur le corridor Nord-Est[13]. De nombreux changements ont dû être réalisés sur ce dernier pour que l'Acela express puisse l'emprunter. Tout d'abord, il a fallu étendre l'électrification de New Haven à Boston (avant cette électrification les trains à destination de Boston devait passer au diesel à partir de New Haven) et supprimer un certain nombre de passage à niveau[13],[14].

Le , le premier Acela Regional remplaça le NortheastDirect sur la première ligne électrifiée du corridor[15],[16]. Au fur et à mesure de l’électrification des lignes, de plus en plus de trains devinrent des Acela, le trajet inaugural fût réalisé avec des personnalités le 16 novembre 2000 suivi par le premier trajet commercial le 11 Décembre 2000[17] après quelques mois de retards à cause entre autres que les rames étaient 10 cm trop larges pour s'incliner totalement ce qui réduisit la vitesse maximale prévue. Le nom Acela Commuter ne fut jamais introduit et, le , le nom Acela fut réservé exclusivement au service Express pour se conformer à l'acronyme qui le forme.

En 2005, la part d'Amtrak sur le marché du transport entre New York et Boston avait atteint 40% contre 18% avant l'Acela. Avec la popularité coissante de L'acela Express, plus moderne et plus rapide, le service Metroliner a été supprimé fin 2006[18],[19]. Pour répondre à une demande toujours plus importante, davantage de trajets Acela furent ajoutés.[20]

En 2011, la flotte d'Acela avait atteint la moitié de sa durée de vie prévue. Amtrak a donc proposé plusieurs options de remplacement. La commande devait être passée en 2012 et devait concerner 40 nouvelles voitures. Les trains existants auraient alors reçu 2 voitures supplémentaires, permettant donc de passer d'une configuration 1-6-1 à 1-8-1. Ces rames plus longues auraient nécessité des modifications des installations de maintenance à Boston, New York et Washington. L'entrée en service de ces rames modifiées était alors prévue pour 2014[21]. Ce plan a été annulé en 2012 pour favoriser le remplacement des rames de la fotte Acela[22].

En janvier 2014, Amtrak a publié un appel d'offres pour 28 rames Acela, ou plus, dans une commande groupée avec la California High-Speed Rail. Cependant, après des discussions avec les constructeurs, les 2 entités ont conclu que leurs besoins en matériel était trop éloignés et ont donc décidé de ne pas poursuivre l'appel d'offre conjoint[23].

En 2016, Alstom conclut un contrat de 2,45 milliards de dollars avec le gouvernement américain pour la modernisation de la ligne à grande vitesse, la livraison de 28 nouveaux trains pendulaires à grande vitesse (TGV Avelia Liberty) et leur maintenance[24],[25].

Coût

Le contrat initial d'Amtrak avec le consortium Bombardier-Alstom portait sur la livraison de 20 rames (6 voitures chacune, avec des voitures électriques à l'avant et à l'arrière) pour 800 millions de dollars[26]. Finalement, en 2004, Amtrak a payé au total de 1,2 milliard de dollars pour les 20 rames plus 15 locomotives à grande vitesse supplémentaires et la construction d'installations de maintenance à Boston, New York et Washington[27].

Ingénierie

Train Acela de première génération

Acela 2000
Description de cette image, également commentée ci-après
Une rame Acela 2000 à BWI Rail Station de Linthicum (Maryland).
Identification
Exploitant(s) Amtrak
Désignation Acela Express
Motorisation Onduleurs Alstom GTO et moteurs de traction asynchrones triphasés à courant alternatif
Composition 2 motrices encadrant 6 voitures
Conduite 2 conducteurs (pilote et co-pilote)
Commande 20 rames
Construction 1998-2001
Constructeur(s) Bombardier, Alstom
Nombre 20 rames
Mise en service 11 décembre 2000
Période de service 1998-2022
Effectif 20 rames
Service commercial 2000-2022
Retrait 2022 (prévisionnel)
Affectation Corridor Nord Est
Aménagement 4 voitures affaires, 1 voiture bar et 1 voiture première classe
Utilisation Service passager
Caractéristiques techniques
Écartement standard
Alimentation 25 kV 60 Hz, 12,5 kV 60 Hz, 11 kV 25 Hz
Captage pantographes
Tension ligne de contact 25 kV 60 Hz, 12,5 kV 60 Hz, 11 kV 25 Hz V
Puissance continue

1150 kW (par moteur) 4 600 km (Par voiture moteur)

