Ashleigh Barty

Ashleigh Barty

Ashleigh Barty
Image illustrative de l’article Ashleigh Barty
Ashleigh Barty en janvier 2019.
Carrière professionnelle
2012 – 2014, 2016 – 2022
Pays Drapeau de l'Australie Australie
Naissance (26 ans)
Ipswich
Taille 1,66 m (5 5)
Prise de raquette Droitière, revers à deux mains
Entraîneur Craig Tyzzer
Gains en tournois 23 829 679 $
Palmarès
En simple
Titres 15
Finales perdues 6
Meilleur classement 1re (24/06/2019)
En double
Titres 12
Finales perdues 9
Meilleur classement 5e (21/05/2018)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple V (1) V (1) V (1) 1/8
Double F(1) F(1) F(1) V (1)
Mixte 1/8 1/16 1/4 1/4
Meilleurs résultats aux Masters
Simple V (1)
Médailles olympiques
Mixte - - 1
Titres par équipe nationale
Coupe B. J. King Finaliste (2019)

Ashleigh Barty, née le à Ipswich dans le Queensland, est une ancienne joueuse de tennis professionnelle australienne et également ancienne joueuse de cricket.

Elle a remporté quinze titres WTA en simple, dont Roland-Garros en 2019, Wimbledon en 2021 et l'Open d’Australie en 2022 ainsi que douze en double dames, dont l'US Open en 2018, associée à Coco Vandeweghe.

Victorieuse du tournoi de Miami en 2019, elle remporte son premier tournoi du Grand Chelem quelques mois plus tard, en s'imposant à Roland-Garros. Au bénéfice d'un nouveau titre deux semaines plus tard à Birmingham, elle atteint la première place mondiale qui n'avait pas été occupée par une Australienne depuis Evonne Goolagong, d'origine aborigène comme elle[1], 43 ans auparavant. Elle termine la saison 2019 en gagnant les Masters et conclut ainsi sa saison à la première place. En 2021, elle remporte à Wimbledon son deuxième titre du Grand Chelem face à Karolína Plíšková et en 2022 son troisième en battant à Melbourne sur sa terre natale l’américaine Danielle Collins, sans avoir concédé le moindre set durant le tournoi.

Le , à 25 ans, elle annonce sa retraite sportive.

Carrière

Barty à Roland-Garros en 2013.

Ashleigh Barty remporte le tournoi de Wimbledon junior en simple en 2011, à l'âge de 15 ans.

Sélectionnée pour représenter l'Australie à la Hopman Cup 2013, elle remporte deux simples : contre Andrea Petkovic, sur abandon malgré la perte du premier set, et gagne contre Francesca Schiavone (6-0, 6-3), la meilleure performance de sa carrière en simple. Elle est battue par Ana Ivanović dans le match décisif contre la Serbie.

Ashleigh Barty reçoit une invitation pour l'Open d'Australie 2013. Elle est battue en simple au premier tour par la Slovaque Dominika Cibulková, tête de série no 15 (6-3, 0-6, 1-6). En revanche, elle crée la sensation en double, associée à sa compatriote Casey Dellacqua. Titulaire d'une wildcard, la paire atteint la finale en éliminant la tête de série no 3, Maria Kirilenko et Lisa Raymond (6-4, 6-4) et ne s'inclinant qu'en trois manches face aux no 1 mondiales Sara Errani et Roberta Vinci (2-6, 6-3, 2-6)[2]. Elles réalisent la même performance à Wimbledon en se débarrassant de la tête de série no 2 composée de Andrea Hlaváčková et de Lucie Hradecká en quart de finale (2-6, 6-2, 6-4) ainsi qu'à l'US Open en éliminant notamment les Russes Ekaterina Makarova et Elena Vesnina (6-2, 6-3).

Dans sa carrière, elle a remporté quatre tournois ITF en simple (en 2012) et neuf en double (quatre en 2012, deux en 2013, et trois en 2016).

Après avoir seulement participé à 52 tournois professionnels dans sa carrière (avec une moyenne de quinze tournois par an), elle décide de se retirer du circuit après sa défaite en quart de finale en double mixte de l'US Open 2014[3].

En 2016, elle revient sur le circuit ITF, issue des qualifications, elle sort Urszula Radwańska, puis Daniela Hantuchová avant de s'incliner face à Alison Riske en quart de finale.

2017 : première finale de Premier 5 à Wuhan et premier titre

Pour la saison 2017, Barty est en dehors du top 200 au moment de disputer l'Open d'Australie. Elle passe pour la première fois deux tours en Grand Chelem en simple, battant Annika Beck (6-4, 7-5) puis Shelby Rogers (7-5, 6-1), avant de perdre (4-6, 6-3, 3-6) contre la qualifiée Mona Barthel.

Début mars, elle remporte le tournoi de Kuala Lumpur en battant Irina Falconi (6-3, 5-7, 6-0), Miyu Kato (6-3, 6-0), Zhang Kai-Lin (6-0, 7-62) et Han Xinyun (6-3, 7-5) pour s'offrir sa première finale en carrière. Elle bat Nao Hibino sur le score de (6-3, 6-2) malgré la pluie[4]. Il s'agit de son 1er titre WTA en simple, et le 3e en double avec sa compatriote Casey Dellacqua contre Nicole Melichar et Makoto Ninomiya (7-65, 6-3).

Elle acquiert son 4e titre en double à l'occasion des Internationaux de Strasbourg fin mai sur terre battue. Toujours avec Casey Dellacqua, elle y bat en finale les sœurs Chan Hao-ching et Chan Yung-jan (6-4, 6-2). En simple, en tant que qualifiée, elle arrive jusqu'en quart de finale en battant facilement Çağla Büyükakçay (6-0, 6-1), puis Camila Giorgi (6-3, 6-0) ; avant de tomber contre la future finaliste et compatriote, Daria Gavrilova (4-6, 7-63, 6-75) au terme d'un gros match. La semaine suivante, elle prend part à Roland-Garros, où elle affronte Madison Keys au 1er tour, où elle s'incline (3-6, 2-6) sèchement.

Sur le gazon à Nottingham, elle atteint un nouveau quart mais perdant (3-6, 5-7) contre la 8e mondiale et finaliste du tournoi, Johanna Konta. La semaine d'après, elle réalise une grosse semaine pour atteindre la seconde finale de sa saison au tournoi Premier de Birmingham. Elle passe la qualifiée Markéta Vondroušová (7-5, 7-61), après la tête de série numéro 8, Barbora Strýcová (6-3, 3-6, 6-1), puis profite de l'abandon de Camila Giorgi en quart, avant de vaincre (3-6, 6-4, 6-3) la tête de série numéro 6, Garbiñe Muguruza[5]. Elle s'incline sur la dernière marche contre la Tchèque, Petra Kvitová (6-4, 3-6, 2-6) en 1 h 49 et après avoir menée dans le match[6]. Elle chute à Wimbledon dès le premier tour contre la 5e mondiale, Elina Svitolina (5-7, 6-78) réussissant un bon match malgré la défaite.

Sur le dur américain, à Toronto sortant des qualifications, elle arrive en 1/8 de finale en passant au tour d'avant, la tête de série numéro 16, Elena Vesnina (6-3, 5-7, 6-4), mais s'inclinant face à Garbiñe Muguruza (0-6, 6-3, 2-6). Après à Cincinnati, Barty atteint à nouveau les huitièmes en battant sa première top 10 en carrière, la 9e mondiale, Venus Williams (6-3, 2-6, 6-2)[7]. Elle perd (4-6, 2-6) face à la Danoise Caroline Wozniacki. Enfin à l'US Open, elle s'incline au 3e tour en perdant contre la future lauréate, Sloane Stephens (2-6, 4-6)[8].

Ashleigh réalise le meilleur tournoi de son année sur la tournée asiatique au Premier 5 de Wuhan. Au premier tour, elle passe Catherine Bellis (7-5, 6-0), puis la 7e mondiale, Johanna Konta (6-0, 4-6, 7-63) dans un match indécis[9]. Après elle enchaîne Agnieszka Radwańska (4-6, 6-0, 6-4) et la 4e mondiale, Karolína Plíšková (4-6, 7-63, 7-62) dans un match intense et physique pour se qualifier pour le dernier carré[10]. Elle vainc facilement en 1 h 14 (6-3, 6-0) la 10e mondiale, Jeļena Ostapenko qui a commis trop de fautes directes dans la rencontre. Battant sa 3e top 10 cette semaine pour atteindre sa première finale de Premier 5 en carrière[11]. Au terme d'une finale étouffante et très disputée, elle finit par s'incliner au terme d'un marathon de 2 h 43 contre la Française Caroline Garcia (7-63, 6-74, 2-6) qui remporte l'un de ses plus gros titres[12].

