Championnat de France de beach soccer

National Beach Soccer
Description de cette image, également commentée ci-après
Marque déposée 🛈
Logo du National Beach Soccer 2017
Généralités
Sport Beach soccer
Création 2009
Autre(s) nom(s) Challenge national de beach soccer (2009-2018)
Organisateur(s) Joël Cantona Organisation & Fédération française de football
Éditions 12e en 2022
Catégorie Championnat national
Périodicité Annuelle
Nations Drapeau de la France France
Statut des participants Amateur

Palmarès
Tenant du titre Grande Motte Pyramide BS (2022)
Plus titré(s) Grande Motte Pyramide BS (5)
Crystal Clear app kworldclock.png
Crédit image :
licence LGPL 🛈
Pour la dernière compétition voir :
National Beach Soccer 2022

Le championnat de France de beach soccer, plus connu sous le nom de National Beach Soccer, est une compétition de beach soccer regroupant les clubs français de beach soccer.

La première édition non-officielle se tient en 2009. L'organisation, sous la forme d'un challenge inter-régional, est ensuite pris en charge par la société Joël Cantona Organisation et la Ligue de football amateur, au sein de la Fédération française de football. En 2019, la FFF prend la gestion de la compétition.

Les clubs marseillais remportent les six premières éditions avant que le Grande Motte PBS ne remporte cinq des six compétitions entre 2015 et 2019, puis 2022.

Histoire

En 2009, le National Beach Soccer voit le jour, il se décrit comme un challenge interrégional de beach soccer organisé par la société Joël Cantona Organisation, agence exclusive de la Fédération française de football pour le développement de ce sport en France. Un an plus tard, il est soutenu conjointement par la FFF et la Ligue du Football Amateur (LFA)[1].

Cette compétition test vise à promouvoir et développer la pratique du beach soccer sur la période mai-juin par des clubs affiliés à la FFF. Elle a pour vocation de devenir à terme un véritable Championnat de France délivrant le titre de Champion de France de Beach Soccer[2].

Le National Beach Soccer 2010 est le 1er challenge interrégional de Beach Soccer, organisé par la société Joël Cantona Organisation et soutenu par la Fédération française de football et la Ligue du Football Amateur[3]. L'équipe de Marseille 12e est la première à inscrire son nom au palmarès de l'épreuve en battant les réunionnais de Saint-Pauloise FC : 7-2[4].

En 2011, six ligues régionales de football prennent part au championnat (Ligue de la Méditerranée, de Corse, de Bretagne, de Lorraine, de Languedoc-Roussillon et d’Atlantique). L'année suivante, l'Aquitaine et Midi-Pyrénées rejoignent la compétition[1].

Pour l'édition 2013 et grâce au soutien de la FFF et de la Ligue de Football Amateur, cette compétition départementale, puis régionale, se déroule maintenant sur tout le territoire français[5].

Depuis sa création, le National Beach Soccer ne connaît qu’un seul vainqueur, la Ligue Méditerranée. La finale 2015 qui oppose le Grande Motte Pyramides BS (Ligue Languedoc-Roussillon) au FC St-Médard en Jalles (Ligue Aquitaine), est un événement : qu’importe le vainqueur, une nouvelle ligue viendra apposer son nom à côté de celle qui s’est accaparée les sept premières éditions. La Grande-Motte s'impose face à Saint-Médard-en-Jalles (6-4)[6].

Alors qu'organisé par la Ligue de football amateur (LFA) depuis dix années en tant que challenge, la FFF prend la gestion en 2019 et le National Beach Soccer devient une compétition officielle au sens du statut du football diversifié[7]. À Saint-Jean-de-Monts, le Grande-Motte PBS remporte son quatrième titre en cinq participations.

Organisation

Qualification

Cette compétition, destinée aux licenciés U20 et Seniors masculins, se décline en deux phases[1] :

  • une phase qualificative de niveau régional, pouvant être poussée au niveau district
  • une phase finale au niveau national

Chaque ligue régionale de football, désireuse de voir ses clubs participer à ce challenge met en place son propre tour régional, regroupant au maximum six équipes de niveau régional. Ces dernières s’affrontent sur un ou plusieurs terrains conformes aux normes édictées par la FIFA, afin de dégager un champion de ligue qui dispute le titre de champion du National Beach Soccer lors de la phase finale[2].