9200 kW (par rame) kW
Effort de traction 220,2 kN
Ø roues motrices 1016 mm
Tare 565 t
Largeur 3,18 m
Hauteur 4,32 m
Longueur totale 202,91 m
Empattement total

10,74m (Voiture moteur)

18,14 m (Voiture passagers) m
Portes Portes coulissantes à un battant
Capacité 304 (44 première classe; 260 classe affaire) p.
Climatisation oui
Vitesse maximale

266 km/h (Design)

240 km/h (service) km/h

La première génération de rame Acela est un ensemble unique de véhicules ferroviaires conçu sur mesures pour respecter les exigences en matière de matériel roulant établies par la FRA (Federal Railroad Administration ou administration fédérale des chemins de fer en français). Cela comprend la capacité à résister à une collision avec un train de marchandises à grande vitesse et ce sans tomber. La plupart des fabricants ayant émis un intérêt pour cet appel d'offre n'ont pas été capables de répondre à ces exigences structurelles, notamment en raison de l'augmentation des coûts et de la complication de la fabrication des trains. Finalement, il n'y avait plus que trois constructeurs répondant à ces exigences : ABB (constructeur du train SJ2000), Alstom (constructeur du TGV français) et Siemens (constructeur de l'ICE allemand)[28]

La proposition d'Alstom fût choisie. Il s'agit d'un train pendulaire, ce qui autorise une vitesse plus élevée dans les courbes, et améliore le confort des voyageurs sur le parcours sinueux qu'il est amené à parcourir. Extérieurement, il ressemble au TGV d'Alstom circulant en France. Sa propulsion, issue de celle du TGV, fut mise au point par Alstom, tandis que son système de pendulation fut mis au point par Bombardier.

La conception utilise deux voitures électriques à chaque extrémité dérivant de celles utilisées par le TGV français. Elle opère à une tension de 11 000 volts AC et une Fréquence de 15 ou 60 Hz. Plusieurs autres caractéristiques dérivent des TGV français tel que la présence de 4 moteurs asynchrones par voiture, le système de freinage par récupération, le châssis, les disques de frein (Bien qu'il n'y en a que 3 sur une voiture Acela contre 4 sur un TGV) ou encore les techniques de gestion de l'énergie d'accident pour contrôler les déformations structurelles.[29]

Les chariots basculants (technologie des trains pendulaires) sont basés sur les trains LRC de Bombardier utilisés par Via Rail Canada. Les voitures du train sont plus lourdes que celles du TGV pour répondre aux normes de la FRA.[30] C'est pour cette raison que les équipages français et canadiens ayant testé ce train l'ont surnommée "le cochon"[10],[31]. Cet ajout de poids a conduit à réduire le rapport poids/puissance d'une motrice Acela, 22,4 chevaux par tonnes contre 30,8 pour une rame TGV Réseau. Les voitures Acela sont couplés de façon semi-permanente mais elles ne sont pas articulées comme le TGV c'est-à-dire qu'il y a 2 Bogies par rame au lieu d'un 1 pour 2 sur un TGV.

Vitesses

L'Acela a été conçu pour une vitesse limite est de 266 km/h[32] (la grande vitesse ferroviaire se définit habituellement comme au-delà de 250 km/h), il n'atteint cependant que 240 km/h sur un court tronçon de 55 km dans le Rhode Island et le Massachusetts. La vitesse commerciale des services s'établit à 132,3 km/h entre Washington D.C et New York, 106 km/h entre New York et Boston. Sur l'ensemble de l'itinéraire, la vitesse commerciale est de 113 km/h.

En pratique, la vitesse de l'Acela Express dépend beaucoup des restrictions locales le long de sa route tel que dans les zones urbaines. En plus de ces restrictions, L'Acela doit aussi régulièrement ralentir lorsqu'il passe sur des vieux ponts ou dans des vieux ponts dont certains ont plus de 100 ans. Au total, 224 Ouvrage d'art sont au-delà de leurs vie nominale[33].

Pour le lancement de l'Acela, Amtrak a amélioré la piste le long du fleuve Connecticut pour permettre une vitesse de 177 km/h[34]. En règle générale, le système de support des Caténaire aérien qui a été construit dans les années 1930 (pour la section entre Washington D.C et New Haven)[35]. La Pennsylvania Railroad a déjà fait rouler des trains d'essai Metroliner à 264 km/h et voulait faire fonctionner ce service à des vitesses atteignant 241 km/h. Les tests de certification pour une exploitation commerciale à 257 km/h qui implique des essais à 266 km/h ont commencé en 2012 pour la section entre Trenton et le New Brunswick[36].

