Coupe de France féminine de football (FSFSF)

Coupe de France
Phot d'une coupe
Challenge « La Française »
Généralités
Sport Football
Création 1922
Disparition Vers 1930
Autre(s) nom(s) Challenge « La Française »
Coupe « La Française »
Organisateur(s) Fédération des sociétés féminines sportives de France (FSFSF)
Périodicité Annuelle
Statut des participants Amateur

La Coupe de France féminine de football de la FSFSF, appelée Challenge « La Française », est une compétition française de football organisée annuellement par la Fédération des sociétés féminines sportives de France dans les années 1920.

Il s'agit de la première version de la Coupe de France, avant que la Fédération des sociétés féminines sportives de France ne cesse d'organiser des compétitions de football à la suite du déclin de la pratique féminine dans les années 1930. Une Coupe de France n'est recréée qu'en 2001 par la Fédération française de football.

Historique

Après deux saisons avec une compétition à élimination directe nommée Coupe de l'Encouragement, remportée par l'En Avant en 1920 puis Fémina Sport en 1921[1], la FSFSF crée une coupe de France nommée « Coupe La Française », inspirée de la Coupe de France masculine, qui connaît sa première édition en 1922[2] ; elle porte le nom du journal La Française qui offre le trophée de la compétition[3]. En 1922, la finale oppose le au Stade Élisabeth les Sportives et la Ruche sportive féminine sous la présidence de Paul Strauss, ministre de l'hygiène et de la prévoyance sociale[4]. Les Sportives l'emportent par cinq buts à zéro et réalisent le doublé Coupe-championnat[5]. Elles conservent leur titre en 1923.

En 1925, l'Olympique bat en finale Nova Femina par deux buts à un après prolongation au stade Brancion grâce à un doublé de Mlle Gentil[6].

À partir de la saison 1926-1927, la Coupe de France est décernée automatiquement au vainqueur du Championnat de France afin de « terminer la saison de football de bonne heure »[7],[8],[9].

Palmarès

Palmarès par édition
Édition Vainqueur Finaliste Score Lieu de la finale Notes
1922 Sportives Ruche sportive féminine 5 – 0 Stade Élisabeth, Paris [5]
1923 Sportives Fémina Sport 1 - 0 Stade Élisabeth, Paris [10],[11]
1924 La Clodoaldienne US Quevilly 4 - 0 Stade départemental, Caen [12],[13]
1925 Olympique Nova Femina 2 – 1 ap Stade Brancion, Paris [14]
1926 Fémina Sport La Clodoaldienne 1 – 0 Stade Élisabeth, Paris [15],[16]
La Coupe La Française équivaut au Championnat de France de 1926-1927 à 1930-1931.
1927 Fémina Sports Cadettes de Gascogne 1 - 0 Stade Élisabeth, Paris [8],[17]
1928 Fémina Sports Dunlop Sports 4 – 1 Stade Élisabeth, Paris [18]
1929 Fémina Sport Dunlop Sports 3 – 0 ap Stade de la Porte-Dorée, Paris [19]
1930 Fémina Sport CASG Marseille 4 – 2 Stade Fernand-Bouisson, Marseille [20]
1931 Fémina Sport Cadettes de Gascogne 1 – 0 Montbéliard [21],[22]

Photographies

Notes et références

  1. (en) Erik Garin, Hans Schöggl et Hervé Morard, « France - List of Women Final Tables », sur rsssf.com, Rec.Sport.Soccer Statistics Foundation, (consulté le )
  2. « Deux matches de football complètent le programme », L'Auto-Vélo, no 8091,‎ , p. 1 (lire en ligne, consulté le )
  3. « A la F.S.F.S.F. », L'Auto-Vélo, no 7712,‎ , p. 4 (lire en ligne, consulté le )
  4. « Football - La finale de la Coupe de France », L'Auto, no 7778,‎ , p. 1 (lire en ligne)
  5. a et b « Football - La finale de la Coupe de France », L'Auto, no 7780,‎ , p. 3 (lire en ligne)
  6. « Le dimanche sportif - Les joueuses de football de l'Olympique gagnent la coupe « La Française » », Le Petit Parisien, no 17534,‎ , p. 4 (lire en ligne)
  7. « Sports féminins », Paris-Soir, no 1115,‎ , p. 4 (lire en ligne, consulté le )
  8. a et b « Sports féminins - La finale du Championnat de France de football », Paris-Soir, no 1296,‎ , p. 4 (lire en ligne, consulté le )
  9. « Sports féminins - Pour la Coupe La Française », Le Petit Marseillais, no 22535,‎ , p. 5 (lire en ligne, consulté le )
  10. « Sports féminins », L'Écho de Paris, no 14084,‎ , p. 4 (lire en ligne, consulté le )
  11. « Sports féminins », Le Journal, no 11102,‎ , p. 6 (lire en ligne, consulté le )
  12. « Le grand match féminin d'association », Caen-Sport, no 17,‎ , p. 1 (lire en ligne, consulté le )
  13. « Sports féminins », Caen-Sport, no 18,‎ , p. 1 (lire en ligne, consulté le )
  14. « Sports féminins », Comœdia, no 4458,‎ , p. 5 (lire en ligne, consulté le )
  15. « De tout et de partout », Paris-Soir, no 941,‎ , p. 4 (lire en ligne, consulté le )
  16. « Sports féminins - Football », Paris-Soir, no 938,‎ , p. 4 (lire en ligne, consulté le )
  17. « Championnat de France féminin », L'Ouest-Éclair, no 9315,‎ , p. 6 (lire en ligne, consulté le )
  18. « La finale du championnat de France féminin », Paris-Soir, no 976,‎ , p. 4 (lire en ligne, consulté le )
  19. « Fémina Sport Champion de France féminin », Paris-Soir, no 2062,‎ , p. 4 (lire en ligne, consulté le )
  20. « L'Olympique bat Sochaux », Le Petit Marseillais, no 22627,‎ , p. 5 (lire en ligne, consulté le )
  21. « Football - Fémina Sports conserve son titre », L'Ami du peuple, no 1075,‎ , p. 4 (lire en ligne, consulté le )
  22. « Les championnats de France féminins », L'Homme libre, no 5299,‎ , p. 4 (lire en ligne, consulté le )
    Source associant le titre de champion à la Coupe La Française.