Bataille de Sievierodonetsk (2022)

Bataille de Sievierodonetsk (2022)
Bataille de Sievierodonetsk
Description de cette image, également commentée ci-après
Bâtiments à Sievierodonetsk détruits par des tirs d'artillerie russe.
Informations générales
Date Du au
(1 mois et 19 jours)
Lieu Sievierodonetsk, oblast de Louhansk (Ukraine)
Issue

Victoire russe

  • Les forces armées ukrainiennes battent en retraite.
Belligérants
Drapeau de la Russie Russie
Drapeau de République populaire de Lougansk République populaire de Lougansk
Drapeau de la République populaire de Donetsk République populaire de Donetsk
Drapeau de l'Ukraine Ukraine
Commandants
Drapeau de la Russie Alexandre LapineDrapeau de l'Ukraine Maksym Grebennyk
Forces en présence
Banner of the Armed Forces of the Russian Federation (obverse).svg Forces armées russes
  • Flag of the Russian Federation Ground Forces.svg Armée de terre russe
    • 4e division de chars de la Garde
    • 423e régiment de fusiliers motorisés
    • 13e régiment de chars
    • Groupement central des forces[1]

LogoWagner vectorisé.svg Groupe Wagner[2]
Flag of National Guard Forces Command.svg Garde nationale de Russie

Drapeau de République populaire de Lougansk Milice populaire de la République populaire de Lougansk
Drapeau de la République populaire de Donetsk Milice populaire de la République populaire de Donetsk
Ensign of the Ukrainian Armed Forces.svg Forces armées ukrainiennes International Legion of Territorial Defense of Ukraine emblem.svg Légion internationale pour la défense territoriale de l'Ukraine
Pertes
InconnuesInconnues
Civils :
Drapeau de l'Ukraine 1 500 morts au moins (Selon l'Ukraine)[3],[4]
Drapeau de la France 1 journaliste tué[5]

Invasion de l'Ukraine par la Russie en 2022
Guerre du Donbass

Batailles


Offensive de Kiev


Offensive du Nord-Est


Offensive du Donbass


Offensive du Sud


Frappes aériennes dans l'Ouest de l'Ukraine


Guerre navale


Débordement


Coordonnées 48° 57′ nord, 38° 29′ est
Géolocalisation sur la carte : Ukraine
(Voir situation sur carte : Ukraine)
Bataille de Sievierodonetsk

La bataille de Sievierodonetsk est un engagement militaire ayant eu lieu pendant l'invasion russe de l'Ukraine en 2022, dans le cadre de l'offensive de l'Est de l'Ukraine. Sievierodonetsk était avant les hostilités de 2022 le centre administratif par intérim de l'oblast de Lougansk.

Prélude, des bombardements de février à mai

Le , vers 15 heures, les troupes russes ont commencé à bombarder la ville[6]. Selon Serhiy Haidaï, gouverneur de l'oblast de Louhansk, une personne est morte et plusieurs autres ont été blessées. Des gazoducs ont également été touchés[3].

Le , des combats ont été signalés dans presque tous les villages voisins de Sievierodonetsk[7]. Les forces russes ont continué à bombarder la ville, dont un gymnase scolaire servant d'abri anti-bombes. Aucun décès n'a été signalé[8]. À 15 h 20, les troupes russes ont tenté d'entrer dans la ville, mais elles ont été repoussées par les défenseurs ukrainiens[9].

Le , les forces russes auraient capturé 60 % de la ville voisine de Roubijné[10], des obus et des roquettes atterrissaient sur la ville à « intervalles réguliers et soutenus »[11]. Le lendemain, les forces de la 128e brigade d'assaut de montagne  ont mené une offensive qui aurait éloigné les forces russes de 6 à 10 kilomètres de l'autre ville voisine de Kreminna[12]. Le ministre ukrainien des Affaires étrangères Dmytro Kouleba a déclaré que la bataille du Donbass « vous rappellerait la Seconde Guerre mondiale »[13].

Le , des éléments de la 4e division blindée de la Garde  russe se seraient concentrés près de Sievierodonetsk[14]. Entre le 11 et le 12 avril, les attaques russes dans la région n'entraînent pas de gain de terrain[15],[16].

