Tournoi masculin de football aux Jeux olympiques d'été de 2020

Tournoi masculin de football aux Jeux olympiques d'été de 2020
Tournoi masculin de football aux Jeux olympiques d'été de 2020
Description de l'image Logo JO d'été - Tokyo 2020.svg.
Généralités
Sport Football
Organisateur(s) CIO
Éditions 25e
Lieu(x) Japon
Date du 22 juillet au
Participants 16 (288 joueurs)
Épreuves 32 rencontres
Affluence 14 291 (environ 447 spectateurs par match)[Note 1]
Site(s) 7 stades

Palmarès
Tenant du titre Brésil
Vainqueur Brésil
Deuxième Espagne
Troisième Mexique
Buts 93 (2,91 par match)
Averti Cartons jaunes 141
Red card.svg Cartons rouges 12
Meilleur(s) buteur(s) Richarlison (5)
Meilleur(s) passeur(s) Sebastián Córdova (3)

Navigation

Le tournoi masculin de football aux Jeux olympiques d'été de 2020 est initialement prévu du 22 juillet au mais subit le report des Jeux en 2021 en raison de la pandémie de Covid-19. Il est reprogrammé du 22 juillet au . Les matchs sont joués dans sept stades répartis dans six villes japonaises. Le tournoi est organisé par la Nihon soccer kyôkai (日本サッカー協会) ainsi que par le Comité international olympique. Vingt-cinquième édition d’une épreuve officelle de football lors de Jeux olympiques, elle est cependant considérée comme la vingt-septième par le CIO en raison de l'officialisation rétrospective des tournois de 1900 et 1904, qui restent toutefois ignorés par la FIFA.

Cette épreuve est limitée aux équipes nationales espoirs composées uniquement de joueurs âgés de moins de 24 ans. Toutefois, trois joueurs plus âgés sont autorisés par équipe. L'épreuve est initialement réservée aux joueurs âgés de moins de 23 ans, mais après le report d'un an des Jeux olympiques, il est décidé que les joueurs âgés de moins de 24 ans peuvent y participer.

Préparation de l'événement

Désignation du pays hôte

La commission exécutive du Comité international olympique a sélectionné le trois villes candidates officielles parmi une liste de cinq villes postulant à la candidature. Les trois villes retenues (Istanbul, Tokyo et Madrid) ont alors entamé la deuxième phase de la procédure.

À l'issue de celle-ci, le à Buenos Aires, après avoir étudié les dossiers de chaque ville, le jury désigne Tokyo comme ville hôte des Jeux olympiques de 2020 au terme de trois tours de scrutin. Lors du dernier tour, la capitale japonaise devance Istanbul de 24 voix[1].

Les deux villes candidates malheureuses avaient prévu plusieurs sites pour le football :

Lieux des compétitions

Six stades de six villes japonaises accueillent les matchs des deux tournois olympiques[4].

Quatre d'entre eux ont été construits à l'occasion de la Coupe du monde masculine de football 2002 coorganisée par le Japon et la Corée du Sud. Il s'agit du Sapporo Dome, antre du Hokkaido Consadole Sapporo et qui accueille également les rencontres de baseball du Hokkaido Nippon Ham Fighters, du Stade de Kashima du club des Kashima Antlers, du Stade de Miyagi où évolue le Vegalta Sendai et du Stade Saitama 2002, résidence des Urawa Red Diamonds. Le Stade international de Yokohama a également été utilisé lors de la Coupe du monde 2002, accueillant quatre rencontres dont la finale qui a vu le Brésil l'emporter face à l'Allemagne[5]. Enfin, le Stade Ajinomoto, rebaptisé Stade de Tokyo à l'occasion du tournoi olympique en raison de la politique du CIO, est retenu pour accueillir plusieurs matchs du tournoi masculin, dont la finale, mais aussi les rencontres des tournois de rugby à sept et les épreuves de pentathlon moderne (à l'exception de l'escrime)[6].

