Ons Jabeur

Ons Jabeur
Image illustrative de l’article Ons Jabeur
Ons Jabeur aux Internationaux de France de tennis 2021.
Carrière professionnelle
2012
Nationalité Drapeau de la Tunisie Tunisie
Naissance (27 ans)
Ksar Hellal
Taille 1,67 m (5 6)
Prise de raquette Droitière, revers à deux mains
Gains en tournois 6 055 892 $
Palmarès
En simple
Titres 2
Finales perdues 5
Meilleur classement 6e (16/05/2022)
En double
Titres 0
Finales perdues 1
Meilleur classement 116e (03/02/2020)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/4 1/8 1/4 1/16
Double 1/8 - 1/32 1/16

Ons Jabeur (arabe : أنس جابر), née le à Ksar Hellal, est une joueuse de tennis tunisienne, professionnelle depuis 2012.

Elle remporte le tournoi de Roland-Garros 2011 en simple junior.

Sur le circuit WTA, elle remporte deux tournois en simple et atteint cinq finales. Elle est la première joueuse arabe à remporter un tel titre. Son meilleur résultat en Grand Chelem est un quart de finale à l'Open d'Australie et à Wimbledon. Le , elle remporte le tournoi de Madrid, devenant ainsi la première joueuse arabe à remporter un tournoi WTA 1000.

Biographie

Jeunesse et vie personnelle

Ons Jabeur naît le à Ksar Hellal. Fille de Ridha et Samira Jabeur, elle a deux frères ainés, Hatem et Marwen, et une sœur, Yasmine[1].

Sa mère, Samira Jabeur, lui fait découvrir le tennis à l'âge de trois ans[1]. Elle rejoint par la suite le lycée sportif d'El Menzah à Tunis[2].

Ons Jabeur est mariée à Karim Kamoun, ancien escrimeur et son coach physique depuis 2015[2],[3].

Carrière

Ons Jabeur parvient à se qualifier pour la finale de Roland-Garros junior en 2010[4], mais finit par s'incliner en deux sets face à l'Ukrainienne Elina Svitolina[5].

L'année suivante, elle atteint à nouveau la finale en battant Caroline Garcia. Le , elle remporte la finale, face à la Porto-Ricaine Mónica Puig[6]. Elle devient alors la première joueuse africaine à gagner un tournoi du Grand Chelem en simple depuis 55 ans, et la victoire de son compatriote Mustapha Belkhodja, à Roland-Garros junior en 1956[7].

Ons Jabeur est par ailleurs double championne d'Afrique des moins de seize ans[4]. En 2010, elle décroche aussi la médaille d'or des premiers Jeux africains de la jeunesse à Rabat[8].

Le , elle dispute son premier match sur le circuit WTA, lors de l'Open de Doha, face à la Française Virginie Razzano ; elle s'incline finalement en trois sets.

Le , Jabeur remporte le Nana Trophy (Tunis Open), face à Sara Sorribes Tormo[9]. En mai, elle remporte les tournois de Fukuoka et de Kurume au Japon, en battant à chaque fois en finale An-Sophie Mestach. En juillet, elle bénéficie d'une invitation pour participer à la Coupe de Bakou. Elle réalise un bon début de parcours en atteignant les quarts de finale, après avoir sorti la tenante du titre Bojana Jovanovski au second tour. Elle abandonne face à Magda Linette alors qu'elle mène 6-3, 4-1 ; s'ensuit une polémique, puisque, en cas de victoire, elle aurait affronté l'Israélienne Shahar Peer[10]. Le , elle remporte le titre à Saguenay, en battant en finale Coco Vandeweghe en trois sets.

En 2014, elle conserve son titre à Tunis en battant la Russe Valeria Savinykh. En , elle remporte le tournoi de Daytona Beach contre Olga Fridman, de Sunrise face à Anna Tatishvili puis de Tunis pour la troisième fois en s'imposant face à Romina Oprandi.

