Paula Badosa

Paula Badosa

Paula Badosa Gibert
Image illustrative de l’article Paula Badosa
Paula Badosa en 2021 à Roland-Garros.
Carrière professionnelle
2015
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Naissance (24 ans)
New York
Taille 1,80 m (5' 11")
Prise de raquette Droitière, revers à deux mains
Entraîneur Jorge García
Gains en tournois 4 748 445 $
Palmarès
En simple
Titres 3
Finales perdues 0
Meilleur classement 2e (25/04/2022)
En double
Titres 0
Finales perdues 0
Meilleur classement 124e (25/04/2022)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/8 1/4 1/8 1/32
Double 1/16 1/32 1/16 -
Mixte - - - -

Paula Badosa Gibert, née le à New York, est une joueuse de tennis espagnole, professionnelle depuis 2015.

En 2021, elle a remporté le tournoi WTA 1000 d'Indian Wells.

Biographie

Paula Badosa est née à New York de parents mannequins. Elle débute le tennis à l'âge de 7 ans après avoir déménagé à Barcelone. Elle a longtemps été comparée tant par son physique que son style de jeu, à son idole Maria Sharapova[1].

Après avoir travaillé aux côtés de Xavi Budo, elle collabore avec l'ancien joueur de tennis Javier Martí entre septembre 2020 et août 2021 puis fait équipe avec Jorge García depuis septembre 2021[2].

Carrière

2015-2020 : débuts prometteurs puis période compliquée

Paula Badosa se distingue dans un premier temps sur le circuit junior en 2014 grâce à ses quarts de finale à Roland-Garros et à Wimbledon et surtout sa finale aux championnats d'Europe qu'elle dispute également en double.

Elle fait parler d'elle en 2015 en atteignant le troisième tour de l'Open de Miami en écartant Petra Cetkovská (6-1, 6-1) puis Zheng Saisai (6-1, 7-5) avant de s'incliner contre Karolína Plíšková (7-5, 6-1). Un mois plus tard, elle parvient également à se qualifier pour le tournoi de Madrid. Le , elle remporte le tournoi junior de Roland-Garros en tant que tête de série no 12. Elle bat en finale la Russe Anna Kalinskaya en deux sets (6-3, 6-3)[3]. Peu après elle s'impose sur l'ITF de Denain.

Ses premières années sur le circuit sont marquées par plusieurs blessures ralentissant sa progression, ainsi que des problèmes d'anxiété et de dépression[4]. Après deux saisons difficiles, elle se montre plus régulière en 2018, remportant trois tournois à Glasgow, Les Franqueses del Vallès et Valence, et en étant quart de finaliste du tournoi WTA de Rabat. En 2019, elle parvient à se qualifier pour l'Open d'Australie et le tournoi de Wimbledon mais s'incline au premier tour. Sur le circuit secondaire, elle dispute cinq finales et en remporte une à Makinohara. Elle fait son entrée dans le top 100 de la WTA grâce à deux demi-finales consécutives à Palerme et Karlsruhe[4]. En 2020, elle est demi-finaliste à Istanbul puis accède aux huitièmes de finale des Internationaux de France en éliminant Sloane Stephens puis l'ancienne lauréate du tournoi Jeļena Ostapenko[5].

2021 : révélation et premiers titres : victoire à Indian Wells, demi-finaliste du Masters et top 10 mondiale

Paula Badosa se révèle en 2021 au cours de la tournée sur terre battue en éliminant tout d'abord la n°1 mondiale Ashleigh Barty lors du tournoi de Charleston (6-4, 6-3)[6]. Elle enchaîne avec une demi-finale à Madrid où l'Australienne prend cette fois-ci sa revanche sur le même score[7]. Elle s'adjuge ensuite son premier succès en WTA à Belgrade où elle bat Ana Konjuh en finale. Lors des Internationaux de France, elle se hisse en quart de finale après avoir sauvé une balle de match contre Ana Bogdan au 3e tour (2-6, 7-64, 6-4) puis élimine l'ancienne finaliste Markéta Vondroušová (6-4, 3-6, 6-2)[1]. Elle est finalement battue par la surprise slovène Tamara Zidanšek à l'issue d'un match marathon (7-5, 4-6, 8-6)[8]. Elle parvient ensuite en huitièmes de finale à Wimbledon, puis en quart de finale aux Jeux olympiques de Tokyo où elle s'illustre avec une victoire sur Iga Świątek au second tour. Touchée par la chaleur, elle abandonne contre Vondroušová après avoir perdu la première manche[9].

