Yanina Wickmayer

Yanina Wickmayer

Yanina Wickmayer
Image illustrative de l’article Yanina Wickmayer
Carrière professionnelle
2006[1]
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Naissance (32 ans)
Lierre
Taille 1,82 m (6 0)
Prise de raquette Droitière, revers à deux mains
Entraîneur personne pour le moment
Gains en tournois 5 269 389 $
Palmarès
En simple
Titres 6
Finales perdues 7
Meilleur classement 12e (19/04/2010)
En double
Titres 4
Finales perdues 5
Meilleur classement 71e (15/02/2010)
Meilleurs résultats en Grand Chelem
Aust. R-G. Wim. US.
Simple 1/8 1/16 1/8 1/2
Double 1/16 1/16 1/16 1/32
Mixte - - 1/32 -

Yanina Wickmayer, née le à Lierre, est une joueuse de tennis belge, professionnelle depuis 2006.

Dotée d'un jeu offensif et bénéficiant d'un mental qu'elle qualifie elle-même d'« arme », elle a disputé treize finales sur le circuit WTA, en remportant six. Elle se révèle au grand public en 2009 en atteignant, à 19 ans, les demi-finales de l'US Open.

Biographie

À 9 ans, elle a vécu le drame de perdre sa mère à la suite d’un cancer. Elle décide avec son père (avec qui elle entretient une relation très étroite) de partir aux États-Unis, dans l'académie de Nick Bollettieri, pour poursuivre son apprentissage sportif.

Outre le tennis, elle est passionnée par la mode, les vêtements et la télévision.

Durant l'hiver 2010/2011, elle s'est découvert une passion pour le cyclo-cross ; Telenet, son principal sponsor, est aussi celui d'une équipe cycliste.

En juillet 2017, elle se marie avec son compagnon Jérôme Vanderzijl[2] et en avril 2021, ils ont leur premier enfant, une fille prénommée Luana Daniëlla[3].

Style de jeu

Yanina est une joueuse qui pratique un tennis agressif et grâce à sa vitesse de frappe, elle gêne certaines joueuses. Sa condition mentale semble parfois être à son avantage quand elle domine son adversaire mais elle éprouve des difficultés à conclure une partie, son mental faiblit dans ces moments là, cela en fait une joueuse souvent vulnérable.

Carrière tennistique

2006

  • finaliste du tournoi ITF d'Édimbourg (10 000 $)
  • gagnante du tournoi ITF de Coxyde (10 000 $)

En , Yanina atteint la finale du tournoi ITF d'Édimbourg où elle s'incline face à Mari Andersson. Au mois d'août, elle remporte le tournoi de Coxyde face à Kristina Steiert après une demi-finale homérique face à Katharina Killi. En novembre, elle remporte consécutivement les tournois d'Itajaí (en double), de Florianópolis et de Cordoba (en simple et en double avec Teliana Pereira). Elle termine la saison 534e au classement WTA.

2007

  • finaliste du tournoi ITF de Taoyuan (50 000 $)
  • vainqueur du tournoi ITF de Taizhou (25 000 $)
  • finaliste du tournoi ITF de Kunming (50 000 $)

Yanina bénéficie d'une wild card pour disputer le tableau final du tournoi WTA de l'Open Gaz de France 2007 à Paris. Elle échoue d'entrée, mais en trois sets, face à la Française Stéphanie Foretz.

En avril, elle est sélectionnée pour la Fed Cup par Sabine Appelmans et dispute un match de simple en quart de finale face aux États-Unis ; elle s'incline face à Venus Williams. En juillet, elle est à nouveau sélectionnée pour affronter l'équipe chinoise en play off. La Belgique perd mais Yanina réussit une belle performance en s'imposant face à Yan Zi (7-5, 7-6), 171e mondiale. Elle enchaîne avec une victoire aux Contamines-Montjoie contre Julie Coin.

Fin octobre, elle part pour une grande tournée asiatique qui se révèlera très fructueuse. Yanina atteint la demi-finale à Makinohara, la finale à Taouyan et remporte l'épreuve à Hamanako, ce qui lui permet d'atteindre le meilleur classement de sa carrière et de devenir la numéro trois belge derrière Justine Henin et Caroline Maes. À Taizou, Yanina remporte le tournoi 6-4, 6-2 face à la Chinoise Han Xinyun, 406e au classement WTA. Elle continue sur sa lancée en remportant le simple et le double du tournoi Kunming en Chine. En simple, elle s'impose en deux sets (7-5, 6-4) face à la Polonaise Urszula Radwańska avec qui elle gagne la finale du double. C'est le 7e titre ITF en simple de sa carrière, dont trois lors de sa tournée asiatique entamée un mois auparavant. Yanina Wickmayer devient la numéro 2 belge au classement mondial publié le lundi par la WTA, devançant Caroline Maes.

2008 - À la conquête du top 100

Son classement lui permet d'intégrer le tableau de qualification du l'Open d'Australie, dans lequel elle échoue au second tour face à la Britannique Katie O'Brien, 125e au classement WTA, 8-6 dans le dernier set.

Elle est à nouveau appelée en Fed Cup contre la redoutable équipe ukrainienne emmenée par les sœurs Bondarenko. Elle réalise alors l'exploit de les vaincre toutes les deux en simple : Alona (6-3, 6-4) puis Kateryna (7-6, 6-1). Elle décroche par la même occasion ses deux premières victoires sur des joueuses du top 50. Elle doit néanmoins céder en double associée à Caroline Maes contre les deux sœurs qui forment à ce moment l'une des meilleures paires au monde (elles sont tenantes du titre de l'Open d'Australie). Cap ensuite sur Anvers, où Yanina s'offre devant son public sa première victoire dans le grand tableau d'un tournoi WTA face à Peng Shuai en deux sets, 6-0, 6-4, avant de plier logiquement au tour suivant contre la numéro 8 mondiale Daniela Hantuchová, 6-4, 6-3.

Au mois de mai, Yanina remporte le tournoi d'Indian Harbour Beach en Floride (États-Unis), épreuve du circuit ITF dotée de 50 000 dollars, en s'imposant en finale contre l'Américaine Bethanie Mattek, 107e mondiale et 1re tête de série, 6-4, 7-65. Cette victoire lui permet de faire son entrée dans le top 100 mondial pour la première fois de sa carrière en figurant à la 99e place mondiale.

Le , Yanina Wickmayer se hisse dans le tableau final du simple dames de Roland-Garros. C'est la première fois de sa carrière que l'Anversoise de 18 ans se retrouve dans le tableau final d'un tournoi du Grand Chelem. Elle sera la seule Belge dans le tableau final du simple dames, à la suite du retrait de Justine Henin. Elle s'incline néanmoins au premier tour face à la 50e joueuse mondiale Akgul Amanmuradova, 2-6, 5-7. Malgré cette défaite, elle fait un bond de 13 places pour figurer au 85e rang.

