Gala (magazine)

Gala
Image illustrative de l’article Gala (magazine)
Logo du magazine Gala

Pays Drapeau de la France France
Zone de diffusion France
Langue Français
Périodicité hebdomadaire
Prix au numéro 3,30 € (version numérique à 0,99 €)
Diffusion 176 490 (payée) ex. (2018/2019[1])
Date de fondation 1993
Éditeur Prisma Media
Ville d’édition 13, rue Henri-Barbusse
92230 Gennevilliers

Propriétaire Prisma Media (Vivendi)
Directeur de publication Claire Léost
ISSN 1243-6070
Site web gala.fr

Gala est un magazine français du domaine de la presse people édité par Prisma Media, faisant partie du groupe Vivendi.

Historique

Il est créé en 1993, sous l'impulsion d'Axel Ganz, sous forme de mensuel, avec à la une Sophie Marceau, marraine du premier numéro.

Sa diffusion ayant été très rapide, il est devenu la même année hebdomadaire.

Le magazine compte plus de 2,6 millions de lecteurs dont la grande majorité sont des femmes.

En 2007, sa diffusion hebdomadaire est de 347 000 exemplaires, dont 31 000 exemplaires à l'étranger, sous la direction de Marc Fourny, rédacteur en chef de 2001 à 2009.

Gala a pour cible les lectrices de plus de 35 ans, actives et ayant de bons revenus[2].

Principe

Gala est un magazine féminin people « haut de gamme »[réf. nécessaire], avec une partie actualité consacrée aux stars et aux célébrités (Cécilia Attias, Carla Bruni, Emmanuel Macron et Brigitte Macron, Laeticia Hallyday, etc.) et un cahier féminin comprenant de la mode, de la beauté, de la gastronomie et du tourisme.

Condamnations

  •  : la chambre civile du tribunal de grande instance de Marseille condamne Gala à verser 30 000  à l'ex-champion du monde de football Zinédine Zidane pour « violation du droit à l'image » et « atteinte à la vie privée ».
  •  : le député socialiste Arnaud Montebourg obtient du tribunal de grande instance de Paris la condamnation de Gala à 1  symbolique.

Gala Croisette

Durant le Festival de Cannes, depuis l'édition 2010[3], Gala édite un quotidien bilingue (français et anglais), intitulé Gala Croisette et distribué gratuitement durant l'évènement[4],[5]. Il est édité en 15 000 exemplaires chaque jour lors de l'édition 2021[6].

Notes et références

  1. « Gala - ACPM », sur acpm.fr (consulté le ).
  2. http://www.actu-communiques-gratuits.com/voici-gala-et-vsd-le-groupe-prisma-presse-reaffirme-son-leadership-sur-le-segment-de-la-presse-people-selective
  3. Thomas Moysan, « Gala Croisette fête ses dix ans », sur cbnews.fr, (consulté le ).
  4. « Gala Croisette », sur tarifspresse.com (consulté le ).
  5. Voir publications avec le mot-clé "Gala Croisette" sur le site officiel du magazine : Gala Croisette, « Gala Croisette », sur gala.fr (consulté le ).
  6. « Vivez toute l'émotion du Festival de Cannes avec Gala du 6 au 17 Juillet 2021 », sur prismamediasolutions.com, .

Lien externe