Super Picsou géant

(Redirigé depuis Méga Picsou)

Super Picsou Géant
Pays Drapeau de la France France
Zone de diffusion France
Langue Français
Périodicité Bimestriel
Format 25,5 × 19 cm
Genre Bande dessinée jeunesse
Prix au numéro 5,95 euros (depuis le n° 224 de juin 2021)
Diffusion Bimensuel ex.
Date de fondation (1ère version)
Éditeur Unique Heritage Entertainment

Propriétaire Unique Heritage Entertainment
Directeur de publication Emmanuel Mounier
Rédacteur en chef Jean-Baptiste Roux

Super Picsou Géant est un magazine français bimestriel, destiné à la jeunesse, regroupant des bandes dessinées Disney, créé en en tant que supplément à Picsou Magazine. Cette publication s'est arrêtée en novembre 1982 puis s'est séparée du magazine et a été relancée en .

Contenu

Le contenu diffère suivant le numéro : par exemple, tous les numéros antérieurs au numéro 57 n'ont pas le « Couac », les énigmes mais ont des reportages sur les technologies de l'époque.

On trouve dans la plupart des numéros récents, essentiellement de la bande dessinée (196 pages), quelques pages de jeux et test, des gags (« Les petits boulots de Donald »), dix pages de rédactionnel humoristique (« Le Couac » - rédacteurs : Jean-Luc Cochet, Gilles Corre, Didier Le Bornec ; cette rubrique disparaît du magazine en 2009), des énigmes (« Donald est futé » ; scénariste : Didier Le Bornec), de MagicLand et de Matt Lamite.

De nombreuses séries sur plusieurs numéros existent : Powerduck (Donald super-héros), DoubleDuck (Donald agent secret), l'Épée magique d'Excalidor, DragonLords, Donald et la machine à remonter le temps, etc.

Le , à partir du numéro 175, une frise de collection apparaît sur la marge des magazines avec des illustrations de Picsou, Donald, accompagnés d'autres personnages de l'univers Disney[1].

Le , le numéro 217 paraît en kiosque sous le titre Méga Picsou n°1 pour un numéro, à cause de problèmes de distribution, bien que constituant la continuité de la collection.

Le , à partir du numéro 224, une nouvelle frise de collection apparaît sur la marge, ainsi qu'un nouveau logo. Le magazine fait peau neuve avec une nouvelle formule comprenant cette fois-ci 190 pages de bandes dessinées pour une pagination de 244 pages[3].

Numéros exceptionnels

  1. Super Picsou Géant Collector - Picsou : Tout Picsou de A à Z () : à l'occasion du 70e anniversaire de la création du personnage de Picsou, le magazine édite un numéro exceptionnel de 400 pages. Présenté sous forme d'encyclopédie, il contient 20 histoires cultes du personnage ainsi que trois posters couleurs. La couverture souple est dorée[4].
  2. Super Picsou Géant Hors-Série numéro 1 : La Bande à Picsou () : un numéro de 340 pages avec couverture souple sur la nouvelle série de Disney contenant un poster géant couleur. L'ouvrage contient des informations sur les coulisses et la création de la série ainsi que de nombreuses illustrations sur les croquis de production : neuf histoires ainsi qu'une présentation des 23 premiers épisodes de la série animée.
  3. Super Picsou Géant Hors-Série numéro 2 : Mickey Mystère () : un numéro de 500 pages format poche contenant douze histoires signées Casty avec en vedette Mickey.
  4. Super Donald Géant numéro 1 () : un numéro de 340 pages avec couverture souple ainsi qu'un poster géant. Huit histoires sont présentées dans cet album mettant en vedette Donald.
  5. Super Picsou Géant Hors série spécial été numéro 1 () : un numéro de 196 pages, avec une couverture d'un ancien illustrateur de couverture, Olivier Fiquet et de Greg Sanz. Quatre histoires sont présentées dans cet album, ainsi qu'un bon nombre de jeux.

Séries

Série hommage

Le contenu de cette série (série hommage) est une réinterprétation des romans classiques comme Frankenstein d'après Mary Shelley, renommé Duckenstein. Il s'agit d'une bande dessinée de 76 planches divisée en deux partis, parue dans le Super Picsou Géant numéro 207 du mois d'août 2018. Cette bande dessiné raconte l'histoire de Victor Von Duckenstein, scientifique qui donna la vie à Grooowl (Frankenstein). Sept bandes dessinées revisitées paraissent, sur plusieurs thèmes : Dracula, Moby Dick, Le Monde perdu, L'Île au trésor, Sur la route et Corto Maltese, publiées respectivement dans les numéros 177, 179, 188, 194, 196 et 201.

