Coco Gauff

Cori Gauff
Image illustrative de l’article Coco Gauff
Crédit image:
All-Pro Reels from District of Columbia, USA
licence CC BY-SA 2.0 🛈

Cori Gauff à l’US Open en 2022.
Carrière professionnelle
2017
Nom de naissance Cori Gauff
Nationalité Américaine
Naissance (20 ans)
Atlanta, Géorgie
Taille 1,75 m (5 9)
Prise de raquette Droitière, revers à deux mains
Gains en tournois 13 605 942 $
Palmarès
En simple
Titres 7
Finales perdues 1
Meilleur classement 2e (10/06/2024)
En double
Titres 9
Finales perdues 6
Meilleur classement 1re (15/08/2022)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/2 F (1) 1/8 V (1)
Double 1/2 V (1) 1/8 F (1)
Mixte - - 1/2 1/8

Cori Gauff[1], généralement surnommée Coco Gauff, née le 13 mars 2004 à Atlanta aux États-Unis, est une joueuse de tennis américaine.

À ce jour, elle compte sept titres en simple et 9 titres en double dames sur le circuit WTA.

En 2021, elle accède pour la première fois à une finale du Grand Chelem en double à l'US Open puis en simple à Roland-Garros en 2022. Elle remporte l'US Open en 2023, à l’âge de 19 ans, contre Aryna Sabalenka.

En 2024, elle remporte en double Roland-Garros avec comme partenaire la tchèque Kateřina Siniaková.

Carrière

Cori Gauff est née le (20 ans) . Son prénom est inspiré par celui de son père, Corey[2].

Carrière junior

Repérée par Patrick Mouratoglou entraîneur également de Holger Rune[3] en 2015, Cori Gauff s'entraîne dans son académie de tennis à Sophia Antipolis[4],[5].

En septembre 2017, elle atteint la finale de l'US Open junior, mais s'incline devant sa compatriote Amanda Anisimova.

En juin 2018, à l'âge de 14 ans et deux mois, elle remporte le tournoi de Roland Garros junior en battant en finale sa compatriote Catherine McNally[6]. Seules Martina Hingis (victorieuse à 12 ans et 8 mois en 1993, puis à 13 ans et 8 mois en 1994), Jennifer Capriati13 ans et 2 mois en 1989) et Gabriela Sabatini14 ans en 1984) ont remporté ce titre à un âge inférieur.

En décembre 2018, elle remporte l'Orange Bowl en battant en finale la Chinoise Zheng Qinwen, de deux ans son ainée. Ce titre lui permet de finir l'année à la deuxième place du classement junior mondial, derrière la Française Clara Burel, alors qu'elle n'a encore que 14 ans[7].

2019. Débuts sur le circuit senior

Le 21 mars 2019, Cori Gauff, alors âgée de 15 ans et huit jours, remporte son premier match d'un grand tableau sur le circuit WTA en dominant sa compatriote Catherine McNally, 17 ans (3-6, 6-3, 6-4), au premier tour du Masters 1000 de Miami[8]. En mai, à Roland-Garros, elle tente pour la première fois de se qualifier pour le tableau senior d'un tournoi du Grand Chelem : elle passe un tour contre l'Indienne Ankita Raina avant de s'incliner face à la Slovène Kaja Juvan lors des qualifications.

Crédit image:
si.robi
licence CC BY-SA 2.0 🛈
Coco Gauff à Wimbledon.

En juillet 2019, elle parvient à se qualifier pour le tournoi de Wimbledon en écartant notamment Aliona Bolsova et Greet Minnen, respectivement têtes de série no 1 et 19 des qualifications. Dans le tableau principal, elle affronte d'abord l'une de ses idoles, l'Américaine Venus Williams, qu'elle bat en deux sets (6-4, 6-4), devenant la plus jeune joueuse à remporter un match en Grand Chelem depuis Anna Kournikova en 1996[9],[10]. Elle enchaîne au 2e tour en éliminant la Slovaque Magdaléna Rybáriková (6-3, 6-3) puis elle réalise un nouvel exploit en se qualifiant pour les huitièmes de finale après avoir écarté deux balles de match contre la Slovène Polona Hercog pour s’imposer finalement 3-6, 7-6, 7-5[11]. Elle s'incline ensuite face à Simona Halep (3-6, 3-6).

Lors du tournoi Citi Open à Washington, associée à Catherine McNally, elle gagne son premier titre en double sur le circuit WTA. En octobre, elle remporte son premier titre WTA en simple en Autriche à Linz face à Jeļena Ostapenko. La semaine suivante, elle remporte un deuxième titre en double, à nouveau avec sa partenaire McNally.

2020 - 2021. Révélation au plus haut niveau

Au début de l'année 2020, Cori Gauff parvient en huitièmes de finale de l'Open d'Australie en sortant la tenante du titre Naomi Osaka au troisième tour (6-3, 6-4) et perd face à Sofia Kenin (7-6, 3-6, 0-6).

Début 2021, elle s'incline aux deuxièmes tours d'Abu Dhabi[12], de Melbourne (contre Katie Boulter, 371e mondiale)[13] et de l'Open d'Australie (éliminée par Elina Svitolina)[14]. Fin février, elle se qualifie pour le tableau principal d'Adelaïde en éliminant la Britannique Francesca Jones et Kaja Juvan. Elle aligne des victoires sur Jasmine Paolini, Petra Martić et sa compatriote Shelby Rogers pour atteindre les demi-finale. Battue par Belinda Bencic[15], 12e mondiale, elle entre dans le Top 40 à l'issue de cette performance[16].

Mi-mars, elle atteint quarts de finale du tournoi de Dubaï où elle perd face à Jil Teichmann[17], pour leur troisième rencontre de l'année. Passée par les qualifications, elle a effacé deux balles de match au cours de ces dernières contre la Russe Ekaterina Alexandrova[18]. Elle finit sa tournée sur dur par une défaite d'entrée à Miami contre Anastasija Sevastova.

Crédit image:
licence CC BY-SA 2.0 🛈
Coco Gauff à Roland Garros 2021.

La tournée sur terre battue la voit enchaîner les résultats convaincants (mise à part une élimination d'entrée à Madrid contre la neuvième mondiale Karolína Plíšková)[19]. D'abord à Charleston, elle parvient en quarts de finale, battue par la Tunisienne Ons Jabeur, puis à Rome, elle élimine coup sur coup Yulia Putintseva, double quarts de finaliste porte d'Auteuil, María Sákkari, la numéro quatre mondiale Aryna Sabalenka (7-5, 6-3)[20] puis, alors qu'elle est menée au score, elle passe les quarts de finale, à la suite de l'abandon d'Ashleigh Barty (4-6, 1-2)[21], et s'incline en demi-finale contre Iga Świątek (7-6, 6-3)[22].

En mai, elle obtient son deuxième titre WTA en simple en battant Kaia Kanepi, Camila Giorgi la locale[23], Amanda Anisimova[24], Kateřina Siniaková[25] et Wang Qiang en finale[26] du tournoi de Parme. C'est son premier WTA 250, ainsi que son premier titre sur terre battue. Dans la foulée, elle remporte également le double avec sa compatriote Catherine McNally, le troisième titre accompagné de sa compatriote.