Le elle atteint pour la première fois la finale d'un tournoi WTA à Birmingham en battant l'Américaine Bethanie Mattek (81e WTA) 7-5, 7-62[4]. Elle échoue en finale contre l'Ukrainienne Kateryna Bondarenko (69e), sur le score très serré de 67-7, 6-3, 64-7. Cette finale permet à Yanina de faire un bond de 19 places et de figurer à la 66e place mondiale.

En décembre, elle se sépare de son entraîneur Glen Schaap et rejoint Carlos Rodríguez, l'ancien entraîneur de Justine Henin[5].

2009 - Premier titre et demi-finaliste à l'US Open

  • vainqueur du tournoi ITF de Surprise (25 000 $)
  • finaliste du tournoi ITF de Clearwater (50 000 $)
  • vainqueur du tournoi d'Estoril (Intern'l)
  • finaliste du tournoi ITF de Saint-Gaudens (50 000 $)
  • finaliste du tournoi de Rosmalen (Intern'l)
  • demi-finaliste de l'US Open
  • vainqueur du tournoi de Linz (Intern'l)
  • demi-finaliste du tournoi de Luxembourg

En février, elle remporte son neuvième titre ITF à Surprise en Arizona[6].

En avril, Yanina Wickmayer se sépare de Carlos Rodriguez car d'après Marc Wickmayer, le père de la joueuse, leur collaboration fut difficile[7]. À la mi-avril, la joueuse belge se réentraîne au tournoi de Torhout avec Ann Devries et sert de sparring partenaire à Kim Clijsters[8].

Lors du match de barrage de Fed Cup contre le Canada le week-end du 25- pour rester dans le 2e groupe mondial, Yanina gagne ses 2 matchs en simple et avec Kirsten Flipkens s'impose en double pour un match décisif, la Belgique gagnant par 3-2 à Hasselt.

Le , Yanina remporte le premier grand titre de sa carrière en battant la Russe Ekaterina Makarova (WTA 43) en deux sets dans la finale du tournoi WTA d'Estoril au Portugal[9].

Le , elle s'incline en finale du tournoi ITF de Saint-Gaudens (France) face à la Biélorusse Anastasiya Yakimova en deux sets accrochés : 5-7, 6-7. Elle occupe à l'issue de ce tournoi la 64e place mondiale. À Roland-Garros, elle est éliminée au deuxième tour en trois sets par l'Australienne Samantha Stosur, future demi-finaliste du tournoi.

Elle atteint ensuite les quarts de finale du Classic de Birmingham dont elle avait atteint la finale l'année précédente. Le , elle atteint à l'Open de Bois-le-Duc les finales du simple et du double dames, sans toutefois parvenir à s'imposer dans les deux cas. À Wimbledon, elle s'incline au premier tour face à Elena Vesnina.

Yanina Wickmayer à l'US Open.

À l'US Open, elle atteint pour la première fois les demi-finales d'un tournoi du Grand Chelem, s'imposant successivement face à Virginie Razzano (6-4, 6-3), Peng Shuai (2-6, 6-1, 6-4), Sara Errani (6-3, 6-4), Petra Kvitová (4-6, 6-4, 7-5) et Kateryna Bondarenko (7-5, 6-4)[10]. Elle finit par s'incliner en demi-finale contre Caroline Wozniacki, 8e joueuse mondiale 6-3, 6-3[11]. Cette performance la propulse aux portes du top 20, à la 22e place mondiale.

Elle remporte ensuite son deuxième titre sur le circuit WTA au tournoi de Linz, s'imposant successivement contre Timea Bacsinszky (7-6, 6-4), Alexandra Dulgheru (2-6, 6-3, 6-1), Sara Errani (7-5, 6-3) et Flavia Pennetta (7-6, 6-3) et enfin contre Petra Kvitová (6-3, 6-4)[12].

Elle rentre dans le top 20 mondial fin octobre et grâce à son premier tournoi WTA remporté, elle se qualifie pour le Tournoi international des championnes (Masters B) de Bali, nouvelle épreuve réservée aux joueuses non qualifiées pour les Masters traditionnels qui ont gagné au moins une épreuve dans l'année écoulée.

Le , une suspension d'un an est prononcée à son encontre par le tribunal antidopage flamand pour manquements dans la transmission des informations de localisation, requises dans le cadre de la lutte antidopage[13]. L'annonce de cette suspension provoque une polémique dans le monde du sport belge.

Le , Yanina Wickmayer devient la no 1 belge au classement mondial (WTA 16), devançant de deux places sa compatriote Kim Clijsters.

Le , le tribunal de première Instance de Bruxelles suspend la décision d'interdire des courts de tennis à Yanina Wickmayer, en application de la Convention européenne des droits de l'homme (Wickmayer n'ayant pas bénéficié d'un procès équitable)[14]; deux jours plus tard, la Fédération internationale de tennis autorise Wickmayer et Malisse à rejouer[15].

Le , elle remporte le tournoi exhibition d'Oslo[16].

2010 - La confirmation

Yanina Wickmayer, Grand Prix de Stuttgart.

Yanina commence son année par le Classic d'Auckland en Nouvelle-Zélande. Elle y remporte le troisième tournoi de sa carrière, battant en finale l'Italienne Flavia Pennetta (6-3, 6-2)[17].

Elle annonce au début de l'Australian Open qu'elle a décidé de rejoindre l'Académie de tennis française de Patrick Mouratoglou située en région parisienne[18].

À la suite de sa suspension de fin 2009, elle est contrainte de participer aux qualifications de l'Open d'Australie, les inscriptions ayant été clôturées avant de recevoir l'autorisation de rejouer. Elle s'en sort brillamment. Elle bat successivement Alexandra Dulgheru, Flavia Pennetta et Sara Errani pour se hisser au quatrième tour face à sa compatriote Justine Henin, où malgré une belle résistance, elle s'incline en trois sets.

Les semaines suivantes sont plus difficiles. Elle perd successivement au premier tour de l'Open GDF Suez et de l'Open de Dubaï, battue respectivement par la Croate Petra Martić, issue des qualifications, et l'Israélienne Shahar Peer.

À l'Open d'Indian Wells, elle atteint les huitièmes de finale mais est stoppée par María José Martínez Sánchez. La semaine suivante à l'Open de Miami, elle chute en quarts de finale face à Marion Bartoli.

Fin avril, elle contribue à la victoire de la Belgique en Fed Cup contre l'Estonie (3-2) en gagnant ses deux matchs face à Maret Ani et Kaia Kanepi[19]. Cette victoire permet à la Belgique de réintégrer le groupe mondial I.

Elle commence la saison sur terre battue en s'alignant au Grand Prix de Stuttgart où elle perd au 2e tour contre sa compatriote Justine Henin, puis à Rome où elle perd face à la Serbe Jelena Janković en huitième de finale. À Roland-Garros, elle va jusqu'au troisième tour où elle s'incline face à Daniela Hantuchová sur le score de 7-5, 6-3.