Pour son dernier tournoi de l'année au Masters bis de Zhuhai, Barty gagne ses deux matchs de simple en poule contre Anastasia Pavlyuchenkova (6-4, 6-1) en 1 h 14 et Angelique Kerber (6-3, 6-4) en 1 h 12. Elle s'incline en demi-finale contre Coco Vandeweghe (3-6, 3-6) en tout juste une heure.

2018 : 2 titres et finale de Premier

Ashleigh Barty en train de soulever son trophée après sa victoire au Masters bis de Zhuhai en 2018.

À son 2e tournoi de la saison 2018, Ashleigh se qualifie chez elle pour la finale du tournoi Premier de Sydney. Elle passe la qualifiée Verónica Cepede Royg, puis sa compatriote Ellen Perez, Barbora Strýcová et enfin, une autre compatriote, Daria Gavrilova en demie (3-6, 6-4, 6-2)[13]. Elle perd contre Angelique Kerber (4-6, 4-6) de retour en bonne forme pour ce début de saison[14]. À l'Open d'Australie, après des rencontres remportées en trois manches face à Aryna Sabalenka et Camila Giorgi, elle s'incline au 3e tour contre Naomi Osaka.

Au tournoi de Miami, Barty atteint le 4e tour mais s'incline (5-7, 4-6) face à la 4e mondiale, Elina Svitolina. Sur terre battue en mai aux Internationaux de Strasbourg, elle franchit les demies sans problème mais doit abandonner contre Anastasia Pavlyuchenkova lors de son match.

Sur le gazon de Nottingham en tant que tête de série numéro 1, l'Australienne remporte le 2e titre de sa carrière après des victoires sur Naomi Osaka (6-3, 6-4)[15] et la locale Johanna Konta (6-3, 3-6, 6-4) en finale[16]. Puis elle fait un 1/4 de finale à Eastbourne en perdant face à la future lauréate et 2e mondiale, Caroline Wozniacki.

En août au tournoi du Canada, elle atteint les demi-finales en battant une top 20 sur son parcours : Kiki Bertens (6-3, 6-1), avant de s'incliner face à la no 1 mondiale et future vainqueur, Simona Halep[17]. Lors de l'US Open, Barty atteint les 1/8 de finales sans perdre un set mais tombe (4-6, 4-6) face à la 8e mondiale, Karolína Plíšková[18].

En tant que finaliste au tournoi de Wuhan, l'Australienne remet en jeu beaucoup de points sur cette semaine. Elle bat Johanna Konta (7-5, 6-4), après Zheng Saisai, puis la 3e mondiale, Angelique Kerber (7-5, 6-1)[19] et en quart Anastasia Pavlyuchenkova (6-2, 5-7, 6-4) dans un match compliqué[20]. Avant de perdre en 1/2 finale contre la jeune Aryna Sabalenka (6-72, 4-6) en 1 h 25 qui remportera le tournoi[21].

Elle ne revient sur les courts que pour le Masters bis de Zhuhai au 30 octobre. Placée dans le groupe Orchidée, elle s'incline pour son premier match de poule face à Sabalenka (4-6, 4-6) en 1 h 25 mais remporte son dernier match face à la Française Caroline Garcia (6-3, 6-4) en 1 h 15. Elle se qualifie pour la finale après 1 h 47 de jeu (4-6, 6-3, 6-2) contre Julia Görges[22]. Elle remporte la finale face à la locale, Wang Qiang (6-3, 6-4) en 1 h 21 et soulève le 2e trophée de sa saison[23].

2019 : 1er titre en Grand Chelem à Roland-Garros, no 1 mondiale, 1er titre en Premier Mandatory et régularité dans l'élite mondiale

Ashleigh Barty effectuant son service au tournoi de Sydney en 2019.

Pour son 1er tournoi de la saison 2019, Barty se qualifie chez elle, comme l'année précédente, pour la finale du tournoi Premier de Sydney. Elle passe facilement Jeļena Ostapenko (6-3, 6-3), puis la no 1 mondiale, Simona Halep (6-4, 6-4)[24], après Elise Mertens (6-3, 6-3) et enfin la 9e mondiale, Kiki Bertens en demie (6-74, 6-4, 7-5) au terme d'un match à suspense[25]. Elle perd contre la Tchèque Petra Kvitová alors 8e mondiale (6-1, 5-7, 6-73), au terme d'un nouveau match à rebondissements[26]. À l'Open d'Australie, après des rencontres remportées en trois manches face à Luksika Kumkhum, Wang Yafan et María Sákkari, elle bat pour la première fois Maria Sharapova (4-6, 6-1, 6-4), la qualifiant pour son premier quart de finale en Grand Chelem et devenant la première Australienne depuis 2009 à atteindre ce stade[27]. Elle s'incline sèchement (1-6, 4-6) en tout juste une heure de jeu contre la future finaliste, Petra Kvitová[28],[29].

En mars au tournoi d'Indian Wells, elle s'incline en 1/8 de finale (6-78, 7-5, 4-6) dans une rencontre intense et avec beaucoup de rebondissements face à la 6e mondiale, Elina Svitolina[30]. Elle enchaîne avec la même motivation et envie de gagner sur le tournoi de Miami. Exemptée de 1er tour comme en Californie, elle passe sans perdre de set Dayana Yastremska et sa compatriote Samantha Stosur avant de vaincre la 8e mondiale, Kiki Bertens (4-6, 6-3, 6-2) pour rallier les quarts de finale en 1 h 53 de jeu[31]. Elle réussit l'exploit de battre pour la première fois de sa carrière la Tchèque et 3e mondiale Petra Kvitová (7-66, 3-6, 6-2) au terme d'un match de deux heures et demie de jeu âpre[32]. Elle file en finale après sa victoire expéditive (6-3, 6-3) en 1 h 17 contre Anett Kontaveit en effaçant ses breaks de retard de chaque set[33]. Avec autorité, l'Australienne remporte le titre le plus important de sa carrière (pour le moment) en battant (7-61, 6-3) après 1 h 39 de jeu la 7e mondiale, Karolína Plíšková[34],[35].

Grâce à sa superbe semaine, elle intègre également pour la première fois le top 10 avec une neuvième place mondiale[36].

Le 8 juin, elle remporte la finale du simple dames de Roland-Garros face à la jeune Tchèque Markéta Vondroušová, en h 10 min (6-1, 6-3)[37],[38].Au préalable, elle passe les Américaines Jessica Pegula et Danielle Collins en deux manches, puis l'Allemande Andrea Petkovic pour atteindre les 1/8 de finales. À ce moment, elle n'affronte que des Américaines jusqu'en finale. D'abord elle bat dans un match décousu Sofia Kenin (6-3, 3-6, 6-0)[39], puis la tête de série no 14 Madison Keys (6-3, 7-5) en 1 h 10[40] et la jeune Amanda Anisimova de seulement 17 ans, qu'elle parvient à battre (64-7, 6-3, 6-3) en 1 h 53 après la perte du premier set[41],[42].

Grâce à cette première finale et ce premier titre en Grand Chelem, l'Australienne reçoit de nombreux messages de félicitations de ses compatriotes[43] et devient la nouvelle dauphine au classement WTA[44].

Ashleigh Barty aux Internationaux de France en 2019.

Quelques jours plus tard, Barty s'impose au tournoi de Bimingham, sur gazon, au détriment de Julia Görges, et accède au sommet du classement WTA. Elle devient ainsi la première joueuse Australienne à devenir numéro une mondiale depuis Evonne Goolagong en 1976[45]. Au tournoi de Wimbledon, Barty crée la déception en s'inclinant en huitièmes de finale face à Alison Riske (6-3, 2-6, 3-6)[46], après trois premiers tours très maîtrisés.

Début août, elle se fait éliminer dès le premier tour du tournoi de Toronto par l'Américaine Sofia Kenin sur le score serré de (7-65, 3-6, 4-6)[47], et perd sa première place mondiale au profit de Naomi Osaka[48]. Semblant plus relâchée, l'Australienne retrouve son meilleur niveau lors du tournoi de Cincinnati, où elle défait successivement Maria Sharapova (6-4, 6-1), Anett Kontaveit puis María Sákkari (5-7, 6-2, 6-0) pour atteindre la demi-finale face à la vétérane Svetlana Kuznetsova, au terme de laquelle la Russe s'impose 6-2, 6-4[49], privant ainsi l'Australienne d'un retour au sommet du classement mondial.