Une semaine plus tard, elle dispute Roland-Garros et s'impose contre la qualifiée Aleksandra Krunić (7-6, 6-4), Wang Qiang, qu'elle avait battue à Parme (6-3, 7-6), et profite de l'abandon de Jennifer Brady pour rejoindre la deuxième semaine pour la première fois dans le Grand Chelem parisien. Elle s'impose alors contre Ons Jabeur (6-3, 6-1) et se hisse dans un quart de finale de Grand Chelem pour la toute première fois de sa carrière. N'ayant pas perdu une seule manche jusqu'ici, elle est pourtant contrainte de s'incliner en quarts de finale contre la future lauréate du tournoi, la Tchèque Barbora Krejčíková (6-7, 3-6)[27].

Durant la tournée sur gazon, elle parvient au deuxième tour d'Eastbourne (éliminée de nouveau par Anastasija Sevastova[28]) puis en huitièmes de finale à Wimbledon pour la deuxième fois de sa jeune carrière, où elle s'incline face à la double lauréate Angelique Kerber (4-6, 3-6)[29]. Elle est contrainte de se retirer du tableau des Jeux olympiques de Tokyo en raison d'un test positif au Covid-19[30].

Elle joue ensuite Montréal et parvient en quarts de finale en mettant fin à une série de trois défaites contre Anastasija Sevastova[31], puis en profitant de l'abandon de la qualifiée Anastasia Potapova et du forfait de Johanna Konta[32]. Elle perd la revanche de Parme contre Camila Giorgi[33]. Elle clôt l'année en simple plus difficilement avec trois défaites aux deuxièmes tours de Cincinnati contre la numéro deux mondiale Naomi Osaka (6-4, 3-6, 4-6)[34], de l'US Open face à sa compatriote Sloane Stephens (4-6, 2-6)[35] et à Indian Wells contre l'Espagnole Paula Badosa (2-6, 2-6)[36].

Avec la même partenaire, elle atteint la finale de l'US Open 2021. Elles sont battues par la paire Samantha Stosur et Zhang Shuai (6-3, 3-6, 6-3). Durant ce tournoi, elles battent les paires composées de Sara Errani - Carla Suárez Navarro, Tereza Martincová - Markéta Vondroušová, Darija Jurak - Andreja Klepač, Hsieh Su-wei - Elise Mertens et Gabriela Dabrowski - Luisa Stefani.

2022. Finales à Roland-Garros, numéro un mondiale en double

Cori Gauff passe le premier tour au tournoi d'Adélaïde (catégorie WTA 500) en battant Ulrikke Eikeri mais se fait ensuite éliminer par la numéro 1 mondiale Ashleigh Barty. La semaine suivante, toujours à Adelaïde en catégorie WTA 250, elle atteint les demi-finales en éliminant Kateřina Siniaková, Marta Kostyuk et Ana Konjuh. Elle est battue par la future lauréate, Madison Keys. Elle se présente en janvier à l'Open d'Australie où elle est éliminée d'entrée à la surprise générale par Wang Qiang (6-4, 6-2). Au tournoi de Dubaï, elle est battue au premier tour par Jessica Pegula (6-4, 6-4). Elle se reprend à Doha où son parcours est nettement plus convaincant. Tête de série numéro 14, elle vainc Shelby Rogers (6-2, 6-3), puis Caroline Garcia (6-2, 7-6) et Paula Badosa (6-2, 6-3). Elle est éliminée en quarts de finale sur un double 6-3 par María Sákkari.

À Indian Wells elle élimine au premier tour Claire Liu (6-1, 7-6), au second tour, elle subit la loi de Simona Halep (6-3, 6-4). À Miami, après avoir écarté Wang Qiang (7-5, 6-4), prenant sa revanche sur l'Open d'Australie, et plus difficilement Zhang Shuai (7-6, 7-6), elle accède aux huitièmes de finale où elle s'incline face à la future numéro 1 mondiale et future lauréate du tournoi, la Polonaise Iga Świątek (6-3, 6-1).

À Roland-Garros, après avoir éliminé en huitièmes de finale Elise Mertens (6-4, 6-0), en quarts de finale Sloane Stephens (7-5, 6-2), en demi-finale Martina Trevisan (6-3, 6-1), elle échoue en finale face à Iga Świątek (6-1, 6-3), soit sa troisième défaite sur trois rencontres. Associée à Jessica Pegula, elle arrive aussi en finale en double. Elles éliminent les paires Anna Bondár - Greet Minnen (6-4 4-6 6-4) en quarts, Madison Keys - Taylor Townsend (6-4 7-6) en demie. C'est face à Caroline Garcia et Kristina Mladenovic qu'elles échouent en finale (6-2 3-6 2-6).

En juin, pour son premier tournoi après sa finale à Roland Garros, elle atteint les demi-finales à Berlin, s'imposant contre Ann Li, Xinyu Wang et Karolína Plíšková (7-5, 6-4)[37] en sauvant quatre balles de sets. Elle s'incline dans le dernier carré contre la Tunisienne Ons Jabeur, tête de série numéro une (6-7, 2-6).

Crédit image:
All-Pro Reels from District of Columbia, USA
licence CC BY-SA 2.0 🛈
Coco Gauff au premier tour de l'US Open en doubles.

À Wimbledon, elle bat respectivement les Roumaines Elena-Gabriela Ruse et Mihaela Buzărnescu. Au troisième tour, elle perd contre sa compatriote Amanda Anisimova[38].En août 2022, elle accède à la 1re place mondiale en double.

Lors de l'US Open elle se présente en simple et en double. En simple, elle accède aux quarts de finale après avoir éliminé Léolia Jeanjean, Elena-Gabriela Ruse, Madison Keys et Zhang Shuai. Elle s'incline ensuite face à Caroline Garcia. En double, elle est associée à Jessica Pegula avec qui elle essuie une contre-performance, la paire est éliminée au premier tour par Leylah Fernandez - Daria Saville malgré leur statut de tête de série numéro 2.

Elle parvient fin octobre en quarts de finale du tournoi de Guadalajara avec les victoires sur deux Italiennes, Elisabetta Cocciaretto et Martina Trevisan[39] et une défaite contre l'ancienne numéro une mondiale Victoria Azarenka, qu'elle affronte pour la première fois (6-7, 6-4, 3-6).

Tout comme sa compatriote Jessica Pegula, elle joue le Masters de fin d'année et perd ses trois matchs en simple contre Daria Kasatkina (6-7, 3-6)[40], Caroline Garcia (4-6, 3-6)[41] et la numéro un mondiale Iga Świątek (3-6, 0-6) ainsi que ses trois matchs en double.

2023. Premier titre en Grand Chelem à l'US Open, vainqueur à Cincinnati et titre en double à Miami

L'Américaine entame sa saison de la plus belle des manières en emportant le troisième tournoi WTA de sa carrière à Auckland. Bénéficiant d'une concurrence assez faible, elle s'impose contre l'Allemande Tatjana Maria (6-4, 6-1), l'ancienne numéro quatre mondiale Sofia Kenin (6-4, 6-4), la Chinoise Zhu Lin (6-3, 6-2), la Monténégrine Danka Kovinić (6-0, 6-2) et la qualifiée espagnole Rebeka Masarova (6-1, 6-1) en deux petits sets[42].

Elle arrive en forme à l'Open d'Australie et élimine d'abord la Tchèque Kateřina Siniaková (6-1, 6-4) puis la Britannique Emma Raducanu (6-3, 7-6). Elle rallie la deuxième semaine en s'imposant contre sa compatriote Bernarda Pera, toujours en deux sets (6-3, 6-2) mais s'incline pour la deuxième fois de sa carrière à ce stade contre la Lettone Jeļena Ostapenko (5-7, 3-6)[43].