En 2017, elle atteint le 3e tour à Roland-Garros après avoir été repêchée des qualifications et avoir éliminé Dominika Cibulková[11]. Cette année-là, elle intègre pour la première fois le top 100 mondial.

En 2018, elle atteint pour la première fois une finale en tournoi WTA au tournoi de tennis de Moscou[12].

En 2019, elle réitère son résultat en Grand Chelem en se qualifiant pour le 3e tour de l'US Open s'inclinant en trois sets contre Karolína Plíšková[13].

Le , Ons Jabeur est sacrée meilleure athlète arabe de l'année lors des Prix de la femme arabe de l'année[14].

En 2020, Ons Jabeur réalise son meilleur résultat en Grand Chelem en se qualifiant en quart de finale de l'Open d'Australie contre la future lauréate Sofia Kenin[15], assurant ses débuts dans le top 50 mondial pour la première fois de sa carrière[16]. Elle est la première tenniswoman arabe à atteindre les quarts de finale d'un tournoi du Grand Chelem[17].

En , elle atteint sa deuxième finale sur le circuit WTA à Charleston mais, alors qu'elle est tête de série no 1 et qu'elle remporte le premier set de la finale, elle s'incline face à l'Australienne Astra Sharma.

En juin de la même année, elle se hisse pour la troisième fois en finale d'un tournoi WTA, sur le gazon de Birmingham, où elle est tête de série no 2. Elle s'impose en deux sets face à la Russe Daria Kasatkina (tête de série no 4), remportant ainsi le premier titre de sa carrière sur le circuit principal. Elle devient alors la première joueuse arabe — et a fortiori la première Tunisienne — à remporter un tournoi WTA[18],[19].

Grâce à de bons résultats en 2021 (titre à Birmingham, deux finales à Chicago et Charleston, des demi-finales à Charleston et Indian Wells, 1/4 à Wimbledon ou 1/8 à Roland Garros), Ons Jabeur devient la première joueuse d'un pays arabe à entrer dans le top 10 (7e mondiale en novembre 2021). Elle finit l'année à la 10e place mondiale.

Malgré un début de saison 2022 entâché d'une blessure lui faisant manquer l'Open d'Australie, elle parvient à se hisser pour la deuxième fois en finale du tournoi de Charleston. Cette finale se ponctue par une défaite face à la Suissesse Belinda Bencic[20]. Malgré cet échec, elle parvient à se qualifier pour la première finale de sa carrière en WTA 1000 lors du tournoi de Madrid, et ceci après avoir pris sa revanche sur Bencic[21] et notamment écarté lors des quarts de finale l'ancienne numéro un mondiale Simona Halep en un peu plus d'une heure de jeu[22]. Elle devient alors la première joueuse arabe à atteindre la finale d'un tournoi WTA 1000[23]. En finale face à l'Américaine Jessica Pegula, Jabeur s'impose en trois sets (7-5, 0-6, 6-2) et s'adjuge le titre le plus important de sa carrière[24]. Une semaine plus tard, elle participe au tournoi de Rome et se défait successivement de Sorana Cîrstea[25] et d'Ajla Tomljanović[26], puis affronte en quart de finale la numéro quatre mondiale, la Grecque María Sákkari : elle parvient à renverser la vapeur après avoir été menée 6-1 5-2 et à l'emporter (1-6, 7-5, 6-1)[27], atteignant ainsi la finale, sa deuxième d'affilé en tournoi WTA 1000, après avoir écarté la Russe Daria Kasatkina, en ayant notamment sauvé une balle de match[28].

