Ordres de grandeur de puissance

(Redirigé depuis Kilowatt)

Cet article cite des exemples de puissances en watts de différents dispositifs consommant ou produisant de l'énergie. Il donne ainsi des ordres de grandeur de puissances ; chaque section couvre trois ordres de grandeur c'est-à-dire un facteur d'un millier.

Préambule sur les unités

L'unité du Système international pour évoquer une puissance est le watt ; 1 watt = 1 kg m2 s−3. Toutefois, d'autres unités sont parfois utilisées, notamment le cheval-vapeur.

En dessous du watt

Yoctowatt (10-24 watt)

Zeptowatt (10-21 watt)

  • ~10 zW - Tech : la puissance approximative du signal radio de la sonde spatiale Galileo (à la hauteur de Jupiter) reçu sur Terre par une antenne de 70 mètres de DSN.

Attowatt (10-18 watt)

Femtowatt (10-15 watt)

  • 2,5 fW - Tech : signal minimal discernable pour une antenne d'un bon récepteur radio FM.
  • 10 fW (-110 dBm) - Tech : limite basse approximative de la puissance de réception d'un téléphone portable à spectre de diffusion numérique.

Picowatt (10-12 watt)

  • 1 pW - BioMed : puissance moyenne d'une cellule humaine.[réf. souhaitée]
  • 2,5 pW - BioMed : intensité sonore par centimètre carré pour le seuil de l'audition humaine à 1 000 Hz, soit 1 phone ou 0 dB.
  • 150 pW - BioMed : puissance entrant dans un œil humain d'une lampe de 100 watts[évasif] à 1 km[réf. nécessaire].

Nanowatt (10–9 watt)

  • 2-15 nW - Tech : puissance consommée par certaines puces de microcontrôleur PIC telles que la PIC12F683 en mode veille. La consommation effective lors de la veille dépend de la tension utilisée.

Microwatt (10–6 watt)

  • 1 µW - Tech : consommation approximative d'une montre bracelet à quartz.
  • 1 µW - Selon la NTMR-1 d'Industries Canada, la puissance maximale de sortie fournie à l'antenne légalement permise d'un « émetteur d'annonces de faible puissance » ou d'une « affiche parlante » ne doit pas produire une intensité de champ supérieure à 100 µV/m mesurée à une distance de 30 mètres », ce qui correspond à une puissance de sortie d'émetteur inférieure à 1 microwatt (µW)[réf. souhaitée].
  • 3 µW - Astro : flux du fond diffus cosmologique par mètre carré.

Milliwatt (10-3 watt)

Du watt au kilowatt

  • W - Légal : la puissance de sortie maximale d'un émetteur-récepteur CB ou d'un radio-transmetteur portatif.
  • 20-40 W - BioMed : la puissance consommée approximative du cerveau humain.
  • 30-40 W - Tech : la puissance typique d'un tube fluorescent.
  • 60 W - Tech : la puissance électrique typique d'une lampe à incandescence de type plafonnier.
  • 82 W - Tech : la puissance de crête consommée d'un microprocesseur Pentium 4.
  • 100 W - BioMed : la puissance moyenne approximative utilisée par un corps humain au repos.
  • 150 W - Tech : la puissance de sortie d'un panneau solaire photovoltaïque d'un mètre carré en plein soleil.
  • 253 W (2 215 kWh par an) - Géo : la puissance moyenne par habitant utilisée dans le monde en 2001.
  • 290 W - Unités : approximativement 1 000 BTU par heure.
  • 300 W - Astro : la quantité de rayonnement solaire tombant sur un mètre carré de la surface de la Terre, en Europe, à midi solaire, en hiver et en l'absence de nuage.
  • 300-400 W - Tech : la puissance typique d'un PC.
  • 400 W - Tech : la limite légale de la puissance de sortie d'une station radioamateur dans le Royaume-Uni.
  • 500 W - BioMed : la puissance de sortie d'une personne travaillant dur physiquement.
  • 736 W - Unités : 1 cheval-vapeur.
  • 900 W - BioMed : la puissance de sortie d'un humain en bonne santé (non-athlétique) moyenne sur les 6 premières secondes d'un sprint de 30 secondes[2].
  • 1 100 W - Astro : la quantité de rayonnement solaire tombant sur 1 m2 de la surface de la Terre, en Europe, à midi solaire, en été et en l'absence de nuages.