La section la plus lente du corridor Nord-est est la portion entre New Haven dans le Connecticut et New Rochelle dans l'État de New York qui est fortement utilisé par les trains de banlieue. L'Acela Express n'atteint que 145 km/h sur une section de 6,4 km dans l'état de New York et dépassent que rarement les 97 km/h[37]. À partir de 2017, le remplacement des caténaires et des travaux sur les ouvrages d'art ont été réalisés et se sont achevés mi-2018[38].

Le calendrier le plus rapide entre New York et Washington D.C était de 2H45 en 2012. 450 millions de Dollar américain ont été alloués par l'administration Obama pour améliorer les signaux de circulation et remplacer les caténaires[39] entre Trenton et le New Brunswick ce qui permettra d'atteindre des vitesses de 257 km/h sur 37 km. Ces améliorations devraient être achevées durant l'année 2020[40].

Infrastructure grande vitesse

La densité de population au nord-est des États-Unis fait du corridor nord-est, la portion la plus fréquentée du réseau ferroviaire nord américain. Deux tiers des voyageurs ferroviaire vivent à proximité ou à New York, qui abrite la gare la plus fréquentée des États-Unis : Penn Station[41]. Pour concurrencer les compagnies aériennes, Amtrak devrait augmenter la vitesse des trains dans la région. La ligne de New Haven et Boston est problématique à cause de ses virages serrés et des passages à niveau[42].

L'inclinaison permet aux passagers d'être plus confortablement installés sur des sections incurvées où le train roule plus rapidement qu'il ne serait possible autrement. Les rames Acela s'inclinent au-dessus de 97 km/h dans les virages mais certains d'entre eux sont trop rapprochés pour que le train s'incline en toute sécurité tout en maintenant un espace minimum entre un potentiel autre train étant sur une voie parallèle. La limite de l'inclinaison est de 4,2° pour s'adapter aux contraintes imposées par ces virages.

Voyager à plus de 217 km/h nécessite également une caténaire donc le câble est à tension constante. Or, ce n'est le cas que sur le système le plus moderne entre New Haven et Boston. Sur les autres sections, la vitesse sera toujours limitée à 217 km/h et ce même si le profil des voies permettraient d'aller plus vite. À cause de cette contrainte la vitesse de l'Acela est presque la même que celle du Metroliner, aujourd'hui disparu qui ont a atteint la vitesse de 201 km/h.

L'Acela express voyage entre Boston et New York en environ 3H30 soit une amélioration de 30 minutes. Le trajet entre New York et Washington durent 2H45. Ces horaires ainsi que la commodité relative au service direct entre centre-ville par rapport au transport aérien, ont rendu l'Acela plus compétitif surtout après les Attentats du 11 septembre 2001. En raison de cette concurrence, Southwest Airlines a supprimé son service de navette entre Washington et New York[43].

Vitesse au niveau des gares

En raison de la vitesse élevée à laquelle l'Acela express traverse les petites gares, des inquiétudes se sont formées dans certaines villes au sujet des avertissements jugés inadéquat pour les passagers attendant d'autres trains. Aux gares de Kingston et Mansfield, les trains passent à 241 km/h[44]. Des suggestions ont été proposées comme des barrières de sécurité ou l'utilisation d'annonces différentes lors de l'approche d'un train Acela[45].En 2011, des subventions fédérales ont été accordées pour améliorer la gare de Kingston en créant notamment une troisième voie qui sera utilisé comme voie de passage[46]. Les rénovations ont été terminées le 30 octobre 2017[47].

Les futurs trains

Le 26 août 2016, le vice président Joe Biden a annoncé un prêt de 2,5 milliards de Dollars pour payer de nouveaux équipements pour l'Acela Express, ainsi que la mise à niveau d'une partie du corridor nord-est. Cela permettra l'achat de 28 rames, nommée Avelia Liberty et construite par Alstom à Hornell et Rochester dans l'état de New York pour remplacer toute la flotte existante.

L’extension de la flotte permettra de mettre en place un service horaire sur la journée entre New York et Boston et un service à la demi-heure aux heures de pointe entre New York et Washington[48]. Les nouvelles rames seront plus longues, offrant 30% de places assises en plus. La technologie d'inclinaison permettra d'atteindre des vitesses de 300 km/h si des améliorations d'infrastructures ultérieures sont effectuées.

