Occupation russe de l'oblast de Zaporijjia

Occupation russe de l'oblast de Zaporijjia
  • Territoire sous contrôle ukrainien
  • Territoire occupé par la Russie puis récupéré par l'Ukraine
  • Territoire occupé par la Russie
Nom local
(uk) Запорізька військово-цивільна адміністрація
Géographie
Pays
Zaporizhia in Ukraine.svg
Crédit image :
licence CC BY-SA 3.0 🛈
Fonctionnement
Statut
Chef de l'exécutif
Yevgeny Balitsky
Monnaies
Histoire
Fondation

L'occupation russe de l'oblast de Zaporijjia est une occupation militaire en cours, qui a commencé le 24 février 2022, lorsque les forces russes ont envahi l'Ukraine et ont commencé à capturer des parties de l'oblast de Zaporijjia. Le 26 février, la ville de Berdiansk est passée sous contrôle russe, suivie de la victoire russe à Melitopol le 1er mars. Les forces russes ont également assiégé et capturé la ville d'Enerhodar, qui abrite la Centrale nucléaire de Zaporijjia, qui est passée sous contrôle russe le 4 mars.

Le 27 septembre 2022, à la suite des référendums de 2022 en Ukraine occupée, les autorités d'occupation déclarent l'indépendance de l'oblast sous le nom d'oblast de Zaporojié, celui-ci est reconnu deux jours plus tard par la Russie[1]. L'État auto-proclamé cesse d'exister le 30 septembre, lorsqu'il est annexé au sein de la Russie en même temps que les autres territoires occupés[2].

Occupation

Berdiansk

Le 26 février 2022, les troupes russes capturent le port ainsi que l'aéroport de Berdiansk[3],[4]. Le lendemain, l'armée russe prend le contrôle total de la ville[5],[6].

À partir du 14 mars[7], le port est utilisé comme hub logistique par les Russes pour soutenir leur offensive dans le sud de l'Ukraine et notamment le siège de Marioupol. Le 21 mars, le média russes Zvezda a rapporté l'arrivée de transports amphibies à Berdiansk. Un officier de la marine russe l'a décrit comme « un événement historique qui ouvrira des possibilités logistiques à la Marine de la mer Noire »[8].

Le 24 mars, les forces ukrainiennes ont lancé une frappe aérienne contre le Saratov, qui a été détruit et coulé, et l'un des deux ont subi des dégâts mais ont pu quitter le port[9],[10]. À l'époque, il s'agissait de la perte navale la plus lourde subie par la Russie lors de l'invasion et de l'un des succès les plus importants de l'Ukraine[11],[12].

Melitopol

Le 1er mars 2022, peu après la prise de la ville, les citoyens de Melitopol ont organisé une manifestation de rue contre l'occupation militaire de la ville. Les manifestants ont défilé et ont utilisé leurs corps pour bloquer un convoi de véhicules militaires russes[13],[14].

Le 10 mars, la directrice du Musée d'histoire locale de Melitopol, Leila Ibragimova, a été arrêtée à son domicile par les forces russes et détenue dans un lieu inconnu[15]. Un jour plus tard, le maire de Melitopol, Ivan Fedorov, a été enlevé par les troupes russes pour avoir refusé de coopérer avec elles et avoir continué à arborer un drapeau ukrainien dans son bureau[16]. Les autorités russes n'ont pas commenté la disparition de Fedorov, mais le bureau du procureur de la République populaire de Louhansk, État séparatiste soutenu par la Russie, l'a accusé d'« activités terroristes »[17].

Le 12 mars, l'administration régionale de l'oblast de Zaporijjia a déclaré que l'ancienne conseillère et membre du Bloc d'opposition[18], Galina Danilchenko, avait été nommée maire par intérim[19]. Pendant ce temps, des centaines de personnes ont participé à une manifestation devant la mairie de Melitopol pour exiger la libération de Fedorov[17]. Olga Gaysumova, chef de l'ONG « Société de conscience de Melitopol » et organisatrice de manifestations locales contre les forces russes, a été arrêtée[20].