Le , la Russie renouvelle son offensive dans l'est de l'Ukraine, lançant des frappes aériennes sur Sievierodonetsk[17],[18].

Bataille

Le 6 mai, les forces russes et de la RPL progressent dans la périphérie de Sievierodonetsk, attaquant le village de Voïevodivka juste au nord de la ville, tout en s'emparant également du village de Voronove au sud-est. D'autres villages ont également été attaqués pour encercler la ville[19]. Par la suite, le maire de la ville, Alexandre Striouk, rapporte que Sievierodonetsk est « virtuellement encerclé »[20]. Le 11 mai 2022, il est annoncé que les villages périphériques de Ioujny, Voïevodivka, Fakel, Radouga-2, Zaria, Zaria-1, avec l'usine Zaria, Mitchourinets et Elektromontajnik sont aux mains des forces de la république populaire de Lougansk aidées des militaires russes[21]. Le 27 mai il est rapporté que les forces Russes ont capturé le complexe hôtelier Myr au nord de la ville, ce bâtiment servira de point d'entrée pour l'attaque des forces Russes sur la ville. Les Ukrainiens lancent plusieurs attaques pour reprendre cet hôtel mais sans véritable succès[22],[23].

Le 3 juin les Russes ont repoussé les Ukrainiens du centre ville et les ont acculer dans l'usine chimique d'Azot. A partir du 4 juin les Ukrainiens annoncent une contre attaque de leur part , la légion internationale Ukrainienne aurait participé au combat pour servir de troupes de choc[24]. Cette contre attaque rencontrent un léger succès, les Ukrainiens sont capables de récupérer une petite partie de la ville[25],[26]. Le 6 juin il est rapporté la mort du lieutenant colonel Maksym Grebennyk commandant de la 24 brigade des forces armées Ukrainiennes[27].

La situation change à partir du 7 juin les Russes relancent leur offensive à grande échelle et reprennent du terrain, les officiels Ukrainiens commencent sérieusement à parler d’abandon de la ville dans les médias[28].

Le 14 juin les Russes détruisent le dernier pont reliant Sievierodonetsk à la rive ouest du Donets[29]. Pour se retirer de la ville les Ukrainiens doivent donc construire des pontons ou bien abandonner le matériel lourd non amphibie.

Le 24 juin 2022, l'armée ukrainienne donne l'ordre à ses troupes de se replier afin d'éviter d'être totalement capturées, les troupes russes ayant enfermé la ville dans un chaudron depuis plusieurs semaines. Ainsi, la Russie contrôle l'entièreté de la ville et de son agglomération le 25 juin 2022 selon le maire de la ville[30],[31],[32],[33] et mène maintenant des combats urbains dans la bataille pour la prise de la ville Lyssytchansk où les troupes ukrainiennes se sont repliées[34].

Attaques contre des civils

De nombreuses attaques contre des installations civiles ont eu lieu à Sievierodonetsk. Le , le gouverneur de l'oblast de Louhansk Serhiy Haidaï a signalé que les forces russes avaient frappé un abri destiné aux femmes et aux enfants et a déclaré qu'« il n'y a plus d'endroits sûrs dans la région de Louhansk »[35]. Il a de nouveau été rapporté le , par Haidaï, que les Russes avaient bombardé un hôpital pour enfants dont le toit a pris feu, bien que personne n'ait été blessé[36]. Des dommages aux églises locales ont été signalés[37]. Le , les forces russes auraient frappé un centre d'aide humanitaire et incendié 10 immeubles de grande hauteur dans la ville[38].

Frédéric Leclerc-Imhoff, un journaliste français travaillant pour la chaîne BFM TV, est tué par une frappe russe alors qu'il tente de quitter la ville dans un convoi humanitaire[39],[40].