Elle parvient en quarts de finale de Doha en février après avoir battue Petra Kvitová (6-3, 7-6), mais s'incline contre la Russe Veronika Kudermetova en trois sets (2-6, 6-3, 1-6). La semaine suivante à Dubaï elle bat d'abord Aliaksandra Sasnovich (6-0, 6-4) puis profite du forfait d'Elena Rybakina pour rallier les quarts de finale. Elle bat sa compatriote Madison Keys (6-2, 7-5) pour jouer les demi-finale d'un WTA 1000 pour la deuxième fois de sa carrière. Elle est battue à ce stade par la numéro un mondiale Iga Świątek (4-6, 2-6). Elle améliore ensuite sa meilleure performance à Indian Wells en atteignant les quarts de finale, écartant de son passage la qualifiée Cristina Bucșa (6-2, 6-4), la Tchèque Linda Nosková (6-4, 6-3) et une autre qualifiée Rebecca Peterson (6-3, 1-6, 6-4). Elle est battue par la dernière lauréate de l'Open d'Australie, la Biélorusse Aryna Sabalenka, numéro deux mondiale (4-6, 0-6)[44].

Après avoir sorti Rebecca Marino à Miami (6-4, 6-3), elle est renversée dès le troisième tour par la Russe Anastasia Potapova (7-6, 5-7, 2-6). Elle tombe contre le même adversaire au deuxième tour de Stuttgart (2-6, 3-6) après s'être défait d'une autre joueuse Russe, Veronika Kudermetova (6-2, 4-6, 7-6). Elle remporte néanmoins le tournoi de Miami en double avec sa compatriote Jessica Pegula contre la paire Fernandez-Townsend (7-6, 6-2), leur troisième Masters 1000 en double et le premier de l'année.

Elle commence la saison de terre battue par le tournoi de Madrid et après être venue à bout de la locale Irene Burillo (6-4, 6-1), elle s'incline face à une autre Espagnole, Paula Badosa, l'ex-numéro deux mondiale (3-6, 0-6)[45]. Elle atteint le même stade dans la capitale italienne, expédiant la Kazakh Yulia Putintseva (6-0, 6-1), mais elle est renversée par la Tchèque Marie Bouzková (6-4, 2-6, 2-6). Arrivée à Roland Garros sans grand repère sur terre battue, elle enchaîne néanmoins les victoires contre l'Espagnole Rebeka Masarova (3-6, 6-1, 6-2)[46], l'Autrichienne Julia Grabher (6-2, 6-3, en à peine plus d'une heure)[47] et la très jeune qualifiée Mirra Andreeva (6-7, 6-1, 6-1)[48] pour jouer la deuxième semaine. Elle dispose en huitièmes d'Anna Karolína Schmiedlová, qui n'a jamais joué à ce niveau (7-5, 6-2)[49] et rejoint la tenante du titre qui l'avait battu en finale l'année passée Iga Świątek. Comme l'année passée et lors de leurs six confrontations, elle ne parvient pas à remporter le match (4-6, 2-6) contre la numéro une mondiale[50].

Elle commence la tournée sur gazon par une défaite au second tour de Berlin contre Ekaterina Alexandrova (4-6, 0-6), vainqueur il y a quelques jours du tournoi de S'Hertogenbosh. Elle enchaîne avec le tournoi d'Eastbourne et élimine ses compatriotes Bernarda Pera (6-3, 6-2) et Jessica Pegula (6-3, 6-3), sa compatriote de double et numéro quatre mondiale, ainsi que la Britannique invitée Jodie Burrage (6-1, 6-1). Arrivée en demi-finale, elle s'incline contre une troisième Américaine, Madison Keys (3-6, 3-6)[51].

Attendue au tournoi de Wimbledon, elle déçoit en s'inclinant pour la première fois d'entrée à Londres contre sa compatriote, ancienne numéro quatre mondiale et invitée par les organisateurs Sofia Kenin (4-6, 6-4, 2-6), qu'elle avait battue en début d'année à Auckland. Elle rebondit de belle manière en gagnant le tournoi de Washington début août sans perdre un seul set. Elle bat d'abord sa compatriote qualifiée Hailey Baptiste (6-1, 6-4), la 15e mondiale Belinda Bencic assez sèchement (6-1, 6-2), la 18e Liudmila Samsonova (6-3, 6-3)[52] et la neuvième mondiale María Sákkari (6-2, 6-3). Il s'agit alors de son quatrième titre, le premier dans son pays natal et le premier en WTA 500[53].

En forme, elle s'envole pour la Canada et dispute à Toronto le WTA 1000. Comme lors des deux dernières éditions, elle parvient en quarts de finale en écartant facilement Katie Boulter (6-2, 6-2) et la vainqueur du dernier Wimbledon, Markéta Vondroušová (6-3, 6-0). Elle joue alors son amie et coéquipière de doubles Jessica Pegula qui prend sa revanche du tournoi d'Eastbourne (2-6, 7-5, 5-7)[54]. À Cincinnati, elle franchit le deuxième tour pour la première fois contre Mayar Sherif (6-2, 6-2) puis profite d'un tableau ouvert pour parvenir en demi-finale en battant deux qualifiées, Linda Nosková (6-4, 6-0) et Jasmine Paolini (6-3, 6-2)[55]. Elle retrouve à ce stade la Polonaise Iga Świątek, numéro une mondiale et contre qui elle n'a jamais gagné de sets en sept confrontations (et qui l'a battu lors de ses deux demi-finales de WTA 1000, ainsi qu'en finale à Roland Garros). Elle parvient néanmoins à trouver le clefs du matchs et s'impose pour la première fois de sa carrière contre la Polonaise (7-6, 3-6, 6-4)[56] pour jouer sa première finale dans cette catégorie. Elle rencontre la finaliste de Roland Garros, Karolína Muchová pour la première fois et s'impose en deux sets (6-3, 6-4)[57] pour remporter son troisième titre de la saison, et le plus beau de sa carrière jusqu'à présent.

Elle améliore son palmarès lors de l'US Open, où elle est 6e tête de série. Elle vainc la qualifiée Laura Siegemund en perdant le premier set (3-6 6-2 6-4). Puis, elle élimine plus facilement Mirra Andreeva (6-3 6-2)[58] dans un duel de jeunes prodiges. Elle poursuit son parcours en sortant Elise Mertens, tête de série 32 (3-6 6-3 6-0)[59] et l'ex numéro une mondiale, Caroline Wozniacki (6-3 3-6 6-1)[60]. Elle croise ensuite le fer avec la 20e tête de série: Jeļena Ostapenko, tombeuse de la numéro une et tenante du titre Iga Świątek. Elle l'élimine sur un score expéditif de 6-3 6-0[61]. Elle sort ensuite de nouveau Karolína Muchová en demi-finale, 10e tête de série sur un score de 6-4 7-5[62]. Après Roland-Garros 2022, elle réussit enfin à obtenir son premier titre majeur en éliminant la numéro 2 mondiale, Aryna Sabalenka (2-6 6-3 6-2)[63]. Elle obtient son premier titre majeur à 19 ans.

En double, associée à Jessica Pegula, elles échouent en quart de finale; face à la paire sino taïwanaise Hsieh Su-wei - Wang Xinyu.

Début octobre, elle dispute pour la première fois de sa carrière le tournoi de Pékin et gagne plusieurs matchs difficilement contre Ekaterina Alexandrova (7-5, 6-3) et Petra Martić (7-5, 5-7, 7-6). Elle s'impose en huitièmes de finale contre Veronika Kudermetova, vainqueur de Tokyo la semaine passée (7-6, 6-2) et en quart contre la Grecque María Sákkari, vainqueur de son premier WTA 1000 à Guadalajara quelque temps auparavant (6-2, 6-4). Elle retrouve la numéro deux Iga Świątek en demi-finale et s'incline (2-6, 3-6)[64].

Elle s'envole à la fin du mois au Mexique pour disputer la Masters de fin d'année à Cancun. Elle y remporte sa première victoire, de manière écrasante contre la Tunisienne Ons Jabeur (6-0, 6-1)[65] puis s'incline de nouveau contre Iga Świątek qui remporte le neuvième de leur dix derniers duels (0-6, 5-7)[66]. Elle réussit néanmoins à sortir des poules en renversant la Tchèque Markéta Vondroušová, vainqueur à Wimbledon (5-7, 7-6, 6-3)[67].

Elle affronte en demi-finale sa compatriote et ami Jessica Pegula avec qui elle dispute le tournoi en doubles, et est éliminée très facilement (1-6, 2-6) pour son dernier match de l'année[68].

2024. 7e titre WTA à Auckland et demi-finaliste à l'Open d'Australie, Roland Garros, Indian Wells et Rome

Tenante du titre à Auckland, elle s'impose dans le tournoi néo-zélandais pour la seconde fois de sa carrière en effaçant sur son passage sa compatriote Claire Liu (6-4, 6-2), la très jeune Brenda Fruhvirtová (6-3, 6-0), la Française Varvara Gracheva qui ne remporte que deux jeux (6-1, 6-1)[69] et une autre Américaine, Emma Navarro (6-3, 6-1)[70]. Elle ne concède qu'un seul set du tournoi en finale contre Elina Svitolina (6-7, 6-3, 6-3) qu'elle bat pour la première fois[71].

Elle s'envole ensuite à Melbourne jouer l'Open d'Australie où elle est tête de série numéro quatre. S'imposant aisément sur ses premiers tours contre Anna Karolína Schmiedlová (6-3, 6-0) et ses compatriotes Caroline Dolehide (7-6, 6-2) et Alycia Parks (6-0, 6-2), elle ne laisse que trois jeux à la Polonaise Magdalena Fręch (6-1, 6-2)[72], novice à ce niveau en Grand Chelem. Cette victoire lui permet d'améliorer son meilleur résultat au Grand Chelem australien. Elle se débarrasse également en quarts d'une autre joueuse n'ayant jamais connu ces hauteurs en Grand Chelem, l'Ukrainienne Marta Kostyuk (7-6, 6-7, 6-2)[73], pour s'offrir un nouveau match contre la numéro deux mondiale et tenant du titre Aryna Sabalenka en demi-finale. Dans ce match de prestige, le sort tourne en faveur de la Biélorusse (6-7, 4-6) qui s'offre une deuxième finale ici-même[74].

Elle s'envole mi-février pour le WTA 1000 de Doha mais signe une contre-performance en étant sortie d'entrée (pour la première fois dans ce type de tournoi depuis plus d'un an) par la Tchèque spécialiste du double, Kateřina Siniaková (2-6, 4-6)[75], alors qu'elle est tête de série numéro deux. Elle retrouve la victoire une semaine plus tard à Dubaï contre la repêchée Elisabetta Cocciaretto (6-1, 7-5) puis renverse l'ancienne numéro une Karolína Plíšková, demi-finaliste à Doha quelques jours plus tôt (2-6, 6-4, 6-3)[76] et qui reste sur onze victoires consécutives. Elle est surprise en quarts de finale par la Russe Anna Kalinskaya (6-4, 4-6, 2-6), déjà quart de finale à l'Open d'Australie en début d'année et qui atteint alors pour la première fois de sa carrière les demi-finale d'un WTA 1000[77].

Elle rejoue mi-mars à Indian Wells. Renversante contre la Française Clara Burel (2-6, 6-3, 7-6)[78], elle sort l'Italienne Lucia Bronzetti (6-2, 7-6) puis ne laisse que deux jeux à la Belge Elise Mertens (6-0, 6-2) en huitièmes de finale. Confrontée à la surprise Chinoise Yuan Yue en quarts de finale, elle l'écarte (6-4, 6-3) et joue ainsi sa première demi-finale en carrière dans le tournoi californien contre la Grecque María Sákkari. Disputée, elle cède la partie en trois manches (4-6, 7-6, 2-6)[79]. Elle parvient la semaine suivante en huitièmes de finale à Miami après des victoires nettes sur la qualifiée Nadia Podoroska (6-1, 6-2) et la Française repêchée Océane Dodin (6-4, 6-0)[80], mais pour ne parvient pour sa cinquième participation toujours pas à rallier les quarts, éliminée par une autre Française Caroline Garcia (3-6, 6-1, 2-6)[81].

Elle attaque la saison sur terre mi-avril à Munich en éliminant sa compatriote qualifiée Sachia Vickery difficilement (6-3, 4-6, 7-5) puis se fait renverser dans un nouveau duel serré par l'Ukrainienne future finaliste Marta Kostyuk (6-3, 4-6, 6-7) qui prend alors sa revanche de l'Open d'Australie[82] puis améliore son meilleur résultat au tournoi de Madrid en remportant ses deux premiers matchs facilement, infligeant deux roues de bicyclette à Arantxa Rus (6-0, 6-0) puis l'emportant contre Dayana Yastremska, demi-finaliste à l'Open d'Australie en début d'année (6-4, 6-1). Elle s'incline en huitièmes de finale par sa compatriote Madison Keys après un nouveau match disputé (6-7, 6-4, 4-6)[83]. Elle confirme sa bonne forme avec une seconde demi-finale en carrière à Rome, disposant en deux manches de la Polonaise Magdalena Fręch (6-3, 6-3) pour la deuxième fois cette année et en trois manches de la repêchée Jaqueline Cristian dans un match décousu (6-1, 3-6, 6-0). Confrontée à l'ancienne numéro deux Paula Badosa, elle doit batailler pour obtenir la victoire (5-7, 6-4, 6-1)[84] puis bat la jeune Chinoise Zheng Qinwen, finaliste à l'Open d'Australie en début de saison (7-6, 6-1)[85]. Elle subit une nouvelle fois la loi de la Polonaise Iga Świątek (4-6, 3-6), vainqueur de trois des quatre derniers Roland Garros et titrée à Madrid un peu plus tôt en mai[86].

A Roland Garros, elle écrase la jeune Julia Avdeeva, 188e mondiale et qui dispute son premier match en Grand Chelem (6-1, 6-1)[87] avant de se défaite de la Slovène ancienne demi-finaliste Tamara Zidanšek (6-3, 6-4) et de battre une seconde fois en quelques semaines Dayana Yastremska (6-2, 6-4) et qui n'avait jamais gagné de match aux Internationaux de France. Elle ne laisse également que des miettes en huitièmes de finale à l'Italienne Elisabetta Cocciaretto qui découvre la deuxième semaine en Majeur pour la première fois de sa carrière (6-1, 6-2)[88] puis renverse la Tunisienne Ons Jabeur (4-6, 6-2, 6-3)[89], neuvième joueuse mondiale. Elle revient ainsi pour la seconde fois de sa carrière dans le dernier carré du tournoi parisien mais y rencontre sa bête noire, la numéro une Iga Świątek qu'elle n'a battu qu'une seule fois en onze confrontations. Elle perd le match et s'arrête en demi-finale (2-6, 4-6), battue pour la troisième fois consécutive par la Polonaise à Roland Garros[90]. Malgré la défaite, elle atteint pour la première fois le second rang mondial au classement WTA derrière son adversaire à l'issue du tournoi.

