Phare de Bénodet

Phare de Bénodet
08-06-2003-073.jpg
Le phare de Bénodet
Localisation
Coordonnées
47° 52′ 30″ N, 4° 06′ 46″ O
Adresse
Histoire
Construction
Automatisation
1993
Gardienné
non
Visiteurs
non
Architecture
Hauteur
38,91 m
Hauteur focale
48 m
Élévation
50,48 m
Matériau
Équipement
Portée
14,5 milles
Feux
feu blanc à 2+1 occultations en 12 secondes
Aide sonore
non
Identifiants
ARLHS
Amirauté
D0914
List of Lights
MarineTraffic
NGA
113-428
Localisation sur la carte du Finistère
voir sur la carte du Finistère
Red pog.svg
Localisation sur la carte de France
voir sur la carte de France
Red pog.svg

Le phare de Bénodet ou feu de la Pyramide est situé en rive gauche de l'Odet sur la commune de Bénodet.

La tour du feu d'une hauteur de 39 mètres, peinte en blanc, constitue l'élément amont de deux alignements :

Une maison de gardien se trouve de l'autre côté de la route.

Feu du Coq et feu de la Pyramide en arrière-plan.

Historique

Le nom du phare provient d'une pyramide de pierres, utilisée en alignement avec un rocher en forme de coq[1], qui servait à signaler l'embouchure de l'Odet[2].

Le , le premier phare de la Pyramide est achevé et allumé[2]. Il s'agit d'une tourelle qui mesure alors 9 m de haut et occupe l'espace circulaire se trouvant au bout de la première allée menant au feu actuel.

En 1887, une amélioration du balisage d'entrée dans l'Odet avec alignement est décidée sous la direction de l'ingénieur en chef Louis Plantier. Le phare de Combrit est construit, et le phare de la Pyramide est déplacé et surélevé à 38 mètres afin de servir à deux alignements à la fois[2]. Il est réalisé en leucogranite breton, roche facilement façonnable. Il est achevé et allumé le [3].

Le , le phare est décapité à mi-hauteur par les Allemands. Il sera reconstruit à l'identique et rallumé en 1950, avec un feu à occultation toutes les 12 secondes[2].

Notes et références

  1. Rocher qui a, lui, donné son nom au « feu du Coq »
  2. a b c et d Francis Dreyer et Jean-Christophe Fichou, L'Histoire de tous les phares de France, Rennes, Ouest-France, , 316 p. (ISBN 978-2-7373-3704-8), p. 183-184
  3. Jean-Christophe Fichou, Noël Le Hénaff et Xavier Mével, Phares, histoire du balisage et de l'éclairage des côtes de France, Douarnenez, Le Chasse-Marée/Armen, (ISBN 978-2-903708-92-4), p. 260

Articles connexes

Liens externes

  • Les Archives nationales conservent sous la cote CP/F/14/17513/6 six plans du phare de Bénodet élaborés de 1845 à 1848.