Stade Félix-Houphouët-Boigny

Stade Félix-Houphouët-Boigny
Vue aérienne du stade.
Généralités
Noms précédents
Stade Géo André jusqu'en 1964
Surnom
Le Félicia
Nom complet
Stade Félix Houphouët-Boigny
Adresse
Construction et ouverture
Début de construction
1952
Construction
1952[1]
Ouverture
1964
Rénovation
2009, 2018
Utilisation
Clubs résidents
Propriétaire
Équipement
Surface
Pelouse naturelle
Capacité
29 000 en 2024[2]
Dimensions
105 × 68 m
Localisation
Coordonnées
5° 19′ 42″ N, 4° 01′ 06″ O
Localisation sur la carte de Côte d'Ivoire
voir sur la carte de Côte d'Ivoire
Crédit image:
licence CC BY-SA 3.0 🛈
Localisation sur la carte d’Abidjan
voir sur la carte d’Abidjan
Crédit image:
licence CC BY-SA 3.0 🛈

Le Stade Félix-Houphouët-Boigny, surnommé « Le Félicia », est le premier stade national multifonctionnel (football, rugby, athlétisme) de Côte d'Ivoire, du nom du premier Président de la Côte d'Ivoire, Félix Houphouët-Boigny. Situé dans la commune du Plateau d'Abidjan, il a une capacité d'environ 29 000 spectateurs[2]. Il accueille les matchs de l'Équipe Ivoirienne de football, ainsi que certains matchs du championnat national de football.

Après la rénovation en cours, à partir de 2020, le Félicia s'est étendu à une capacité de 29,000 places assises. Les travaux d'extension sont entrepris par Mota Engil dans le cadre de l'organisation de la CAN 2023.

Histoire

En 1964, afin d'organiser les Jeux d'Abidjan, le stade, anciennement appelé Stade Géo André, prend le nom du président Félix Houphouët-Boigny et subit une restauration.

Progressivement, il s'impose comme le stade national, celui de l'ASEC Mimosas, de l'Africa Sports, du Stade d'Abidjan, du Stella Club et de l'Équipe Ivoirienne de football.

Crédit image:
Original téléversé par Francky Dicaprio sur Wikipédia français.
licence CC BY-SA 3.0 🛈
Un match de MTN Ligue 1 au Félicia

En 1984, avec le Stade de la Paix de Bouaké, le Stade Houphouët-Boigny accueille la Coupe d'Afrique des nations de football. En 2009, après une rénovation complète, entre autres pelouse, gradins ou encore salle de soin, le stade accueille le Championnat d'Afrique des Nations.

Structure

1ère rénovation

En 1984, le Félicia fait partie des deux stades retenus (avec le stade de Bouaké) pour l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations 1984[3].

A cette occasion, il subit sa première véritable transformation avec deux tribunes couvertes (tribune officielle et tribune latérale) et 30.625 places. A partir de là, le Félicia devient le lieu de prédilection de toutes les grandes compétitions sportives ivoiriennes (football, rugby et athlétisme)[4].

2è rénovation

En 2009, à la faveur du premier Championnat d’Afrique des Nations dont la Côte d’Ivoire obtient l’organisation, le Félicia est retenu pour cette compétition. Deux milliards de fcfa (3.048.980€) sont dégagés pour sa rénovation. De deux vestiaires, on passe à quatre et le nombre de places passe également à 35.123. Sa pelouse naturelle est renforcée mais garde ses dimensions de 105m de long sur 68m de large. Une loge présidentielle est même construite, assortie d’un ascenseur de trois niveaux[3].

3è rénovation

Bâtie sur une superficie de 5,43 hectares[5], le Félicia a une capacité de 29 000 places contre 40 000 avant la récente rénovation qui a été entreprises dans le but d’accueillir la CAN [2]. Les gradins peints aux couleurs nationales[6] sont constitués de virages, de la tribune lagunaire, de la tribune latérale, d'une tribune officielle et d'une loge présidentielle, VIP et BVIP.

Le stade comprend une salle de presse, une salle de contrôle antidopage, une salle VIP, une salle de soin, des bureaux d'arbitres, une salle de massage, quatre vestiaires[7], et un écran vidéo de 16,50 mètres sur 5,70 mètres[8].

Certaines parties du stade souffrent cependant d'un entretien inadéquat, l’éclairage du stade via les led qui donne un effet brouillard ,la pelouse, qui est l'objet d’inquiétudes et fortement critiqué par des observateurs du sport[9].

Evénements

Drame

Le , lors de la rencontre Côte d'Ivoire-Malawi, le portail d'accès à une tribune virage du stade cède sous la pression de supporteurs possédant leurs droits d'entrée et frustrés de ne pouvoir investir le stade avant le coup d'envoi de la rencontre. Une bousculade s'ensuit, causant la mort de 19 personnes par piétinement et faisant plus de 130 blessés[10].

CAN 2023

Le « Félicia » fait partie des six stades retenus pour abriter les matchs de la CAN 2023 et a accueilli, à ce titre, les compétitions de la Poule B[5].

Notes et références