Palmarès

Titres en simple dames

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Finaliste Score
1 07-10-2019  Upper Austria Ladies Open, Linz Intern'l 426 750 $ Dur (int.) Jeļena Ostapenko 6-3, 1-6, 6-2 Parcours
2 16-05-2021  Emilia-Romagna Open, Parme WTA 250 235 238 $ Terre (ext.) Wang Qiang 6-1, 6-3 Parcours
3 02-01-2023  ASB Classic, Auckland WTA 250 259 303 $ Dur (ext.) Rebeka Masarova 6-1, 6-1 Parcours
4 31-07-2023  Mubadala Citi DC Open, Washington WTA 500 780 637 $ Dur (ext.) María Sákkari 6-2, 6-3 Parcours
5 14-08-2023  Western & Southern Open, Cincinnati WTA 1000 2 788 468 $ Dur (ext.) Karolína Muchová 6-3, 6-4 Parcours
6 28-08-2023  US Open, Flushing Meadows G. Chelem 29 488 400 $ Dur (ext.) Aryna Sabalenka 2-6, 6-3, 6-2 Parcours
7 01-01-2024  ASB Classic, Auckland WTA 250 267 082 $ Dur (ext.) Elina Svitolina 64-7, 6-3, 6-3 Parcours

Finale en simple dames

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueure Score
1 22-05-2022  Roland-Garros, Paris G. Chelem 43 600 000 € Terre (ext.) Iga Świątek 6-1, 6-3 Parcours

Titres en double dames

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Partenaire Finalistes Score
1 29-07-2019 Citi Open
Washington
Intern'l 226 750 $ Dur (ext.) Catherine McNally Maria Sanchez
Fanny Stollár
6-2, 6-2 Parcours
2 14-10-2019 Luxembourg Open
Luxembourg
Intern'l 226 750 $ Dur (int.) Catherine McNally Kaitlyn Christian
Alexa Guarachi
6-2, 6-2 Parcours
3 16-05-2021 Emilia-Romagna Open
Parme
WTA 250 235 238 $ Terre (ext.) Catherine McNally Darija Jurak
Andreja Klepač
6-3, 6-2 Parcours
4 20-02-2022 Qatar TotalEnergies Open
Doha
WTA 1000 2 331 698 $ Dur (ext.) Jessica Pegula Veronika Kudermetova
Elise Mertens
3-6, 7-5, [10-5] Parcours
5 08-08-2022 National Bank Open Presented by Rogers
Toronto
WTA 1000 2 697 250 $ Dur (ext.) Jessica Pegula Nicole Melichar-Martinez
Ellen Perez
6-4, 65-7, [10-5] Parcours
6 10-10-2022 San Diego Open
San Diego
WTA 500 757 900 $ Dur (ext.) Jessica Pegula Gabriela Dabrowski
Giuliana Olmos
1-6, 7-5, [10-4] Parcours
7 13-02-2023 Qatar TotalEnergies Open
Doha
WTA 500 780 637 $ Dur (ext.) Jessica Pegula Lyudmyla Kichenok
Jeļena Ostapenko
6-4, 2-6, [10-7] Parcours
8 21-03-2023 Miami Open presented by Itaú
Miami
WTA 1000 8 800 000 $ Dur (ext.) Jessica Pegula Leylah Fernandez
Taylor Townsend
7-66, 6-2 Parcours
9 29-05-2024 Roland-Garros
Paris
G. Chelem 53 478 000 € Terre (ext.) Kateřina Siniaková Sara Errani
Jasmine Paolini
7-6, 6-3 Parcours

Finales en double dames

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueures Partenaire Score
1 30-08-2021 US Open
New York
G. Chelem 57 462 000 $ Dur (ext.) Samantha Stosur
Zhang Shuai
Catherine McNally 6-3, 3-6, 6-3 Parcours
2 18-04-2022 Porsche Tennis Grand Prix
Stuttgart
WTA 500 757 900 $ Terre (int.) Desirae Krawczyk
Demi Schuurs
Zhang Shuai 6-3, 6-4 Parcours
3 22-05-2022 Roland-Garros
Paris
G. Chelem 43 600 000 € Terre (ext.) Caroline Garcia
Kristina Mladenovic
Jessica Pegula 6-2, 3-6, 2-6 Parcours
4 25-04-2023 Mutua Madrid Open
Madrid
WTA 1000 7 652 174 $ Terre (ext.) Victoria Azarenka
Beatriz Haddad Maia
Jessica Pegula 6-1, 6-4 Parcours
5 09-05-2023 Internazionali BNL d'Italia
Rome
WTA 1000 3 572 618 $ Terre (ext.) Storm Hunter
Elise Mertens
Jessica Pegula 6-4, 6-4 Parcours
6 07-05-2024 Internazionali BNL d'Italia
Rome
WTA 1000 5 509 771 $ Terre (ext.) Sara Errani
Jasmine Paolini
Erin Routliffe 6-3, 4-6, [10-8] Parcours

Parcours en Grand Chelem

En simple dames

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2018 Q1 Heather Watson
2019 Q2 Kaja Juvan 1/8 de finale Simona Halep 3e tour (1/16) Naomi Osaka
2020 1/8 de finale Sofia Kenin 2e tour (1/32) Martina Trevisan Annulé 1er tour (1/64) Anastasija Sevastova
2021 2e tour (1/32) Elina Svitolina 1/4 de finale Barbora Krejčíková 1/8 de finale Angelique Kerber 2e tour (1/32) Sloane Stephens
2022 1er tour (1/64) Wang Qiang Finale Iga Świątek 3e tour (1/16) Amanda Anisimova 1/4 de finale Caroline Garcia
2023 1/8 de finale Jeļena Ostapenko 1/4 de finale Iga Świątek 1er tour (1/64) Sofia Kenin Victoire Aryna Sabalenka
2024 1/2 finale Aryna Sabalenka 1/2 finale Iga Świątek

N.B. : à droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En double dames

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2019 1er tour (1/32)
Bencheikh
Han X.
Wang Yafan
1/8 de finale
Azarenka
Barty
2020 1/4 de finale
Babos
Mladenovic
1/8 de finale
Muhammad
Pegula
Annulé 2e tour (1/8)
Melichar
Xu
2021 1/4 de finale
Melichar
Schuurs
1er tour (1/32)
Perez
Zheng S.
1er tour (1/32)
Kudermetova
Vesnina
Finale
Stosur
Zhang Shuai
2022 1er tour (1/32)
Kostyuk
Yastremska
Finale
Garcia
Mladenovic
1er tour (1/32)
Saville
Fernandez
2023 1/2 finale
Aoyama
Shibahara
1/2 finale
Fernandez
Townsend
1/8 de finale
Siegemund
Zvonareva
1/4 de finale
Su-wei
Xinyu
2024 Victoire
S. Errani
J. Paolini

N.B. : le nom de la partenaire se trouve sous le résultat ; le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

En double mixte

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2018 2e tour (1/8)
A. Rosolska
N. Mektić
2019 1er tour (1/32)
Jay Clarke
J. Ostapenko
R. Lindstedt
2023 1er tour (1/16)
A. Parks
D. Kudla

N.B. : le nom du partenaire se trouve sous le résultat ; le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

Parcours en « Premier » et WTA 1000

Les tournois WTA « Premier Mandatory » et « Premier 5 » (entre 2009 et 2020) et WTA 1000 (à partir de 2021) constituent les catégories d'épreuves les plus prestigieuses, après les quatre levées du Grand Chelem.

