Max-Alain Gradel

Max-Alain Gradel
Image illustrative de l’article Max-Alain Gradel
Crédit image:
licence CC BY-SA 3.0 at 🛈

Max-Alain Gradel sous le maillot de la Côte d'Ivoire en 2012.
Situation actuelle
Équipe Gaziantep FK
Numéro 10
Biographie
Nationalité Ivoirien
Français
Nat. sportive Ivoirien
Naissance (36 ans)
Abidjan (Côte d'Ivoire)
Taille 1,75 m (5 9)
Période pro. 2007-
Poste Ailier gauche / Avant-centre
Pied fort Droit
Parcours junior
Années Club
2000-2005 Championnet Sport
2005-2007 Leicester City
Parcours professionnel1
AnnéesClub 0M.0(B.)
2007-2010 Leicester City 033 0(2)
2007-2008 AFC Bournemouth 038 (10)
2009-2010 Leeds United 016 0(3)
2010-2011 Leeds United 069 (22)
2011-2015 AS Saint-Étienne 117 (31)
2015-2018 AFC Bournemouth 027 0(2)
2017-2018 Toulouse FC 035 (11)
2018-2020 Toulouse FC 061 (17)
2020-2023 Sivasspor 131 (30)
2023- Gaziantep FK 0017 (1)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
2021 Côte d'Ivoire olympique 004 0(1)
2011- Côte d'Ivoire 112 (17)
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour :

Max-Alain Gradel, né le à Abidjan en Côte d'Ivoire, est un footballeur international ivoirien qui évolue au poste d'ailier gauche à Gaziantep FK[1].

Biographie

Club

Jeunesse dans son quartier

Il évolue dans sa jeunesse au club de Championnet Sport dans le 18e arrondissement de Paris, à la Porte de Clignancourt, quartier dont il est originaire, puis il s'envole vers l'Angleterre.

Formation à Leicester

Formé de 18 à 20 ans à Leicester City, il ne réussit cependant pas à s'imposer et est prêté pour la saison 2007-2008 à Bournemouth qui est plutôt concluant. À 21 ans, il joue 32 matchs avec Leicester City lors de la saison 2008-2009 (troisième division).

Leeds

Lors de la saison 2009-2010, Gradel est de nouveau prêté dans une division inférieure, mais cette fois-ci à Leeds United. Le coach Simon Grayson est convaincu de ses prestations et décide de le transférer définitivement, pour 200 000 livres Sterling[2].

Après s'être imposé peu à peu dans le dispositif de Leeds, il explose la saison suivante avec 18 buts et 7 passes décisives à la clé, alors que le club, tout juste promu en Championship, vise déjà la montée. Il participe par ailleurs à la double-rencontre de FA Cup face à Arsenal, où au match aller il obtient un penalty, transformé par Robert Snodgrass. Le , il est récompensé de sa saison en étant élu joueur de l'année par les fans et par les joueurs de son équipe[3]. À regret, les dirigeants le laissent partir à l'AS Saint-Étienne en Ligue 1 française, Max-Alain souhaitant jouer à plus haut niveau[4].

Crédit image:
Илья Хохлов
licence CC BY-SA 3.0 🛈
Dnepr-StEttine (3)

AS Saint-Étienne

Le , à la fin du mercato, Gradel signe un contrat de quatre ans en faveur de l'AS Saint Étienne. Le montant de son transfert s'élève à 2,5 millions d'euros[5].

Le , il marque son 1er but en Ligue 1 avec l'ASSE au cours du match Saint-Étienne - Ajaccio (3-1). Le , il marque le but de la victoire (2-1) face à Lyon pour le derby à l'extérieur.

Sa dernière saison chez les Verts sera la plus aboutie. Il se révèle être un élément décisif du dispositif offensif de Christophe Galtier grâce à ses qualités de buteur et de passeur. Il sera ainsi le meilleur buteur de l'ASSE en 2014-2015 avec notamment 17 buts inscrits en Ligue 1.

Retour à Bournemouth

Le , Gradel décide de quitter l'ASSE pour l'AFC Bournemouth, qu'il a déjà connu lors de deux prêts en 2007-2008. Il s'engage pour quatre ans avec le promu de Premier League[6].

Le , il est victime d'une blessure au genou gauche, les examens révèlent une rupture des ligaments croisés le tenant éloigné des terrains pendant environ six mois[7]. Il fait son retour en . Le , lors de la 30e journée de Premier League contre Swansea, il marque son premier but avec sa nouvelle équipe et est également passeur décisif pour Joshua King. Il contribue ainsi largement à la victoire des siens (3-2)[8].

Crédit image:
licence CC BY-SA 4.0 🛈
Max-Alain Gradel (2018-04-21)

Toulouse FC

Le , Gradel est prêté une saison sans option d'achat au Toulouse FC[9]. Il y effectue une saison pleine, acquérant rapidement la place de titulaire sur l'aile gauche de l'attaque toulousaine[10] avec 8 buts et 1 passe décisive[11].

Penalty de Max-Alain Gradel (2018-04-21)

Le , il est définitivement transféré au Toulouse FC pour une durée de trois ans[12]. À l'issue des matchs de préparation, le nouvel entraîneur de Toulouse, Alain Casanova annonce qu'il est le capitaine de l'équipe[13].

Il réalise une bonne saison 2018-2019 durant laquelle il inscrit 11 buts en championnat[14] et finit la saison en tant que meilleur buteur de son équipe[15]. Il inscrit son premier doublé avec le club à Lille (1-2), sur deux penaltys et il égalise en toute fin de match face à Caen en marquant sur coup franc. Cette saison est cependant entachée par 3 penaltys ratés sur la saison[16].

Le , la direction toulousaine a libéré son joueur initialement sous contrat jusqu'en . Sous le maillot toulousain, Max-Alain Gradel aura disputé 96 matchs toutes compétitions confondues et marqué 28 buts[17].

Sivasspor

Libéré de sa dernière année de contrat avec le TFC, il signe un contrat de deux ans avec Sivasspor en Süper Lig le [18]. Il marque son premier but pour Sivasspor le 20 septembre 2020 contre le BB Erzurumspor, en championnat. Son équipe s'impose par deux buts à un ce jour-là[19].

Le , Gradel se fait remarquer lors d'une rencontre de coupe de Turquie face à Bandırmaspor . Il est titularisé ce jour-là et permet à son équipe de l'emporter (2-4 score final)[20].

Gaziantep FK

Le 25 juillet 2023 Max-Alain Gradel prend la direction d'un autre club turc, le Gaziantep FK. L'ailier de 35 ans signe un contrat de deux ans[21].

Sélection nationale

Crédit image:
Ben Sutherland from Crystal Palace, London, UK
licence CC BY 2.0 🛈
Gradel lors de la coupe d'Afrique des nations de football 2015.

Il est sélectionné pour jouer avec la Côte d'Ivoire le contre le Bénin mais reste sur le banc de touche durant toutes les 90 minutes. Il honore sa première cape face à ce même Bénin le en rentrant en cours de jeu lors de la victoire des Elephants (6-2) en match éliminatoire de la CAN 2012[22].

Il fait partie de la liste des 23 de François Zahoui pour la Coupe d'Afrique des nations 2012. Durant la compétition, il est la doublure de Salomon Kalou et entre souvent en cours de jeu pour le remplacer. La Côte d'Ivoire arrive jusqu'en finale mais perd face à la Zambie aux tirs au but.

Il continue par la suite d'être appelé par la sélection nationale malgré les changements d’entraîneur (Sabri Lamouchi, Hervé Renard). Il marque son premier but le en match amical face à la Russie au Stade Lokomotiv à Moscou.

Il participe à la Coupe d'Afrique des nations 2013 puis à la Coupe du monde 2014 au Brésil, mais joue peu durant ce mondial, n'entrant en jeu que lors du match face à la Colombie. Les éléphants perdent le match (2-1) ainsi que celui contre la Grèce sur le même score et sont éliminés dès les poules.

Déclaré blessé par son club l'AS Saint-Étienne, il est un temps incertain pour la Coupe d'Afrique des nations 2015 en Guinée équatoriale. Finalement il fait partie de la liste des 23 joueurs choisi par Hervé Renard. Lors du second match du premier tour face au Mali, il permet à son équipe d'éviter la défaite en marquant à la fin du match. Il marque l'unique but du match contre le Cameroun permettant à son équipe de se qualifier pour les quarts de finale. L'équipe de Côte d'Ivoire ira jusqu'au bout de la compétition. Il remporte donc avec ses équipiers la CAN et devient champion d'Afrique.

Malgré quelques hésitations quant à son avenir avec la sélection à la suite de la Coupe d'Afrique des nations 2017, il participe aux phases de qualification pour la Coupe du monde 2018[23], sans que son équipe ne parvienne à s'y qualifier.

Il est de nouveau convoqué à la Coupe d'Afrique des nations 2019 en Égypte où la Côte d'Ivoire se voit éliminée en quarts-de-finales par l'Algérie aux tirs-au-but.

Puis à la Coupe d'Afrique des nations 2021 au Cameroun, éliminé en huitièmes-de-finales par l'Égypte aux tirs-au-but encore une fois.

Le 28 décembre 2023, il est retenu dans la liste des vingt-sept joueurs ivoiriens sélectionnés par Jean-Louis Gasset pour disputer la Coupe d'Afrique des nations 2023[24].

Le , la Côte d'Ivoire remporte la Coupe d'Afrique des nations 2024 face au Nigeria en s'imposant 2-1 grâce à un but de Franck Kessié à la 62e minute et Sébastien Haller à la 81e minute. C'est la deuxième Coupe d'Afrique des nations qu'il remporte[25].

En tant que capitaine de l'équipe nationale[26], il est celui qui fait le discours officiel devant la nation, le mardi , au palais présidentiel au nom de ses coéquipiers lors de la cérémonie organisé par le Chef de l’État afin de les décorer pour leur sacre à la CAN 2023[27].

Statistiques

Statistiques détaillées

Statistiques de Max-Alain Gradel au 8 juillet 2020[28]
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Compétition(s)
continentale(s)
Football League Trophy Barrages Côte d'Ivoire Total
Division M. B. M. B. M. B. Comp. M. B. M. B. M. B. M. B. M. B.
2007-2008 Drapeau de l'Angleterre AFC Bournemouth (prêt) League One 15 4 2 1 1 0 - - - 1 0 - - - - 19 5
2008 Drapeau de l'Angleterre AFC Bournemouth (prêt) League One 19 5 - - - - - - - - - - - - - 19 5
Sous-total 34 9 2 1 1 0 - - - 1 0 - - - - 38 10
2008-2009 Drapeau de l'Angleterre Leicester City League One 27 1 2 1 2 0 - - - 1 0 - - - - 32 2
2009-2010 Drapeau de l'Angleterre Leicester City Championship - - - - 1 0 - - - - - - - - - 1 0
Sous-total 27 1 2 1 3 0 - - - 1 0 - - - - 33 2
2009-2010 Drapeau de l'Angleterre Leeds United (prêt) League One 14 3 - - - - - - - 2 0 - - - - 16 3
2010 Drapeau de l'Angleterre Leeds United League One 18 3 - - - - - - - 1 0 - - - - 19 3
2010-2011 Drapeau de l'Angleterre Leeds United Championship 41 18 2 0 1 0 - - - - - - - - - 44 18
2011 Drapeau de l'Angleterre Leeds United Championship 4 1 - - 1 0 - - - - - - - 1 0 6 1
Sous-total 77 25 2 0 2 0 - - - 3 0 - - 1 0 85 25
2011-2012 Drapeau de la France AS Saint-Étienne Ligue 1 29 6 - - 1 0 - - - - - - - 11 0 41 6
2012-2013 Drapeau de la France AS Saint-Étienne Ligue 1 23 3 - - 3 0 - - - - - - - 8 2 34 5
2013-2014 Drapeau de la France AS Saint-Étienne Ligue 1 18 5 1 0 1 0 - - - - - - - 5 1 25 6
2014-2015 Drapeau de la France AS Saint-Étienne Ligue 1 31 17 1 0 1 0 C3 7 0 - - - - 13 4 53 21
2015 Drapeau de la France AS Saint-Étienne Ligue 1 - - - - - - C3 1 0 - - - - 4 1 5 1
Sous-total 101 31 2 0 6 0 - 8 0 - - - - 41 8 158 39
2015-2016 Drapeau de l'Angleterre AFC Bournemouth Premier League 14 1 - - - - - - - - - - - 4 1 18 2
2016-2017 Drapeau de l'Angleterre AFC Bournemouth Premier League 11 0 - - 2 1 - - - - - - - 7 0 20 1
Sous-total 25 1 - - 2 1 - - - - - - - 11 1 38 3
2017-2018 Drapeau de la France Toulouse FC (prêt) Ligue 1 29 8 1 0 3 2 - - - - - 2 1 5 1 40 12
2018-2019 Drapeau de la France Toulouse FC Ligue 1 36 11 3 2 - - - - - - - - - 12 2 51 15
2019-2020 Drapeau de la France Toulouse FC Ligue 1 21 3 - - 1 1 - - - - - - - 5 0 27 4
Sous-total 86 22 4 2 4 3 - - - - - 2 1 22 3 118 31
Total sur la carrière 350 89 12 4 18 4 - 8 0 5 0 2 1 75 12 470 110

Buts internationaux

Palmarès

En club

En sélection nationale

Distinctions personnelles

Notes et références

  1. « Max Gradel - Profil du joueur 22/23 », sur transfermarkt.fr (consulté le ).
  2. (en) « Leeds United sign Max Gradel from Leicester City », sur bbc.co.uk, .
  3. Max scoops up the gong
  4. (en) « Gradel departs after transfer request », sur leedsunited.com, .
  5. « Max Gradel en Vert pour 4 saisons », site Internet officiel de l'AS Saint-Étienne, 31 août 2011.
  6. Bournemouth officialise le recrutement de Max-Alain Gradel, lequipe.fr, 4 août 2015.
  7. Aurélien Léger-Moëc, « Bournemouth : énorme coup dur pour Max-Alain Gradel », sur footmercato.net, .
  8. « Buteur et passeur décisif, Max-Alain Gradel a porté Bournemouth contre Swansea », sur Eurosport, (consulté le ).
  9. « Max-Alain Gradel prêté à Toulouse », sur lequipe.fr, L'Équipe, .
  10. Patrick Desprez, « Imbula, Gradel et Sanogo : le bal des revanchards », sur ladepeche.fr, (consulté le ).
  11. « Max Gradel - Performances 17/18 », sur transfermarkt.fr (consulté le ).
  12. « Max-Alain Gradel est définitivement toulousain », sur tfc.info, (consulté le ).
  13. Joe Midelli, « Football : Max Gradel est le nouveau capitaine de Toulouse FC », sur abidjanshow.com, (consulté le ).
  14. « Fiche de Max-Alain Gradel », sur transfermarkt.fr.
  15. « Buteurs : Au top en 2018, Gradel termine loin devant tout le monde » [archive du ], sur lesviolets.com, (consulté le )}.
  16. « Gradel détient un triste record sur les penalties en Ligue 1 » [archive du 272 juin 2019], sur lesviolets.com, (consulté le ).
  17. « Max-Alain Gradel quitte le TFC », sur footmercato.net, .
  18. Xavier Béal, « OFFICIEL – Max-Alain Gradel à Sivasspor », sur goal.com, (consulté le ).
  19. « Feuille du match BB Erzurumspor - Sivasspor », sur transfermarkt.fr
  20. « Feuille du match Bandırmaspor - Sivasspor », sur transfermarkt.fr
  21. « Le Gaziantep FK officialise la signature de Max-Alain Gradel », sur africafoot.com,
  22. Max wins his first cap!
  23. Jacques Pekemsi, « Max-Alain Gradel : Les raisons de son retour en sélection », sur radiosportfmtg.com, (consulté le ).
  24. Ouest-France, « CAN 2024. La liste officielle de la Côte d’Ivoire pour la Coupe d’Afrique des Nations », sur Ouest-France.fr, (consulté le )
  25. Christ Kouassi, « Max Gradel (capitaine des Eléphants) à propos de sa retraite : « Je prendrai la bonne décision avec le coach » », sur allbuzzafrica.com, (consulté le ).
  26. « Max Alain Gradel (Capitaine des Eléphants) au Chef de l’Etat : « Merci pour ce que vous avez dit et pour le moment choisi » », sur fratmat.info (consulté le ).
  27. « Après son discours à la présidence : Max Gradel se rattrape auprès des Ivoiriens », sur fratmat.info (consulté le ).
  28. « Fiche de Max-Alain Gradel », sur footballdatabase.eu
  29. (en) « Fiche de Max-Alain Gradel », sur national-football-teams.com
  30. « CAN 2015 : deux gardiens dans une équipe type à douze joueurs ! », sur lequipe.fr, (consulté le ).

Liens externes