Tokyo Saitama Yokohama Kashima
Stade de Tokyo Stade Saitama Int. Stadium Yokohama Stade de Kashima
Capacité : 49 000 Capacité : 62 000 Capacité : 70 000 Capacité : 42 000
Photographie intérieure du Stade Ajinomoto Photographie intérieure du Stade Saitama Photographie intérieure du Stade Nissan Photographie intérieure du Stade de Kashima
Sendai
Stade de Miyagi
Capacité : 48 000
Photographie intérieure du Stade de Miyagi
Sapporo
Sapporo Dome
Capacité : 42 000
Photographie intérieure du Stade Sapporo Dome

Acteurs du tournoi

Équipes qualifiées

  • Équipes qualifiées pour les tournois masculin et féminin
  • Équipes qualifiées pour le tournoi masculin
  • Équipes qualifiées pour le tournoi féminin
  • Chaque comité national olympique peut engager une seule équipe dans la compétition.

    Les épreuves qualificatives du tournoi masculin de football des jeux olympiques se déroulent de à . En tant que pays hôte, le Japon est qualifié d'office, tandis que les autres équipes passent par différends modes de qualifications continentales.

    Les confédérations africaine, asiatique et européenne s'appuient sur les championnats continentaux du football espoirs tandis que les deux confédérations américaines et l'océanienne organisent des tournois de qualification spécifiques.

    Tournoi qualificatif Date Lieu Places Qualifiés
    Pays organisateur 1 Japon
    Euro espoirs 2019 16- Drapeau de l'Italie Italie
    Drapeau de Saint-Marin Saint-Marin
    4 Allemagne
    Espagne
    France
    Roumanie
    Tournoi pré-olympique masculin de l'OFC 2019 - Drapeau des Fidji Fidji 1 Nouvelle-Zélande
    Tournoi pré-olympique CONCACAF 18- Drapeau du Mexique Mexique 2 Mexique
    Honduras
    Coupe d'Afrique des nations des moins de 23 ans 2019 8- Drapeau de l'Égypte Égypte 3 Côte d'Ivoire
    Égypte
    Afrique du Sud
    Championnat d'Asie de football des moins de 23 ans 8- Drapeau de la Thaïlande Thaïlande 3 Arabie saoudite
    Australie
    Corée du Sud
    Tournoi pré-olympique CONMEBOL - Drapeau de la Colombie Colombie 2 Argentine
    Brésil
    Total 16

    Joueurs

    Le tournoi masculin de football est réservé aux équipes nationales espoirs (moins de 23 ans), à savoir des joueurs nés à partir du , mais trois joueurs de plus de 23 ans dans chaque équipe sont autorisés à prendre part à la compétition.

    Arbitres

    Arbitres de terrain
    Confédérations Arbitres Arbitres assistants
    AFC Chris Beath  Ashley Beecham
    Anton Schetinin
    Adham Makhadmeh  Mohammad Al-Kalaf
    Ahmad Al-Roalle
    CAF Victor Gomes  Arsenio Marengula
    Souru Phatsoane
    Bamlak Tessema Weyesa Gilbert Cheruiyot
    Mohammed Ibrahim
    CONCACAF Iván Barton David Moran
    Zachari Zeegelaar
    Ismail Elfath  Kyle Atkins
    Corey Parker
    CONMEBOL Leodán González Nicolás Taran
    Richard Trinidad
    Kevin Ortega Michael Orué
    Jesús Sánchez
    Jesús Valenzuela Tulio Moreno
    Lubin Torrealba
    OFC Matthew Conger Tevita Makasini
    Mark Rule
    UEFA Orel Grinfeld Roy Hassan
    Idan Yarkoni
    Srđan Jovanović Milan Mihajlovic
    Drapeau de la Serbie Uros Stojkovic
    Georgi Kabakov  Martin Margaritov
    Diyan Valkov
    Artur Soares Dias Paulo Santos
    Rui Tavares
    Arbitres vidéo
    Confédérations Arbitres VAR
    AFC Abdulla Al-Marri
    Fu Ming 
    Muhammad Taqi
    CAF Mahmoud Mohamed Ashour
    Adil Zourak
    CONCACAF Edvin Jurisevic
    Erick Miranda
    Chris Penso
    CONMEBOL Andrés Cunha
    Nicolás Gallo
    Wagner Reway
    Mauro Vigliano
    UEFA Abdulkadir Bitigen
    Guillermo Cuadra Fernández
    Marco Guida
    Tiago Martins
    Benoît Millot
    Paweł Raczkowski
    Roi Reinshreiber
    Bibiana Steinhaus

    Tirage au sort

    Les sélections masculines seront réparties en quatre chapeaux en fonction de leurs performances lors des cinq derniers Tournois Olympiques de Football. Celles-ci sont toutefois pondérées de façon à donner davantage d'importance aux résultats les plus récents. En outre, un bonus est accordé aux pays qui ont terminé en tête de leurs qualifications continentales.

    Chapeau 1 Chapeau 2 Chapeau 3 Chapeau 4
    Japon (pays hôte)
    Brésil
    Argentine
    Corée du Sud
    Mexique
    Allemagne
    Honduras
    Espagne
    Égypte
    Nouvelle-Zélande
    Côte d'Ivoire
    Afrique du Sud
    Australie
    Arabie saoudite
    France
    Roumanie

    Le tirage au sort du tournoi olympique a lieu le 21 avril 2021.

    Composition des quatre groupes pour le premier tour
    Groupe A Groupe B Groupe C Groupe D
    (A1) Japon (B1) Nouvelle-Zélande (C1) Égypte (D1) Brésil
    (A2) Afrique du Sud (B2) Corée du Sud (C2) Espagne (D2) Allemagne
    (A3) Mexique (B3) Honduras (C3) Argentine (D3) Côte d'Ivoire
    (A4) France (B4) Roumanie (C4) Australie (D4) Arabie saoudite

    Premier tour

    Les deux premières équipes de chaque groupe sont qualifiées pour les quarts de finale.

    Groupe A

    Classement
    Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
    1 Japon 9 3 3 0 0 7 1 +6
    2 Mexique 6 3 2 0 1 8 3 +5
    3 France 3 3 1 0 2 5 11 -6
    4 Afrique du Sud 0 3 0 0 3 3 8 -5

         Équipes qualifiées ; Pts = points ; J = joués ; G = gagnés ; N = nuls ; P = perdus ;
    Bp = buts pour ; Bc = buts contre ; Diff = différence de buts.

    Rencontres

    1re journée

    2e journée

    3e journée

    Groupe B

    Classement
    Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
    1 Corée du Sud 6 3 2 0 1 10 1 +9
    2 Nouvelle-Zélande 4 3 1 1 1 3 3 0
    3 Roumanie 4 3 1 1 1 1 4 -3
    4 Honduras 3 3 1 0 2 3 9 -6

         Équipes qualifiées ; Pts = points ; J = joués ; G = gagnés ; N = nuls ; P = perdus ;
    Bp = buts pour ; Bc = buts contre ; Diff = différence de buts.

    1re journée

    2e journée

    3e journée

    Groupe C

    Classement
    Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
    1 Espagne 5 3 1 2 0 2 1 +1
    2 Égypte 4 3 1 1 1 2 1 +1
    3 Argentine 4 3 1 1 1 2 3 -1
    4 Australie 3 3 1 0 2 2 3 -1

         Équipes qualifiées ; Pts = points ; J = joués ; G = gagnés ; N = nuls ; P = perdus ;
    Bp = buts pour ; Bc = buts contre ; Diff = différence de buts.

    1re journée

    2e journée

    3e journée

    Groupe D

    Classement
    Rang Équipe Pts J G N P Bp Bc Diff
    1 Brésil 7 3 2 1 0 7 3 +4
    2 Côte d'Ivoire 5 3 1 2 0 3 2 +1
    3 Allemagne 4 3 1 1 1 6 7 -1
    4 Arabie saoudite 0 3 0 0 3 4 8 -4

         Équipes qualifiées ; Pts = points ; J = joués ; G = gagnés ; N = nuls ; P = perdus ;
    Bp = buts pour ; Bc = buts contre ; Diff = différence de buts.

    1re journée

    2e journée

    3e journée

    Tableau final

    Les matchs à partir des quarts de finale sont à élimination directe. En cas de match nul à la fin du temps réglementaire, une prolongation de deux fois quinze minutes est jouée. Si les deux équipes sont toujours à égalité à la fin de la prolongation, une séance de tirs au but (t.a.b.) permet de les départager.

    Quarts de finale Demi-finales Finale
     31 juillet à 18 h 00      3 août à 20 h 00      7 août à 20 h 30
      Japon  0 tab (4)
      Nouvelle-Zélande  0 ap (2)  
      Japon  0
     31 juillet à 17 h 00
        Espagne  1 ap  
      Espagne  5 ap
      Côte d'Ivoire  2  
      Espagne  1
     31 juillet à 20 h 00
        Brésil  2 ap
      Corée du Sud  3
     3 août à 17 h 00
      Mexique  6  
      Mexique  0 ap (1)
     31 juillet à 19 h 00 Match pour la 3e place
        Brésil  0 tab (4)  
      Brésil  1  6 août à 20 h 00
      Égypte  0     Japon  1
      Mexique  3

    Quarts de finale




    Demi-finales


    Match pour la médaille de bronze

    Finale

    Statistiques et récompenses

    Classements individuels

    Photographie de l'attaquant brésilien Richarlison
    Richarlison (ici en ) termine meilleur buteur du tournoi avec cinq réalisations.
    Photographie de face du joueur mexicain Sebastián Córdova.
    Sebastián Córdova (ici en réalise trois passes décisives lors de la compétition.

    93 buts ont été marqués en 32 matchs, pour une moyenne de 2,91 buts par match. Le Brésilien Richarlison remporte le titre de meilleure buteur en totalisant cinq réalisations tandis que le Mexicain Sebastián Córdova termine quant à lui meilleur passeur du tournoi avec trois passes décisives réussies[7].

    Classement des buteurs
      Buteuse Équipe Buts
    1 Richarlison Brésil 5
    2 Sebastián Córdova Mexique 4
    André-Pierre Gignac France 4
    Hwang Ui-jo Corée du Sud 4
    5 Matheus Cunha Brésil 3
    Takefusa Kubo Japon 3
    Lee Kang-in Corée du Sud 3
    Henry Martin Mexique 3
    Rafa Mir Espagne 3
    Mikel Oyarzabal Espagne 3
    Alexis Vega Mexique 3
    12 7 joueurs 2
    Classement des passeurs
      Passeuses Équipe Passes
    1 Sebastián Córdova Mexique 3
    2 Mitchell Duke Australie 2
    Bruno Guimarães Brésil 2
    Diego Lainez Mexique 2
    Dani Olmo Espagne 2
    Mikel Oyarzabal Espagne 2
    Carlos Rodríguez Mexique 2
    Alexis Vega Mexique 2
    9 45 joueurs 1

    Classement final

    Le classement final du tournoi olympique féminin est le suivant[8] :

    Rang Équipe J G N P Bp Bc Diff Progression JO
    Médaille d'or, Jeux olympiques Brésil 6 4 2 0 10 4 +6 Vainqueur
    Médaille d'argent, Jeux olympiques Espagne 6 3 2 1 9 5 +4 Finaliste (2e)
    Médaille de bronze, Jeux olympiques Mexique 6 4 1 1 17 7 +10 3e
    4 Japon 6 3 1 2 8 5 +3 4e
    5 Corée du Sud 4 2 0 2 13 7 +6 Quart de finale
    6 Nouvelle-Zélande 4 1 2 1 3 3 0 Quart de finale
    7 Côte d’Ivoire 4 1 2 1 5 7 -2 Quart de finale
    8 Égypte 4 1 1 2 2 2 0 Quart de finale
    9 Allemagne 3 1 1 1 6 7 -1 Premier tour
    10 Argentine 3 1 1 1 2 3 -1 Premier tour
    11 Roumanie 3 1 1 1 1 4 -3 Premier tour
    12 Australie 3 1 0 2 2 3 -1 Premier tour
    13 France 3 1 0 2 5 11 -6 Premier tour
    14 Honduras 3 1 0 2 3 9 -6 Premier tour
    15 Arabie saoudite 3 0 0 3 4 8 -4 Premier tour
    16 Afrique du Sud 3 0 0 3 3 8 -5 Premier tour

    Notes et références

    Notes

    1. L'ensemble des rencontres du tournoi olympique sont disputées à huis clos à l'exception des matchs ayant lieu au Stade de Miyagi à Rifu.

    Références

    Voir aussi

    Bibliographie

    • (en) [PDF] Comité d'organisation des XXXIIes Jeux Olympiques d'été, Results books : Tokyo 2020, Tokyo (Japon), (lire en ligne)
    • (en) [PDF] Istanbul 2020 Candidate City, Istanbul (Turquie), (lire en ligne)

    Articles connexes

    Liens externes