À partir du kilowatt

Kilowatt (103 watts)

  • 1 à 2 kW - Tech : puissance d'une bouilloire électrique domestique.
  • 1,4 kW - Astronomie : puissance reçue au-dessus de l'atmosphère terrestre par 1 m2 de surface[3].
  • 1,5 kW - Tech : la limite légale de puissance de sortie d'une station de radioamateur aux États-Unis.
  • jusqu'à 2 kW - BioMed : puissance de sortie approximative sur un temps court des sprinters cyclistes professionnels.
  • 1,5 kW à 3 kW - Tech : puissance d'une machine à laver le linge.
  • 3,3 à 6,6 kW - Eco : la puissance de sortie moyenne de la photosynthèse pour 1 km2 d'océan[4].
  • 9 kw - Tech : la puissance de la plupart des compteurs électriques des logements des ménages français[5]
  • 12 kW - la puissance du flash d'un appareil photo amateur (12 joules délivrés en 1 milliseconde)
  • 30 kW - la puissance engendrée par les quatre moteurs du GEN H-4 , un hélicoptère à un passager.
  • 16-32 kW - Eco : la puissance de sortie moyenne de la photosynthèse pour 1 km2 de terre[4].
  • 50 kW à 100 kW - Tech : l'ERP d'un canal clair AM.
  • 40 kW à 200 kW - Tech : intervalle de puissance de sortie approximative des automobiles.
  • 125 kW - Tech : la puissance de l'alimentation de l'un des premiers ordinateurs : l'UNIVAC I (en 1951).
  • 300 kW - Tech : puissance moyenne d'un camion type semi-remorque (410 ch).
  • 500 kW - Tech : puissance nominale d'une éolienne avec un rotor de 40 m de diamètre, et un vent de 43 km/h (12 m/s).
  • 607 kW - Tech : puissance du moteur MGO des autorails série X 2800 de (1957), les plus puissants des autorails mono-caisse de la SNCF.
  • 736 kW - Tech : la puissance (1001 ch) du moteur de la Bugatti Veyron 16.4 de 2005.

Mégawatt (106 watts)

La capacité productive des générateurs électriques commandés par les entreprises de service public est souvent mesurée en MW. Environ 10 000 ampoules de 100 watts ou 5 000 systèmes informatiques consomment environ 1 mégawatt (1 MW), puissance approximativement égale à 1 360 chevaux-vapeur. Les locomotives à haute puissance diesel-électrique ont typiquement une puissance de sortie de 3–5 MW, un réacteur nucléaire moderne a une puissance électrique de l'ordre de 500–1 650 MW.

Exemples de puissances produites :

  • MW - Tech : la puissance du moteur de la supercar Koenigsegg One:1 2014 (1360 hp)
  • 1,3 MW - Tech : la puissance du moteur du Mustang P-51 Mustang, un avion de combat américain de la Seconde Guerre mondiale.
  • 2,5 MW - BioMed : la puissance de sortie (en crête ?) d'une baleine bleue.[réf. souhaitée]
  • MW - Tech : la puissance de sortie mécanique d'une locomotive diesel.
  • MW - puissance d'un four de métallurgie à induction de 5 t.
  • 8,2 MW - Tech : la puissance consommée par l'ordinateur le plus puissant en 2012, le Titan (17,59 pétaFLOPS), produit par la société Cray.
  • 9,1 MW - Tech : la puissance de sortie mécanique d'un TGV duplex alimenté en 25 kV alternatif.
  • 10 MW - Tech : la puissance électrique de la première centrale solaire thermodynamique (Solar One) aux États-Unis.
  • 10,3 à 30 MW - Géo : puissance électrique du Togo[source insuffisante], avant octobre 2010 (mise en service d'une nouvelle centrale de 100 MW)[6].
  • 50 MW - Tech : la puissance consommée par les serveurs de Google[Quand ?].
  • 100 MW - Tech : la puissance électrique du barrage de Verbois, dans le canton de Genève, en Suisse.
  • 117 MW - Tech : la puissance totale (propulsion et besoins divers) du paquebot Queen Mary 2 (lancé en 2004)
  • 240 MW - Tech : la puissance de l'usine marémotrice de la Rance ou du barrage de Bort-les-Orgues en France.
  • 400 MW - Tech : la puissance électrique moyenne des centrales à gaz à cycle combiné en France comme celle de Pont-sur-Sambre (KKR) ou Bayet (Direct Énergie).
  • 900 MW - Tech : la puissance électrique d'un réacteur nucléaire canadien CANDU.

Gigawatt (109 watts)

Térawatt (1012 watts)

  • 1,7 TW - Géo : la puissance moyenne électrique consommée au monde en 2001.
  • 3,327 TW - Géo : la puissance moyenne totale consommée (gaz, électricité, fioul, bois, etc.) des États-Unis en 2001.
  • 6 TW - Géo: la puissance mise en œuvre à l'échelle de la terre par le phénomène des marées.
  • 13,5 TW - Géo : la puissance moyenne totale consommée par l'ensemble des activités humaines en 2001.
  • 44 TW - Géo : flux de chaleur total moyen de l'intérieur de la Terre[13].
  • 75 TW - Eco : basé sur la production primaire nette (= production de biomasse) via la photosynthèse.
  • 50 à 200 TW - Climat : taux de dégagement d'énergie calorifique d'un cyclone tropical (ouragan et typhon localement).