Lors de l'US Open, Barty débute par des succès rassurants, dominant Zarina Diyas au premier tour (1-6, 6-3, 6-2), puis Lauren Davis (6-2, 7-62) au second et enfin María Sákkari, sur le score de (7-5, 6-3). Qualifiée pour les huitièmes de finale face à Wang Qiang, l'Australienne ne parvient pas à trouver ses marques ni dicter son jeu, et au terme d'une rencontre ponctuée de trente-neuf fautes directes, elle s'incline nettement (2-6, 4-6)[50]. En dépit de cet échec, Barty est assurée de retrouver son rang de numéro un mondiale à la suite de la défaite d'Osaka[51]. Bien qu'éliminée en simple, elle réalise un parcours plus que convaincant en double dames, associée à la Biélorusse Victoria Azarenka, les deux jeunes femmes atteignant la demi-finale de la compétition après avoir écarté au tour précédent la paire composée de Timea Babos et Kristina Mladenovic. Victorieuses de Viktória Kužmová et Aliaksandra Sasnovich sur le score de 6-0, 6-1, elles participent à la finale, la seconde consécutive pour l'Australienne dans ce tournoi et dans cette catégorie. Opposées à la paire composée d'Elise Mertens et Aryna Sabalenka, elles s'inclinent finalement (5-7, 5-7).

Remontée à la première place mondiale le 9 septembre, Barty devient par la même occasion la première joueuse qualifiée pour le Masters de Shenzhen[52]. A la fin de ce même mois, l'Australienne décroche une demi-finale au tournoi de Wuhan, mais comme l'année précédente, elle s'incline au terme de celle-ci face à la future lauréate de la compétition, Aryna Sabalenka sur le score de (5-7, 4-6)[53]. Touchée au mollet gauche, Barty aborde néanmoins le tournoi Premier Mandatory de Pékin avec confiance[54]. À cette occasion, Barty réalise un parcours brillant, dominant notamment Petra Kvitová en trois manches (4-6, 6-4, 6-3)[55], puis Kiki Bertens (6-3, 3-6, 7-67) après avoir sauvé une balle de match. L'Australienne rallie ainsi la finale, la seconde de sa saison dans cette catégorie, face à la no 2 mondiale Naomi Osaka, dans un duel attendu[56]. Au terme d'un match disputé, Barty s'incline finalement (6-3, 3-6, 2-6) en 1 h 50[57].

Membre du groupe rouge aux Masters elle se retrouve avec Naomi Osaka, Petra Kvitová, et la Suissesse Belinda Bencic. Pour son premier match, le 27 octobre, elle bat Belinda Bencic en trois manches après un démarrage diesel et 1 h 57 (5-7, 6-1, 6-2)[58]. Pour son deuxième match de poule, elle s'incline face à Kiki Bertens (qui remplace Naomi Osaka blessée à l'épaule droite) en trois sets (6-3, 3-6, 4-6) et 2 h 9 de jeu[59]. Enfin pour son dernier match de poule, elle bat Petra Kvitová sans trop de difficulté (6-4, 6-2) et 1 h 28 pour atteindre le dernier carré à sa première tentative[60]. Elle bat par la suite en demi-finale Karolína Plíšková (4-6, 6-2, 6-3) après 1 h 43 de match, et se voir l'occasion de remporter un autre gros trophée[61]. Elle s'impose en finale contre la no 8 mondiale, l’Ukrainienne Elina Svitolina (6-4, 6-3) en 1 h 26[62].

Ashleigh Barty termine l'année à la première place mondiale[63].

Le 9 et 10 novembre, elle dispute la finale de la Fed Cup qu'elle perd face à la France. Elle écrase Caroline Garcia lors son premier match (6-0, 6-0)[64] avant de perdre face à Kristina Mladenovic (6-2, 4-6, 61-7)[65] et de perdre le double décisif avec Samantha Stosur (4-6, 3-6) face à Kristina Mladenovic et Caroline Garcia[66].

2020 : 1/2 finaliste à l'Open d'Australie

Ashleigh Barty commence la saison australienne en disputant le tournoi de Brisbane. Elle s'incline dès son entrée en lice contre l’Américaine Jennifer Brady. Elle se rattrape la semaine suivante au tournoi d'Adélaïde en battant successivement Pavlyuchenkova (4-6, 6-3, 7-5), Markéta Vondroušová (6-3, 6-3), Danielle Collins (3-6, 6-1, 7-65)[67] et enfin l'Ukrainienne Dayana Yastremska en finale, (6-2, 7-5) en 1 h 25 de jeu. Elle remporte ainsi son 8e titre et son tout premier en Australie[68].

À Melbourne, pour le premier Grand chelem de la saison, Barty commence un peu crispée contre Lesia Tsurenko ; elle perd le 1er set 7-5 puis se reprend et finit rapidement 6-1, 6-1. Les second et troisième tours sont plus faciles, puisqu'elle bat successivement Polona Hercog (6-1, 6-4), puis la Kazakh Elena Rybakina (6-3, 6-2). En huitième de finale, elle doit batailler trois sets avant de battre l'Américaine Alison Riske en 1 h 36 de jeu, qu'elle n'avait jamais vaincue auparavant: 6-3, 1-6, 6-4[69]. En 1/4 de finale, elle bat pour la quatrième fois consécutivement Petra Kvitová (7-66, 6-2), en prenant donc sa revanche après sa défaite au même stade contre la même adversaire un an plus tôt[70]. Rejoignant les demies, elle est très accrochée par la jeune Américaine Sofia Kenin. Disposant de deux balles de set dans chaque manche, Ashleigh Barty les perd toutes les quatre et s'incline finalement (6-76, 5-7) en 1 h 45 de jeu[71]. En conférence de presse malgré sa défaite, l'Australienne se montre positive[72].

Forfait à Dubaï, Ashleigh Barty prend part au tournoi Premier 5 de Doha pour la première fois. Elle bat d'abord la qualifiée Laura Siegemund (6-3, 6-2), et file directement en 1/4 à la suite du forfait de Rybakina. Elle se hisse en demies en battant la finaliste de l'Open d'Australie, Garbiñe Muguruza en trois sets: 6-1, 6-74, 6-2[73]. Mais elle est stoppée aux portes de la finale par sa grande rivale Petra Kvitová (4-6, 6-2, 4-6) en 1 h 51[74].

En juillet, elle annonce qu'elle ne participera pas à l'US Open à cause du covid-19[75]. Elle annonce également sa non participation pour Roland-Garros alors tenante du titre pour causes de raisons sanitaires et d'une préparation trop juste[76].

2021 : deuxième Grand chelem à Wimbledon et domination sur le circuit

Ashleigh Barty démarre sa saison en prenant part au tournoi WTA 500 de Yarra Valley, à Melbourne. Après presque un an sans avoir joué sur le circuit, elle remporte le titre en battant Muguruza en finale, 7-6, 6-4. C'est son 9e tournoi gagné.

À l'Open d'Australie, elle bénéficie d'un tableau plutôt favorable. Elle bat successivement Kovinic (6-0, 6-0), Gravilova (6-1, 7-6) avec un bandage à la cuisse qui interroge, puis la tête de série no 29 Alexandrova (6-2, 6-4). En 1/8è de finale, la no 1 mondiale écarte Rogers (6-3, 6-4) pour atteindre les 1/4 de finale pour la deuxième année consécutive. Favorite contre Muchova, elle mène 6-1, 2-1 break, puis, étonnamment, perd le fil pour s'incliner finalement 3-6 et 2-6 aux deux manches suivantes.

Une semaine après, elle chute d'entrée au tournoi d'Adélaïde, face à Danielle Collins 3-6, 4-6, qui ne l'avait jamais battue auparavant. Dans la foulée, toujours atteinte à la cuisse gauche, elle déclare forfait pour le tournoi WTA 500 de Doha puis le WTA 1000 de Dubaï.