En simple dames

Année Premier Mandatory Premier 5
Indian Wells Miami Madrid Pékin Dubaï Rome Canada Cincinnati Wuhan
Doha Guadalajara
2019 2e tour (1/32)
D. Kasatkina
2020 Annulé
Annulé
Annulé
Annulé
2e tour (1/16)
G. Muguruza
Annulé
1er tour (1/32)
M. Sákkari
Annulé
WTA 1000
2021 3e tour (1/16)
P. Badosa
2e tour (1/32)
A. Sevastova
1er tour (1/32)
Ka. Plíšková
Annulé
1/4 de finale
J. Teichmann
1/2 finale
I. Świątek
1/4 de finale
C. Giorgi
2e tour (1/16)
N. Osaka
Annulé
2022 3e tour (1/16)
S. Halep
4e tour (1/8)
I. Świątek
3e tour (1/8)
S. Halep
Annulé
1/4 de finale
M. Sákkari
3e tour (1/8)
M. Sákkari
1/4 de finale
S. Halep
1er tour (1/16)
M. Bouzková
1/4 de finale
V. Azarenka
2023 1/4 de finale
A. Sabalenka
3e tour (1/16)
A. Potapova
3e tour (1/16)
P. Badosa
1/2 finale
I. Świątek
1/2 finale
I. Świątek
3e tour (1/16)
M. Bouzková
1/4 de finale
J. Pegula
Victoire
K. Muchová
2024 1/2 finale
M. Sákkari
4e tour (1/8)
C. Garcia
4e tour (1/8)
M. Keys
2e tour (1/16)
K. Siniaková
1/2 finale
I. Świątek

Sous le résultat, l’ultime adversaire.

Parcours au Masters

En simple dames

# Date Nom de l'édition ($) Surface Résultat Ultime adversaire Score
1 31/10/2022 WTA Finals
Fort Worth
5 000 000 Dur (int.) Round Nancy (défaite) Caroline Garcia 4-6, 3-6 Parcours
Round Nancy (défaite) Daria Kasatkina 66-7, 3-6
Round Nancy (défaite) Iga Świątek 3-6, 0-6
2 29/10/2023 WTA Finals
Cancún
9 000 000 Dur (ext.) 1/2 finale Jessica Pegula 2-6, 1-6 Parcours

En double dames

# Date Nom de l'édition ($) Surface Résultat Partenaire Ultimes adversaires Score
1 31/10/2022 WTA Finals
Fort Worth
5 000 000 Dur (int.) Round Robin Jessica Pegula Barbora Krejčíková
Kateřina Siniaková
6-2, 6-1 Parcours
2 29/10/2023 WTA Finals
Cancún
9 000 000 Dur (ext.) Round Robin Jessica Pegula Laura Siegemund
Vera Zvonareva
3-6, 6-4, [10-8] Parcours

Classements WTA en fin de saison

Classements à l'issue de chaque saison
Année201820192020202120222023
Rang en simple875en augmentation 69en augmentation 48en augmentation 22en augmentation 7en augmentation 3
Rang en double77en augmentation 45en augmentation 21en augmentation 4en augmentation 3

Source : (en) Classements de Coco Gauff sur le site officiel de la Fédération internationale de tennis

Records et statistiques

Confrontations avec ses principales adversaires

Confrontations lors des différents tournois WTA avec ses principales adversaires (5 confrontations minimum et avoir été membre du top 10)[91]. Classement par pourcentage de victoires. Situation au  :

Joueuse Meilleur
classement
Confrontations Victoires Défaites Pourcentage
de victoires
Dernière confrontation
Iga Świątek 1 12 1 11 8,3 défaite (2-6, 4-6) à Roland-Garros 2024
María Sákkari 3 8 3 5 37,5 défaite (4-6, 7-65, 2-6) à Indian Wells 2024
Caroline Garcia 4 5 2 3 40 défaite (3-6, 6-1, 2-6) à Miami 2024
Paula Badosa 2 5 2 3 40 victoire (5-7, 6-4, 6-1) à Rome 2024
Madison Keys 7 5 2 3 40 défaite (64-7, 6-4, 4-6) à Madrid 2024
Aryna Sabalenka 1 7 4 3 57,1 défaite (62-7, 4-6) à l'Open d'Australie 2024
Ons Jabeur 2 7 5 2 71,4 victoire (4-6, 6-2, 6-3) à Roland-Garros 2024

Victoires sur le top 10

Toutes ses victoires sur des joueuses classées dans le top 10 de la WTA lors de la rencontre.

Légende
Grand Chelem
Jeux olympiques
Masters
WTA 1000
WTA 500
Intern'l / WTA 250
Fed Cup
# Tournoi Année Surface Adversaire Rang Tour Score Tableau
1 no 110 Linz 2019 Dur Kiki Bertens no 8 1/4 7-61, 6-4 Tableau
2 no 67 Open d'Australie 2020 Dur Naomi Osaka no 4 1/16 6-3, 6-4 Tableau
3 no 35 Rome 2021 Terre battue Aryna Sabalenka no 4 1/8 7-5, 6-3 Tableau
4 Ashleigh Barty no 1 1/4 4-6, 1-2 ab.
5 no 18 Doha 2022 Dur Paula Badosa no 4 1/8 6-2, 6-3 Tableau
6 no 13 Berlin 2022 Gazon Karolina Pliskova no 7 1/4 7-5, 6-4 Tableau
7 no 11 Toronto 2022 Dur Aryna Sabalenka no 6 1/8 7-5, 4-6, 7-64 Tableau
8 no 7 Eastbourne 2023 Gazon Jessica Pegula no 4 1/4 6-3, 6-3 Tableau
9 no 7 Washington 2023 Dur María Sákkari no 9 Finale 6-2, 6-3 Tableau
10 no 7 Montréal 2023 Dur Markéta Vondroušová no 10 1/8 6-3, 6-0 Tableau
11 no 7 Cincinnati 2023 Dur Iga Świątek no 1 1/2 7-62, 3-6, 6-4 Tableau
12 no 6 US Open 2023 Dur Karolína Muchová no 10 1/2 6-4, 7-5 Tableau
13 Aryna Sabalenka no 2 Finale 2-6, 6-3, 6-2
14 no 3 Pékin 2023 Dur María Sákkari no 6 1/4 6-2, 6-4 Tableau
15 no 3 Masters 2023 Dur Ons Jabeur no 7 RR 6-0, 6-1 Tableau
16 Markéta Vondroušová no 6 RR 5-7, 7-64, 6-3
17 no 3 Roland-Garros 2024 Terre battue Ons Jabeur no 9 1/4 4-6, 6-2, 6-3 Tableau

Commanditaires

Coco Gauff utilise une raquette de la marque Head, le modèle Boom MP 2022[92]. Ses ensembles et ses souliers sont quant à eux commandités par New Balance depuis l'âge de 14 ans[93]. En mars 2019, Gauff a annoncé la signature d'une entente avec la compagnie alimentaire Barilla qui commandite également Roger Federer. En janvier 2023, Coco Gauff est nommée ambassadrice de marque pour la firme comptable Baker Tilly US, LLP[94]. Coco Gauff possède aussi des contrats commanditaires avec Bose, UPS, Ray-Ban et Meta[95].

Lors de l'Open d'Australie 2024, Coco Gauff présente un nouveau modèle de chaussures ayant des coordonnées géographiques inscrites sur la semelle. Dans une entrevue d'après match, elle révèle que ces coordonnées pointent vers des terrains de tennis publics de la ville de Delray Beach en Floride où elle s'est entraînée lorsqu'elle était jeune[96].

Notes et références

  1. Son prénom est parfois orthographié Cory de façon erronée.
  2. « Les 5 choses à savoir sur Cori Gauff - Roland-Garros - Le site officiel du Tournoi de Roland-Garros 2021 », sur www.rolandgarros.com (consulté le )
  3. (en-US) Ben Rothenberg, « Cori Gauff: 10 Things to Know About the Newest Tennis Phenom », The New York Times,‎ (ISSN 0362-4331, lire en ligne, consulté le )
  4. Jeremy Jeanningros, « Wimbledon : qui est Cori Gauff, la révélation du premier tour ? », Le Parisien,‎ (lire en ligne)
  5. (en) « 15-Year-Old Cori Gauff Lost at Wimbledon—But We Will Probably See Her Again. Here’s What to Know About Tennis' New Star », Time,‎ (lire en ligne)
  6. « Roland-Garros: Cori Gauff, 14 ans, s'impose chez les juniors », L'Équipe,‎ (lire en ligne)
  7. «Cori Gauff s'adjuge l'Orange Bowl», L'Équipe, 10 décembre 2018.
  8. « Miami : Cori Gauff, 15 ans et au 2e tour », L'Équipe,‎ (lire en ligne).
  9. « Wimbledon : Cori Gauff s'offre Venus Williams pour sa première en Grand Chelem », sur lequipe.fr,
  10. Laurent Favre, « Coco Gauff, talent en herbe », Le Temps,‎ (lire en ligne)
  11. « Wimbledon : proche de la sortie, la révélation Cori Gauff continue sa route », L'Équipe,‎ (lire en ligne).
  12. (en) « Sakkari ousts Gauff to make Abu Dhabi round of 16 », sur Women's Tennis Association (consulté le )
  13. (en) « Gippsland Trophy 2021 - Britain's Katie Boulter produces stunning victory over USA's Coco Gauff », sur Eurosport UK, (consulté le )
  14. « Open d’Australie (F) : La fougue de Gauff n’a pas eu raison de Svitolina », sur We Sport - "Partageons notre passion !", (consulté le )
  15. « Adelaide International: Belinda Bencic en finale face à Iga Swiatek », sur Tennis World FR (consulté le )
  16. « Classement WTA - Iga Swiatek top 15, best ranking pour Coco Gauff », sur www.tennisactu.net (consulté le )
  17. « Tennis – Teichmann reste intouchable à Dubaï », sur 24 heures (consulté le )
  18. Nathan Blouin, « WTA - Dubaï > Gauff, forte tête », sur We Love Tennis, (consulté le )
  19. « WTA - Madrid : les favorites passent, Cîrstea se loupe », sur We Sport - "Partageons notre passion !", (consulté le )
  20. « WTA 1000 de Rome : Cori Gauff s'offre Sabalenka, Barty et Pliskova se baladent... Ce qu'il faut retenir de la quatrième journée », sur Franceinfo, (consulté le )
  21. « Rome: Coco Gauff en demi-finale », sur TVA Sports (consulté le )
  22. « Iga Swiatek domine Coco Gauff et fonce en finale à Rome », sur L'Équipe (consulté le )
  23. « WTA - Parme - Caroline Garcia avance en quart, Gauff rejoint Anisimova », sur www.tennisactu.net (consulté le )
  24. « WTA Parme : Siniakova fait tomber Garcia (7-5, 6-1) en quart de finale », sur Eurosport, (consulté le )
  25. « WTA - Parme : Cori Gauff qualifiée pour sa première finale en 2021 », sur Tennis Majors FR, (consulté le )
  26. « Cori Gauff a décroché son deuxième titre en carrière à Parme », sur L'Équipe (consulté le )
  27. « Krejcikova s'invite en demie ! - Roland-Garros - Le site officiel du Tournoi de Roland-Garros 2023 », sur www.rolandgarros.com (consulté le )
  28. « WTA - Eastbourne - Sabalenka autoritaire, Kontaveit dompte Andreescu », sur www.tennisactu.net (consulté le )
  29. « Wimbledon : Angelique Kerber sort Cori Gauff (6-4, 6-4) en huitième de finale », sur Eurosport, (consulté le )
  30. « JO - Tokyo - Blessé, Berrettini forfait, Gauff positive au Covid ! », sur www.tennisactu.net (consulté le )
  31. Agence QMI, « Cori Gauff résout son énigme », sur Le Journal de Montréal (consulté le )
  32. « Cori Gauff en quarts de finale du Tournoi WTA de Montréal sans jouer », sur L'Équipe (consulté le )
  33. « Camila Giorgi bat Cori Gauff et rejoint les demi-finales à Montréal », sur L'Équipe (consulté le )
  34. « Naomi Osaka se reprend contre Coco Gauff à Cincinnati », sur L'Équipe (consulté le )
  35. « Coco Gauff sortie par Sloane Stephens au deuxième tour de l'US Open », sur L'Équipe (consulté le )
  36. « Indian Wells - Balayée par Badosa, Coco Gauff s'éloigne des WTA Finals ! », sur www.tennisactu.net (consulté le )
  37. « WTA : Coco Gauff se qualifie pour les demi-finales à Berlin », sur L'Équipe (consulté le )
  38. « Coco Gauff sortie par Amanda Anisimova au 3e tour à Wimbledon », sur L'Équipe (consulté le )
  39. « WTA - Guadalajara 2 - Garcia sortie, Sakkari, Gauff et Pegula ok, récap' », sur www.tennisactu.net (consulté le )
  40. « WTA Finals : Kasatkina bat Gauff, Swiatek qualifiée », sur Tennis Majors FR, (consulté le )
  41. « Caroline Garcia entame le Masters par une victoire rassurante face à Coco Gauff », sur L'Équipe (consulté le )
  42. « Coco Gauff remporte le tournoi d'Auckland », sur L'Équipe (consulté le )
  43. « Coco Gauff éliminée par Jelena Ostapenko en huitième de finale de l'Open d'Australie », sur L'Équipe (consulté le )
  44. « Aryna Sabalenka n'a pas tremblé face à Coco Gauff et se qualifie pour les demi-finales d'Indian Wells », sur L'Équipe (consulté le )
  45. « Coco Gauff balayée par Paula Badosa », sur L'Équipe (consulté le )
  46. « Coco Gauff renverse Rebeka Masarova et accède au deuxième tour de Roland-Garros », sur L'Équipe (consulté le )
  47. « Coco Gauff ne perd pas de temps face à Julia Grabher au deuxième tour de Roland-Garros », sur L'Équipe (consulté le )
  48. « Coco Gauff met fin au parcours de la Russe Mirra Andreeva au 3e tour de Roland-Garros », sur L'Équipe (consulté le )
  49. « Coco Gauff domine Schmiedlova et attend Iga Swiatek en quarts de finale de Roland-Garros », sur L'Équipe (consulté le )
  50. « Iga Swiatek écarte Coco Gauff en quarts de finale de Roland-Garros », sur L'Équipe (consulté le )
  51. « Madison Keys stoppe Coco Gauff et atteint la finale à Eastbourne », sur L'Équipe (consulté le )
  52. « Coco Gauff rejoint Maria Sakkari en finale de l'Open de Washington », sur L'Équipe (consulté le )
  53. « À Washington, Coco Gauff remporte son 4e titre », sur L'Équipe (consulté le )
  54. « Iga Swiatek et Jessica Pegula en demi-finales à Montréal », sur L'Équipe (consulté le )
  55. « Coco Gauff rejoint Iga Swiatek en demi-finales du Masters 1000 de Cincinnati », sur L'Équipe (consulté le )
  56. « Coco Gauff s'offre Iga Swiatek à Cincinnati et passe en finale », sur L'Équipe (consulté le )
  57. « Coco Gauff remporte le plus beau titre de sa carrière à Cincinnati face à Karolina Muchova », sur L'Équipe (consulté le )
  58. « Coco Gauff trop forte pour Mirra Andreeva à l'US Open », sur L'Équipe (consulté le )
  59. « Gauff souffre puis domine Mertens au troisième tour de l'US Open », sur L'Équipe (consulté le )
  60. « Coco Gauff écarte Caroline Wozniacki et rejoint les quarts de finale de l'US Open », sur L'Équipe (consulté le )
  61. « Coco Gauff écrase Jelena Ostapenko et rejoint facilement les demi-finales de l'US Open », sur L'Équipe (consulté le )
  62. « Coco Gauff, qualifiée en finale de l'US Open : « Encore du travail à faire » », sur L'Équipe (consulté le )
  63. « Coco Gauff renverse Aryna Sabalenka en finale de l'US Open et s'offre son premier tournoi du Grand Chelem », sur L'Équipe (consulté le )
  64. « Iga Swiatek balaye Coco Gauff et file en finale du tournoi de Pékin », sur L'Équipe (consulté le )
  65. « Iga Swiatek et Coco Gauff réussissent leur entrée au Masters WTA de Cancun », sur L'Équipe (consulté le )
  66. « Iga Swiatek se rapproche des demi-finales au Masters WTA de Cancun », sur L'Équipe (consulté le )
  67. « Iga Swiatek et Aryna Sabalenka opposées en demi-finale du Masters », sur L'Équipe (consulté le )
  68. « Pegula qualifiée pour la finale du Masters WTA, Swiatek-Sabalenka interrompu par la pluie », sur L'Équipe (consulté le )
  69. « Varvara Gracheva balayée par Coco Gauff à Auckland, Diane Parry frustrée par Xiyu Wang », sur L'Équipe (consulté le )
  70. « Coco Gauff et Elina Svitolina en finale du tournoi d'Auckland », sur L'Équipe (consulté le )
  71. « Coco Gauff remporte à nouveau le tournoi d'Auckland », sur L'Équipe (consulté le )
  72. « La nuit à Melbourne : Gauff expéditive, Sabalenka au rendez-vous », sur L'Équipe (consulté le )
  73. « Coco Gauff s'en sort et se qualifie pour les demi-finales de l'Open d'Australie », sur L'Équipe (consulté le )
  74. « Aryna Sabalenka en finale de l'Open d'Australie après sa victoire contre Coco Gauff », sur L'Équipe (consulté le )
  75. « Coco Gauff, Ons Jabeur, et Maria Sakkari éliminées d'entrée à Doha », sur L'Équipe (consulté le )
  76. « Iga Swiatek facile, Coco Gauff et Elena Rybakina ont dû batailler à Dubaï », sur L'Équipe (consulté le )
  77. « Anna Kalinskaya surprend Coco Gauff et rejoint Iga Swiatek dans le dernier carré », sur RTL Info, (consulté le )
  78. « Tennis - WTA - Indian Wells : Burel renversée et éliminée par Gauff », sur L'Équipe (consulté le )
  79. « Maria Sakkari domine Coco Gauff et se qualifie pour la finale à Indian Wells », sur L'Équipe (consulté le )
  80. « Océane Dodin éliminée par Coco Gauff au troisième tour à Miami », sur L'Équipe (consulté le )
  81. « Caroline Garcia prend Coco Gauff de vitesse et se qualifie pour les quarts de finale à Miami », sur L'Équipe (consulté le )
  82. « Sabalenka éliminée par Vondrousova en quarts à Stuttgart, Swiatek domine Raducanu », sur L'Équipe (consulté le )
  83. « Coco Gauff éliminée par Madison Keys en huitième de finale à Madrid », sur L'Équipe (consulté le )
  84. « Coco Gauff s'en sort contre Paula Badosa et rejoint Qinwen Zheng en quarts de finale à Rome » (consulté le )
  85. « Coco Gauff s'en sort face à Zheng Qinwen et se qualifie pour les demi-finales à Rome » (consulté le )
  86. « Iga Swiatek domine Coco Gauff et file en finale au WTA 1000 de Rome » (consulté le )
  87. « Gauff : « C'était vraiment un match à sens unique » », sur L'Équipe (consulté le )
  88. « Coco Gauff rejoint les quarts de finale sans trembler à Roland-Garros », sur L'Équipe (consulté le )
  89. « Gauff renverse Jabeur et se hisse en demi-finales à Roland-Garros », sur L'Équipe (consulté le )
  90. « Iga Swiatek, impitoyable face à Coco Gauff, file en finale de Roland-Garros », sur L'Équipe (consulté le )
  91. (en) « WTA tour : Head-to-Head, outil de comparaison des confrontations entre joueurs. », sur WTA Tour,
  92. (en-US) G. O. A. TBased in sunny Southern California et raised in Argentina, « Which Tennis Racquets do the WTA Pros Use? | Updated For Wimbledon! », sur Tennisthis.com (consulté le )
  93. (en) « Tennis prodigy, 14, signs multi-year sponsor deal », sur CNN, (consulté le )
  94. (en) « Coco Gauff and Baker Tilly: Game, Set, Match », sur www.bakertilly.com (consulté le )
  95. (en-US) « Coco Gauff is now highest paid female athlete in the world. Here's how much she makes », sur The Palm Beach Post (consulté le )
  96. « Que veulent dire les mystérieuses inscriptions sur les semelles de chaussure de Coco Gauff? », sur Tennis Clubhouse, (consulté le )

Liens externes

Simple
Rang Évolution Nom Points
1 en stagnation Iga Świątek 11 695
2 en augmentation Coco Gauff 7 988
3 en diminution Aryna Sabalenka 7 788
4 en stagnation Elena Rybakina 5 973
5 en stagnation Jessica Pegula 4 625
6 en stagnation Markéta Vondroušová 4 503
7 en augmentation Jasmine Paolini 4 068
8 en augmentation Zheng Qinwen 4 005
9 en diminution María Sákkari 3 980
10 en diminution Ons Jabeur 3 748
Double
Rang Évolution Nom Points
1 en augmentation Elise Mertens 7 720
2 en diminution Su-Wei Hsieh 7 025
3 en stagnation Erin Routliffe 6 940
4 en stagnation Storm Hunter 6 475
5 en augmentation Kateřina Siniaková 6 458
6 en stagnation Laura Siegemund 6 255
7 en diminution Gabriela Dabrowski 6 250
8 en augmentation Vera Zvonareva 5 280
9 en stagnation N. Melichar-Martinez 4 735
9 en stagnation Ellen Perez 4 735
Voir et éditer