Le 17 octobre 2021, elle devient la première joueuse espagnole à remporter le tournoi WTA 1000 d'Indian Wells. Pour y parvenir, elle bat plusieurs joueuses de premier plan telles que Barbora Krejčíková et Angelique Kerber puis remporte la finale face à Victoria Azarenka après un match haletant (7-65, 2-6, 7-62)[10]. Cette victoire lui permet de rentrer dans le top 20 et d'atteindre le 13e rang mondial. Le 8 novembre 2021, elle rentre dans le top 10.

En fin de saison, elle participe pour la première fois au Masters où elle bat la nº2 mondiale Aryna Sabalenka (6-4, 6-0) lors du premier match de poule. Elle se qualifie pour les demi-finales en battant Maria Sakkari (7-6, 6-4). En demi-finale, elle perd face à sa compatriote Garbiñe Muguruza (la seule joueuse espagnole à avoir atteint la finale du Masters était Arantxa Sánchez en 1993). Badosa termine 2021 à la 8e place mondiale alors qu'elle n'était que 70e en début d'année.

2022 : victoire à Sydney et numéro deux mondiale

Paula Badosa commence 2022 par une défaite au premier tour du tournoi d'Adélaïde contre la Biélorusse et ancienne numéro une mondiale, Victoria Azarenka. Elle remporte la semaine suivante le tournoi WTA 500 de Sidney où elle bat en finale la numéro 4 mondiale Barbora Krejčíková. Cette victoire lui permet d'accéder à son nouveau meilleur classement, une sixième place mondiale.

A l'Open d'Australie, elle se qualifie en deuxième semaine, en huitième de finale, où elle s'incline contre Madison Keys. Ce parcours, alors qu'elle ne défendait que les points d'un premier tour à l'Open d'Australie 2021, lui permet d'accéder au top 5 mondial du classement WTA. Elle dispute ensuite les tournois de Dubaï, avec une défaite au premier tour contre Elena-Gabriela Ruse et de Doha, avec une défaite au deuxième tour contre l'Américaine Coco Gauff.

Elle se hisse ensuite en demi-finale d'Indian Wells avec des victoires sur Tereza Martincová, Sara Sorribes Tormo, Leylah Fernandez et Veronika Kudermetova. N'ayant pas perdu un set, elle échoue en demi-finale contre la Grecque María Sákkari (2-6, 6-4, 1-6).

Elle confirme sa bonne tournée américaine avec un quart de finale au tournoi de Miami, en battant notamment la Tchèque Linda Fruhvirtová, 16 ans[11]. Elle abandonne après 17 minutes de jeu contre l'Américaine Jessica Pegula[12].

Elle enchaîne ensuite avec les tournois de Charleston, Stuttgart, Madrid puis Rome, tous sur terre battue.

A la suite de sa demi-finale à Stuttgart, battue par Aryna Sabalenka, le 25 avril 2022, elle atteint la deuxième place au classement WTA, ce qui constitue son meilleur classement.

Tête de série N°3, elle atteint le troisième tour durant le tournoi de Roland Garros, où elle affronte Veronika Kudermetova. Blessée à la jambe droite, elle est contrainte d'abandonner au cours du deuxième set[13].

Elle entame ensuite la tournée sur gazon, et s'incline au premier tour du tournoi d'Eastbourne contre la wild-card Britannique Jodie Burrage, 169ème mondiale (4-6, 3-6)[14].