Fin mars et remise de sa blessure, Ashleigh Barty s'aligne au tournoi de Miami (WTA 1000) dont elle est tenante du titre. Elle a décidé de ne pas revenir en Australie avant la fin de l'US Open. De fait, contrainte d'effectuer un voyage de cinquante heures depuis chez elle, "Ash" n'est pas très en jambes face à la qualifiée Kucova, pour son entrée en lice. Elle fait une quarantaine de fautes directes, sauve une balle de match au deuxième set pour remporter ensuite 4 jeux d'affilée et s'imposer finalement 6-3, 4-6, 7-5. En 16e de finale, elle est un peu plus à l'aise pour battre Ostapenko 6-3, 6-2. Au tour suivant, elle s'impose face à Azarenka, sans grande difficultés, malgré un 2e set raté, 6-1, 1-6, 6-2. En quart de finale, face à Sabalenka, qui mène 3 victoires à 2, elle l'emporte 6-4, 6-7, 6-3. En demie, Barty, plus solide de match en match bat Svitolina sans discussion, 6-3, 6-3. En finale, elle affronte pour la première fois la Canadienne Bianca Andreescu. Elle gagne le premier set 6-3, puis breake dans la deuxième manche, avant qu'Andreescu ne se blesse et doive abandonner à 3-6, 0-4. Ashleigh Barty remporte ainsi son deuxième titre en Floride.

Une semaine après, sur la terre battue verte de Charleston (WTA 500, Caroline du sud), l'Australienne s'incline en quart de finale contre l'Espagnole Paula Badosa.

Mi-avril, la numéro 1 mondiale participe pour la première fois au tournoi WTA 500 de Stuttgart. En 8e, elle écarte facilement l'Allemande Siegemund 6-0, 7-5; elle est plus en difficulté en 1/4 pour battre Karolína Plíšková, 2-6, 6-1, 7-5. De la même manière, Ashleigh Barty perd le premier set de sa demi-finale contre Svitolina mais l'emporte finalement 4-6, 7-6, 6-2. Enfin, en finale, si elle perd aussi la première manche contre Sabalenka 3-6, elle hausse le niveau de son jeu et gagne finalement 6-0, 6-3, s'adjugeant ainsi son 3e titre de l'année, son 11e en carrière et 2e sur terre battue. Juste après la remise du trophée, l'Australienne, associée à l'Américaine Jennifer Brady, joue et gagne la finale du double.

Au tournoi de Madrid (WTA 1000), Ashleigh Barty effectue un excellent parcours, écartant notamment la vainqueure de Roland-Garros Iga Świątek et Petra Kvitová. Elle échoue néanmoins en finale contre Sabalenka 0-6, 6-3, 4-6. À Rome (WTA 1000) une semaine après, elle atteint les quarts de finale où elle mène 6-4, 2-1 contre Coco Gauff ; blessée au bras droit elle abandonne pour préserver ses chances aux Internationaux de France. Mais à Roland-Garros, l'Australienne se blesse à la hanche à l'entraînement et doit abandonner au 2è tour contre Magda Linette. Elle déclare ensuite forfait pour le tournoi WTA 500 de Berlin sur gazon.

Arrivant donc à Wimbledon sans un match sur gazon et tout juste guérie, Ash Barty démarre sans beaucoup de repères. Bénéficiant d'un tableau plutôt favorable, elle écarte en première semaine Suárez-Navarro en trois sets au premier tour, puis, en deux sets, Blinkova et Siniakova. En 1/8è, elle bat en deux sets la lauréate de Roland-Garros, Krejciková. En 1/4, elle domine facilement sa compatriote Tomljanovic, puis en demie, réalise un gros match contre l'ancienne vainqueure Angelique Kerber. Parvenant en finale, Ashleigh Barty triomphe de Plíšková 6-3, 6-7, 6-3 et remporte ainsi son premier Wimbledon; cela, 50 ans après sa compatriote, mentore et amie Evonne Goolagong, à qui elle a rendu hommage toute la quinzaine en portant une tenue en partie similaire à la sienne.

Fin juillet, l'Australienne se rend à Tokyo pour les Jeux olympiques. En simple, elle se fera éliminer dès le premier tour par l'Espagnole Sara Sorribes Tormo. En double, associée à Storm Sanders, elle perd en quart de finale. L'Australie obtiendra quand même une médaille de bronze grâce au double mixte formé par Barty et John Peers. Ensuite, Ashleigh Barty déclare forfait pour le WTA 1000 de Montréal. L'Australienne fera son retour au WTA 1000 de Cincinnati, qu'elle remportera, en battant notamment Azarenka, Krejciková et Kerber. Malheureusement pour elle, à l'US Open, la réussite ne sera plus au rendez-vous. Malgré deux premiers tours très solides, elle s'incline au 3e contre Shelby Rogers, alors qu'elle menait un set, deux breaks d'avance. Usée physiquement et mentalement après cette saison, elle déclarera forfait pour le reste de l'année. Avec cinq titres, dont un Grand chelem et deux WTA 1000, elle terminera néanmoins de nouveau à la place de numéro 1 mondiale.

2022 : 3e Grand Chelem puis retraite sportive

Ashleigh Barty démarre cette nouvelle saison au WTA 500 d'Adelaïde, avec un match difficile contre Coco Gauff, qu'elle remporte en trois sets après avoir été menée un set et un break (4-6, 7-5, 6-1). Elle enchaîne alors des performances très solides, contre Sofia Kenin, la numéro 9 mondiale Iga Świątek, et enfin la kazakh Elena Rybakina, le tout sans jamais perdre son service[77]. Forte de cette performance, elle arrive en tant que tête de série numéro 1 et favorite du public à l'Open d'Australie, qu'elle n'a jamais remporté malgré une demi-finale en 2020 et un quart en 2021. Elle assume parfaitement ce statut avec des performances très dominantes tout le long du tournoi[78], ne perdant que 21 jeux pour arriver en finale, et en n'étant breakée qu'une seule fois (pour 13 balles de break sauvées). La finale est bien plus accrochée face à l'américaine Danielle Collins. Après un premier set maîtrisé, Barty perd deux fois son service, menée 5-1. Il s'ensuit un surprenant retournement de situation, l'australienne réussissant à trouver la solution face au service de son adversaire dans ce moment clef[79]. Après être revenue à 5 partout, elle conclut au tie-break avec sang froid, prenant quatre des cinq services de l'américaine, qui s'incline finalement 6-3, 7-62[80],[81]. Elle devient ainsi la première australienne à remporter le tournoi depuis Chris O'Neil en 1978, ainsi que la 10ème joueuse de l'ère Open à remporter un majeur sans perdre de set. Elle demeure de facto invaincue en finale de Grand Chelem[82].

Le , à 25 ans, elle annonce sa retraite sportive[83],[84].

Style de jeu

Ash Barty à Wimbledon en 2017.

« Ash » Barty est une attaquante de fond de court dotée d'un jeu varié et complet. Usant d'un service kické, efficace et précis[85], elle est en 2021 "ace queen", c'est-à-dire la joueuse du circuit réalisant le plus d'aces, malgré sa taille d'1m66. Elle demeure solide dans le jeu long, générant de la percussion grâce à un coup droit puissant et un revers slicé très incisif[86]. Son jeu de jambes et sa vitesse de déplacement lui offrent une excellente couverture du terrain ainsi que d'excellentes qualités défensives. Son placement, sa vitesse d'exécution et sa précision sont remarquables, lui permettant de masquer ses coups ainsi que les trajectoires de ses balles, et trouver des angles surprenants grâce à des frappes courtes croisées qui engendrent des décalages souvent fatals pour ses adversaires. Son coup droit décroisé est également l'une de ses meilleures armes, jouant ainsi le contre pied avec facilité.

À son aise dans toutes les filières de jeu, Barty est l'une des rares joueuses de sa génération à se montrer aussi douée dans le jeu offensif que depuis sa ligne de base. Elle emploie une palette technique complète et maîtrisée, variant ses angles, ses longueurs et ses effets, usant du lift et du slice en coup droit comme en revers (son revers slicé est d'ailleurs réputé[87]), ainsi que d'amorties imprévisibles et d'un jeu à la volée à la fois percutant et subtil[88]. Sa vision et son intelligence de jeu en font une joueuse créative et redoutée[89].