Palmarès WTA

Titres en simple dames

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Finaliste Score
1 14-06-2021  Viking Classic, Birmingham WTA 250 235 238 $ Gazon (ext.) Daria Kasatkina 7-5, 6-4 Parcours
2 28-04-2022  Mutua Madrid Open, Madrid WTA 1000 6 575 560 $ Terre (ext.) Jessica Pegula 7-5, 0-6, 6-2 Parcours

Finales en simple dames

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueure Score
1 15-10-2018  Kremlin Cup, Moscou Premier 932 866 $ Dur (int.) Daria Kasatkina 2-6, 7-63, 6-4 Parcours
2 12-04-2021  MUSC Health Open, Charleston WTA 250 235 238 $ Terre (ext.) Astra Sharma 2-6, 7-5, 6-1 Parcours
3 27-09-2021  Chicago Fall Tennis Classic, Chicago WTA 500 565 530 $ Dur (ext.) Garbiñe Muguruza 3-6, 6-3, 6-0 Parcours
4 04-04-2022  Credit One Charleston Open, Charleston WTA 500 888 636 $ Terre (ext.) Belinda Bencic 6-1, 5-7, 6-4 Parcours
5 09-05-2022  Internazionali BNL d'Italia, Rome WTA 1000 2 527 250 € Terre (ext.) Iga Świątek 6-2, 6-2 Parcours

Titres en double dames

Aucun

Finale en double dames

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueures Partenaire Score
1 14-06-2021 Viking Classic
 Birmingham
WTA 250 235 238 $ Gazon (ext.) Marie Bouzková
Lucie Hradecká
Ellen Perez 6-4, 2-6, [10-8] Parcours

Palmarès ITF

En simple dames

Résultat # Date Tournoi Dotation Surface Adversaire Score
Finaliste 1. Monastir, Tunisie 10 000 $ Terre battue Elise Tamaëla 2-6, 2-6
Victoire 1. Antalya, Turquie 10 000 $ Terre battue Sandra Zaniewska 2-1, ab.
Victoire 2. Casablanca, Maroc 10 000 $ Terre battue Anna Morgina 7-5, 6-3
Finaliste 2. Tunis, Tunisie 25 000 $ Terre battue Sandra Zaniewska 4-6, 6-4, 2-6
Victoire 3. Tunis, Tunisie 25 000 $ Terre battue Sara Sorribes Tormo 6-3, 6-2
Victoire 4. Fukuoka, Japon 50 000 $ Gazon An-Sophie Mestach 7-62, 6-2
Victoire 5. Kurume, Japon 50 000 $ Gazon An-Sophie Mestach 6-0, 6-2
Victoire 6. Saguenay, Canada 50 000 $ Dur (int.) Coco Vandeweghe 60-7, 6-3, 6-3
Victoire 7. Tunis, Tunisie 25 000 $ Terre battue Valeria Savinykh 6-3, 7-6
Finaliste 3. Landisville, États-Unis 25 000 $ Dur Paula Kania 7-5, 3-6, 4-6
Finaliste 4. Nantes, France 50 000 $ Dur (int.) Kateřina Siniaková 5-7, 2-6
Victoire 8. Daytona Beach, États-Unis 25 000 $ Terre battue Olga Fridman 0-6, 6-2, 6-4
Victoire 9. Sunrise, États-Unis 25 000 $ Terre battue Anna Tatishvili 3-6, 6-2, 6-1
Victoire 10. Tunis, Tunisie 25 000 $ Terre battue Romina Oprandi 1-6, 6-2, 6-2
Victoire 11. Manchester, Angleterre 100 000 $ Gazon Sara Sorribes Tormo 6-2, 6-1

Parcours en Grand Chelem

En simple dames

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2014 1er tour (1/64) Andrea Petkovic
2015 1er tour (1/64) Vera Zvonareva
2016
2017 3e tour (1/16) Timea Bacsinszky 1er tour (1/64) S. Kuznetsova 2e tour (1/32) Coco Vandeweghe
2018 1er tour (1/64) Elena Vesnina 2e tour (1/32) K. Siniaková 1er tour (1/64) Ashleigh Barty
2019 1er tour (1/64) Tímea Babos 1er tour (1/64) Petra Martić 1er tour (1/64) Petra Kvitová 3e tour (1/16) Karolína Plíšková
2020 1/4 de finale Sofia Kenin 1/8 de finale Danielle Collins Annulé 3e tour (1/16) Sofia Kenin
2021 3e tour (1/16) Naomi Osaka 1/8 de finale Coco Gauff 1/4 de finale Aryna Sabalenka 3e tour (1/16) Elise Mertens
2022