En guise de préparation à Wimbledon, elle joue à Birmingham où elle atteint les quarts de finale, puis à Eastbourne où elle perd au premier tour face à sa compatriote Kim Clijsters. À Wimbledon, elle va jusqu'au troisième tour où elle est battue par Vera Zvonareva, future finaliste.

En août, elle participe au tournoi de Cincinnati où elle atteint les quarts de finale. À l'US Open, elle parvient en huitièmes de finale, où elle est battue par Kaia Kanepi.

En octobre, elle remporte son dixième tournoi ITF à Torhout[20]. Par la suite, elle s'aligne au tournoi de Luxembourg où elle est éliminée dès le premier tour, le jour de son anniversaire[21], mais atteint tout de même les quarts de finale en double aux côtés d'Ana Ivanović.

Le , elle est sélectionnée pour la deuxième année consécutive au Tournoi international des championnes (Masters B). Là-bas, elle s'incline dès le premier tour de nouveau face à Daniela Hantuchová.

2011 - Un beau début de saison, puis les blessures

Yanina commence son année, comme la saison précédente, par le Classic d'Auckland, en Nouvelle-Zélande. Elle ne parvient pas à contrer Gréta Arn, en finale du tournoi, et perd ainsi son titre. La semaine suivante, elle s'incline au premier tour des Internationaux de Sydney contre Samantha Stosur, alors 6e au classement WTA. La semaine suivante, à l'Open d'Australie, elle est battue au deuxième tour par la Lettonne Anastasija Sevastova.

La Belge participe ensuite à la Fed Cup (contre les USA), où elle s'impose à 2 reprises contre Bethanie Mattek-Sands et Melanie Oudin (victoire 4-1 pour la Belgique). La semaine suivante, Yanina est éliminée en 1/4 de finale de l'Open Gaz de France par la future gagnante du titre Petra Kvitová.

La jeune Belge enchaîne avec l'Open de Dubaï, où elle bat respectivement Bojana Jovanovski et Li Na, finaliste du dernier Open d'Australie, avant de s'incliner en huitième de finale face à l'Israélienne Shahar Peer.

Elle participe ensuite à l'Open d'Indian Wells, où elle bat l'Américaine Melanie Oudin, l'Estonienne Kaia Kanepi et la tête de série no 25 Dominika Cibulková. En quart de finale, Yanina élimine Shahar Peer et s'incline contre la Française Marion Bartoli en demi-finale[22]. Ce beau parcours lui permet de remonter à la 20e place du classement WTA.

La jeune joueuse se présente ensuite à l'Open de Miami, où elle est éliminée au deuxième tour par la Russe Elena Vesnina.

Pour son premier tournoi sur terre battue, la Belge se déplace au tournoi de Charleston, où elle est éliminée en quart de finale par Caroline Wozniacki.

En 1/2 finale de la Fed Cup face à la République tchèque, Yanina Wickmayer égalise 1-1 en battant Barbora Záhlavová Strýcová. Le lendemain, la jeune Belge est battue en simple par Petra Kvitová. Associée à Kirsten Flipkens dans le double décisif, elles perdent le match 6-4, 6-4 envoyant ainsi les Tchèques en finale.

Yanina reprend la compétition à l'Open de Madrid où elle est battue dès le premier tour par la Russe Ekaterina Makarova. À Rome, elle est éliminée en 1/8 de finale par Caroline Wozniacki après avoir sorti Ana Ivanović au tour précédent. À Roland-Garros, elle est éliminée au troisième tour par la Polonaise Agnieszka Radwańska, 13e joueuse mondiale et 12e tête de série sur le score de 6-4, 6-4.

Elle commence la saison sur gazon au tournoi de Rosmalen où elle est éliminée en quarts de finale par l'Italienne Roberta Vinci[23]. À Wimbledon, elle atteint les 1/8 de finale où elle perd 6-0, 6-2 face à la future gagnante Petra Kvitová[24].

Wickmayer commence la tournée américaine en août au tournoi de Toronto où elle est éliminée d'entrée par Vinci[25]. Ensuite, elle chute au deuxième tour du tournoi de Cincinnati[26]. Par après, elle participe au tournoi de Dallas mais elle abandonne en plein match au premier tour à cause d'une blessure au dos[27]. À l'US Open, Wickmayer voit sa blessure au dos se réveiller et abandonne lors du deuxième tour face à la Russe Alla Kudryavtseva[28].

Elle annonce le qu'elle ne reprendra la compétition que début 2012.

2012 - Deux finales, mais pas de trophée

Comme chaque saison, Yanina commence son année par le Classic d'Auckland, tournoi qu'elle a gagné en 2010 et où elle a atteint la finale l'année suivante. Elle s'incline au second tour. La semaine suivante, elle s'incline en finale aux Internationaux d'Hobart. Durant cette semaine, elle écarte, en deux sets, Marina Erakovic, Casey Dellacqua, Simona Halep et Shahar Peer avant de tomber en finale face à l'Allemande Mona Barthel. Le premier Grand Chelem de l'année voit une contre-performance de la joueuse belge. En effet, elle se fait éliminer au premier tour face à Galina Voskoboeva.

La Belge participe ensuite à la Fed Cup (contre la Serbie), où elle permet à son pays d'égaliser à 1 partout en battant Bojana Jovanovski sur le score de 6-4, 6-4. Elle offre le deuxième point à son pays en écrasant la Serbe Aleksandra Krunić sur le score de 6-1, 6-0; la joueuse belge a aligné 12 jeux de suite. Associée à la jeune Alison Van Uytvanck, elle perd le double décisif.

La semaine suivante, à l'Open Gaz de France, Yanina élimine successivement les Américaines Jill Craybas et Christina McHale, et Mona Barthel dans un match épique. En demi finale, la Belge perd en trois sets face à Angelique Kerber.

Quelques jours plus tard, elle s'aligne à l'Open de Doha où elle écrase la Japonaise Ayumi Morita sur le score de 6-2, 6-1. Elle écarte ensuite l'Italienne Francesca Schiavone, tête de série numéro 7, avant d'éliminer également Ksenia Pervak. En 1/4 de finale, Yanina rencontre la nouvelle numéro 1, Victoria Azarenka, qui lui inflige un sévère 6-0, 6-4. À Indian Wells, Yanina s'incline dès le deuxième tour face à Jarmila Gajdošová. Demi-finaliste de l'épreuve l'année précédente, elle perd une grande quantité de points, ce qui l'éjecte du top 30 pour une courte période. En effet, à l'Open de Miami, Yanina s'incline en 1/8 de finale face à Caroline Wozniacki (7-6, 6-0) après avoir notamment battu Kim Clijsters. Cette performance lui permet de retrouver le top 30. À Charleston, elle est éliminée dès le second tour par Yaroslava Shvedova.