Les nouveaux trains seront livrés entre 2021 et 2022, après quoi le parc actuel sera retiré[49].

Service

Composition

Les rames d'Acela sont composées comme noté ci-dessous

Voiture Type Longueur Poids (en tonne) Capacité
1 Motrice 92,5 0
2 Voiture passager

Classe affaire

64,4 65
3 Voiture passager

Classe affaire

63,0 65
4 Voiture Bar 62,1 0
5 Voiture passager

Classe affaire

63,0 65
6 Voiture passager

Classe affaire

(Voiture calme)

63,0 65
7 Voiture passager

première classe

64,4 44
8 Motrice 92,5 0
Total 565,2 304

Une rame Acela Express est composé de deux motrices encadrant 4 voitures de classe affaire, une voiture bar et une voiture de première classe. La rame compte moins de sièges que les trains régionaux circulant sur les mêmes tronçons. La voiture de première classe comporte 44 sièges en configuration 1-2, une place est attribuée à chaque réservation. La classe affaire quant-à-elle a 260 sièges répartis sur 4 voitures en configuration 2-2[50]. Contrairement à la première classe, la classe affaire n'attribue pas un siège à chaque réservation qui garantit tout de même une place assise. Le train est accessible au personnes à mobilité réduite. Chaque voiture est équipé de deux toilettes dont 1 respectant les normes pour les personnes handicapés. Les bagages peuvent être rangés directement sous le siège ou dans des compartiments situés au-dessus des sièges.

La voiture de classe affaire située juste à côté de la voiture de première classe est la une voiture calme c'est-à-dire que les passagers sont invités à ne pas parler fort ni de converser par téléphone.

Opérations et dotation

L'Acela propose 2 types de siège, la première classe et la classe affaire. Contrairement à tous les autres trains Amtrak, la classe affaire est la classe de base.

L'entretien des rames est effectué dans les installations à Ivy City près de Washington D.C,à Sunnyside Yard dans Queens à New York ou à Southampton Street Yard à Boston.

Les rames Acela ont subi des rénovations entre la mi-2009 et 2010 à côté de la gare de Philadelphie, en Pennsylvanie. Ces rénovations comprenaient de nouveaux sièges en cuir bleu pour toutes les voitures.[51]

En mai 2018, Amtrak a lancé un programme de 14 mois pour rafraîchir l'intérieur des rames de l'Acela Express, y compris de nouvelles hausses de sièges et de nouveaux coussins. Ce programme a été achevé en juin 2019[52].

Service Wi-Fi

Le service sans fils dans les stations a commencé en 2004[53]. En 2010, tous les trains Acela ont commencé à offrir le service "AmtrakConnect" avec les services de la société GBS.[54]. En 2016, le service a été amélioré pour permettre une connexion plus rapide et fluide[55].

Personnel

Généralement, les équipes de train Amtrak sont composées d'un ingénieur, d'un chef de train et d'au moins un chef de train adjoint. Les trains Acela ont également une équipe de service de bord avec 2 préposés à la première classe et un préposé à l voiture bar. En plus du service de restauration présent dans la voiture bar, un agent Amtrak fournira un service de vente ambulante. Les passagers de première classe reçoivent des repas à leur place sur tout le trajet. Chez Amtrak, l'équipe de service à bord est distincte et subordonnée aux équipes du train.

Gares desservies

Schéma de desserte Acela express
 
Légende
BSicon KBHFa.svg 0:00 Boston - South Station
BSicon HST.svg 0 Back Bay (MBTA station)
BSicon HST.svg 0 Route 128 (MBTA station)
BSicon GRENZE.svg frontière MA/RI
BSicon HST.svg 0 Providence (Amtrak station)
BSicon GRENZE.svg frontière RI/CT
BSicon HST.svg 0 Gare de New London
BSicon HST.svg 0 Gare de New Haven - Union Station
BSicon HST.svg 0 Gare de Stamford
BSicon GRENZE.svg frontière CT/NY
BSicon tKBHFe.svg 0 Gare de New York City - Pennsylvania station
BSicon GRENZE.svg frontière NY/NJ
BSicon KBHFe.svg 0 Gare de Newark - Pennsylvania station
BSicon HST.svg 0 Gare de Metropark (NJT station)
BSicon HST.svg 0 Gare de Trenton
BSicon GRENZE.svg frontière NJ/PA
BSicon HST.svg 0 Gare de Philadelphie - 30th street station
BSicon GRENZE.svg frontière PA/DE
BSicon HST.svg 0 Gare de Wilmington (Delaware)
BSicon GRENZE.svg frontière DE/MD
BSicon HST.svg 0 Gare Baltimore - Penn station
BSicon HST.svg 0 Gare BWI airport
BSicon GRENZE.svg frontière MD/DC
BSicon KBHFe.svg 0 Gare de Washington DC - Union station

Meilleurs temps de parcours depuis Boston.