N.B. : à droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En double dames

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2019 1er tour (1/32)
Fanny Stollár
G. Dabrowski
Xu Yifan
2e tour (1/16)
Fanny Stollár
C. Dolehide
Vania King
2020 1/8 de finale
L. Arruabarrena
Jennifer Brady
C. Dolehide
Annulé
2021 2e tour (1/16)
Christina McHale
B. Krejčíková
K. Siniaková

N.B. : le nom de la partenaire se trouve sous le résultat ; le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

Parcours en « Premier » et « WTA 1000 »

Les tournois WTA « Premier Mandatory » et « Premier 5 » (entre 2009 et 2020) et WTA 1000 (à partir de 2021) constituent les catégories d'épreuves les plus prestigieuses, après les quatre levées du Grand Chelem.

En simple dames

Année Premier Mandatory Premier 5
Indian Wells Miami Madrid Pékin   Dubaï Rome Canada Cincinnati   Tokyo
Doha Wuhan
2012         1er tour (1/32)
Razzano
       
2013         1er tour (1/32)
Cîrstea
       
2015 2e tour (1/32)
Wozniacki
               
2017         2e tour (1/16)
Wang
      1er tour (1/32)
Strýcová
2018       2e tour (1/16)
Vekić
1er tour (1/32)
Duan
       
2019 1er tour (1/64)
Doi
2e tour (1/32)
Stephens
    2e tour (1/16)
Svitolina
    1er tour (1/32)
Brady
2e tour (1/16)
Rybakina
2020         1/4 de finale
Kvitová
1er tour (1/32)
Gauff
  1/4 de finale
Azarenka
 
WTA 1000
2021 1/2 finale
P. Badosa
4e tour (1/8)
Sorribes Tormo
3e tour (1/8)
B. Bencic
  3e tour (1/8)
J. Teichmann
  1/4 de finale
J. Pegula
3e tour (1/8)
P. Kvitová
 
2022 2e tour (1/32)
D. Saville
4e tour (1/8)
D. Collins
Victoire
J. Pegula
  1/4 de finale
A. Kontaveit
Finale
I. Świątek
     

Sous le résultat, l’ultime adversaire.

Parcours aux Jeux olympiques

En simple dames

# Date Nom de l'olympiade Surface Résultat Ultime adversaire Score
1 28/07/2012 Jeux olympiques de 2012, Wimbledon Gazon (ext.) 1er tour (1/32) Sabine Lisicki 4-6, 6-0, 7-5 Parcours
2 06/08/2016 Jeux olympiques de 2016, Rio de Janeiro Dur (ext.) 1er tour (1/32) Daria Kasatkina 3-6, 7-64, 6-1 Parcours

Autres compétitions

Classement WTA en fin de saison

Année 2010 2011 2012 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 2020 2021
Rang en simple 601 en diminution 1209 en augmentation 264 en augmentation 139 en diminution 146 en diminution 210 en augmentation 193 en augmentation 88 en augmentation 62 en diminution 76 en augmentation 31 en augmentation 10
Rang en double 778 - - - - - - 835 - 179 en diminution 215 en augmentation 160

Source : (en) Classements de Ons Jabeur sur le site officiel de la Fédération internationale de tennis

Records et statistiques

Victoires sur le top 10

Toutes ses victoires sur des joueuses classées dans le top 10 de la WTA lors de la rencontre.

