Pôle France féminin de football

Pôle France féminin

Généralités
Noms précédents Centre national de formation et d'entraînement de Clairefontaine
Fondation 1998
Siège INSEP
Bois de Vincennes
75012 Paris

Le Pôle France féminin de football, autrefois appelé le CNFE Clairefontaine (Centre national de formation et d'entraînement de Clairefontaine) est un centre de formation français spécialisé dans le football féminin, ouvert en 1998 et administré par la Fédération française de football.

Autrefois situé à Clairefontaine-en-Yvelines, sur le domaine de Montjoye, le pôle est depuis 2014 situé à l'Institut national du sport, de l'expertise et de la performance (INSEP) et accueille chaque année une vingtaine de joueuses, âgées de 15 à 17 ans, originaires de la France entière.

Les filles du CNFE Clairefontaine ont évolué en première division durant cinq saisons, entre 2002 et 2007.

Histoire

Créée en 1998 à l'initiative d'Aimé Jacquet[1], le Centre national de formation et d'entraînement rassemble au centre national les meilleures espoirs des clubs féminins français. Ces joueuses, qui sont internationales −16 ans, −17 ans, −18 ans ou Espoirs, sont détachées pour quelques saisons par leur club d'origine et profitent des structures fédérales pour peaufiner leur fin de formation. À l'issue de ce passage par Clairefontaine, les joueuses rejoignent le club de leur choix.

Afin de faire évoluer au maximum les jeunes pousses françaises, la Fédération française de football fait participer le CNFE en première division entre 2002 et 2007.

Après 2007, les joueuses étant formées au CNFE sont désormais détachées auprès de leur club d'origine pour les matchs de championnat lors des week-ends.

À la rentrée 2014, le Pôle déménage à l'INSEP. Les jeunes filles peuvent désormais s’entraîner huit fois par semaine, au lieu de cinq lorsqu'elles étaient à Clairefontaine. De plus, l'INSEP leur permet d'avoir l'ensemble des services sur place, études, entraînements, repas, alors qu'elle devait précédemment suivre les cours dans un lycée public à Rambouillet à 8 kilomètres des terrains de Clairefontaine[2],[3].

Ce déménagement aurait notamment été précipité par le licenciement d'une entraîneuse du centre en 2013 pour avoir eu des relations intimes avec plusieurs joueuses, comme le révèle François Blaquart, DTN de l'époque, dans une enquête de L'Équipe publiée en décembre 2020[4].

Bilan saison par saison

Le tableau suivant retrace le parcours du club lors de son passage en première division entre 2002 et 2007.

Parcours du club saison par saison
Édition Division 1
2002-2003 5e
2003-2004 5e
2004-2005 6e
2005-2006 5e
2006-2007 5e

Personnalités

Joueuses passées par le centre

Responsables du pôle

Notes et références

  1. « Football féminin : le pôle France déménage de Clairefontaine à l'Insep », sur Le Parisien.fr, (consulté le 28 décembre 2020)
  2. Sandrine Dusang, « Pôle France : De Clairefontaine à Paris », sur Foot d'Elles, (consulté le 28 décembre 2020)
  3. « Les débuts du Pôle France Féminin de football à l'INSEP », sur YouTube, (consulté le 28 décembre 2020)
  4. « Les relations trop intimes d'une ancienne entraîneuse de Clairefontaine », sur L'Équipe, (consulté le 28 décembre 2020)
  5. « FOOTBALL FÉMININ. Christophe et ses mômes bleues », sur ledauphine.com, (consulté le 28 décembre 2020)
  6. Sebastien Duret, « INSEP - Didier BRASSE nouveau directeur du Pôle France féminin à l'INSEP », sur Footofeminin.fr, (consulté le 28 décembre 2020)
  7. Sebastien Duret, « FFF - Philippe BRETAUD retrouve le Pôle France féminin », sur Footofeminin.fr, (consulté le 28 décembre 2020)

Voir aussi

Articles connexes

Liens externes