Pétawatt (1015 watts)

  • 1,055 PW - Tech : la puissance du laser BELLA (construit par le groupe Thales), le plus puissant au monde en 2012.
  • 1,25 PW - Tech : les pulsations laser les plus puissantes du monde (revendiqué le 23 mai 1996 par le Laboratoire national de Lawrence Livermore).
  • 1,4 PW - Géo : le flux de chaleur estimé transporté par le Gulf Stream.
  • 4 PW - Géo : le flux de chaleur estimé transporté par l'atmosphère terrestre et les océans depuis l'équateur jusqu'aux pôles.
  • 5 PW - Tech : la puissance du laser Apollon (construit par le groupe Thales), le plus puissant au monde en 2018.
  • 10 PW - Tech : la puissance du laser de l'installation Roumaine du programme Extreme Light Infrastructure (construit par le groupe Thales), lors de ses premiers tirs d'essai en 2019 2019.
  • 174,0 PW - Astro : la puissance totale reçue par la Terre du Soleil.

Exawatt (1018 watts)

  • 1 EW - Astro : la puissance générée approximative entre les surfaces de Jupiter et sa lune Io en raison de l'énorme champ magnétique de Jupiter.

Zettawatt (1021 watts)

Yottawatt (1024 watts)

Au-dessus du yottawatt

  • 1×1031 W - Astro : la luminosité approximative des sources binaires X les plus lumineuses.
  • 3,31×1031 W - Astro : la luminosité approximative de Hadar.
  • 1,23×1032 W - Astro : la luminosité approximative de α Cygni (Deneb).
  • 5×1034 W - Astro : la luminosité approximative de notre galaxie, la Voie lactée.
  • 1×1040 W - Astro : la luminosité approximative d'un quasar.
  • 1×1045 W - Astro : la luminosité approximative d'un sursaut gamma.
  • 3,63×1052 W - Phys : la puissance de Planck, l'unité de base de la puissance dans les unités de Planck.

Notes et références

Notes

  1. d'après la formule : PWatt = UVolt * IAmperes. Calcul : P = 1,8 V * 20 mA = 36 mW
  2. Ce gigawatt correspond à 14 MBtu (14 756 MJ) par tonne de fonte. Ce peut être le cas avec un minerai cru très riche[7] ou des agglomérés[8],[9]. Il s'agit de la chaleur nécessaire à la fusion et à la réduction des matières, ainsi qu'à l'échauffement des gaz de haut fourneau. Cette chaleur est apportée par la combustion partielle du coke et par le vent chaud. La puissance est plus élevée si on considère le haut fourneau dans son ensemble, c'est-à-dire si on ajoute les cowpers et les annexes au four de fusion[7].

Références

  1. Site "physicsworld.com" Nanoelectromechanical systems face the future du 1er février 2001.
  2. Site de NCBI (en) Human power output during repeated sprint cycle exercise: the influence of thermal stress ; Ball D, Burrows C, Sargeant AJ.
  3. CEA, Mémento sur l'énergie, Édition 2006, page 14
  4. a et b Site de FAO (en) Biological energy production
  5. Que veut dire kVA en électricité ?
  6. [7/4/2008] Le Nigeria suspend sa fourniture d’électricité au Togo http://www.icilome.com/nouvelles/news.asp?id=11&idnews=10349 L’autosuffisance en énergie électrique : un vaste chantier de Faure http://www.presidencetogo.com/index.php?option=com_content&task=view&id=313&Itemid=52
    Énergie : Le Togo n’est peut-être pas à l’abri des délestages malgré Contour Global http://www.mo5-togo.com/actualites/1580-energie-le-togo-nest-peut-etre-pas-a-labri-des-delestages-malgre-contour-global.html
    Togo : Contour Global et SODIGAZ opérationnelles http://www.letogoonline.com/index.php?option=com_content&view=article&id=76:togo--contour-global-et-sodigaz-operationnelles&catid=3:economie&Itemid=9
  7. a b et c (en) Thomas Leonard Joseph, The iron blast furnace, United States Bureau of Mines, (lire en ligne), p. 3
  8. « Site des Best available techniques REFerences document de la DREAL », Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement, , p. 6.2.2.4
  9. R. Pazdej, Aide-mémoire sidérurgique : les matières premières, IRSID,
  10. « Japon : Fukushima parie sur l'éolien », Euronews, 12 juillet 2013.
  11. « Profil | Hydro-Québec Production », sur www.hydroquebec.com (consulté le 14 avril 2016).
  12. « Les dix principaux producteurs d’électricité dans le monde », Le Point, 10 août 2010.
  13. Voir le site (en) Radiogenic heat in the Earth

Voir aussi