Elle décide de ne pas participer à la rencontre de la Fed Cup qui se déroule au Japon, sur surface dure. Son désistement est dû à une incompatibilité avec sa préparation pour les tournois européens sur terre battue[29].

Yanina essuie une série de non-performances. En effet, elle est éliminée prématurément des tournois de Fès, de Madrid et Rome par Patricia Mayr, Roberta Vinci et Iveta Benešová.

La semaine précédant Roland-Garros, elle s'aligne à l'Open de Bruxelles où elle est battue au second tour par Dominika Cibulková. Aux Internationaux de France, elle est éliminée dès le premier tour en trois sets par la Bulgare Tsvetana Pironkova.

Début juin, elle est invitée à participer à l'Open d'Autriche. Elle y bat successivement la Colombienne Mariana Duque Mariño, les Autrichiennes Patricia Mayr et Yvonne Meusburger. En demi finale, elle écarte la Luxembourgeoise Mandy Minella. En finale, elle rejoint la Française Alizé Cornet. Malgré sa place de favorite, elle ne remporte pas son quatrième titre sur le circuit. Yanina perd sa deuxième finale de l'année, mais se réhabitue à la victoire.

Yanina enchaîne par une défaite au premier tour de l'Open de Bois-le-Duc. À Wimbledon, elle élimine brillamment Svetlana Kuznetsova. Ensuite, elle sort Galina Voskoboeva en 3 sets avant de tomber face à l'Autrichienne Tamira Paszek.

La joueuse belge continue sa saison au Classic de Stanford. Elle y évince Chang Kai-chen et Heather Watson toutes les deux en trois sets. En quart de finale, elle bat la Française Marion Bartoli pour la première fois de sa carrière. Au tour suivant, elle ne résiste pas à la "lucky loser" Coco Vandeweghe.

La semaine suivante, elle abandonne dès le premier tour du tournoi de San Diego. Au tournoi olympique, Yanina est éliminée par Caroline Wozniacki dès le second tour malgré un très bon match.

La fin de saison n'est pas plus prolifique. Yanina termine la saison au 23e rang mondial. Sa saison est caractérisée par des hauts et des bas. En effet, la joueuse belge atteint deux finales mais elle s'est fait éliminer au premier tour dans plusieurs tournois.

2013 - Chute dans le classement mondial et premier titre en double

Comme chaque saison, Yanina commence son année par le Classic d'Auckland où elle a atteint une troisième finale qu'elle perd face à la Polonaise Agnieszka Radwańska, quatrième joueuse mondiale. La joueuse belge continue sa préparation de l'Open d'Australie en participant aux Internationaux de Sydney. Yanina s'incline au 3e tour de l'Open d'Australie contre la Russe Maria Kirilenko.

Après la tournée australienne, la joueuse belge participe à l'Open de France où elle s'incline dès le second tour[30]. Elle joue ensuite en Fed Cup face à la Suisse où elle gagne son premier match mais perd le second face à Romina Oprandi. La Belgique s'incline 1 à 4 et est reléguée en barrage du Groupe II mondial.

Yanina enchaîne ensuite les défaites aux tournois sur dur au premier tour (Doha), second tour (Miami) et troisième tour (Indian Wells).

Aux tournois sur terre battue, elle ne dépasse pas le second tour, s'inclinant notamment au premier tour à Madrid, Bruxelles et Roland-Garros.

Sa saison sur herbe débute par un second tour au Classic de Birmingham. Yanina décide alors de changer d'entraîneur et de travailler avec Stefan Wauters[31]. Elle enchaîne avec le tournoi d'Eastbourne où elle passe enfin plus de deux tours en s'imposant face à deux joueuses du top 10, Petra Kvitová et Maria Kirilenko. Elle s'incline cependant en demi-finale face à Elena Vesnina. La semaine suivante à Wimbledon, elle ne confirme pas ses bons résultats et s'incline au premier tour face à Vesna Manasieva.

Sa tournée américaine est à nouveau peu réjouissante, avec des défaites au premier tour (Stanford, Cincinnati, US Open) et au deuxième tour (Toronto, Luxembourg). Petite éclaircie avec un titre en double à Luxembourg avec Stephanie Vogt. Yanina termine sa saison en Asie, à l'Open de Nankin où elle atteint les demi-finales, puis celui de Taïwan où elle s'incline en finale face à sa compatriote Alison Van Uytvanck.

2014 - Stabilisation au classement mondial mais manque de performances

  • Quart de finale à Doha (Premier 5)

Comme depuis plusieurs saisons, Yanina commence son année par le Classic d'Auckland où elle est éliminée dès le 1er tour par Kristýna Plíšková, une joueuse qualifiée. La joueuse belge boucle la tournée australienne par un abandon au second tour du tournoi d'Hobart et une défaite au second tour de l'Open d'Australie face à l'Américaine Alison Riske.

Yanina ne s'aligne plus à un tournoi avant l'Open de Doha où elle est battue en quart de finale par Agnieszka Radwańska. Lors de ce tournoi, elle bat pour la première fois de sa carrière Caroline Wozniacki, l'ex-numéro 1 mondiale. Elle s'envole ensuite pour l'Open du Mexique où elle s'incline dès le 2e tour

La joueuse belge enchaîne ensuite avec trois défaites sur dur : une au second tour à Indian Wells, une au premier tour à Miami ainsi qu'à l'Open de Katowice.

Elle entame sa saison sur terre à Estoril où elle est éliminée au second tour par Roberta Vinci. Elle enchaîne deux défaites dès son entrée en lice de deux tournois ITF, dotés de 100 000 $, à Cagnes-sur-Mer et à Prague. À Roland-Garros, elle bat Caroline Wozniacki, tête de série no 13, mais s'incline dès le second tour.

Sa saison sur herbe débute par un second tour au Classic de Birmingham. À Rosmalen, Yanina est battue dès son entrée en lice. Malgré un premier tour réussi face à Samantha Stosur, tête de série no 17, la joueuse belge s'incline au second tour du tournoi de Wimbledon face à une joueuse sortant des qualifications.

Elle entame sa tournée américaine par deux défaites au premier tour d'abord à Stanford, ensuite à Montréal après s'être extirpée des qualifications. À Cincinnati, elle se qualifie pour le tableau finale, en battant notamment sa compatriote Alison Van Uytvanck dans les qualifications. Elle défie l'Italienne Sara Errani au premier tour.

2015 - Deux titres et huitième de finale en Australie

Wickmayer entame l'année par deux défaites : dès le 1er tour au Classic d'Auckland face à Taylor Townsend, une joueuse invitée, et aux internationaux de Sydney face à Tímea Babos. La joueuse belge sauve sa tournée australienne en atteignant les huitièmes de finale de l'Open d'Australie en évinçant notamment Anastasia Pavlyuchenkova, tête de série no 23, et Sara Errani, tête de série no 14. Elle s'incline face à Simona Halep, la 3e joueuse mondiale[32].

Yanina est éliminée prématurément de nombreux tournois consécutifs avant d'atteindre les demi-finales du tournoi de Prague où elle est battue par Karolína Plíšková.

La fin de saison sur terre battue n'est pas très fructueuse. Elle entame la saison sur gazon à Nottingham où elle abandonne en 1/4 de finale face à Alison Riske en raison d'une intoxication alimentaire[33]. Vers la fin de l'année, à partir de septembre, elle réalise trois super tournois avec un titre à Tokyo en battant en finale Magda Linette (4-6, 6-3, 6-3)[34], puis une demi-finale à Guangzhou perdue face à Jelena Janković en trois sets très serrés (6-3, 2-6, 7-5) et un autre titre au WTA 125 de Carlsbad sans perdre le moindre set et battant en finale (6-3, 7-64) l'Américaine Nicole Gibbs, lui permettant ainsi de terminer l'année dans le top 50 sur ce dernier tournoi[35].

2016

  • Vainqueur à Washington (WTA Int.) en simple et en double.
  • Demi-finale à Acapulco (WTA Int.).

Yanina Wickmayer entame l'année par une défaite dès le premier tour au tournoi de Brisbane face à Dominika Cibulková (3-6, 6-4, 6-4). À l'Open d'Australie, elle est éliminée dès son premier match par Magdaléna Rybáriková. Fin février, elle bat la 25e mondiale Anastasia Pavlyuchenkova en quarts de finale du tournoi d'Acapulco, mais est ensuite privée de finale, défaite par Sloane Stephens, future lauréate. À Miami, elle bat la 15e mondiale Lucie Šafářová (6-2, 6-3) au second tour mais est ensuite éliminée par Heather Watson en trois manches.

Pour démarrer la saison sur terre battue, elle enchaîne quatre défaites au premier tour. Elle participe ensuite à Roland-Garros et y bat la 29e mondiale Ekaterina Makarova (2-6, 6-2, 6-2) au second tour mais s'incline au tour suivant contre l'Espagnole Garbiñe Muguruza, la future lauréate du tournoi.

2017

Palmarès

Titres en simple dames

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Finaliste Score
1 04-05-2009 Estoril Open, Estoril Intern'l 220 000 $ Terre (ext.) Ekaterina Makarova 7-5, 6-2 Parcours
2 12-10-2009 Generali Ladies, Linz Intern'l 220 000 $ Dur (int.) Petra Kvitová 6-3, 6-4 Parcours
3 04-01-2010 ASB Classic, Auckland Intern'l 220 000 $ Dur (ext.) Flavia Pennetta 6-3, 6-2 Parcours
4 14-09-2015 Japan Women's Open Tennis, Tokyo Intern'l 250 000 $ Dur (ext.) Magda Linette 4-6, 6-3, 6-3 Parcours
5 23-11-2015 Carlsbad Classic, Carlsbad WTA 125 125 000 $ Dur (ext.) Nicole Gibbs 6-3, 7-64 Parcours
6 18-07-2016 Citi Open, Washington D.C. Intern'l 250 000 $ Dur (ext.) Lauren Davis 6-4, 6-2 Parcours

Finales en simple dames

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueure Score
1 09-06-2008 DFS Classic, Birmingham Tier III 200 000 $ Gazon (ext.) Kateryna Bondarenko 7-67, 3-6, 7-64 Parcours
2 15-06-2009 Ordina Open, Bois-le-Duc Intern'l 220 000 $ Gazon (ext.) Tamarine Tanasugarn 6-3, 7-5 Parcours
3 03-01-2011 ASB Classic, Auckland Intern'l 220 000 $ Dur (ext.) Gréta Arn 6-3, 6-3 Parcours
4 08-01-2012 Moorilla International, Hobart Intern'l 220 000 $ Dur (ext.) Mona Barthel 6-1, 6-2 Parcours
5 11-06-2012 Nürnberger Gastein Ladies, Bad Gastein Intern'l 220 000 $ Terre (ext.) Alizé Cornet 7-5, 7-61 Parcours
6 31-12-2012 ASB Classic, Auckland Intern'l 235 000 $ Dur (ext.) Agnieszka Radwańska 6-4, 6-4 Parcours
7 04-11-2013 OEC Taipei WTA Ladies Open, Taïwan WTA 125 125 000 $ Moquette (int.) Alison Van Uytvanck 6-4, 6-2 Parcours

Titres en double dames

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Partenaire Finalistes Score
1 14-10-2013 BGL BNP Paribas Open
Luxembourg
Intern'l 235 000 $ Dur (int.) Stephanie Vogt Kristina Barrois
Laura Thorpe
7-62, 6-4 Parcours
2 18-07-2016 Citi Open
Washington D.C.
Intern'l 250 000 $ Dur (ext.) Monica Niculescu Shuko Aoyama
Risa Ozaki
6-4, 6-3 Parcours
3 26-02-2018 Oracle Challenger Series
Indian Wells
WTA 125 150 000 $ Dur (ext.) Taylor Townsend Jennifer Brady
Vania King
6-4, 6-4 Parcours
4 25-09-2022 Hana Bank Korea Open
Séoul
WTA 250 251 750 $ Dur (int.) Kristina Mladenovic Asia Muhammad
Sabrina Santamaria
6-3, 6-2 Parcours

Finales en double dames

No Date Nom et lieu du tournoi Catégorie Dotation Surface Vainqueures Partenaire Score
1 15-06-2009 Ordina Open
Bois-le-Duc
Intern'l 220 000 $ Gazon (ext.) Sara Errani
Flavia Pennetta
Michaëlla Krajicek 6-4, 5-7, [13-11] Parcours
2 16-04-2018 Zhengzhou Women's Tennis Open
Zhengzhou
WTA 125 115 000 $ Dur (ext.) Duan Ying-Ying
Wang Yafan
Naomi Broady 7-65, 6-3 Parcours
3 21-01-2019 Oracle Challenger Series
Newport Beach
WTA 125 150 000 $ Dur (ext.) Hayley Carter
Ena Shibahara
Taylor Townsend 6-3, 7-61 Parcours
4 25-02-2019 Oracle Challenger Series
Indian Wells
WTA 125 150 000 $ Dur (ext.) Kristýna Plíšková
Evgeniya Rodina
Taylor Townsend 7-67, 6-4 Parcours
5 09-09-2019 ICBC Credit Card Zhengzhou Open
Zhengzhou
Premier 943 900 $ Dur (ext.) Nicole Melichar
Květa Peschke
Tamara Zidanšek 6-1, 7-61 Parcours

Parcours en Grand Chelem

En simple dames

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2008 1er tour (1/64) A. Amanmuradova 1er tour (1/64) Ai Sugiyama 1er tour (1/64) K. Srebotnik
2009 1er tour (1/64) Alberta Brianti 2e tour (1/32) Samantha Stosur 1er tour (1/64) Elena Vesnina 1/2 finale C. Wozniacki
2010 1/8 de finale Justine Henin 3e tour (1/16) D. Hantuchová 3e tour (1/16) Vera Zvonareva 1/8 de finale Kaia Kanepi
2011 2e tour (1/32) A. Sevastova 3e tour (1/16) A. Radwańska 1/8 de finale Petra Kvitová 2e tour (1/32) A. Kudryavtseva
2012 1er tour (1/64) G. Voskoboeva 1er tour (1/64) T. Pironkova 3e tour (1/16) Tamira Paszek 2e tour (1/32) P. Parmentier
2013 3e tour (1/16) Maria Kirilenko 1er tour (1/64) A.Schmiedlová 1er tour (1/64) Vesna Dolonc 1er tour (1/64) Maria Kirilenko
2014 2e tour (1/32) Alison Riske 2e tour (1/32) Sílvia Soler 2e tour (1/32) Ana Konjuh 1er tour (1/64) Belinda Bencic
2015 1/8 de finale Simona Halep 1er tour (1/64) Elina Svitolina 1er tour (1/64) E. Kulichkova 2e tour (1/32) V. Azarenka
2016 1er tour (1/64) M. Rybáriková 3e tour (1/16) Garbiñe Muguruza 1er tour (1/64) Ka. Plíšková 1er tour (1/64) Julia Görges
2017 1er tour (1/64) Lucie Šafářová 1er tour (1/64) Daria Kasatkina 2e tour (1/32) Garbiñe Muguruza 2e tour (1/32) Kaia Kanepi
2018 1er tour (1/64) Samantha Stosur 3e tour (1/16) Donna Vekić 1er tour (1/64) Petra Kvitová
2019 2e tour (1/32) Zhang Shuai
2020 Annulé 1er tour (1/64) Sofia Kenin
2022 2e tour (1/32) Jeļena Ostapenko

N.B. : à droite du résultat se trouve le nom de l'ultime adversaire.

En double dames

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2008 1er tour (1/32)
Dechy
Likhovtseva
1er tour (1/32)
Black
Huber
2009 1er tour (1/32)
Poutchek
Rodionova
1er tour (1/32)
Chuang
Mirza
2e tour (1/16)
Azarenka
Vesnina
1er tour (1/32)
Llagostera
Martínez
2010 2e tour (1/16)
Vesnina
Zheng
1er tour (1/32)
Dushevina
Makarova
1er tour (1/32)
Bondarenko
Bondarenko
2011 1er tour (1/32)
Dekmeijere
Morita
2012 1er tour (1/32)
Dekmeijere
Tanasugarn
1er tour (1/32)
Radwańska
Radwańska
2013 2e tour (1/16)
Llagostera
Zheng
2e tour (1/16)
King
Zheng
1er tour (1/32)
Barty
Dellacqua
2014 1er tour (1/32)
Babos
Martić
1er tour (1/32)
Koukalová
Niculescu
1er tour (1/32)
Kudryavtseva
Rodionova
1er tour (1/32)
McHale
Schmiedlová
2015 1er tour (1/32)
Cibulková
Flipkens
1er tour (1/32)
Brengle
Maria
2016 1er tour (1/32)
Krejčíková
Wang
1er tour (1/32)
Garcia
Mladenovic
2e tour (1/16)
Makarova
Vesnina
1er tour (1/32)
Arruabarrena
Savchuk
2017 1er tour (1/32)
Hingis
Vandeweghe
2e tour (1/16)
Bertens
Larsson
2020 1er tour (1/32)
Lister
Rogers
Annulé
2022 1er tour (1/32)
Dabrowski
Olmos
1er tour (1/32)
Peterson
Potapova

N.B. : le nom de la partenaire se trouve sous le résultat ; le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

En double mixte

Année Open d'Australie Internationaux de France Wimbledon US Open
2010 1er tour (1/32)
Smith
Marray

N.B. : le nom du partenaire se trouve sous le résultat ; le nom des ultimes adversaires se trouve à droite.

Parcours en « Premier Mandatory » et « Premier 5 »

Découlant d'une réforme du circuit WTA inaugurée en 2009, les tournois WTA « Premier Mandatory » et « Premier 5 » constituent les catégories d'épreuves les plus prestigieuses, après les quatre levées du Grand Chelem.

En simple dames

Année Premier Mandatory Premier 5
Indian Wells Miami Madrid Pékin   Dubaï Rome Canada Cincinnati   Tokyo
Doha Wuhan
2009 2e tour (1/32)
Hantuchová
1er tour (1/64)
Martínez
  1er tour (1/32)
Kleybanova
    1er tour (1/32)
Bondarenko
2e tour (1/16)
Dementieva
 
2010 4e tour (1/8)
Martínez
1/4 de finale
Bartoli
  1er tour (1/32)
Cibulková
1er tour (1/32)
Peer
3e tour (1/8)
Janković
2e tour (1/16)
Szávay
1/4 de finale
Pavlyuchenkova
1er tour (1/32)
Bartoli
2011 1/2 finale
Bartoli
2e tour (1/32)
Vesnina
1er tour (1/32)
Makarova
  3e tour (1/8)
Peer
3e tour (1/8)
Wozniacki
1er tour (1/32)
Vinci
2e tour (1/16)
Martić
 
2012 2e tour (1/32)
Gajdošová
4e tour (1/8)
Wozniacki
2e tour (1/16)
Vinci
1er tour (1/32)
Peng
1/4 de finale
Azarenka
1er tour (1/32)
Benešová
1er tour (1/32)
Vinci
1er tour (1/32)
Cîrstea
1er tour (1/32)
Janković
2013 3e tour (1/16)
Kerber
2e tour (1/32)
Morita
1er tour (1/32)
Kvitová
  1er tour (1/32)
Vinci
2e tour (1/16)
Domínguez
2e tour (1/16)
Radwańska
1er tour (1/32)
Niculescu
 
2014 2e tour (1/32)
Šafářová
1er tour (1/64)
Lepchenko
    1/4 de finale
Radwańska
  1er tour (1/32)
Plíšková
1er tour (1/32)
Errani
 
2015 2e tour (1/32)
Sharapova
1er tour (1/64)
Stephens
        1er tour (1/32)
Tsurenko
   
2016 2e tour (1/32)
Stosur
3e tour (1/16)
Watson
1er tour (1/32)
Svitolina
2e tour (1/16)
Halep
  1er tour (1/32)
Bacsinszky
1er tour (1/32)
Kučová
  2e tour (1/16)
Suárez
2017 2e tour (1/32)
Gavrilova
1er tour (1/64)
Šafářová
             
2018 2e tour (1/32)
Gavrilova
               
2019   2e tour (1/32)
Osaka
             

Sous le résultat, l’ultime adversaire.

