Jean-Louis Gasset

Jean-Louis Gasset

Jean-Louis Gasset en 2023.
Situation actuelle
Équipe Olympique de Marseille (entraîneur)
Biographie
Nationalité Français
Naissance (70 ans)
Montpellier (France)
Taille 1,76 m (5 9)
Période pro. 19741985
Poste Milieu de terrain
Parcours junior
Années Club
1969-1974 AS Béziers
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1974-1975 AS Béziers 004 0(0)
1975-1985 Montpellier HSC 263 (14)
Parcours entraîneur
AnnéesÉquipe Stats
1985-1998 Montpellier HSC (adjoint)
1998-1999 Montpellier HSC 24v 17n 27d
2000-2001 SM Caen 12v 8n 14d
2001-2003 Paris Saint-Germain (adjoint)
2003-2004 Espanyol Barcelone (adjoint)
2005-2006 Istres FC 16v 14n 20d
2007-2010 Girondins de Bordeaux (adjoint)
2010-2012 France (adjoint)
2013-2016 Paris Saint-Germain (adjoint)
2017 Montpellier HSC 5v 1n 10d
2017 AS Saint-Étienne (adjoint)
2017-2019 AS Saint-Étienne 31v 14n 17d
2020-2021 Girondins de Bordeaux 13v 6n 20d
2022-2024 Côte d'Ivoire 10v 3n 4d
2024- Olympique de Marseille 3v 0n 0d
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
Dernière mise à jour :

Jean-Louis Gasset, né le à Montpellier, est un footballeur français reconverti en entraîneur. Il est entraineur de l'Olympique de Marseille depuis le 20 février 2024.

Biographie

Origines familiales

Natif de la ville de Montpellier, il est le fils de Bernard Gasset, membre fondateur du Montpellier HSC avec Louis Nicollin[1].

Son fils, Robin, est joueur international de beach soccer[2].

Carrière de joueur

Il commence sa carrière de joueur à l'AS Béziers en 1974 avant de rejoindre les rangs du Montpellier HSC en 1975 où il finira sa carrière en 1985[3].

Carrière d'entraîneur

En décembre 1994, il accompagne Gérard Gili en tant que préparateur physique sur le banc de l'Olympique de Marseille alors rétrogradé en Division 2. Toutefois, le club marseillais, en proie à des difficultés financières, n'est pas en mesure de leur proposer un contrat. Ils quittent alors le club quinze jours seulement après leur arrivée[4].

Adjoint au Montpellier HSC de 1985 à 1998, Jean-Louis Gasset entame sa carrière d'entraîneur principal sur le banc du Montpellier HSC en 1998 puis du SM Caen en 2000.

Il devient entraineur adjoint de Luis Fernandez au Paris Saint-Germain en 2001 puis à l’Espanyol de Barcelone en 2003 avant de redevenir entraineur, cette fois au FC Istres en 2005.

Sa collaboration avec Laurent Blanc débute chez les Girondins de Bordeaux en 2007[5]. En , il devient entraîneur adjoint de l'équipe de France aux côtés de ce dernier[6] jusqu'à la démission du « Président » en juin 2012. Il est par la suite entraîneur adjoint au Paris Saint-Germain, toujours aux côtés de Laurent Blanc, entre et [7].

Le , il devient entraîneur de l'équipe première du Montpellier HSC, à la suite de la mise à l'écart de l'entraîneur Frédéric Hantz[8]. Il est secondé par Ghislain Printant, avant de quitter le club à la fin de la saison après avoir assuré le maintien en Ligue 1.

AS Saint-Étienne

Titulaire du diplôme d'entraîneur professionnel de football (DEPF)[9], il rejoint l'AS Saint-Étienne le pour former un duo d'entraîneurs avec Julien Sablé[9], après la démission d'Óscar García. Le , à la suite d'une série de six matchs sans victoire depuis la nomination de Julien Sablé, Gasset est promu entraîneur principal des Verts[10]. Il est rejoint par Ghislain Printant durant la trêve hivernale[11].

En , il quitte ses fonctions d'entraîneur de l'AS Saint-Étienne et prend sa retraite d'entraîneur pour retourner auprès de sa famille[12]. Son adjoint Ghislain Printant lui succède[13].

Début 2020, à 66 ans, il confie vouloir un dernier challenge à la tête d'une académie ou d'une sélection africaine[14].

Girondins de Bordeaux

Le , il est nommé entraîneur des Girondins de Bordeaux pour deux saisons. Le 21 août 2020, son premier match en tant qu’entraîneur bordelais se conclut sur un score nul et vierge face au FC Nantes.