État Ville Station Correspondance
Massachusetts Boston South Station Amtrak : Northeast Regional, Lake Shore Limited

MBTA Commuter Rail : Fairmount line, Framingham/Worcester Line, Franklin Line, Needham line, Old Colony Lines, Greenbush Line et Providence/Stoughton Line

MBTA Bus

MBTA Subway : Ligne rouge et Ligne argent

Back Bay Amtrak : Northeast Regional, Lake Shore Limited

MBTA Commuter Rail : Framingham/Worcester Line, Franklin Line, Needham line et Providence/Stoughton Line

MBTA Bus

MBTA Subway : Ligne orange

Westwood Westwood-Route 128 Amtrak : Northeast Regional

MBTA Commuter Rail : Providence/Stoughton Line

Rhode Island Providence Providence Amtrak : Northeast Regional

MBTA Commuter Rail : Providence/Stoughton Line

RIPTA Bus

Connecticut New London Union Station Amtrak : Northeast Regional

Ctrail : Shore line East

SEAT Buses

New Haven Union Station Amtrak : Northeast Regional, Hartford Line et Vermonter

CTrail: Hartford Line, Shore Line East

CTtransit New Haven

Metro-North Railroad: New Haven Line

Greyhound Lines

Peter Pan Bus Lines

Stamford Transportation Center Amtrak : Northeast Regional, Vermonter

CTrail: Shore Line East

CTtransit Stamford

Metro-North Railroad : New Haven Line, New Canaan Branch

New York New York Penn Station Amtrak : Northeast Regional, Adirondack, Cardinal, Carolinian, Crescent, Empire service, Ethan Allen Express, Keystone service, Lake Shore Limited, Maple Leaf, Palmetto , Pennsylvanian, Silver Meteor, Silver Star, Vermonter

LIPR : Main Line, Port Washington Branch

NJ Transit : North Jersey Coast Line, Northeast Corridor Line, Gladstone Branch, Montclair-Boonton Line, Morristown Line

Métro de New York : 1, 2, 3, A, C, F, M, N, Q, R et W

MTA Regional Bus Operations

PATH : Hoboken–33rd Street, Journal Square–33rd Street, Journal Square–33rd Street (via Hoboken)

New Jersey Newark Penn Station Amtrak : Northeast Regional, Cardinal, Carolinian, Crescent, Keystone service, Silver Meteor, Silver Star, Vermonter

NJ Transit : Newark City Subway, Newark Light Rail, Northeast Corridor Line, Raritan Valley Line

PATH : Newark–World Trade Center

Coach USA

Iselin Metropark Station Amtrak : Northeast Regional, Keystone service, Vermonter

NJ Transit : Northeast Corridor Line

Trenton Transit Center Amtrak : Northeast Regional, Cardinal, Carolinian, Crescent, Keystone service, Silver Meteor, Silver Star, Vermonter

NJ Transit : Northeast Corridor Line, River Line

SEPTA Regional Rail: Trenton Line

SEPTA Suburban Transit Division

Pennsylvanie Philadelphie 30th Street Station Amtrak : Northeast Regional, Cardinal, Carolinian, Crescent, Keystone service, Palmetto , Pennsylvanian, Silver Meteor, Silver Star, Vermonter

NJ Transit : Atlantic City Line

SEPTA City Transit Division

SEPTA Suburban Transit Division

SEPTA Regional Rail: Airport Line, Warminster Line, Wilmington/Newark Line, West Trenton Line, Media/Elwyn Line, Lansdale/Doylestown Line, Paoli/Thorndale Line, Manayunk/Norristown Line, Cynwyd Line, Trenton Line, Chestnut Hill East Line, Chestnut Hill West Line, Fox Chase Line

Delaware Wilmington Wilmington Amtrak : Northeast Regional, Cardinal, Carolinian, Crescent, Palmetto , Pennsylvanian, Silver Meteor, Silver Star, Vermonter

Greyhound Lines

SEPTA Regional Rail: Wilmington/Newark Line

DART First State

Maryland Baltimore Penn Station Amtrak : Northeast Regional, Cardinal, Carolinian, Crescent, Palmetto , Pennsylvanian, Silver Meteor, Silver Star, Vermonter