Ashleigh Barty possède donc un excellent service, ainsi qu'un coup droit pourvu d'un volume et d'une lourdeur remarquablement efficaces. Elle se distingue également par le fait d'avoir été une très bonne joueuse de double, avant et pendant sa prédominance en simple: victorieuse à l'US Open en 2018, elle a également été finaliste des trois autres tournois du Grand Chelem dans cette catégorie, en 2013. Elle en retire une grande habileté au filet, et la faculté d'y monter très régulièrement. Et, si elle s'est effectivement concentrée sur le jeu en simple à partir de 2019, elle n'a jamais cessé de concourir en double: ainsi, juste avant sa victoire en simple à l'Open d'Australie en 2022, elle remporte le tournoi d'Adelaide, à la fois en simple et en double. En plus de cela, et surtout, sa domination tactique tient à sa maîtrise du slice. Elle est une des seules joueuses, avec Ons Jabeur, Barbora Krejčíková, Karolína Muchová ou encore Coco Gauff, à utiliser spontanément cet effet, en revers comme en coup droit. Le revers slicé a en effet été pratiquement abandonné dans le tennis féminin vers la fin des années 2000, principalement en raison de l'hégémonie du jeu "à plat", sans effets ni variations, introduit par Monica Seles et pratiqué notamment par Serena Williams, qui domina le tennis féminin par intermittence de 1999 à 2017. Barty exploite ainsi parfaitement l'extrême difficulté de l'immense majorité des joueuses de sa génération à faire face à ce coup tombé en désuétude, et à le maîtriser. Ce choix tactique se reflète par exemple dans sa manière de tenir la raquette. Ashleigh Barty frappe son revers lifté à deux mains: c'est donc cette prise de raquette qui est retenue sur le papier. Cependant, elle joue la très grande majorité de ses revers en slice, à une main. Elle est donc officiellement une joueuse au revers à deux mains, mais possède également officieusement le meilleur revers à une main du circuit féminin.

Palmarès

Titres en simple dames

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Finaliste Score
1 27-02-2017  Malaysian Open, Kuala Lumpur Intern'l 250 000 $ Dur (ext.) Nao Hibino 6-3, 6-2 Parcours
2 11-06-2018  Nature Valley Open, Nottingham Intern'l 250 000 $ Gazon (ext.) Johanna Konta 6-3, 3-6, 6-4 Parcours
3 30-10-2018  WTA Elite Trophy, Zhuhai Elite Trophy 2 280 935 $ Dur (int.) Wang Qiang 6-3, 6-4 Parcours
4 19-03-2019  Miami Open, Miami PREMIER* 8 359 455 $ Dur (ext.) Karolína Plíšková 7-61, 6-3 Parcours
5 26-05-2019  Roland-Garros, Paris G. Chelem 23 029 029 € $ Terre (ext.) Markéta Vondroušová 6-1, 6-3 Parcours
6 17-06-2019  Nature Valley Classic, Birmingham Premier 941 136 $ Gazon (ext.) Julia Görges 6-3, 7-5 Parcours
7 27-10-2019  WTA Finals, Shenzhen Masters 14 000 000 $ Dur (int.) Elina Svitolina 6-4, 6-3 Parcours
8 13-01-2020  Adelaide International, Adélaïde Premier 782 900 $ Dur (ext.) Dayana Yastremska 6-2, 7-5 Parcours
9 01-02-2021  Yarra Valley Classic, Melbourne WTA 500 447 620 $ Dur (ext.) Garbiñe Muguruza 7-63, 6-4 Parcours
10 23-03-2021  Miami Open, Miami WTA 1000 3 260 190 $ Dur (ext.) Bianca Andreescu 6-3, 4-0 ab. Parcours
11 19-04-2021  Porsche Tennis Grand Prix, Stuttgart WTA 500 565 530 $ Terre (int.) Aryna Sabalenka 3-6, 6-0, 6-3 Parcours
12 28-06-2021  The Championships, Wimbledon G. Chelem 35 016 000 $ Gazon (ext.) Karolína Plíšková 6-3, 6-74, 6-3 Parcours
13 16-08-2021  Western & Southern Open, Cincinnati WTA 1000 2 114 989 $ Dur (ext.) Jil Teichmann 6-3, 6-1 Parcours
14 03-01-2022  Adelaide International 1, Adélaïde WTA 500 703 580 $ Dur (ext.) Elena Rybakina 6-3, 6-2 Parcours
15 17-01-2022  Australian Open, Melbourne G. Chelem NC Dur (ext.) Danielle Collins 6-3, 7-62 Parcours

Finales en simple dames

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueure Score
1 19-06-2017  Aegon Classic Birmingham, Birmingham Premier 885 040 $ Gazon (ext.) Petra Kvitová 4-6, 6-3, 6-2 Parcours
2 24-09-2017  Dongfeng Motor Wuhan Open, Wuhan Premier 5 2 666 000 $ Dur (ext.) Caroline Garcia 6-73, 7-64, 6-2 Parcours
3 07-01-2018  Sydney International, Sydney Premier 799 000 $ Dur (ext.) Angelique Kerber 6-4, 6-4 Parcours
4 07-01-2019  Sydney International, Sydney Premier 757 900 $ Dur (ext.) Petra Kvitová 1-6, 7-5, 7-63 Parcours
5 28-09-2019  China Open, Pékin PREMIER* 7 430 905 $ Dur (ext.) Naomi Osaka 3-6, 6-3, 6-2 Parcours
6 29-04-2021  Mutua Madrid Open, Madrid WTA 1000 6 536 160 $ Terre (ext.) Aryna Sabalenka 6-0, 3-6, 6-4 Parcours

Titres en double dames

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Partenaire Finalistes Score
1 10-06-2013 Aegon Classic
 Birmingham
Intern'l 235 000 $ Gazon (ext.) Casey Dellacqua Cara Black
Marina Eraković
7-5, 6-4 Parcours
2 19-05-2014 Internationaux de Strasbourg
 Strasbourg
Intern'l 250 000 $ Terre (ext.) Casey Dellacqua Tatiana Búa
Daniela Seguel
4-6, 7-5, [10-4] Parcours
3 27-02-2017 Malaysian Open
 Kuala Lumpur
Intern'l 250 000 $ Dur (ext.) Casey Dellacqua Nicole Melichar
Makoto Ninomiya
7-65, 6-3 Parcours
4 21-05-2017 Internationaux de Strasbourg
 Strasbourg
Intern'l 250 000 $ Terre (ext.) Casey Dellacqua Chan Hao-ching
Chan Yung-jan
6-4, 6-2 Parcours
5 19-06-2017 Aegon Classic Birmingham
 Birmingham
Premier 885 040 $ Gazon (ext.) Casey Dellacqua Chan Hao-ching
Zhang Shuai
6-1, 2-6, [10-8] Parcours
6 20-03-2018 Miami Open
 Miami
PREMIER* 7 773 210 $ Dur (ext.) Coco Vandeweghe Barbora Krejčíková
Kateřina Siniaková
6-2, 6-1 Parcours
7 14-05-2018 Internazionali d'Italia
 Rome
Premier 5 3 351 720 $ Terre (ext.) Demi Schuurs Andrea Hlaváčková
Barbora Strýcová
6-3, 6-4 Parcours
8 06-08-2018 Coupe Rogers
 Montréal
Premier 5 3 000 000 $ Dur (ext.) Demi Schuurs Latisha Chan
Ekaterina Makarova
4-6, 6-3, [10-8] Parcours
9 27/08/2018 US Open
 Flushing Meadows
G. Chelem 6 140 840 $ Dur (ext.) Coco Vandeweghe Tímea Babos
Kristina Mladenovic
3-6, 7-62, 7-66 Parcours
10 13-05-2019 Internazionali d'Italia
 Rome
Premier 5 3 151 788 € $ Terre (ext.) Victoria Azarenka Anna-Lena Grönefeld
Demi Schuurs
4-6, 6-0, [10-3] Parcours
11 19-04-2021 Porsche Tennis Grand Prix
 Stuttgart
WTA 500 565 530 $ Terre (int.) Jennifer Brady Desirae Krawczyk
Bethanie Mattek-Sands
6-4, 5-7, [10-5] Parcours
12 03-01-2022 Adelaide International 1
Adélaïde
WTA 500 703 580 $ Dur (ext.) Storm Sanders Darija Jurak
Andreja Klepač
6-1, 6-4 Parcours

Finales en double dames

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueures Partenaire Score
1 14-01-2013 Australian Open
 Melbourne
G. Chelem 13 712 772 $ Dur (ext.) Sara Errani
Roberta Vinci
Casey Dellacqua 6-2, 3-6, 6-2 Parcours
2 24-06-2013 The Championships
 Wimbledon
G. Chelem 16 775 934 $ Gazon (ext.) Hsieh Su-wei
Peng Shuai
Casey Dellacqua 7-61, 6-1 Parcours
3 26-08-2013 US Open
 Flushing Meadows
G. Chelem 17 150 000 $ Dur (ext.) Andrea Hlaváčková
Lucie Hradecká
Casey Dellacqua 6-74, 6-1, 6-4 Parcours
4 09-06-2014 Aegon Classic
 Birmingham
Premier 710 000 $ Gazon (ext.) Raquel Kops-Jones
Abigail Spears
Casey Dellacqua 7-61, 6-1 Parcours
5 31-05-2017 Roland-Garros
 Paris
G. Chelem 16 790 000 $ Terre (ext.) Bethanie Mattek-Sands
Lucie Šafářová
Casey Dellacqua 6-2, 6-1 Parcours
6 25-06-2017 Aegon International
 Eastbourne
Premier 819 000 $ Gazon (ext.) Chan Yung-jan
Martina Hingis
Casey Dellacqua 6-3, 7-5 Parcours
7 20-08-2017 Connecticut Open
 New Haven
Premier 776 000 $ Dur (ext.) Gabriela Dabrowski
Xu Yifan
Casey Dellacqua 3-6, 6-3, [10-8] Parcours
8 26-08-2019 US Open
 Flushing Meadows
G. Chelem 27 689 250 $ Dur (ext.) Elise Mertens
Aryna Sabalenka
Victoria Azarenka 7-5, 7-5 Parcours
9 06-01-2020 Brisbane International
 Brisbane
Premier 1 434 900 $ Dur (ext.) Hsieh Su-wei
Barbora Strýcová
Kiki Bertens 3-6, 7-67, [10-8] Parcours

Parcours en Grand Chelem

En simple dames

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2012 1er tour (1/64) Anna Tatishvili 1er tour (1/64) Petra Kvitová 1er tour (1/64) Roberta Vinci
2013 1er tour (1/64) D. Cibulková 2e tour (1/32) Maria Kirilenko 2e tour (1/32) A. Pavlyuchenkova
2014 1er tour (1/64) Serena Williams 1er tour (1/64) Alizé Cornet 1er tour (1/64) B. Z. Strýcová
2017 3e tour (1/16) Mona Barthel 1er tour (1/64) Madison Keys 1er tour (1/64) Elina Svitolina 3e tour (1/16) Sloane Stephens
2018 3e tour (1/16) Naomi Osaka 2e tour (1/32) Serena Williams 3e tour (1/16) Daria Kasatkina 1/8 de finale Karolína Plíšková
2019 1/4 de finale Petra Kvitová Victoire M. Vondroušová 1/8 de finale Alison Riske 1/8 de finale Wang Qiang
2020 1/2 finale Sofia Kenin Annulé
2021 1/4 de finale Karolína Muchová 2e tour (1/32) Magda Linette Victoire Karolína Plíšková 3e tour (1/16) Shelby Rogers
2022 Victoire Danielle Collins

N.B. : à droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En double dames

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2012 1er tour (1/32)
Cibulková
Craybas
2013 Finale
Errani
Vinci
1er tour (1/32)
Barthel
Dekmeijere
Finale
Hsieh S-w.
Peng Shuai
Finale
Hlaváčková
Hradecká
2014 2e tour (1/16)
Babos
Martić
1/4 de finale
Errani
Vinci
1/4 de finale
Errani
Vinci
1er tour (1/32)
Dabrowski
Rosolska
2016 1er tour (1/32)
Chan H.
Chan Y.
2017 1/4 de finale
Garcia
Mladenovic
Finale
Mattek-Sands
Šafářová
1/4 de finale
Makarova
Vesnina
2e tour (1/16)
Aoyama
Yang Zh.
2018 2e tour (1/16)
Brady
King
1er tour (1/32)
Jurak
Vekić
Victoire
Babos
Mladenovic
2019 2e tour (1/16)
Brady
Riske
1/8 de finale
Stosur
Zhang Shuai
3e tour (1/8)
Forfait Finale
Mertens
Sabalenka
2020 2e tour (1/16)
Babos
Mladenovic
Annulé
2021 2e tour (1/16)
Mertens
Sabalenka

N.B. : le nom de la partenaire se trouve sous le résultat ; le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

En double mixte

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2012 1er tour (1/16)
Mitchell
Janković
Tomic
2013 1er tour (1/16)
Hsieh S-w.
Bopanna
1er tour (1/16)
Hradecká
Čermák
1/4 de finale
Raymond
Soares
2e tour (1/8)
Hradecká
Čermák
2014 2e tour (1/8)
Srebotnik
Bopanna
1/8 de finale
Mladenovic
Nestor
1/4 de finale
Townsend
Young
2018 1er tour (1/32)
Olaru
Martin

N.B. : le nom du partenaire se trouve sous le résultat ; le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

Parcours en « Premier » et « WTA 1000 »

Les tournois WTA « Premier Mandatory » et « Premier 5 » (entre 2009 et 2020) et WTA 1000 (à partir de 2021) constituent les catégories d'épreuves les plus prestigieuses, après les quatre levées du Grand Chelem.

En simple dames

Année Premier Mandatory Premier 5
Indian Wells Miami Madrid Pékin   Dubaï Rome Canada Cincinnati   Tokyo
Doha Wuhan
2017   2e tour (1/32)
Stosur
  2e tour (1/16)
Svitolina
    3e tour (1/8)
Muguruza
3e tour (1/8)
Wozniacki
Finale
Garcia
2018 2e tour (1/32)
Sákkari
4e tour (1/8)
Svitolina
2e tour (1/16)
Wozniacki
    1er tour (1/32)
Sharapova
1/2 finale
Halep
3e tour (1/16)
Halep
1/2 finale
Sabalenka
2019 4e tour (1/8)
Svitolina
Victoire
Plíšková
1/4 de finale
Halep
Finale
Osaka
  3e tour (1/8)
Mladenovic
2e tour (1/16)
Kenin
1/2 finale
Kuznetsova
1/2 finale
Sabalenka
2020         1/2 finale
Kvitová
       
WTA 1000
2021   Victoire
Andreescu
Finale
Sabalenka
    1/4 de finale
Gauff
  Victoire
Teichmann
 

Sous le résultat, l’ultime adversaire.

Parcours aux Masters

En simple dames

# Date Nom de l'édition ($) Surface Résultat Ultime(s) adversaire(s) Score
1 27/10/2019 WTA Finals, Shenzhen 14 000 000 Dur (int.) Victoire Elina Svitolina 6-4, 6-3 Parcours

En double dames

# Date Nom de l'édition ($) Surface Résultat Partenaire Ultimes adversaires Score
1 22/10/2017 BNP Paribas WTA Finals
Singapour
7 000 000 Dur (int.) 1/4 de finale Casey Dellacqua Kiki Bertens
Johanna Larsson
7-67, 6-71, [10-6] Parcours
2 21/10/2018 BNP Paribas WTA Finals
Singapour
7 000 000 Dur (int.) 1/2 finale Coco Vandeweghe Tímea Babos
Kristina Mladenovic
6-75, 6-3, [10-8] Parcours

Parcours en Fed Cup

# Date Lieu Surface Gagnante(s) Perdante(s) Score
2013 - 1er tour (groupe mondial) - République tchèque - Australie - 4 : 0
1 09/02/2013 Ostrava Dur (int.) Andrea Hlaváčková
Lucie Hradecká
Ashleigh Barty
Casey Dellacqua
6-0, 7-61 Parcours
2013 - Barrage (groupe mondial I) - Suisse - Australie - 1 : 3
2 20/04/2013 Chiasso Terre (ext.) Ashleigh Barty Stefanie Vögele 6-3, 6-4 Parcours
2014 - 1er tour (groupe mondial) - Australie - Russie - 4 : 0
3 08/02/2014 Hobart Dur (ext.) Ashleigh Barty
Casey Dellacqua
Irina Khromacheva
Valeria Solovieva
6-1, 6-3 Parcours
2014 - 1/2 finale (groupe mondial) - Australie - Allemagne - 1 : 3
4 19/04/2014 Brisbane Dur (ext.) Ashleigh Barty
Casey Dellacqua
Julia Görges
Anna-Lena Grönefeld
6-2, 6-75, [10-2] Parcours
2017 - 1er tour (groupe mondial II) - Ukraine - Australie : 3 : 1
5 11/02/2017 Kharkiv Dur (int.) Elina Svitolina Ashleigh Barty 4-6, 6-1, 6-2 Parcours
Ashleigh Barty
Casey Dellacqua
Nadiia Kichenok
Olga Savchuk
6-2, 2-6, [10-8]
2017 - Barrage (groupe mondial II) - Serbie - Australie : 0 : 4
6 22/04/2017 Zrenjanin Dur (int.) Ashleigh Barty Aleksandra Krunić 6-4, 6-3 Parcours
Ashleigh Barty
Casey Dellacqua
Ivana Jorović
Nina Stojanović
6-1, 7-5
2018 - 1er tour (groupe mondial II) - Australie - Ukraine  : 3 : 2
7 10/02/2018 Canberra Gazon (ext.) Ashleigh Barty Lyudmyla Kichenok 4-6, 6-1, 6-4 Parcours
Ashleigh Barty Marta Kostyuk 6-2, 6-3
Ashleigh Barty
Casey Dellacqua
Lyudmyla Kichenok
Nadiia Kichenok
6-3, 6-4
2019 - Finale - Australie - France  : 2 : 3
8 10/11/2019 Perth Dur Ashleigh Barty Caroline Garcia 6-0, 6-0 Parcours
Kristina Mladenovic Ashleigh Barty 2-6, 6-4, 7-6
Kristina Mladenovic
Caroline Garcia
Ashleigh Barty
Samantha Stosur
6-4, 6-3

Records et statistiques

Confrontations avec ses principales adversaires

Confrontations lors des différents tournois WTA avec ses principales adversaires (5 confrontations minimum et avoir été membre du top 10)[90]. Classement par pourcentage de victoires. Situation au 23 avril 2021 :

Les joueuses retraitées sont en gris.

