Centre Presse (Aveyron)

Centre Presse
Pays Drapeau de la France France
Zone de diffusion Aveyron
Langue Français
Périodicité Quotidien
Prix au numéro 1,00 
Diffusion 16 626 ex. (2019)
Fondateur Robert Hersant
Date de fondation 1953
Ville d’édition Rodez

Propriétaire Groupe La Dépêche du Midi
Directeur de publication Bernard Maffre
Directeur de la rédaction Serge Gélis
Site web http://www.centrepresseaveyron.fr
Supplément

TV Magazine
L'Aveyronnais

Centre Presse - Le Journal de l'Aveyron est un quotidien départemental de l'Aveyron, dont le siège est à Rodez. Il fait partie du groupe Les Journaux du Midi, qui faisait partie du pôle Presse écrite régionale du groupe Le Monde avant d'être vendu en 2007 au groupe Sud Ouest puis en 2015 au groupe La Dépêche du Midi. Sa régie publicitaire locale et nationale est contrôlée par Midi Médias Publicité.

Centre Presse - Le Journal de l'Aveyron, qui n'a qu'une seule édition, est le quotidien le plus vendu en Aveyron.

Son influence s'étend dans le nord et le centre de l'Aveyron, en incluant l'agglomération de Rodez. Dans une moindre mesure, il est aussi répandu dans l'ouest Aveyron (Villefranche-de-Rouergue et Bassin de Decazeville) en concurrence notamment avec La Dépêche du Midi. Il est beaucoup moins répandu dans le sud Aveyron (Millau et Saint-Affrique) où son principal concurrent est Midi Libre.

En , le site www.centrepresseaveyron.fr a vu le jour ainsi qu'une application iPad et Android.

Historique

Centre Presse, le journal de l’Aveyron est issu du Rouergue Républicain, qui succède lui même en 1944 à l’Union Catholique. Le nom Centre Presse apparaît en 1953 avec le rachat du Rouergue Républicain par Robert Hersant. Il veut alors créer un quotidien régional qui couvrirait le centre de la France. En 1982, en vertu des nouvelles lois sur la presse, Robert Hersant vend Centre Presse à Midi Libre.

Le , la société éditrice du quotidien national Le Monde fait une entrée fracassante en prenant le contrôle du journal. Cette année-là, le vieux format Centre Presse passe en format tabloïd avant d'évoluer vers un format demi-berlinois, le .

Depuis , en raison de la chute des ventes, des restrictions budgétaires avec le Midi libre et par la vente au groupe Sud Ouest, le journal est passé dans un nouveau format plus grand, le format berlinois. Il a supprimé son supplément L'Aveyronnais du dimanche, tout en conservant la moitié de ses rubriques.

En , le groupe La Dépêche du Midi devient le nouveau propriétaire du journal en rachetant au groupe Sud Ouest Les Journaux du Midi[1].

En , le supplément L'Aveyronnais du dimanche fait de nouveau son apparition[2].

Caractéristiques

Sa lecture en fait un journal complet, avec plus de 150 correspondants répartis dans les plus petits villages et une équipe de journalistes professionnels basés à Rodez et dans des bureaux décentralisés des Journaux du Midi à Espalion, Decazeville et Villefranche-de-Rouergue.

Rédaction en chef

Au , le directeur de la publication est Bernard Maffre et le responsable de la rédaction est Serge Gélis.

Diffusion

Diffusion quotidienne moyenne. Source : OJD/ACPM[3].
Année Diffusion France payée Diffusion totale payée Diffusion totale
2019 16 221 16 221 16 626
2018 15 833 15 833 16 230
2017 16 228 16 228 16 622
2016 16 720 16 720 17 103
2015 17 098 17 098 17 467
2014 17 473 17 473 17 858

Prix

Du lundi au vendredi : 1,00 euro ; du samedi : 1,30 euro avec TV Magazine et du dimanche : 1,20 euro avec le supplément L'Aveyronnais.

Rubriques

Principales rubriques du lundi au samedi :

Le dimanche, le journal reprend des rubriques de la semaine, en y rajoutant une partie magazine (exemples d'articles) :

Le dimanche, le journal est vendu avec un supplément L'Aveyronnais qui traite de l'actualité des Aveyronnais expatriés à Paris, dans le reste de la France ou à l'étranger.

Notes et références

Liens externes