MARC Train: Penn Line

MTA : Métro léger

Charm City Circulator

BWI Rail Station Amtrak : Northeast Regional, Vermonter

MARC Train: Penn Line

MTA : Baltimore Light Rail

UMBC Transit

District de Columbia Washington Union Station Amtrak : Northeast Regional, Capitol Limited, Cardinal, Carolinian, Crescent, Palmetto , Pennsylvanian, Silver Meteor, Silver Star, Vermonter, Thruway Motorcoach to Charlottesville

MARC Train: Brunswick Line, Camden Line, Penn Line

VRE: Manassas Line, Fredericksburg Line

Métro : Ligne rouge

Metrobus

DC Circulator

Tramway de Washington : H Street/Benning Road Line

MTA

Loudoun County Transit

PRTC

Fiabilité et accidents

  • Quelques accidents ont eu lieu depuis la mise en service du Acela sans qu'ils ne remettent en cause la conception du matériel roulant, les problèmes ayant plutôt leur source dans la conception des lignes ferroviaires empruntées. Le , un Acela Express circulant entre Boston et Washington DC entra en collision avec une automobile à un passage à niveau dans le Connecticut. Il s'agissait d'un des seuls passages à niveau restant dans le corridor BosWash, et l'un des seuls au monde sur une ligne à grande vitesse. Lors de l'impact, le train roulait à 113 km/h et l'automobile dérivait sous la barrière de sécurité. La conductrice et trois passagers furent tués. L'enquête ne conclut pas sur les raisons de l'accident mais l'hypothèse d'un malaise cardiaque de la conductrice de 62 ans est évoquée. L’inspection de la barrière conclut à son fonctionnement correct lors de l'accident, mais l'opinion publique s'est rangée en faveur de l'élimination des passages à niveau sur ce tracé[56],[57],[58].
  • Le , un adolescent descendit du train de banlieue du MBTA à 13 h 20 à la gare de Mansfield. Il voulut traverser la voie pour aller sur le quai d'en face, mais fut happé par l'Acela passant en gare à environ 209 km/h. Il mourut le au soir[59],[60]. Six jours plus tard, un train Acela se dirigeant vers le nord heurta et tua un autre piéton dans le Connecticut à un passage à niveau à New Haven.
  • Le 14 mars 2017, un train Acela a déraillé à faible vitesse à la Pennsylvania Station à New York. Les 248 passagers ont pû être évacués sans problème[61]. Le déraillement était dû à une section de voie défectueuse dont Amtrak était au courant, mais qui n'avait pas encore été réparée[62].
  • Le 6 février 2018, le train Acela Express no 2150 s'est séparé entre les 2 premières voitures à 200 km/h dans le Maryland. Il n'y a eu aucun blessé parmi les membres d'équipages et parmi les 52 passagers à bord[62],[63]

Dérivé

Les remorques du Acela ont été utilisées par Bombardier pour son prototype JetTrain depuis le début des années 2000. On y accouple une locomotive à turbine à gaz, ce qui permet de rouler sur les voies non électrifiées qui couvrent la majorité du continent nord-américain. Ceci pourrait étendre le marché dérivable du Acela.

Galerie

Notes et références

  1. (en) Amtrak, « Northeast Corridor Employee Timetable #5 », sur NTSB, (consulté le 24 décembre 2017), p. 110
  2. (en) Amtrak, Amtrak FY16 Ridership & Revenue Fact Sheet,
  3. « Inside the Acela - washingtonpost.com », sur www.washingtonpost.com (consulté le 6 juin 2020)
  4. « Wayback Machine », sur web.archive.org, (consulté le 6 juin 2020)
  5. (en) Ron Nixon, « Frustrations of Air Travel Push Passengers to Amtrak », The New York Times,‎ (lire en ligne)
  6. a et b (en) « Amtrak Advisory | Amtrak to Operate on Modified Schedules », sur www.amtrak.com (consulté le 6 juin 2020)
  7. (en-US) « Next-Generation High Speed Trains », sur http://nec.amtrak.com (consulté le 6 juin 2020)
  8. « CHRONOLOGY OF HIGH-SPEED RAIL CORRIDORS », sur web.archive.org, (consulté le 6 juin 2020)
  9. (en-US) This article was reported by James Dao, Matthew L. Wald, Don Phillips et Written By Mr Dao, « Acela, Built to Be Rail's Savior, Bedevils Amtrak at Every Turn », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le 6 juin 2020)
  10. a et b (en-US) This article was reported by James Dao, Matthew L. Wald, Don Phillips et Written By Mr Dao, « Acela, Built to Be Rail's Savior, Bedevils Amtrak at Every Turn », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le 8 juin 2020)
  11. Amtrak turns 45 today. Here's why American passenger trains are so bad., Matthew Yglesias, Vox, 1er mai 2016
  12. (en) « Amtrak Rolls Out 'Acela' Service, High-speed Trains for Northeast », Amtrak, (consulté le 16 juillet 2007).
  13. a et b « Amtrak To Unveil High-Speed Service - AP Online | HighBeam Research », sur web.archive.org, (consulté le 8 juin 2020)
  14. (en) Railway Track and Structures, « At-grade crossings: Innovation, safety, sophisticated new technology »,
  15. (en) Bob Johnston, « Amtrak opens Boston electrification », Trains (magazine),‎ .
  16. (en) Ron Newman, « Acela Regional starts Jan 31, 2000 », misc.transport.rail.americas, -27 janvier 2000 (consulté en -16 juillet 2007).
  17. (en) Bob Johnston, « Acela Express begins; NEC schedules revamped », Trains (magazine),‎ .
  18. (en) Daniel MacHalaba, « Metroliner name on past track », Chicago Tribune,‎ (lire en ligne)
  19. « YOU'VE BEEN STOPPED BY A 404! | Trains Magazine », sur TrainsMag.com (consulté le 8 juin 2020)
  20. (en) Boston Buisness Journal, « Amtrak to increase service for Boston, New York and D.C. »,
  21. (en) Amtrak, « Amtrak To Add 40 Coach Cars To Acela Express Under FY 2012 Budget Plan », sur Amtrak.com,
  22. James O'Toole, « Amtrak to replace high-speed Acela trains », sur CNNMoney, (consulté le 8 juin 2020)
  23. (en-US) Collin Carr, « Amtrak and California drop joint high-speed train tender », sur RailUK, (consulté le 8 juin 2020)
  24. Éric Béziat, « TGV : une percée historique pour Alstom aux États-Unis », Le Monde.fr,‎ (ISSN 1950-6244, lire en ligne, consulté le 27 août 2016)
  25. « Alstom : le contrat du siècle aux USA » (consulté le 28 août 2016)
  26. (en-US) « Amtrak Sues Train's Manufacturer Over Design Flaws », sur Los Angeles Times, (consulté le 8 juin 2020)
  27. « Two equipment makers settle dispute with Amtrak », sur www.ble-t.org (consulté le 8 juin 2020)
  28. « Wayback Machine », sur web.archive.org, (consulté le 8 juin 2020)
  29. « TGVweb - Acela Express », sur www.trainweb.org (consulté le 8 juin 2020)
  30. « How the FRA is Regulating Passenger Rail Out of Existence | Bike East Bay », sur bikeeastbay.org (consulté le 8 juin 2020)
  31. Don Philips (janvier 2010) "Now it seems to be official: Freight rail is the future". Trains vol 70 n°1 page 10 "When the train was being tested at the technology center in Pueblo, Colo., I had lunch one day out on the ballast with the French and Canadian crews doing the testing. The conversation turned to the weight of the Acela, which the crews considered laughably too heavy. At one point, a French engineer confided that the crews called the train "le cochon", meaning "the pig". The man and his supervisor immediately realized he had said too much. They asked me to keep that a secret, and I did for many years until I was sure everyone on the program had moved on to other jobs." Français : "Lorsque le train a été testé au centre technologique de Pueblo, au Colorado, j'ai déjeuné un jour sur le ballast avec les équipages français et canadiens effectuant les tests. La conversation s'est tournée vers le poids de l'Acela, que les équipages considéraient ridiculement trop lourd. À un moment donné, un ingénieur français a confié que les équipages appelaient le train "le cochon", signifiant "the pig". L'homme et son superviseur ont immédiatement réalisé qu'il en avait trop dit. Ils m'ont demandé de garder cela secret, et je l'ai fait pendant de nombreuses années jusqu'à ce que je sois sûr que tout le monde dans le programme était passé à d'autres tâches."
  32. http://www.bombardier.com/wps/portal/fr/transport/produits-et-services?docID=0901260d80010686.
  33. « northeastallianceforrail.org - contact avec le propriétaire du domaine | Epik.com », sur northeastallianceforrail.org (consulté le 8 juin 2020)
  34. « Wayback Machine », sur web.archive.org, (consulté le 8 juin 2020)
  35. « Wayback Machine », sur web.archive.org, (consulté le 8 juin 2020)
  36. Amtrak http://www.amtrak.com/ccurl/960/223/Amtrak-Ink-Aug-Sept-2012.pdf?audienceId=4332455&tiid=47649&rtTracking=1
  37. « Wayback Machine », sur web.archive.org, (consulté le 8 juin 2020)
  38. « NHL Catenary Replacement Project », sur web.mta.info (consulté le 8 juin 2020)
  39. (en) Andrew Nusca, « Amtrak lands $450 million to boost Acela to 160 mph », sur ZDNet (consulté le 8 juin 2020)
  40. (en) Larry Higgs | NJ Advance Media for NJ.com, « 160 mph trains will speed from Trenton to New Brunswick by 2020 », sur nj, (consulté le 8 juin 2020)
  41. (en) « Moynihan Station », sur empire.state.ny.us,
  42. (en-US) JANE E. DEE; Courant Staff Writer, « RAIL CROSSINGS SAFETY ISSUE FOR AMTRAK », sur courant.com (consulté le 8 juin 2020)
  43. (en-US) Candy Thomson, The Baltimore Sun, « Acela run expected to match U.S. rail speed record of 165 mph », sur baltimoresun.com (consulté le 8 juin 2020)
  44. (en) Susan Parkou Weinstein, « Better warning sought for Acela at Mansfield station », sur Wicked Local (consulté le 8 juin 2020)
  45. (en) NELL SMITH SUN CHRONICLE STAFF, « Mansfield sounds Acela warning », sur The Sun Chronicle (consulté le 8 juin 2020)
  46. (en) « Federal Grants Will Help Build Line For Acela To Bypass Kingston Station », sur Narragansett-South Kingstown, RI Patch, (consulté le 8 juin 2020)
  47. (en) KENDRA GRAVELLE, « Renovations complete at Kingston Station », sur RICentral.com (consulté le 8 juin 2020)
  48. (en-US) « Amtrak’s Next-Generation of High-Speed Trains », sur Amtrak, (consulté le 8 juin 2020)
  49. (en) Lori Aratani closeLori ArataniReporter focusing on transportation issues et Including Airports, « Biden announces upgrades for Amtrak’s Northeast Corridor », sur Washington Post (consulté le 8 juin 2020)
  50. (en-GB) « ACELA High-Speed Rail Network System », sur Railway Technology (consulté le 9 juin 2020)
  51. (en-US) Michael M. Grynbaum, « Amtrak Introduces Blue, if Not Corinthian, Leather », sur City Room, (consulté le 9 juin 2020)
  52. (en-US) « Amtrak Refreshes Interiors of Acela Express Trains », sur Amtrak Media, (consulté le 9 juin 2020)
  53. (en-US) Glenn Fleishman, « Behind the Curve; Access on Metro-North or Amtrak Cars? Not So Fast », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le 9 juin 2020)
  54. (en-US) Facebook et Twitter, « Amtrak launches wireless access on Acela trains », sur San Diego Union-Tribune, (consulté le 9 juin 2020)
  55. (en) Lori Aratani closeLori ArataniReporter focusing on transportation issues et Including Airports, « WiFi on Amtrak’s Acela Express trains shifts into faster gear », sur Washington Post (consulté le 9 juin 2020)
  56. (en) « Family sues over fatal car crash on railroad tracks ».
  57. (en) « Amtrak train, car collide, killing two », WTNH, (consulté le 22 mai 2007).
  58. (en) « Investigators Seek Answers In Fatal Crash That Killed Two Cause of Waterford car-train accident may never be known », Journal The Day, (consulté le 22 mai 2007).
  59. (en) « High school remembers teen killed by a train », Boston Globe, (consulté le 3 avril 2007).
  60. (en) « Train tragedy may prompt more signs », Boston Globe, (consulté le 3 avril 2007).
  61. (en) Katie Little, « Amtrak Acela derails at NY Penn Station, some service disruptions », sur CNBC, (consulté le 10 juin 2020)
  62. a et b (en-US) Emma G. Fitzsimmons et Nick Corasaniti, « Amtrak Knew of Flaw That Caused Penn Station Derailment », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le 10 juin 2020)
  63. (en-US) « Amtrak train separates on busy Acela line », sur www.cbsnews.com (consulté le 10 juin 2020)

Voir aussi

Articles connexes

Lien externe