Parcours en Fed Cup

Parcours aux Jeux olympiques

En simple dames

# Date Nom de l'olympiade Surface Résultat Ultime adversaire Score
1 28/07/2012 Olympic Tennis Event, Wimbledon Gazon (ext.) 2e tour (1/16) Caroline Wozniacki 6-4, 3-6, 6-3 Parcours
2 06/08/2016 Olympic Games, Brésil Dur (ext.) 1er tour (1/32) Barbora Strýcová 7-66, 6-1 Parcours

Classements en fin de saison

Classements à l'issue de chaque saison
Année2006200720082009201020112012201320142015201620172018201920202021
Rang en simple534en augmentation 221en augmentation 69en augmentation 16en diminution 23en diminution 26en augmentation 23en diminution 59en diminution 67en augmentation 49en diminution 51en diminution 112en diminution 113en diminution 151en diminution 165en diminution 339
Rang en double363en augmentation 145en diminution 149en augmentation 89en diminution 168en diminution 183en diminution 1123en augmentation 122en diminution 207en diminution 902en augmentation 138en diminution 142stagnation 142en augmentation 92en diminution 99en diminution 310

Source : (en) Classements de Yanina Wickmayer sur le site officiel de la Fédération internationale de tennis

Records et statistiques

Victoires sur le top 20

# Rang
Wickmayer
Lieu Année Surface Adversaire Rang Tour Score
1 50 US Open 2009 Dur Virginie Razzano 18 1er tour 6-4, 6-3
2 24 Tournoi de Linz 2009 Dur Flavia Pennetta 11 1/2 finale 7-6, 6-3
3 16 Open d'Auckland 2010 Dur Flavia Pennetta 12 Finale 6-3, 6-2
4 16 Open d'Australie 2010 Dur Flavia Pennetta 12 3e tour 7-6, 6-1
5 15 Fed Cup 2010 Dur Agnieszka Radwańska 9 Barrages Groupe 2 1-6, 7-66, 7-5
6 16 Tournoi de Stuttgart 2010 Terre battue Francesca Schiavone 17 1er tour 6-3, 6-3
7 16 Open de Cincinnati 2010 Dur Li Na 11 1/8 de finale 2-6, 6-2, 7-6
8 25 Open de Dubaï 2011 Dur Li Na 7 2e tour 6-76, 7-66, 6-2
9 25 Open d'Indian Wells 2011 Dur Kaia Kanepi 16 2e tour 3-6, 6-4, 6-1
10 25 Open d'Indian Wells 2011 Dur Shahar Peer 12 1/4 de finale 6-3, 6-3
11 22 Open de Bruxelles 2011 Terre battue Kaia Kanepi 16 1er tour 6-1, 4-6, 7-5
12 19 Tournoi de Wimbledon 2011 Gazon Svetlana Kuznetsova 12 3e tour 4-6, 6-3, 6-4
13 27 Open de Doha 2012 Dur Francesca Schiavone 11 2e tour 7-6, 6-4
14 37 Classic de Stanford 2012 Dur Marion Bartoli 10 1/4 de finale 6-3, 6-2
15 51 Tournoi d'Eastbourne 2013 Gazon Petra Kvitová 8 2e tour 3-6, 6-4, 7-5
16 51 Tournoi d'Eastbourne 2013 Gazon Maria Kirilenko 10 1/4 de finale 6-2, 1-6, 7-5
17 72 Open de Doha 2014 Dur Caroline Wozniacki 11 2e tour 6-4, 7-5
18 64 Roland-Garros 2014 Terre battue Caroline Wozniacki 14 1er tour 7-65, 4-6, 6-2
19 54 Wimbledon 2014 Gazon Samantha Stosur 17 1er tour 6-3, 6-4
20 80 Open d'Australie 2015 Dur Sara Errani 14 3e tour 4-6, 6-4, 6-3
21 47 Open de Miami 2016 Dur Lucie Šafářová 15 2e tour 6-2, 6-3
22 49 Classic de Birmingham 2016 Gazon Johanna Konta 19 2e tour 6-3, 6-3

Confrontations avec ses principales adversaires

Confrontations contre les joueuses qui ont fait partie du top 20 et que Yanina Wickmayer a rencontré au moins 5 fois.

Joueuse Meilleur
classement
Confrontations Victoires Défaites % victoires Dernière confrontation
Daniela Hantuchová 5e 7 0 7 0 défaite (6-4, 3-6, 2-6) au tournoi du Mexique 2017.
Agnieszka Radwańska 2e 6 1 5 17 défaite (1-6, 3-6) à l'Open de Katowice 2015.
Roberta Vinci 7e 9 2 7 22 défaite (2-6, 62-7) au tournoi de Saint-Pétersbourg 2016.
Samantha Stosur 4e 7 2 5 29 défaite (2-6, 4-6) à Roland-Garros 2018.
Timea Bacsinszky 9e 7 2 5 29 défaite (2-6, 2-6) à l'Open de Rome 2016.
Dominika Cibulková 10e 7 2 5 29 défaite (6-3, 4-6, 4-6) à l'Open de Brisbane 2016.
Caroline Wozniacki 1re 9 3 6 33 victoire (6-4, 65-7, 6-2) au tournoi de Birmingham 2016.
Petra Kvitová 2e 9 4 5 44 victoire(3-6, 6-4, 7-5) au tournoi d'Eastbourne 2013.
Kaia Kanepi 15e 6 3 3 50 victoire (6-1, 4-6, 7-5) à l'Open de Bruxelles 2011.
Simona Halep 2e 5 3 2 60 défaite (2-6, 2-6) à l'Open de Chine 2016.
Shahar Peer 11e 6 4 2 67 victoire (7-6, 6-3) aux Internationaux d'Hobart 2012.
Sara Errani 5e 6 4 2 67 victoire (4-6, 6-4, 6-3) à l'Open d'Australie 2015.
Julia Görges 15e 9 6 3 67 défaite (1-6, 5-7) à l'Open de Hongrie 2017.
Francesca Schiavone 4e 5 5 0 100 victoire (6-3, 6-1) à l'US Open 2015.