Série Double Duck

La série ayant été largement diffusée dans le magazine, l'éditeur sort une collection parallèle contenant toutes les aventures de Double Duck dans un magazine semestriel intitulé Spécial Double Duck Donald :

  1. Spécial Double Duck Donald numéro 1 () : un numéro de 340 pages avec couverture souple contenant un poster géant couleur. Il contient 10 aventures de Double Duck.
  2. Spécial Double Duck Donald numéro 2 () : un numéro de 340 pages avec couverture souple contenant un poster géant couleur. Il contient 11 aventures de Double Duck.
  3. Spécial Double Duck Donald numéro 3 () : un numéro de 340 pages avec couverture souple contenant un poster géant couleur. Il contient 11 aventures de Double Duck.

Souvenirs par Million

La série allant du Super Picsou Géant (SPG) numéro 197 du mois de février 2017 jusqu'au Super Picsou Géant numéro 217 du mois de avril 2020 révèle comment Balthazar Picsou a gagné ses 20 millions. Chaque million est expliqué dans une bande dessinée d'à peu près 47 pages. Dans le sommaire, c'est la dernière bande dessinée.

1er million 2e million 3e million 4e million 5e million 6e million 7e million 8e million 9e million 10e million
Parution (date) Février 2017 Avril 2017 Juin 2017 Août 2017 Octobre 2017 Décembre 2017 Février 2018 Avril 2018 Juin 2018 Août 2018
Parution (numéro) 197 198 199 200 201 202 203 204 205 206
Assistant de Picsou Jones Flop Mr.wreck Pouspa Jules Verne, « Juju » Commandant et ingénieur L'ingénieur Henron Brok
Circonstance Mine d'or Stade de football américain Invention du cinéma et du pop-corn Invention du béton-armé Ticket de loterie gagnant Vente de livre Invention de la croisière immobille Invention de l'autocar-radio Spéculation financière Bourse, actions

Dans le SPG numéro 197, on apprend que Balthazar Picsou a gagné son premier million, en trouvant de l'or dans sa mine située au Klondike et en recevant la monnaie d'une pioche qu'il avait achetée.

Dans le SPG numéro 198, on apprend que Balthazar Picsou a gagné son deuxième million en construisant un stade de football américain dans un gouffre situé entre la partie Est et Ouest de sa ligne ferroviaire.

Dans le SPG numéro 199, on apprend que Balthazar Picsou a gagné son troisième million en transformant son marché de boîtes de conserves en tout premier cinéma, proposant du pop-corn.

Dans le SPG numéro 200, on apprend que Balthazar Picsou a gagné son quatrième million en inventant le béton armé.

Dans le SPG numéro 201, on apprend que Balthazar Picsou a gagné son cinquième million grâce à un ticket de loterie gagnant que lui avait acheté son assistant.

Dans le SPG numéro 202, on apprend que Balthazar Picsou a gagné son sixième million en vendant des livres écrits par son associé lors de leur voyage de 80 jours autour du monde, afin de récupérer le penseur en pantoufles, sculpture volée.

Dans le SPG numéro 203, on apprend que Balthazar Picsou a gagné son septième million en inventant la croisière immobile, près des îles Antipodes.

Dans le SPG numéro 204, on apprend que Balthazar Picsou a gagné son huitième million en inventant l'autocar-radio dans sa compagnie de bus, Picsou express.

Dans le SPG numéro 205, on apprend que Balthazar Picsou a gagné son neuvième million en revendant son équipe de base-ball, qu'il rachètera plus tard et en achetant des navets à 10 cents et en les revendant à 20 cents, jusqu'à atteindre les 16 dollars manquants pour atteindre les neuf million.

Dans le SPG numéro 206, on apprend que Balthazar Picsou a gagné son dixième million, par la bourse, en achetant en revendant des actions, qu'il voyait dans ses rêves.

Dans le SPG numéro 207, on apprend que Balthazar Picsou a gagné son onzième million, en inventant le garçonnet (une glace). En vendant 10 millions de glace, qu'il vend à 10 cents, il atteint rapidement les onze millions.

Dans le SPG numéro 208, on apprend que Balthazar Picsou a gagné son douzième million en inventant un matériau, le plasti-picsounit, fait pour des sculptures qui peuvent se modifier, si mécontentement du résultat.

Dans le SPG numéro 209, on apprend que Balthazar Picsou a gagné son treizième million en construisant une route partant de Forest Lake jusqu'à Lake Forest et en mettant un péage pour passer.

Dans le SPG numéro 210, on apprend que Balthazar Picsou a gagné son quatorzième million en créant un journal dans la Sierra Amarilla, où il publia un scoop qui lui fit gagner le million.

Notes et références

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes