Équipe de France de cécifoot

Équipe de France de
cécifoot / football à 5
Surnom les Bleus
Couleurs Bleu, blanc
Fédération Fédération française handisport
Sélectionneur Toussaint Akpweh
Capitaine Frédéric Villeroux
Jeux olympiques Participations : 3
Meilleur résultat : Médaille d'argent, Jeux paralympiques 2012
Championnat du monde Participations : ?
Meilleur résultat : Médaille d'argent, Coupe du Monde 2011
Championnat d'Europe Participations : 9
Meilleur résultat : Médaille d'or, Europe Médaille d'or, Europe Vainqueur en 2009 et 2011
Jeux mondiaux IBSA Participations : ?
Meilleur résultat : Médaille d'argent, Coupe du Monde 2011
Palmarès
Or Ar. Br.
Jeux paralympiques - 1 -
Championnat du monde - 1 -
Jeux mondiaux IBSA - 1 -
Championnat d'Europe 2 2 2

L'équipe de France de cécifoot, aussi appelé football à 5, est une sélection des meilleurs footballeurs français malvoyants et non-voyants, constituée sous l'égide de la Fédération française handisport (FFH).

Histoire

En mars 1998, le cécifoot est reconnu officiellement en France[1]. L'équipe nationale est créée dans la foulée. En catégorie B1, le tout premier déplacement international de l’équipe de France a lieu en septembre 1998 à Sanremo (Italie) lors d’un tournoi amical[1].

La sélection française B1 connaît sa première compétition internationale l'année suivante lors du second championnat d’Europe[2]. À Porto (Portugal) en juin 1999, la France termine cinquième sur autant nations engagées[1]. En B2/B3, les Bleus terminent aussi cinquièmes sur sept nations engagées au second championnat d’Europe de la catégorie B2/B3 à Minsk (Biélorussie) en octobre 1999[1].

La sélection monte en puissance dans les années 2000 avec six podiums européens consécutifs entre 2003 et 2013 dont deux titres consécutifs en 2009 et 2011[2]. Les Bleus sont aussi vice-champions du monde 2011 et médaillés d'argent aux Jeux paralympiques de 2012[2]. À Londres, pour leur premier match, les Français tiennent en échec les doubles tenant du titre brésiliens (0-0)[3]. Les Bleus atteignent la finale face au Brésil mais s'inclinent 2-0, avec de nombreux sauvetages du gardien français Jonathan Grangier et récupère la médaille d'argent[3]. La rencontre est retransmise en direct à la télévision, une première dans l’histoire du sport paralympique français[4].

Les années 2010 sont plus ternes pour la sélection B1[2]. Des désaccords fédéraux poussent l’entraîneur Toussaint Akpweh vers la sortie[4]. Le départ de ce dernier, également chargé du club de Bordeaux, entraîne le retrait de tous les internationaux bordelais, dont Frédéric Villeroux[4]. Les Bleus ne se qualifient pas aux Jeux de Rio 2016[4].

Lors de l'Euro 2017, la France termine à la quatrième place, battue en demi-finale aux tirs au but par le futur vainqueur russe puis par l'Angleterre (0-2) dans le match pour la troisième place[5].

L'équipe lors du Championnat du monde 2018.

Après la désillusions aux Mondiaux 2018 (avant-dernier), la France est vice-champion continental 2019[2], la qualifiant pour les Jeux paralympiques 2020. À l'été 2021, les Bleus sont éliminés avec deux défaites lors des deux premières journées[6]. Suivent deux autres revers et une huitième place finale[7] sur autant d'équipes.

Palmarès B1 (non-voyant)

Titres et trophées

Les premiers résultats significatifs de l’équipe de France de cécifoot arrivent à partir de 2003 et les premières victoires européennes[2]. Ensuite, à Nantes en 2009 et Aksaray en Turquie en 2011, les Bleus remportent deux Championnats d'Europe consécutifs[2]. Lors des Jeux paralympiques d'été de 2012 à Londres, l’équipe de France parvient en finale, battue 2-0 par le Brésil et obtient la médaille d’argent[3].

