Emma Raducanu

Emma Raducanu
Image illustrative de l’article Emma Raducanu
Emma Raducanu en 2020.
Carrière professionnelle
2019
Pays Drapeau du Royaume-Uni Royaume-Uni
Naissance (18 ans)
Toronto (Canada)
Taille 1,75 m (5 9)
Prise de raquette Droitière, revers à deux mains
Entraîneur Nigel Sears
Gains en tournois 2 803 376 $
Palmarès
En simple
Titres 1
Finales perdues 1
Meilleur classement 23e (13/09/2021)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple - - 1/8 V(1)

Emma Raducanu, née le à Toronto (Canada), est une joueuse de tennis britannique, professionnelle depuis 2019. Elle remporte l'US Open 2021 et devient la première joueuse de tennis à remporter un tournoi du Grand Chelem en étant issue des qualifications. Elle réalise ainsi l'exploit de gagner 10 matchs consécutifs, de surcroît, sans concéder la moindre manche.

Carrière

Née au Canada d'un père roumain et d'une mère chinoise[1], Emma Raducanu a grandi au Royaume-Uni[2],[3]. Elle déclare à leur propos : « Ils m'ont toujours poussée à donner le maximum de moi-même »[3]. Elle étudie par la suite dans une Grammar school[3].

En junior, Emma Raducanu remporte son premier tournoi dès sa première participation à Liverpool, quelques jours après son 13e anniversaire. Elle s'adjuge quatre titres consécutifs début 2018 en Inde, en Moldavie et en Lituanie. Elle atteint également les quarts de finale des tournois junior de Wimbledon, battue par Iga Świątek et à l'US Open où elle perd face à Clara Burel. Dans le même temps, elle débute sur le circuit professionnel senior et remporte deux tournois en Israël et en Turquie. Fin 2019, elle s'impose à Pune en Inde.

Révélation en 2021 : 1er titre en Grand Chelem

Absente du circuit pendant de nombreux mois, elle fait son retour en à Nottingham. Invitée sur le tournoi de Wimbledon, elle crée la surprise alors qu'elle n'est classée que 338e mondiale en atteignant les huitièmes de finale après avoir battu la qualifiée Vitalia Diatchenko (7-64, 6-0), la 42e mondiale Markéta Vondroušová (6-2, 6-4)[2], puis la Roumaine Sorana Cîrstea (6-3, 7-5)[4]. Elle est seulement la quatrième Britannique en trente ans à se qualifier en huitièmes de finale après Samantha Smith, Laura Robson et Johanna Konta[3]. Cependant, victime de problèmes respiratoires, elle est contrainte d'abandonner lors de son match des 8e de finale, alors qu'elle est menée par son adversaire, Ajla Tomljanović (6-4, 3-0)[5]. Le lendemain de son abandon, le , elle déclare sur son profil Instagram se sentir beaucoup mieux, estimant qu'elle a sans doute mal géré son stress en jouant devant une foule si nombreuse et qu'elle s'appuiera sur cette mauvaise expérience pour revenir plus forte lors des prochains tournois[6].

Lors de l'US Open 2021, alors qu'elle est classée 150e joueuse mondiale, elle gagne ses trois matchs de qualification puis ses 7 matchs du tableau principal sans perdre le moindre set, remportant ainsi le titre après s'être imposée en finale (6-4, 6-3) contre la Canadienne Leylah Fernandez, joueuse de 19 ans ayant aussi réalisé un parcours inattendu lors de cette édition. Elle devient la première joueuse de tennis à gagner un tournoi du Grand Chelem en passant par les qualifications, hommes et femmes confondus[7]. Elle devient par ailleurs la première Britannique à s'imposer en Grand Chelem depuis la victoire de Virginia Wade à Wimbledon, en 1977[8].

Palmarès

Titre en simple dames

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Finaliste Score
1 30-08-2021 Drapeau : États-Unis US Open, New York G. Chelem 57 462 000 Dur (ext.) Drapeau : Canada Leylah Fernandez 6-4, 6-3 Parcours

Finale en simple dames

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueure Score
1 16-08-2021 Chicago Open, Chicago WTA 125 115 000 Dur (ext.) Drapeau : Danemark Clara Tauson 6-1, 2-6, 6-4 Parcours

Parcours en Grand Chelem

En simple dames

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2021 1/8 de finale Drapeau : Australie Ajla Tomljanović Victoire Drapeau : Canada L. Fernandez

N.B. : à droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

Notes et références

  1. (en) Nick Hardinges, « Emma Raducanu reunited with parents after historic US Open win », sur lbc.co.uk, (consulté le )
  2. a et b Simon Chambers, « British teenager Emma Raducanu extends thrilling Wimbledon debut », sur The Guardian,
  3. a b c et d Jules Hauss, « Raducanu – Joyau de la Couronne », L'Équipe,‎ (ISSN 0153-1069, lire en ligne, consulté le )
  4. « Wimbledon : Emma Raducanu, 338e mondiale, en huitièmes de finale après sa victoire contre Sorana Cirstea », sur L'Équipe,
  5. « Emma Raducanu abandonne en huitièmes de finale à Wimbledon face à Ajla Tomljanovic », sur L'Équipe (consulté le )
  6. Clément Aubry, « Emma Raducanu réagit à son triste abandon en huitièmes de finale de Wimbledon : « L'enjeu m'a rattrapée » », sur lequipe.fr, (consulté le ).
  7. « US Open : Raducanu devient la première joueuse issue des qualifications à gagner un Grand Chelem », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  8. (en) « Emma Raducanu makes tennis history with US Open final win », sur the Guardian, (consulté le )

Liens externes