Le 13 mars, le conseil municipal de Melitopol déclare que « les troupes d'occupation de la fédération de Russie tentent de créer illégalement une administration d'occupation de la ville de Melitopol »[18]. Il demande à la procureure générale d'Ukraine, Iryna Venediktova, d'ouvrir une enquête préliminaire sur Danilchenko et son parti, le Bloc d'opposition, pour trahison[18]. Ukrayinska Pravda a rapporté que l'armée russe avait enlevé le président du conseil de district de Melitopol, Serhiy Priyma, et avait tenté d'enlever le secrétaire du conseil municipal, Roman Romanov[21]. Pendant ce temps, des véhicules militaires russes ont été aperçus annonçant via des haut-parleurs que les rassemblements et les manifestations avaient été interdits et qu'un couvre-feu était imposé de 18h00 à 06h00[22].

Le 14 mars, Ukrayinska Pravda rapporte que les forces russes avaient empêché de nouvelles manifestations en bloquant la place centrale de Melitopol[23]. Il a également affirmé que « deux militants ont été enlevés et emmenés dans une direction inconnue »[23].

Le 16 mars, Fedorov est libéré de captivité. Certains responsables ukrainiens affirment qu'il avait été libéré lors d'une « opération spéciale »[24],[25],[26]. L'attachée de presse de Zelensky Daria Zarivna a cependant affirmé plus tard qu'il avait été échangé contre neuf conscrits russes capturés par les forces ukrainiennes[27].

Le 23 mars 2022, le maire Fedorov signale que la ville rencontre des problèmes de nourriture, de médicaments et d'approvisionnement en carburant, tandis que l'armée russe saisit des entreprises, intimide la population locale et détient plusieurs journalistes en garde à vue[28].

Le 22 avril 2022, le maire de Melitopol affirme que plus de 100 soldats russes avaient été tués par des partisans lors de l'occupation de la ville[29].

Le 13 décembre 2022, l'état-major général des forces armées ukrainiennes signale que les forces russes de Melitopol forcent les résidents à obtenir des passeports russes et à passer de la monnaie ukrainienne au rouble russe. Selon le rapport, les forces russes tentent également d'encourager les habitants à collaborer en augmentant l'aide aux retraités et en augmentant les salaires de ceux qui acceptent de travailler dans des institutions établies en Russie[30].

Enerhodar

Le 4 mars, la ville d'Enerhodar et la Centrale nucléaire de Zaporijjia passent sous une occupation militaire russe.

Oleksandr Starukh, le gouverneur de l'oblast de Zaporijjia, a déclaré le 5 mars que les forces russes avaient quitté la ville après l'avoir pillée et que la situation dans la ville était entièrement sous le contrôle des autorités locales. Cependant, Orlov a nié le rapport et a déclaré que les forces russes occupaient toujours le périmètre de la ville et de la centrale électrique, les autorités locales gérant toujours la ville[31]. L'administration militaire ukrainienne pour le sud-est confirme le 7 mars qu'Enerhodar est sous le contrôle des forces russes[32].

Le 6 mars, l'AIEA publie une déclaration indiquant que les forces russes s'ingèrent dans les opérations de la centrale, indiquant que « toute action de la direction de la centrale - y compris les mesures liées au fonctionnement technique des six réacteurs - nécessite l'approbation préalable du commandant russe », et déclarant en outre que « les forces russes sur le site ont coupé certains réseaux mobiles et Internet afin que des informations fiables du site ne puissent pas être obtenues par les voies de communication normales »[33]. Le 9 mars, Herman Galushchenko, ministre ukrainien de l'Énergie, affirme que les forces russes retenaient en otage les travailleurs de la centrale électrique et en avaient forcé plusieurs à réaliser des vidéos de propagande[34].

Contrôle des villes dans l'oblast

Nom Population Raïon Tenue par À partir du Plus d'information
Berdiansk 107 928 Berdiansk Drapeau de la Russie Russie[35] 27 février 2022 Voir Attaque du port de Berdiansk
Capturée par la Drapeau de la Russie Russie le 27 février 2022.
Bilmak 6 507 Polohy Drapeau de la Russie Russie[36],[37] 15 mars 2022 Capturée par la Drapeau de la Russie Russie le 14 mars 2022.
Tchernihivka 5 645 Berdiansk Drapeau de la Russie Russie[36] 17 mars 2022 Capturée par la Drapeau de la Russie Russie le 14 mars 2022.
Enerhodar 52 887 Vassylivka Drapeau de la Russie Russie[38] 4 mars 2022 Voir Siège d'Enerhodar
Capturée par la Drapeau de la Russie Russie le 4 mars 2022.
Houliaïpole 13 070 Polohy Drapeau de l'Ukraine Ukraine[39] 30 mars 2022 Entourée d'une moitié[39].
Melitopol 150 768 Melitopol Drapeau de la Russie Russie[40] 24 février 2022 Voir Bataille de Melitopol
Capturée par la Drapeau de la Russie Russie le 1er mars 2022.
Orikhiv 14 136 Polohy Drapeau de l'Ukraine Ukraine[41] 30 mars 2022 Partiellement encerclée par les forces russes à partir du 20 avril 2022[42].
Polohy 18 396 Polohy Drapeau de la Russie Russie[43],[41] 30 mars 2022 Capturée par la Drapeau de la Russie Russie le 7 mars 2022.
Tokmak 30 132 Polohy Drapeau de la Russie Russie[43] 7 mars 2022 Capturée par la Drapeau de la Russie Russie le 7 mars 2022.
Vassylivka 12 771 Vassylivka Drapeau de la Russie Russie[43] 7 mars 2022 Capturée par la Drapeau de la Russie Russie le 7 mars 2022.
Zaporijjia 722 713 Zaporijjia Drapeau de l'Ukraine Ukraine 1er avril 2022

Le 29 septembre 2022, conformément à l'annonce des résultats aux référendums, Vladimir Poutine signe des décrets reconnaissant l'indépendance des régions de Kherson et de Zaporijjia[44]. Le 30 septembre, le président russe prononce l'annexion de ces dernières ainsi que des républiques populaires de Donetsk et de Lougansk. L'annexion est formalisée le 5 octobre[45].

Voir aussi

Articles connexes

Notes et références

  1. « Guerre en Ukraine: Vladimir Poutine reconnaît l’indépendance des régions de Zaporijjia et de Kherson ».
  2. « Poutine proclame l'annexion de quatre régions ukrainiennes ».
  3. (uk) Эльмира Шагабудтдинова, « Власти Бердянска заявляют о том, что вражеская техника заняла территорию бывшего аэропорта » [archive du ], sur 061.ua – Сайт города Запорожья (consulté le )
  4. (en) « Military vehicles of Russian Federation occupy territory of former Berdiansk airport » [archive du ], sur Interfax-Ukraine (consulté le )
  5. (en-US) « Ukraine crisis: Russian forces enter Sea of Azov port Berdiansk – report » [archive du ], sur The Jerusalem Post | JPost.com (consulté le )
  6. Yulia Zakharchenko, « Бердянськ захопили бойовики, у Харкові та Сумах – тиша: Арестович про ситуацію в Україні » [archive du ], sur Fakty i Kommentarii,‎ (consulté le )
  7. Joseph Trevithick, « Russian Amphibious Ships Arrive In Captured Ukrainian City », The Drive (consulté le )
  8. Marc Santora, « Ukrainian forces claim to destroy a Russian landing ship. », The New York Times (consulté le )
  9. « Russian military ship destroyed in Berdyansk, Ukrainian Navy claims », CNN, (consulté le )
  10. « Ukraine conflict: Large Russian ship, the Orsk, destroyed by Ukrainian military - reports », The Scotsman, (consulté le )
  11. Trevor Filseth, « Ukrainian Attack Sinks Large Russian Landing Ship », The National Interest (consulté le )
  12. « Ukrainian Attack Sinks Large Russian Landing Ship », Seven News, (consulté le )
  13. « Russia-Ukraine conflict: Singing protesters throw themselves in front of Russian armored convoy in Melitopol », Global News,‎ (lire en ligne [archive du ], consulté le )
  14. « Shots Fired In Ukrainian City As Locals Protest Against Russian Occupation » [archive du ], sur Radio Free Europe/Radio Liberty, (consulté le )
  15. « In occupied Melitopol, invaders kidnapped a deputy of regional council » [archive du ], sur Rubryka, (consulté le )
  16. Alan Cullison et Alexander Osipovich, « Russian General Is Killed in Ukraine as Airstrikes Intensify » [archive du ], sur The Wall Street Journal, (consulté le )
  17. a et b War in Ukraine: Russian forces accused of abducting second mayor « https://web.archive.org/web/20220313202238/https://www.bbc.com/news/world-europe-60725962 »(Archive.org • Wikiwix • Archive.isGoogle • Que faire ?), , BBC News (13 March 2022)
  18. a b et c (uk) « Міськрада Мелітополя називає в.о мера від окупантів державною зрадницею » [archive du ], sur Українська правда,‎ (consulté le )
  19. (en) « New mayor installed in Russia-controlled Melitopol after the Ukrainian city's elected mayor was detained » [archive du ], sur CNN (consulté le )
  20. (ru) Irina Znas, « Российские оккупанты похитили организаторку протестов в Мелитополе » [archive du ], sur Dzerkalo Tyzhnia,‎ (consulté le )
  21. (uk) « У Мелітополі триває терор: окупанти викрали голову райради » [archive du ], sur Українська правда,‎ (consulté le )
  22. (uk) « Окупанти заборонили мелітопольцям мітинги, ті відповіли традиційно: агресор - нах#й » [archive du ], sur Українська правда,‎ (consulté le )
  23. a et b (en) « Russian occupying forces block people's protests in Melitopol – Media » [archive du ], sur Українська правда,‎ (consulté le )
  24. (en-US) « Melitopol mayor freed after kidnapping by Russian forces », sur news.yahoo.com (consulté le )
  25. (en) « Captured Melitopol Mayor Ivan Fedorov rescued by Ukrainian forces: Report », sur Washington Examiner, (consulté le )
  26. (ru) Денис Карловский, « Мэра Мелитополя освободили из плена русских », sur Украинская правда (consulté le )
  27. (en) « Ukraine swapped nine Russian soldiers to free detained mayor », sur Reuters (consulté le )
  28. (en) CNN, « Melitopol mayor accuses Russians of seizing businesses in the city », (consulté le )
  29. « Mayor claims partisans killed more than 100 Russian soldiers in occupied Melitopol - KyivPost - Ukraine's Global Voice », sur KyivPost, (consulté le )
  30. Guerre en Ukraine : les membres du G7 s’accordent sur une « plate-forme » chargée de « coordonner l’aide financière » à Kiev (1h44)
  31. (ru) « Российские войска покинули Энергодар: последствия обстрелов (уточнено) », Gazeta.ua,‎ (lire en ligne, consulté le )
  32. « Ukraine after 11th night of war: Mayor killed, towns taken, Moscow promises civilian corridors to Russia » [archive du ], sur Baltic News Network, (consulté le )
  33. « Russian forces interfering at Ukraine nuclear plant: IAEA » [archive du ], sur Al-Jazeera, (consulté le )
  34. (en-US) « Russian soldiers 'torturing staff' inside Zaporizhzhia nuclear power plant », sur news.yahoo.com (consulté le )
  35. « Mayor of southern Ukrainian town says Russians have taken control » [archive du ], sur CNN, (consulté le ).
  36. a et b « An ex-Wagner man was taken prisoner near Zaporizhia » [archive du ], sur zp.ua, (consulté le )
  37. « Dnipropetrovsk region is ready for resistance - Korban », sur Korrespondent.net (consulté le )
  38. « RUSSIAN OFFENSIVE CAMPAIGN ASSESSMENT, MARCH 4 », sur Institude for the Study of War,
  39. a et b Thomas Gibbons-Neff et Natalia Yermak, « 'Like Living in a Horror Movie': A Ukraine Town Dying a Slow Death », sur New York Times, (consulté le )
  40. « Russia Ukraine news Live: Melitopol city is taken by the Russian army » [archive du ], sur Marca, (consulté le )
  41. a et b (en-GB) « The Ukrainian woman shot by Russian soldiers on the front line », sur BBC News, (consulté le )
  42. SIC na Ucrânia: Orikhiv, uma aldeia na linha da frente de combate (in Portuguese). SIC Notícias, 20 April 2022
  43. a b et c « Ukraine after 11th night of war: Mayor killed, towns taken, Moscow promises civilian corridors to Russia », sur Baltic News Network, (consulté le )
  44. (en) « Kremlin recognizes independence of two Ukrainian regions », sur Welle (www.dw.com), (consulté le )
  45. « Guerre en Ukraine : ce qu'il faut retenir de la journée du mercredi 5 octobre », sur Franceinfo, (consulté le ).