Légende
Grand Chelem
Jeux olympiques
Masters
Premier / WTA 1000
Elite Trophy
WTA 500
Intern'l / WTA 250
Fed Cup
Tournoi Année Surface Adversaire Rang Tour Score Tableau
1 no 114 Roland-Garros 2017 Terre battue Dominika Cibulková no 7 1/32 6-4, 6-3 Tableau
2 no 113 Pékin 2018 Dur Simona Halep no 1 1/32 6-1, ab. Tableau
3 no 101 Moscou 2018 Dur (int.) Sloane Stephens no 8 1/8 6-3, 6-2 Tableau
4 no 44 Doha 2020 Dur Karolína Plíšková no 3 1/8 6-4, 3-6, 6-3 Tableau
5 no 30 Miami 2021 Dur Sofia Kenin no 4 1/16 6-4, 4-6, 6-4 Tableau
6 no 24 Wimbledon 2021 Gazon Iga Świątek no 9 1/8 5-7, 6-1, 6-1 Tableau
7 no 22 Canada 2021 Dur Bianca Andreescu no 8 1/16 65-7, 6-4, 6-1 Tableau
8 no 20 Cincinnati 2021 Dur Iga Świątek no 7 1/16 6-3, 6-3 Tableau
9 no 16 Chicago 2021 Dur Elina Svitolina no 6 1/4 6-4, 6-2 Tableau
10 no 7   Rome 2022 Terre battue María Sákkari no 4 1/4 1-6, 7-5, 6-1 Tableau

Sponsors

En juin 2015, Ons Jabeur signe un contrat de partenariat avec la Qatar National Bank Tunisia[29].

En 2018, elle devient sponsorisée par le groupe Joossoor présidé par l'homme d'affaires Moez Driss[30].

En décembre 2020, elle devient sponsorisée par l'opérateur tunisien de télécommunications Tunisie Télécom[31].

En février 2022, elle signe un contrat de sponsoring avec Talan, un cabinet de conseil en innovation[32].

Notes et références

  1. a et b (en) « Ons Jabeur Bio », sur wtatennis.com (consulté le ).
  2. a et b (en) Reem Abulleil, « Ons Jabeur Is Tearing Down Walls For Arab Tennis », sur gqmiddleeast.com, (consulté le ).
  3. « Ons Jabeur convole en justes noces », sur kapitalis.com, (consulté le ).
  4. a et b « Ons Jabeur veut gagner à Roland Garros », sur kapitalis.com, (consulté le ).
  5. « Ons Jabeur en finale junior de Roland Garros », sur leaders.com.tn, (consulté le ).
  6. « La Tunisienne Ons Jabeur sacrée à Roland-Garros », sur slateafrique.com, (consulté le ).
  7. « Roland Garros 2011 : Ons Jabeur, "J'espère que la Tunisie est contente" », sur directinfo.webmanagercenter.com, (consulté le ).
  8. « Jeux africains de la jeunesse - Ons Jabeur, médaille d'or (simple dames) et Ahmed Triki en finale messieurs », sur allafrica.com, (consulté le ).
  9. « Tennis dames – Nana Trophy Tour : Ons Jabeur remporte le Nana Trophy », sur directinfo.webmanagercenter.com, (consulté le ).
  10. « Tennis : Ons Jabeur n'a pas refusé d'affronter une Israélienne », sur kapitalis.com, (consulté le ).
  11. « Roland-Garros : Dominika Cibulkova s'incline dès le deuxième tour contre Ons Jabeur », sur lequipe.fr, (consulté le ).
  12. « Classement WTA Moscou 2018 - Tennis », sur eurosport.fr (consulté le ).
  13. « US Open (F) : Karolina Pliskova en huitièmes de finale après sa victoire contre Ons Jabeur - US Open (F) », sur lequipe.fr (consulté le ).
  14. « Ons Jabeur sacrée meilleure athlète arabe de l'année », sur espacemanager.com (consulté le ).
  15. « Open d'Australie : Sofia Kenin élimine Ons Jabeur - Open d'Australie (F) », sur lequipe.fr (consulté le ).
  16. « Tennis – Classement WTA : Ons Jabeur dans le top 50 pour la première fois – Sport en Tunisie et dans le monde », sur sport.tunisienumerique.com (consulté le ).
  17. « [Classement] Artistes, intellectuels ou sportifs… Ces Africains qui sont entrés dans l'Histoire (3/3) », sur jeuneafrique.com, (consulté le ).
  18. (en) « History Made: Jabeur defeats Kasatkina to win first singles title in Birmingham », sur wtatennis.com, (consulté le ).
  19. Ali Farhat, « JO Tokyo 2020 : Ons Jabeur, au service de la Tunisie et de l'Afrique », sur dw.com, (consulté le ).
  20. « Belinda Bencic s'impose face à Ons Jabeur à Charleston et remporte son 6e titre », sur lequipe.fr, (consulté le ).
  21. « Bencic sortie par Jabeur », sur swissinfo.ch, (consulté le ).
  22. « Jabeur terrasse Halep et rejoint le dernier carré », sur lequipe.fr, (consulté le ).
  23. Seif Soudani, « Tennis. Jabeur première tenniswoman arabe en finale d'un WTA 1000 », sur lecourrierdelatlas.com, (consulté le ).
  24. « Madrid : victorieuse face à Jessica Pegula, la Tunisienne Ons Jabeur devient la première joueuse arabe à remporter un tournoi WTA 1000 », sur francetvinfo.fr, (consulté le ).
  25. « Rome : Ons Jabeur se défait de Cirstea et file en 16es », sur webdo.tn, (consulté le ).
  26. « Jabeur en huitièmes de finale du WTA 1000 de Rome », sur lequipe.fr, (consulté le ).
  27. « Ons Jabeur renverse Maria Sakkari et rejoint les demi-finales du WTA 1000 de Rome », sur lequipe.fr, (consulté le ).
  28. « Ons Jabeur s'impose face à Daria Kasatkina et se hisse en finale à Rome », sur lequipe.fr, (consulté le ).
  29. « QNB Tunisie sponsor officiel de la championne Ons Jabeur », sur espacemanager.com, (consulté le ).
  30. « Moez Driss : un hôtelier au secours du sport », sur destinationtunisie.info, (consulté le ).
  31. Sofiene Ghoubantini, « Tunisie Telecom est désormais partenaire officiel de Ons Jabeur », sur leconomistemaghrebin.com, (consulté le ).
  32. Imane Elzo, « Nouveau partenariat entre la star de tennis tunisienne, Ons Jabeur, et Talan, cabinet de conseil en innovation », sur sportstrategies.com, (consulté le ).

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes


Simple
Rang Évolution Nom Points
1 en stagnation Iga Świątek 7 061
2 en stagnation Barbora Krejčíková 4 911
3 en stagnation Paula Badosa 4 770
4 en stagnation María Sákkari 4 726
5 en stagnation Anett Kontaveit 4 446
6 en augmentation Ons Jabeur 4 380
7 en augmentation Aryna Sabalenka 3 966
8 en diminution Karolína Plíšková 3 568
9 en stagnation Danielle Collins 3 315
10 en stagnation Garbiñe Muguruza 3 031
Double
Rang Évolution Nom Points
1 en stagnation Kateřina Siniaková 7 565
2 en stagnation Elise Mertens 7 410
3 en stagnation Barbora Krejčíková 6 696
4 en stagnation Veronika Kudermetova 6 215
5 en stagnation Zhang Shuai 5 440
6 en augmentation Gabriela Dabrowski 5 155
7 en diminution Hsieh Su-wei 4 975
8 en diminution Ena Shibahara 4 780
9 en stagnation Shuko Aoyama 4 480
10 en stagnation Cori Gauff 4 265
Voir et éditer