Performances majeures des Bleus[8]
  • Championnat d'Europe (2)
    • Champion : 2009 et 2011
    • Finaliste : 2005 et 2013
    • 3e : 2003 et 2007
  • Autres tournois
    • Tournoi international de Madrid 2012 : 5e
    • Tournoi international Cécifoot Lions de Noisy-le-Sec 2014 : 3e
    • Tournoi international Égypte 2015 : 2e

Bilan par compétition

Jeux paralympiques

Parcours de l'équipe de France aux Jeux paralympiques[2]
Année Position
2004 5e
2008 non qualifié
2012 Médaille d'argent, Jeux paralympiques 2e
2016 non qualifié
2020 2021 8e sur 8
2024 Qualifié en tant que pays hôte

Championnat du monde

Parcours de l'équipe de France en Championnat du monde[2]
Année Position Année Position
1998 ? sur 6 2010 5e sur 10
2000 ? sur 8 2014 9e sur 12
2002 9e sur 9 2018 15e sur 16
2006 5e sur 8 2022

Championnat d'Europe

De 2003 à 2013, la France est présent sur six podiums consécutifs aux Championnats d'Europe[2].

Parcours de l'équipe de France en Championnat d'Europe[2]
Année Position Année Position Année Position
1999 5e sur 5 2007 Médaille de bronze, Europe 3e 2015 5e
2001 4e 2009 Médaille d'or, Europe Champion 2017 4e
2003 Médaille de bronze, Europe 3e 2011 Médaille d'or, Europe Champion 2019 Médaille d'argent, Europe 2e
2005 Médaille d'argent, Europe 2e 2013 Médaille d'argent, Europe 2e

Détails des matchs par compétition

Tournoi de Football à 5 aux Jeux paralympiques d'été de 2004 ’Athènes


Tournoi de football à 5 aux Jeux paralympiques d'été de 2012 de Londres


Tournoi de football à 5 aux Jeux paralympiques d'été de 2020 de Tokyo

Structuration

Gestion

En France, le cécifoot et ses sélections sont sous le giron de la Fédération française handisport (FFH)[9]. En 2015, un parrainage est en place avec la Fédération française de football qui met à disposition un technicien, Lucas Ignatowicz, pour les échéances internationales[9]. Pour cette discipline, la FFH a une délégation du ministère des sports qui lui alloue un budget (150 000 euros en 2014)[9].

Différentes équipes de France

Les équipes de France B1 et B2/B3 sont créées dès 1998 et la reconnaissance officielle du cécifoot en France[1].

L'équipe B1, seule catégorie ouverte aux Jeux paralympiques, est destinée aux non-voyants.

En janvier 2019, la sélection B1 espoir est mise en place[1] afin de détecter les futurs talents du cécifoot national et d’assurer la relève de l’équipe de France sénior[10].

Personnalités

Encadrement

Sélectionneurs
Période Nom
1998 à 2013 Toussaint Akpweh
2013 à 2018 ?
depuis 2018 Toussaint Akpweh

Julien Zéléla introduit de le cécifoot en France en 1987 et devient directeur sportif national de 1998 à 2018[4].

De la création de l'équipe en 1998 au titre paralympique en 2012, Toussaint Akpweh est sélectionneur de l'équipe de France[11]. Il mène auparavant la sélection aux titres européens 2009 et 2011[11] et fait partie des bons résultats français. Des désaccords fédéraux le poussent vers la sortie après la médaille d'argent aux Jeux de 2012[4]. Akpweh souhaite en effet voir le cécifoot quitter la Fédération française handisport (FFH) et soit reconnu par la FIFA et réalise un dossier en ce sens, ce qui ne plaît pas à l'instance[9]. Le départ de ce dernier, également chargé du club de Bordeaux, entraîne le retrait de tous les internationaux bordelais, dont celui de Frédéric Villeroux[4]. Toussaint Akpweh effectue son retour avant les Mondiaux 2018 mais ne peut éviter l'avant-dernière place[8]. Son équipe de France est ensuite finaliste du Championnat d'Europe 2019 et qualifiée pour les Jeux paralympiques de Tokyo[8].

Joueurs notables

Frédéric Villeroux est décrit comme l’un des tout meilleurs joueurs au monde[4]. En retrait à la suite du désaccord fédéral après les Jeux de 2012, il revient en sélection en 2018[4]. En 2021, il est capitaine des Bleus aux Jeux de Tokyo et sélectionneur adjoint de la sélection espoirs[10].