Joueuse Meilleur
classement
Confrontations Victoires Défaites Pourcentage
de victoires
Dernière confrontation
Elina Svitolina 3 7 3 5 28,6 victoire (6-3, 6-3) à Miami 2021
Petra Kvitová 2 9 5 5 44,4 défaite (4-6, 6-2, 4-6) à Doha 2020
Aryna Sabalenka 7 6 4 4 50 victoire (6-4, 65-7, 6-3) à Miami 2021
Sofia Kenin 4 6 4 2 66,6 défaite (66-7, 5-7) à l'Open d'Australie 2020
Karolína Plíšková 1 7 5 2 71,4 victoire (2-6, 6-1, 7-5) à Stuttgart 2021
Kiki Bertens 4 6 5 1 83,3 défaite (6-3, 3-6, 4-6) au Masters 2019

Victoires sur le top 10

Toutes ses victoires sur des joueuses classées dans le top 10 de la WTA lors de la rencontre.

Légende
Grand Chelem
Masters
Premier / WTA 1000
WTA 500
WTA 250
Fed Cup
# Tournoi Année Surface Adversaire Rang Tour Score Tableau
1 no 48 Cincinnati 2017 Dur Venus Williams no 9 1/16 6-3, 2-6, 6-2 Tableau
2 no 37 Wuhan 2017 Dur Johanna Konta no 7 1/16 6-0, 4-6, 7-63 Tableau
3 Karolína Plíšková no 4 1/4 4-6, 7-63, 7-62
4 Jeļena Ostapenko no 10 1/2 6-3, 6-0
5 no 17 Wuhan 2018 Dur Angelique Kerber no 3 1/8 7-5, 6-1 Tableau
6 no 15 Sydney 2019 Dur Simona Halep no 1 1/8 6-4, 6-4 Tableau
7 Kiki Bertens no 9 1/2 64-7, 6-4, 7-5
8 no 11 Miami 2019 Dur Kiki Bertens no 8 1/8 4-6, 6-3, 6-2 Tableau
9 Petra Kvitová no 3 1/4 7-66, 3-6, 6-2
10 Karolína Plíšková no 7 Finale 7-61, 6-3
11 no 9 Fed Cup 2019 Dur Aryna Sabalenka no 10 1/2 6-2, 6-2 Tableau
12 no 1 Pékin 2019 Dur Petra Kvitová no 7 1/4 4-6, 6-4, 6-3 Tableau
13 Kiki Bertens no 8 1/2 6-3, 3-6, 7-67
14 no 1 Masters 2019 Dur (int.) Belinda Bencic no 7 Poules 5-7, 6-1, 6-2 Tableau
15 Petra Kvitová no 6 Poules 6-4, 6-2
16 Karolína Plíšková no 2 1/2 4-6, 6-2, 6-3
17 Elina Svitolina no 8 Finale 6-4, 6-3
18 no 1 Open d'Australie 2020 Dur Petra Kvitová no 8 1/4 7-66, 6-2 Tableau
19 no 1 Miami 2021 Dur Aryna Sabalenka no 8 1/4 6-4, 6-75, 6-3 Tableau
20 Elina Svitolina no 5 1/2 6-3, 6-3
21 Bianca Andreescu no 9 Finale 6-3, 4-0 ab.
22 no 1 Stuttgart 2021 Terre battue (int.) Karolína Plíšková no 9 1/4 2-6, 6-1, 7-5 Tableau
23 Elina Svitolina no 5 1/2 4-6, 7-65, 6-2
24 Aryna Sabalenka no 7 Finale 3-6, 6-0, 6-3
25 no 1 Cincinnati 2021 Dur Barbora Krejčíková no 10 1/4 6-2, 6-4 Tableau
26 no 1 Adélaïde 2022 Dur Iga Świątek no 9 1/2 6-2, 6-4 Tableau

Classements WTA en fin de saison

Classements à l'issue de chaque saison
Année2011201220132014201620172018201920202021
Rang en simple669en augmentation 195en augmentation 164en diminution 218325en augmentation 17en augmentation 15en augmentation 1stagnation 1stagnation 1
Rang en double172en augmentation 12en diminution 39263en augmentation 11en augmentation 7en diminution 19en augmentation 14en diminution 102

Source : (en) Classements de Ashleigh Barty sur le site officiel de la Fédération internationale de tennis

Périodes au rang de numéro un mondiale

En simple (au [91])
# Précédée par Dates Suivie par Nombre de
semaines
Cumul
1 Naomi Osaka 24/06/2019 - 11/08/2019 Naomi Osaka 7 7
2 Naomi Osaka 09/09/2019 - 22/03/2020 Ashleigh Barty 28 35
3 Ashleigh Barty 10/08/2020 - 03/04/2022 Iga Świątek 86 121