Le , le club des Girondins de Bordeaux annonce que Jean-Louis Gasset n'est plus l'entraîneur de l'équipe et qu'il est remplacé par le sélectionneur de la Suisse lors de l'Euro 2020, Vladimir Petković[15].

Équipe nationale de Côte d'Ivoire

Le , il est nommé au poste de sélectionneur de la Côte d'Ivoire[16]. Il succède ainsi à Patrice Beaumelle dont le contrat était arrivé à terme le [17],[18].

Le , alors que la Côte d'Ivoire est le pays hôte de la Coupe d'Afrique des nations 2023, la sélection ivoirienne gagne le premier match, mais enchaîne avec une contre-performance contre le Nigeria avant de se faire battre par la Guinée équatoriale sur un score de 4-0[19]. Il démissionne de son poste d'entraineur de l'équipe nationale de Côte d'Ivoire au cours de la compétition[20],[21]. Émerse Faé, ancien international ivoirien, lui succède[22] et remporte la compétition.

Olympique de Marseille

Le 20 février 2024, il devient entraineur de l'Olympique de Marseille en remplacement de Gennaro Gattuso. Il signe jusqu'à la fin de saison[23].

Son premier match à la tête de l'OM, le 22 février en barrages de la phase à élimination directe de Ligue Europa, au stade Vélodrome face au Chakhtar Donetsk, se conclut par une victoire (3-1). Il en est de même pour sa première rencontre en championnat, trois jours plus tard, également à domicile, contre le Montpellier HSC (4-1).

Notes et références

  1. Jean-Louis Gasset, entraîneur de l'ASSE : Toujours autant d'émotion de revenir à Montpellier, publié le par Alexandre Vau, sur le site de France Bleu Loire (consulté le 21 juin 2019)
  2. « Robin Gasset », sur beachsoccer.com
  3. Profil du joueur sur mhscfoot.com
  4. « Gérard Gili quitte l'OM quinze jours après y être revenu », sur liberation.fr, .
  5. Effectif des girondins, publié le sur le site Le Télégramme (consulté le 21 juin 2019)
  6. « Equipe de France EdF : Blanc et Gasset, c'est officiel », sports.fr (consulté le )
  7. « PSG : Blanc confirme Gasset et compte sur Makelele » (version du sur Internet Archive), publié sur le site sport.fr (consulté le 21 juin 2019)
  8. « Frédéric Hantz écarté par Montpellier, Gasset et Printant en recours », sur lequipe.fr,
  9. a et b Ligue 1. Jean-Louis Gasset rejoint Saint-Étienne, publié le sur le site Ouest-France (consulté le 21 juin 2019)
  10. « Jean-Louis Gasset prend la direction de l'équipe professionnelle », sur ASSE.fr, (consulté le ).
  11. « Ghislain Printant renforce le staff technique », sur ASSE.fr, (consulté le ).
  12. « Ligue 1 : l'entraîneur Jean-Louis Gasset quitte Saint-Étienne », Europe 1,
  13. « Ghislain Printant est le nouvel entraîneur de Saint-Étienne », sur So Foot,
  14. Bernard Lions, « Jean-Louis Gasset : «J'aimerais devenir selectionneur» » Accès libre, sur L'Équipe, (consulté le )
  15. « Bordeaux officialise le départ de Jean-Louis Gasset et l'arrivée de Vladimir Petkovic », sur L'Équipe, (consulté le ).
  16. « Jean-Louis Gasset nommé sélectionneur de la Côte d'Ivoire », sur L'Équipe (consulté le )
  17. « Côte d’Ivoire : « Jean-Louis Gasset devient le nouveau sélectionneur des Éléphants » », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  18. « Jean-Louis Gasset nommé sélectionneur de la Côte d'Ivoire », sur L'Équipe (consulté le )
  19. « CAN 2024: drame national, joueurs en pleurs, violences en tribunes... la Côte d'Ivoire humiliée et au bord de l'élimination », sur RMC SPORT (consulté le )
  20. « CAN : l’entraîneur de la Côte d’Ivoire, Jean-Louis Gasset, a démissionné - Jeune Afrique.com », sur JeuneAfrique.com (consulté le )
  21. « Après la lourde défaite : Jean-Louis Gasset quitte la tête des Éléphants | FratMat », sur www.fratmat.info (consulté le )
  22. « Qui est Emerse Faé, "l'homme de terrain" en mission impossible pour la Côte d'Ivoire ? », sur France 24, (consulté le )
  23. « OM : Jean-Louis Gasset en pompier de service », sur Le Figaro, (consulté le )

Liens externes