Effectif pour les JP 2012

Effectif de l'équipe de France de cécifoot pour les Jeux paralympiques 2012
Joueurs     Encadrement technique
P. Nom Date de naissance Sél. But(s) Club Depuis
999 G Grangier, JonathanJonathan Grangier 12 388 13/11/1987 (24 ans) 5 0 UNADEV Bordeaux
999 G Jannas, FredericFrederic Jannas 17 279 23/6/1974 (38 ans) 0 0 Cecifoot St-Priest
999 D Arezki, HakimHakim Arezki 14 087 20/3/1983 (29 ans) 2 0 Cecifoot St-Mandé
999 D Maya, AbderrahimAbderrahim Maya 16 598 4/5/1976 (36 ans) 5 0 UNADEV Bordeaux
999 D Wouandji Kepmegni, YvanYvan Wouandji Kepmegni 10 395 28/4/1993 (19 ans) 2 0 AVH Paris Cécifoot
999 M Labarre, DavidDavid Labarre 12 195 24/5/1988 (24 ans) 5 1 UNADEV Bordeaux
999 A Rivière, GaëlGaël Rivière 11 617 23/12/1989 (22 ans) 1 0 Cecifoot St-Mandé
999 A Baron, MartinMartin Baron 12 499 25/7/1987 (25 ans) 5 0 Cecifoot St-Mandé
999 A Ayax, ArnaudArnaud Ayax 12 892 27/6/1986 (26 ans) 1 0 UNADEV Toulouse
999 A Villeroux, FrédéricFrédéric Villeroux Capitaine 13 985 30/6/1983 (29 ans) 5 2 UNADEV Bordeaux
Sélectionneur

Toussaint Akpweh


Légende


Effectif sur le site de la fédération 


Effectif pour les JP 2020 (été 2021)

Effectif de l'équipe de France de cécifoot B1 pour les Jeux paralympiques 2020 au 26 juillet 2021
Joueurs     Encadrement technique
P. Nom Date de naissance Sél. But(s) Club Depuis
999 G Bartolomucci, AlessandroAlessandro Bartolomucci 13 182 10/9/1985 (35 ans) 999 999
999 G Saufisseau, JérémyJérémy Saufisseau 999 999 2010
999 Arezki, HakimHakim Arezki 14 087 20/3/1983 (38 ans) 999 999 FCC Précy-sur-Oise
999 Tidiane Diakite, AhmedAhmed Tidiane Diakite 999 999
999 Miguez, MikaelMikael Miguez 10 136 12/1/1994 (27 ans) 999 999 SA mérignacais
999 Niang, BabacarBabacar Niang 10 924 16/11/1991 (29 ans) 999 999 Toulouse FC
999 Rivière, GaëlGaël Rivière 11 617 23/12/1989 (31 ans) 999 999 Bondy CC
999 Villeroux, FrédéricFrédéric Villeroux Capitaine 13 985 30/6/1983 (38 ans) 999 999 SA mérignacais
999 Wouandji Kepmegni, YvanYvan Wouandji Kepmegni 10 395 28/4/1993 (28 ans) 999 999 Cécifoot St-Mandé 2010
999 Youme, KhalifaKhalifa Youme 14 215 12/11/1982 (38 ans) 999 999 SA mérignacais 2018
Sélectionneur
  • Toussaint Akpweh
Sélectionneur(s) adjoint(s)
  • Yannick Le Colvez
  • Charly Simo
Préparateur(s) physique(s)
  • Adrien Carau
  • Pierre-Alexandre Moulin
Kinésithérapeute(s)
  • Daniel Martins
  • Benjamin Maire
Médecin(s)
  • Daniel Méric



Légende


Effectif sur le site de la fédération 


Notes et références

  1. a b c d e et f « Historique des équipes nationales », sur Cécifoot France, (consulté le )
  2. a b c d e f g h i j et k « L’équipe de France séniors catégorie B1 », sur Cécifoot France, (consulté le )
  3. a b et c Julien SOYER, « Cécifoot : Le Brésil prive la France du titre », sur ouest-france.fr, (consulté le )
  4. a b c d e f g h et i « Jeux paralympiques 2021 : en attendant Paris 2024, le cécifoot français poursuit sa mue à Tokyo », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  5. « La France quatrième de l'Euro de cécifoot », sur L'Équipe, (consulté le )
  6. « Ce que vous avez raté cette nuit (30 août) aux Jeux Paralympiques de Tokyo », sur L'Équipe, (consulté le )
  7. « Jeux paralympiques : battue par la Thaïlande, l'équipe de France de cécifoot termine 8e », sur Franceinfo, (consulté le )
  8. a b et c « La « remontada » du Cécifoot - SPORTMAG », (consulté le )
  9. a b c et d « Le cécifoot cherche sa voie entre conflit et ambition », sur L'Humanité, (consulté le )
  10. a et b « L’équipe de France espoirs catégorie B1 », sur Cécifoot France, (consulté le )
  11. a et b « Toussaint Apkweh, Roubaisien et sélectionneur des Bleus de cécifoot: «Il faut parler du football pour aveugles» », sur La Voix du Nord, (consulté le )

Liens externes