Palmarès

Titres en simple dames

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Finaliste Score
1 16-05-2021 Serbia Ladies Open, Belgrade WTA 250 235 238 $ Terre (ext.) Ana Konjuh 6-2, 2-0 ab. Parcours
2 06-10-2021 BNP Paribas Open, Indian Wells WTA 1000 1 209 730 $ Dur (ext.) Victoria Azarenka 7-65, 2-6, 7-62 Parcours
3 10-01-2022 Sydney Tennis Classic, Sydney WTA 500 703 580 $ Dur (ext.) Barbora Krejčíková 6-3, 4-6, 7-64 Parcours

Finale en simple dames

Aucune

Parcours en Grand Chelem

En simple dames

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2019 1er tour (1/64) Kimberly Birrell 1er tour (1/64) Varvara Flink 1er tour (1/64) Kiki Bertens
2020 2e tour (1/32) Petra Kvitová 1/8 de finale Laura Siegemund Annulé 1er tour (1/64) Varvara Gracheva
2021 1er tour (1/64) Liudmila Samsonova 1/4 de finale Tamara Zidanšek 1/8 de finale Karolína Muchová 2e tour (1/32) Varvara Gracheva
2022 1/8 de finale Madison Keys 3e tour (1/16) Veronika Kudermetova

N.B. : à droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En double dames

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2020 1er tour (1/32)
S. Kenin
B. Mattek-Sands
Annulé
2021 2e tour (1/16)
H. Carter
L. Stefani
1er tour (1/32)
S. Aoyama
E. Shibahara
2e tour (1/16)
C. Gauff
C. McNally

N.B. : le nom de la partenaire se trouve sous le résultat ; le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

Parcours en « Premier » et « WTA 1000 »

Les tournois WTA « Premier Mandatory » et « Premier 5 » (entre 2009 et 2020) et WTA 1000 (à partir de 2021) constituent les catégories d'épreuves les plus prestigieuses, après les quatre levées du Grand Chelem.

En simple dames

Année Premier Mandatory Premier 5
Indian Wells Miami Madrid Pékin   Dubaï Rome Canada Cincinnati Wuhan
Doha
2015   3e tour (1/16)
Ka. Plíšková
1er tour (1/32)
S. Errani
           
2016   1er tour (1/64)
Kr. Plíšková
1er tour (1/32)
A. Cornet
           
2017   1er tour (1/64)
K. Bondarenko
             
WTA 1000
2021 Victoire
V. Azarenka
2e tour (1/32)
O. Jabeur
1/2 finale
A. Barty
      2e tour (1/16)
R. Marino
1/4 finale
Ka. Plíšková
 
2022 1/2 finale
M. Sákkari
1/4 de finale
J. Pegula
2e tour (1/16)
S. Halep
  3e tour (1/8)
C. Gauff
3e tour (1/8)
D. Kasatkina
     

Sous le résultat, l’ultime adversaire.

Parcours au Masters

En simple dames

# Date Nom de l’édition ($) Surface Résultat Ultime adversaire Score
1 10/11/2021 WTA Finals, Guadalajara 5 000 000 Dur (ext.) 1/2 finale Garbiñe Muguruza 3-6, 3-6 Parcours

Records et statistiques

Victoires sur le top 10

Toutes ses victoires sur des joueuses classées dans le top 10 de la WTA lors de la rencontre.

Légende
Grand Chelem
Jeux olympiques
Masters
WTA 1000
WTA 500
WTA 250
Fed Cup
# Tournoi Année Surface Adversaire Rang Tour Score Tableau
1 no 71 Charleston 2021 Terre battue Ashleigh Barty no 1 1/4 6-4, 6-3 Tableau
2 no 29 Jeux olympiques 2021 Dur Iga Świątek no 8 1/16 6-3, 7-64 Tableau
3 no 29 Cincinnati 2021 Dur Aryna Sabalenka no 3 1/16 5-7, 6-2, 7-44 Tableau
4 no 27 Indian Wells 2021 Dur Barbora Krejčíková no 5 1/8 6-1, 7-5 Tableau
5 no 10 Masters 2021 Dur Aryna Sabalenka no 2 Poules 6-4, 6-0 Tableau
6 Maria Sakkari no 6 Poules 7-64, 6-4
7 no 9 Sydney 2022 Dur Barbora Krejčíková no 4 Finale 6-3, 4-6, 7-64 Tableau
8 no 3 Stuttgart 2022 Terre battue Ons Jabeur no 10 1/4 7-69, 1-6, 6-3 Tableau