Format

Le format initial consiste à laisser chaque Ligue régionale qualifier autant d'équipes (une ou deux) qu'elle a le droit, en fonction du nombre d'équipes engagées dans son tour local. Les huit qualifiés pour la finale s'opposent ensuite en un tournoi à élimination directe débutant en quart de finale.

En 2014, une phase de groupe en tournoi toutes rondes remplace l'élimination directe. Ensuite les poules de quatre clubs se croisent : les deux premiers s'affrontent pour le titre, les seconds pour la troisième place et ainsi de suite.

En 2016, le passage à douze finalistes entraîne la mise en place de trois groupes de quatre. Les deux premiers de chaque poule et les deux meilleurs troisièmes sont qualifiés pour les quarts de finale, la suite se déroulant par élimination directe.

La FFF modifie à nouveau le format en 2018, avec l'augmentation du nombre d'équipes participantes, en intégrant une épreuve qualificative entre le tour régional et la finale nationale, appelée demi-finales. Chacune des Ligues organisant une phase régionale qualifie deux représentants pour ces demi-finales, répartis en groupes Ouest et Est. Dans chacun de ces groupes, les huit clubs sont répartis, par tirage au sort, en deux poules de quatre, où ils ne peuvent affronter l'autre représentant de leur Ligue, jouées en tournoi toutes rondes. Les deux premiers de chaque groupe sont qualifiés pour la finale. Lors de celle-ci, ces huit clubs sont de nouveau répartis en deux poules de quatre, ne pouvant affronter l'autre représentant de leur Ligue le cas échéant. Le premier de chaque groupe joue le titre, les autres se disputent les matchs de classement.

Période Demi-finale Premier tour Phase finale
2010 à 2013 - - élimination directe (8 clubs)
2014-2015 - deux groupes (8 clubs) croisement des groupes
2016-2017 - trois groupes (12 clubs) élimination directe (8 clubs)
2018-2019 2 groupes géographiques (16 clubs) deux groupes (8 clubs) croisement des groupes
2022 phase régionale phase de groupe élimination directe

Lieu de la finale

Vue aérienne du Canet-Plage où a lieu le plus de finales.

Après les deux premières éditions dans les Bouches-du-Rhône, Saint-Jean-de-Monts accueille les éditions 2012 et 2013. Les quatre tournois suivants ont ensuite lieu au Canet-en-Roussillon. En 2018, le challenge n'a, pour la première fois, pas lieu sur le littoral français, à Reims. La compétition fait alors son retour à Saint-Jean-de-Monts et y est prévue encore en 2020 avant l'annulation du championnat.

Le Canet-en-Roussillon est la ville ayant accueilli le plus de finale avec quatre éditions. Saint-Jean-de-Monts aurait dû le rejoindre en 2020 sans l'annulation de la compétition mais reste à trois accueils.

Palmarès

Par édition

Dès sa création en 2009, quatre club de la ville de Marseille (Airbel Marseille, Marseille 12e, Bonneveine BS et Marseille BT) se succèdent au palmarès[8]. En 2015, pour la première fois, le Championnat de France de beach soccer échappe à un club marseillais, remporté par celui de la Grande Motte[8].

Palmarès par édition
# Année Champion Second Troisième Clubs en
finale
Clubs
totaux
Ligues
participantes
1 2009 Airbel Marseille
2 2010 Marseille 12e Saint-Pauloise FC ES Jœuf 8
3 2011 Bonneveine BS Marseille 12e CEP Palavas 8 7
4 2012 Bonneveine BS (2) BS Palavas Stade Saint-médardais 8 84 7
5 2013 Marseille BT Montpellier HBS FC Saint-Médard-en-Jalles 8
6 2014 Marseille 12e (2) Montpellier HBS FC Saint-Médard-en-Jalles 8
7 2015 Grande-Motte PBS FC Saint-Médard-en-Jalles ESCTT Amnéville 8 90 8
8 2016 Grande-Motte PBS (2) FC Saint-Médard-en-Jalles Montpellier HBS 12 120
9 2017 Marseille BT (2) Montpellier HBS Grande-Motte PBS 12 8
10 2018 Grande-Motte PBS (3) BT 3 Frontières CSO Amnéville 8 8
11 2019 Grande-Motte PBS (4) Marseille BT Montpellier HBS 8 8
- 2020 Compétition arrêtée en raison de la pandémie de Covid-19 en France, titre non attribué.
- 2021 Pas de compétition en raison de la pandémie de Covid-19 en France.
12 2022 Grande-Motte PBS (5) AS Étaples Marseille BT 12