Notes et références

  1. Nicolas Stival, « Cricket, ambassadrice aborigène... Ce qu'il faut savoir sur Ashleigh Barty », sur www.20minutes.fr (consulté le ).
  2. (en) Margie McDonald, « Casey Dellacqua and Ashleigh Barty lose Open doubles final », sur theaustralian.com.au, .
  3. (en) Linda Pearce, Ashleigh Barty gives no hint of return after walking away from tennis, The Sydney Morning Herald, .
  4. Ashleigh Barty décroche le premier titre de sa carrière à Kuala Lumpur - Source : L'Équipe, 5 mars 2017.
  5. « Barty rejoint Kvitova en finale du tournoi de Birmingham », L’Équipe, .
  6. « Petra Kvitova titrée à Birmingham face à Ashleigh Barty », L’Équipe, .
  7. (en) « Barty stuns Venus for first Top 10 win in Cincinnati », wtatennis.com, .
  8. (en) « Asleigh Barty bundled out of US Open by Sloane Stephens, Kvitova sizzles on main stage », heraldsun.com, .
  9. (en) « Wuhan Open: Johanna Konta's miserable run of form continues as she suffers early exit at hands of Ashleigh Barty », independent.co.uk, .
  10. « Surprise Barty à Wuhan, Karolina Pliskova tombe en quart de finale », L’Équipe, .
  11. « Ashleigh Barty sort Jelena Ostapenko et se qualifie pour la finale à Wuhan », L’Équipe, .
  12. « Caroline Garcia décroche le plus grand titre de sa carrière en battant Barty en finale », Eurosport, .
  13. « ASHLEIGH BARTY AVANCE EN FINALE À SYDNEY », tvasports.ca, .
  14. « Angelique Kerber lance sa saison avec un titre à Sydney », L’Équipe, .
  15. « Nottingham : Ashleigh Barty - Johanna Konta, l'affiche de la finale », Eurosport, .
  16. (en) « Barty holds off Konta to win Nottingham title », wtatennis.com, .
  17. « WTA Montréal : Sloane Stephens en finale face à Simona Halep, la revanche de Roland-Garros », Eurosport, .
  18. « Karolina Pliskova n'a pas tremblé face à Ashleigh Barty (6-4, 6-4) », Eurosport, .
  19. (en) « Barty barrels past Kerber, back into Wuhan QF », wtatennis.com, .
  20. (en) « Barty rallies past Pavlyuchenkova in Wuhan QF », wtatennis.com, .
  21. « Tournoi WTA de Wuhan : Aryna Sabalenka se qualifie pour la finale », L’Équipe, .
  22. « La finale opposera Ashleigh Barty à Wang Qiang au Masters bis de Zhuhai », rds.ca, .
  23. « Master bis : Ashleigh Barty s'offre son 3e titre en battant Qiang Wang », Eurosport, .
  24. « WTA - Sydney : Simona Halep manque son retour », Eurosport, .
  25. « WTA Sydney : Barty qualifiée pour la finale après sa victoire sur Bertens (6-7, 6-4, 7-5) », Eurosport, .
  26. « Petra Kvitova n'a rien lâché à Sydney », L’Équipe, .
  27. « Open d'Australie - Sharapova cale en 1/8e, Barty première australienne en 1/4 depuis 2009 », Eurosport, .
  28. « Open d'Australie : Petra Kvitova écarte Ashleigh Barty et se qualifie pour les demi-finales », L’Équipe, .
  29. « Open d'Australie - A. Barty : "Kvitova m'a enlevé le match" », tennisactu.net, .
  30. (en) « Svitolina stops Barty in Indian Wells fourth round marathon », wtatennis.com, .
  31. (en) « Brilliant Barty goes into 'lockdown mode', bounces Bertens in Miami », wtatennis.com, .
  32. « Kvitova tombe face à Barty et ne détrônera pas Osaka », Eurosport, .
  33. « Plus forte que la pluie, Barty file en finale », Eurosport, .
  34. « C'est la surprise Barty ! », Eurosport, .
  35. « Ashleigh Barty : «Cool de jouer aussi bien dans un gros match» », L’Équipe, .
  36. « Classement WTA : Demi-finaliste à Miami, Halep se rapproche d'Osaka », Eurosport, .
  37. « Sacrée Barty ! », Eurosport, .
  38. « Barty : "Reprendre ma carrière de cricket ? Il me reste quelques années dans le tennis…" », Eurosport, .
  39. « Roland-Garros : Ashleigh Barty s'impose face à Sofia Kenin et rejoint les quarts de finale », L’Équipe, .
  40. « Barty, une première en demie », Eurosport, .
  41. « Renversante, Barty renvoie Anisimova à ses études », Eurosport, .
  42. « Barty - Vondrousova : Deux novices pour une couronne », Eurosport, .
  43. « Roland-Garros : Ashleigh Barty félicitée par ses compatriotes », L’Équipe, .
  44. « WTA : Ashleigh Barty est no 2 mondiale après son succès à Roland-Garros », L’Équipe, .
  45. « Barty pour durer », Eurosport, .
  46. « Première victime du "Manic Monday" : Barty prend la porte ! », Eurosport, .
  47. « WTA: la N.1 mondiale Barty sorti d'entrée par Kenin à Toronto », sur beIN SPORTS, .
  48. « WTA Toronto - Naomi Osaka en huitièmes de finale, Barty n'est plus numéro 1 mondiale », sur Eurosport, .
  49. « Cincinnati : Svetlana Kuznetsova en finale après son succès sur Ashleigh Barty - Tennis - WTA - Cincinnati », sur L'Équipe, .
  50. « US Open (F) : Ashleigh Barty cède face à Qiang Wang - US Open (F) », sur L'Équipe, .
  51. « Ashleigh Barty redeviendra no 1 mondiale grâce à la défaite de Naomi Osaka - Tennis - WTA », sur L'Équipe, .
  52. « Tennis - WTA : Barty première qualifiée pour le Masters », sur Sport 365, (consulté le ).
  53. « Sabalenka et Riske se retrouvent pour une finale surprise », Eurosport, .
  54. « Tennis: son mollet soigné, Barty se sent "mieux que prévu" avant le Tournoi de Pékin », sur Eurosport, .
  55. « Ashleigh Barty domine Petra Kvitova en quarts à Pékin », L'Équipe, .
  56. « WTA Pékin : Osaka et Barty battent respectivement Wozniacki et Bertens et se retrouvent en finale », sur Eurosport, .
  57. « Naomi Osaka titrée face à la no 1 mondiale Ashleigh Barty (3-6, 6-3, 6-2) », sur Eurosport, .
  58. « Masters : Ashleigh Barty s'en sort contre Belinda Bencic », sur L'Équipe, .
  59. « Bertens renverse Barty », sur Eurosport, .
  60. « Barty écarte Kvitova et se qualifie pour le dernier carré, Andreescu déclare forfait », sur Eurosport, .
  61. « Svitolina défendra sa couronne face à Barty », sur Eurosport, .
  62. « Barty impose sa loi », sur Eurosport, .
  63. « CLASSEMENT WTA : BARTY REINE INCONTESTÉE », sur tv5monde.com, .
  64. « Garcia n'a pas vu le jour, heureusement Mladenovic avait offert le premier point », sur Eurosport, .
  65. « Avant de parachever leur sacre avec Garcia, Mladenovic avait mis les Bleues sur la bonne voie », sur Eurosport, .
  66. « Mladenovic et Garcia l'ont fait, la France au bout du rêve », sur Eurosport, .
  67. (en) « Barty comeback quells Collins in Adelaide semis », sur wtatennis.com, .
  68. « WTA. La numéro un mondiale Ashleigh Barty remporte le tournoi d’Adélaïde », sur ouest-france.fr, .
  69. « Open d'Australie : Ashleigh Barty perd un set mais s'en sort contre Alison Riske en huitièmes de finale », sur L'Équipe, .
  70. « OPEN D'AUSTRALIE - ASHLIEGH BARTY PREND SA REVANCHE SUR PETRA KVITOVA POUR FILER EN DEMIE », sur Eurosport, .
  71. « LA no 1 MONDIALE ASHLEIGH BARTY ÉLIMINÉE PAR SOFIA KENIN EN DEMI-FINALE », sur Eurosport, .
  72. « OPEN D'AUSTRALIE - BARTY DÉDRAMATISE APRÈS SA DÉFAITE EN DEMI-FINALE FACE À SOFIA KENIN », sur Eurosport, .
  73. « Tennis. WTA – Doha : Ashleigh Barty vient à bout de Garbine Muguruza et rejoint les demies », sur ouest-france.fr, .
  74. « BARTY BATTUE, FINALE KVITOVA-SABALENKA À DOHA », sur Eurosport, .
  75. « Ashleigh Barty renonce à l'US Open à cause des risques liés au Covid-19 », sur www.20minutes.fr (consulté le ).
  76. « Tennis: Ashleigh Barty renonce à disputer Roland-Garros par crainte du coronavirus », sur Eurosport, .
  77. « Adelaïde 1 2022 - Tableau simple dames : calendrier et résultats - Tennis », sur L'Équipe (consulté le ).
  78. « Open d'Australie 2022 - Tableau simple dames : calendrier et résultats - Tennis », sur L'Équipe (consulté le ).
  79. Tom Prevot, « Open d'Australie : Barty sacrée reine à domicile », sur Le Figaro (consulté le ).
  80. « Open d’Australie : Ashleigh Barty remporte la finale Danielle Collins », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  81. Denis Ménétrier, « Tennis : Ashleigh Barty, l’espoir de toute une nation », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le ).
  82. « Open d'Australie : 5 choses à savoir sur Ashleigh Barty, la nouvelle reine du circuit », sur Sird, (consulté le ).
  83. AFP, « Ashleigh Barty, numéro un mondiale de tennis, annonce prendre sa retraite », Le Monde, (ISSN 1950-6244, consulté le ).
  84. « eurosport.fr/tennis/ashleigh-barty-a-la-retraite-des-regrets-et-un-profond-respect- »
  85. (en) Konrad Marshall, « Ash Barty - The Lowdown », sur The Sydney Morning Herald, (consulté le )
  86. (en) Louisa Thomas, « More People Should Know the Name of Ashleigh Barty, the New French Open Champion », The New Yorker,‎ (ISSN 0028-792X, lire en ligne, consulté le )
  87. (en-US) Amy Lundy, « Barty Slice Backhand Settles Into Roland Garros Clay », sur Last Word on Tennis, (consulté le )
  88. « Ashleigh Barty : zoom sur la jeune prodige australienne », sur We Sport FR - "Partageons notre passion !", (consulté le )
  89. « AO : Sharapova n'aime pas le style de jeu de Barty », sur Sport.fr, (consulté le )
  90. (en) « WTA tour : Head-to-Head, outil de comparaison des confrontations entre joueurs. », sur WTA Tour,
  91. Du jusqu'au , les classements sont gelés en raison de la suspension de toutes les compétitions à cause du COVID-19.

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes