Phare de L'Ost-Pic

Phare de L’Ost-Pic
Bretagne Phare Mez du Goelo 91917.jpg
Localisation
Coordonnées
48° 46′ 46″ N, 2° 56′ 25″ O
Adresse
Histoire
Construction
1893-1894
Automatisation
1936
Patrimonialité
Recensé à l'inventaire général
Gardienné
Non
Visiteurs
Non
Architecture
Hauteur
15 m
Élévation
20 m
Matériau
Équipement
Portée
11 milles
Feux
Feu à secteurs blanc et rouge, à 4 éclats toutes les 15 s
Aide sonore
Non
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg
Localisation sur la carte des Côtes-d’Armor
voir sur la carte des Côtes-d’Armor
Red pog.svg

Le phare de L’Ost-Pic (orthographe affichée sur la face nord-est du phare) ou Lost-Pic, parfois l'Hospic[1], se situe sur le rocher de L'Ost-Pic à l'extrémité est du récif des Mez-de-Goëlo, sur la commune de Plouézec (Côtes-d'Armor).

Toponyme

Lost pic en breton signifie la "pointe de la queue" ce qui correspond très visuellement au lieu, ce rocher étant le dernier d'une suite "à la queue" du grand mez de goëlo.

L'ost pic ou l'Hospic n'ayant aucune traduction du breton ni sens en français il s'agit très probablement d'erreur d'écriture.

Histoire

La construction du phare a été approuvée par décision ministérielle le , et les travaux furent entrepris par l'entreprise Stourm en . Le phare fut construit de 1893 à 1894, et allumé le .

A son allumage, le phare fur le premier en France à avoir un couple de gardiens officiellement désigné.

En 1911, le phare fut automatisé. En 1944, le haut de l'édifice est détruit par les troupes allemandes, mais le , le phare est reconstruit et rallumé.

Cliquez sur une vignette pour l’agrandir.

Références

  1. L'Hospic sur la carte IGN de geoportail.fr.

Annexes

Articles connexes

Liens externes