Classements WTA en fin de saison

Année 2013 2014 2015 2016 2017 2018 2019 2020 2021
Rang en simple 678 en augmentation 366 en augmentation 220 en diminution 312 en augmentation 247 en augmentation 143 en augmentation 97 en augmentation 70 en augmentation 8
Rang en double - 740 - 1119 - 1156 en augmentation 542 en diminution 637 en augmentation 195

Source : (en) Classements de Paula Badosa sur le site officiel de la Fédération internationale de tennis

Notes et références

  1. a et b Jérôme Porier, « Roland-Garros : l’Espagnole Paula Badosa, un moral tout neuf », sur Le Monde, .
  2. « Paula Badosa anuncia a su nuevo entrenador », sur Mundo Deportivo,
  3. « Le titre juniors pour Paula Gibert », sur sport24.lefigaro.fr, (consulté le ).
  4. a et b David Kane, « 'I had to be brave' - Badosa shares mental health struggle ahead of 2019 US Open debut », sur wtatennis.com,
  5. Iris Chartreau, « 5 choses à savoir sur Paula Badosa », sur rolandgarros.com,
  6. « Fin de série pour Ashleigh Barty, éliminée en quart de finale à Charleston par Paula Badosa », sur Eurosport,
  7. « Ashleigh Barty domine Paula Badosa en demi-finales à Madrid », sur L'Équipe,
  8. « Roland-Garros : Tamara Zidansek vient à bout de Paula Badosa et file en 1/2 finale », sur RTBF,
  9. Victor Cousin, « JO de Tokyo : l’abandon impressionnant de Paula Badosa, sortie sur fauteuil roulant à cause de la chaleur », sur Le Parisien,
  10. Lucie Alard, « Paula Badosa remporte Indian Wells après un match majuscule face à Victoria Azarenka », sur L'Équipe,
  11. « Paula Badosa stoppe Linda Fruhvirtova, 16 ans, à Miami », sur L'Équipe (consulté le )
  12. « Miami : Paula Badosa trahie par son corps, Jessica Pegula en demi-finales d'un WTA 1000 pour la 1re fois », sur Eurosport, (consulté le )
  13. « Abandon de Badosa, Kudermetova qualifiée pour les huitièmes de finale de Roland-Garros », sur L'Équipe (consulté le )
  14. « Eastbourne: Sakkari, Badosa, et Krejcikova sorties », sur Sports.fr, (consulté le )

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes


Simple
Rang Évolution Nom Points
1 en stagnation Iga Świątek 8 631
2 en stagnation Anett Kontaveit 4 511
3 en augmentation Ons Jabeur 4 340
4 en diminution Paula Badosa 4 245
5 en augmentation María Sákkari 4 205
6 en diminution Aryna Sabalenka 4 145
7 en stagnation Karolína Plíšková 3 777
8 en augmentation Danielle Collins 3 255
9 en diminution Jessica Pegula 3 185
10 en stagnation Garbiñe Muguruza 2 961
Double
Rang Évolution Nom Points
1 en stagnation Elise Mertens 7 480
2 en stagnation Veronika Kudermetova 6 345
3 en augmentation Kateřina Siniaková 6 035
4 en diminution Zhang Shuai 5 650
5 en stagnation Coco Gauff 5 285
6 en stagnation Gabriela Dabrowski 5 220
7 en stagnation Ena Shibahara 4 835
8 en stagnation Barbora Krejčíková 4 696
9 en stagnation Hsieh Su-wei 4 515
10 en stagnation Shuko Aoyama 4 480
Voir et éditer