Ses trois meilleures victoires en simple par saison

2005

  1. L. Mekel - 653e - 6-0, 2-6, 6-3
  2. Jana Albers - NR - 6-2, 6-0
  3. -

2006

  1. Estefanía Craciun - 291e - 6-0, 6-1
  2. C. Maes - 379e - 6-4, 3-5 ab.
  3. Claire Peterzan - 429e - 6-0, 6-2

2007

  1. Chan Y-j. - 69e - 2-6, 7-65, 6-2
  2. Yuan Meng - 121e - 6-3, 7-5
  3. Yuan Meng - 123e - 6-3, 6-4

2008

  1. A. Bondarenko - 22e - 6-3, 6-4
  2. I. Benešová - 41e - 6-4, 3-6, 6-3
  3. C. Dellacqua - 41e - 6-2, 3-6, 6-3

2009

  1. F. Pennetta - 11e - 7-65, 6-3
  2. V. Razzano - 18e - 6-4, 6-3
  3. A. Wozniak - 26e - 6-2, 6-4
    F. Schiavone - 26e - 6-3, 6-4

2010

  1. A. Radwańska - 9e - 1-6, 7-66, 7-5
  2. Li Na - 11e - 2-6, 6-2, 7-64
  3. (x2)
    F. Pennetta - 12e - 6-3, 6-2
    F. Pennetta - 12e - 7-62, 6-1

2011

  1. Li Na - 7e - 66-7, 7-66, 6-2
  2. S. Peer - 12e - 6-3, 6-3
  3. S. Kuznetsova - 12e - 4-6, 6-3, 6-4

2012

  1. M. Bartoli - 10e - 6-3, 6-2
  2. F. Schiavone - 11e - 7-64, 6-4
  3. S. Kuznetsova - 35e - 6-2, 6-3
    Anabel Medina - 35e - 6-2, 4-6, 7-5

2013

  1. P. Kvitová - 8e - 3-6, 6-4, 7-5
  2. M. Kirilenko - 10e - 6-2, 1-6, 7-5
  3. K. Flipkens - 21e - 6-4, 6-0

2014

  1. C. Wozniacki - 11e - 6-4, 7-5
  2. C. Wozniacki - 14e - 7-65, 4-6, 6-2
  3. S. Stosur - 17e - 6-3, 6-4

2015

  1. S. Errani - 14e - 4-6, 6-4, 6-3
  2. A. Pavlyuchenkova - 25e - 4-6, 6-3, 6-3
  3. C. Giorgi - 35e - 4-6, 6-3, 7-5

2016

  1. L. Šafářová - 15e - 6-2, 6-3
  2. J. Konta - 19e - 6-3, 6-3
  3. A. Pavlyuchenkova - 25e - 6-3, 7-63

2017

  1. Peng Shuai - 24e - 6-4, 6-4
  2. Lesia Tsurenko - 30e - 6-3, 6-1
  3. L. Siegemund - 37e - 6-3, 3-6, 6-4

2018

  1. F. Schiavone - 91e - 6-1, 6-3
  2. A. Petkovic - 95e - 6-4, 6-3
  3. Sofia Kenin - 104e - 6-3, 6-3

2019

  1. Viktorija Golubic - 79e - 6-1, 7-65
  2. V. Kudermetova - 81e - 6-4, 6-2
  3. K. Plíšková - 94e - 6-3, 6-3

Récompenses et distinctions

  • En , Yanina Wickmayer est élue "Espoir VTV 2006".
  • Le , Yanina Wickmayer est élue "Espoir VTV 2007" et reçoit en outre le "prix de la prestation de l'année".
  • En 2010, Yanina Wickmayer reçoit le "Heart Award" pour sa participation à la Fed Cup en ayant représenté son pays avec distinction, pour son courage exceptionnel sur le court et son engagement remarquable envers son équipe[36].

Notes et références

  1. Premier classement officiel
  2. « Yanina et Jérôme ont célébré leur mariage ce samedi », sur lalibre.be,
  3. « Yanina Wickmayer est devenue maman pour la première fois », sur rtbf.be,
  4. « Un jour, une joueuse: Yanina Wickmayer », Eurosport, (consulté le )
  5. « Carlos Rodriguez va s'occuper de Yanina Wickmayer », 7sur7, (consulté le )
  6. « Yanina Wickmayer remporte le tournoi ITF de Surprise », DH.be, (consulté le )
  7. (nl) « Henin-Wickmayer: Première met een verleden », Nieuwsblad, (consulté le )
  8. « Wickmayer-Rodriguez, c'est fini », DH.be, (consulté le )
  9. « WTA Estoril - 1er titre pour Wickmayer sur le circuit WTA », DH.be, (consulté le )
  10. « Wickmayer a encore faim », Le Figaro, (consulté le )
  11. « Yanina Wickmayer éliminée en demi-finale de l'US Open », DH.be, (consulté le )
  12. « WTA Linz - 2e titre WTA pour Yanina Wickmayer », DH.be, (consulté le )
  13. Serge Fayat, « Wickmayer et Malisse suspendus un an », La Libre, (consulté le )
  14. « Wickmayer et Malisse: annulation de leur suspension », La Libre, (consulté le )
  15. La Fédération internationale autorise Wickmayer et Malisse à rejouer
  16. « Wickmayer remporte le tournoi d'Oslo », 7sur7, (consulté le )
  17. « Auckland: victoire de Yanina Wickmayer », La Libre, (consulté le )
  18. « Yanina Wickmayer rejoint Patrick Mouratoglou », RTBF, (consulté le )
  19. « Fed Cup: Belgique-Estonie 3-2 », 7sur7, (consulté le )
  20. « Wickmayer remporte le tournoi de Torhout et empoche son 10e titre ITF », L'Avenir, (consulté le )
  21. « Wickmayer éliminée le jour de son anniversaire à Luxembourg », La Libre, (consulté le )
  22. « Fin de parcours pour Wickmayer à Indian Wells », Le Soir, (consulté le )
  23. « Rosmalen : Yanina Wickmayer éliminée par Roberta Vinci en quarts », DH.be, (consulté le )
  24. « Yanina Wickmayer éliminée par Kvitova », 7sur7, (consulté le )
  25. « Yanina Wickmayer éliminée au premier tour à Toronto par l'Italienne Vinci », RTL Sport, (consulté le )
  26. « Wickmayer sortie par la 72e mondiale à Cincinnati », 7sur7, (consulté le )
  27. « Yanina Wickmayer, blessée au dos, contrainte à l'abandon au premier tour de Dallas », RTL Sport, (consulté le )
  28. « Il y a de la casse chez les dames », Le Figaro, (consulté le )
  29. Fed Cup : Pas de Yanina face au Japon , rtbf.be
  30. Wickmayer s'arrête au 2e tour à Paris, rtbf.be
  31. Stefan Wauters nouveau coach de Wickmayer, www.rtbf.be
  32. « Open d'Australie: Wickmayer file en huitièmes », dhnet.be,
  33. https://www.rtbf.be/sport/tennis/detail_wickmayer-abandonne-en-quarts-a-nottingham?id=9005373
  34. « À Tokyo, Yanina Wickmayer gagne son premier tournoi depuis 2010 », L'Avenir,
  35. « Carlsbad: Yanina Wickmayer remporte un 5e titre sur le circuit WTA », L'Avenir,
  36. « Fed Cup Heart Award »

Voir aussi

Liens externes