Par club

Clubs ayant été finaliste
Clubs Ligue régionale Victoire(s) Podium
Grande Motte Pyramide BS Occitanie 5 6
Marseille 12e Méditerranée 2 3
Bonneveine BS Méditerranée 2 2
Marseille BT Méditerranée 2 4
Airbel Marseille Méditerranée 1 1
Montpellier HBS Occitanie - 5
FC Saint-Médard-en-Jalles Nouvelle-Aquitaine - 4
BS Palavas Occitanie - 2
Saint-Pauloise FC Réunion - 1
Beach Team 3 Frontières Grand-Est - 1
AS Étaples Hauts-de-France - 1

Statistiques et records

Ligues régionales

Sur les 19 Ligues régionales de football de France métropolitaine et d'outre-mer, seules neuf possèdent au moins un club s'étant qualifié pour une phase finale.

Seules deux Ligues, celles avec le plus de participations, remportent un titre de champion de France de beach soccer jusqu’en 2019. La Ligue de la Méditerranée et ses clubs marseillais sont sacrés à sept reprises quand celle d'Occitanie et le Grande Motte Pyramide Beach Soccer se hissent à quatre reprises sur la plus haute marche.

Clubs

Le FC St-Médard-en-Jalles est le club s'étant le plus qualifié pour la phase finale du National Beach Soccer avec sept participations, sans jamais remporté le titre.

Marseille BT compte aussi sept participations en prenant en compte le Bonneveine BS dont il a pris la suite.

En cinq participations, le Grande Motte Pyramide BS termine toujours sur le podium dont quatre titres de champion.

Personnalités

Entraîneurs sacrés

Entraîneurs plusieurs fois titrés[9]
Nom Titres
Gérald Guidarini 4
Anthony Barbotti 4
Didier Samoun 2

Gérald Guidarini et l'international Anthony Barbotti sont les entraîneurs les plus titrés du National Beach Soccer avec quatre victoires chacun.

Guidarini réalise ce record avec deux clubs, Bonneveine en 2011 et 2012, puis Marseille Beach Team en 2013 et 2017[9]. Il réalise aussi la performance d'être sacré trois années consécutive[9]. À l'inverse, Barbotti prend part aux quatre sacres (2015, 2016, 2018 et 2019) du Grande Motte Pyramide BS en tant qu'entraîneur-joueur. À eux deux, ils remportent huit des onze premières éditions.

Les autres vainqueurs sont aussi des internationaux français : Didier Samoun en 2010 et 2014 avec Marseille XII, et Samir Belamri lors de la première édition avec le SC Air Bel[9].

Joueurs

Compétition féminine

Notes et références

  1. a b et c Le National Beach Soccer : futur championnat de France de la discipline ? sur number5.fr, le 20 juin 2012.
  2. a et b National Beach Soccer sur beachsoccer.fr
  3. Cahier des charges du National Beach Soccer 2010 sur le site de la Ligue du Languedoc-Roussillon de football
  4. National Beach Soccer sur le site de la FFF, le 1er juillet 2011.
  5. National Beach Soccer 2013 sur beachsoccer.fr
  6. « Le Languedoc-Roussillon détrône la Méditerranée », sur fff.fr, (consulté le )
  7. Jérome Bouchacourt, « Le National Beach Soccer à la fête à Saint-Jean-de-Monts - Foot Amateur » (consulté le )
  8. a et b H.S., « Ces sports dans lesquels Paris n'a aucune chance contre Marseille » Accès libre, sur L'Équipe, (consulté le )
  9. a b c et d Olivier Medan, « MARSEILLE BT CHAMPION DE FRANCE 2017 ! » Accès libre, sur LIGUE MEDITERRANEE DE FOOTBALL, (consulté le )