Notes et références

  1. (en) « Russia deploys its only Terminator company to Sievierodonetsk - British intelligence », sur ukrinform.net, .
  2. Yaroslav Trofimov, Nearly Encircled, Ukraine’s Last Stronghold in Luhansk Resists Russian Onslaught, The Wall Street Journal, 10 mai 2022.
  3. a et b (uk) « Росія обстріляла Сєвєродонецьк: є жертва і поранені – ОДА », sur Радіо Свобода,‎
  4. « Ukraine: après Marioupol, au tour de Sievierodonetsk? », sur lactualite.com, .
  5. « Guerre en Ukraine : un journaliste français tué d’après le gouverneur de Lougansk », sur ladepeche.fr, .
  6. (uk) « Окупанти обстріляли Сєвєродонецьк: що відомо про загиблих та постраждалих », sur ukrainenews.fakty.ua,‎
  7. (uk) « Бої тривають майже у всіх довколишніх селах навколо Сєвєродонецька - голова Луганської обладміністрації », sur Інтерфакс-Україна,‎
  8. (uk) « У Сєвєродонецьку російський снаряд влучив у школу, де ховалися люди (відео) », sur www.unian.ua,‎
  9. (uk) « Російське вторгнення: поточна ситуація на Луганщині », sur Гал-інфо,‎
  10. (en) « Russian forces control 60% of Rubizhne town in east Ukraine, says governor | Reuters.com », sur Reuters (consulté le )
  11. (en-US) AFP-Agence France Presse, « Sustained Bombardment Seen In Severodonetsk: AFP », sur www.barrons.com (consulté le )
  12. (en) « Ukrainian army forces enemy to retreat from Kreminna in Luhansk region », sur www.ukrinform.net, (consulté le ).
  13. (en) « Battle for Donbas to remind World War 2 - Kuleba », sur www.ukrinform.net (consulté le )
  14. « Russian Offensive Campaign Assessment, April 9 », Institute for the Study of War, (consulté le ).
  15. « Russian Offensive Campaign Assessment, April 11 », Institute for the Study of War, (consulté le )
  16. « Russian Offensive Campaign Assessment, April 12 », Institute for the Study of War, (consulté le )
  17. « Russia begins Donbas offensive in eastern Ukraine »,
  18. (en) « Russia begins large-scale military action to seize eastern Ukraine », sur the Guardian, (consulté le )
  19. « RUSSIAN OFFENSIVE CAMPAIGN ASSESSMENT, MAY 6 »,
  20. Guerre en Ukraine : la ville de Severodonetsk quasiment encerclée par les Russes
  21. (ru) Ura.news, article du 11 mai 2022
  22. https://kyivindependent.com/news-feed/official-russian-sabotage-group-broke-into-mir-hotel-in-sievierodonetsk
  23. https://russia.postsen.com/news/10991/War-in-Ukraine-%E2%80%93-in-Severodonetsk-an-enemy-DRG-was-knocked-out-of-the-Mir-Hotel-%E2%80%93-tsnua.html
  24. https://mil.in.ua/en/news/the-international-legion-of-ukraine-got-involved-in-the-fighting-in-sievierodonetsk/
  25. https://www.understandingwar.org/backgrounder/russian-offensive-campaign-assessment-june-3
  26. https://www.understandingwar.org/backgrounder/russian-offensive-campaign-assessment-june-4
  27. https://voennoedelo.com/posts/id24687-d9sbtljoxy8j4pwiheuf
  28. https://www.reuters.com/world/europe/ukrainian-forces-may-have-pull-back-sievierodonetsk-governor-says-2022-06-08/
  29. https://www.euronews.com/2022/06/14/russia-destroys-last-bridge-linking-sievierodonetsk-to-ukrainian-held-territory
  30. « Guerre en Ukraine en direct : les forces russes contrôlent totalement la ville de Sievierodonetsk ainsi que l’usine Azot », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  31. « https://twitter.com/afpfr/status/1540726605324029952 », sur Twitter (consulté le )
  32. (en-US) Yaroslav Trofimov, « Ukraine Orders Withdrawal From Severodonetsk to Avoid Encirclement », Wall Street Journal,‎ (ISSN 0099-9660, lire en ligne, consulté le )
  33. « https://twitter.com/l_thinktank/status/1540223166341156864 », sur Twitter (consulté le )
  34. « https://twitter.com/afpfr/status/1540678271066468352 », sur Twitter (consulté le )
  35. « Russian invaders fire on shelter for mothers and children in Sievierodonetsk », Ukrinform,
  36. (uk) « Російські окупанти обстріляли дитячу лікарню в Сєвєродонецьку: дітей та персонал вдалося врятувати »,‎
  37. « When Christians are bombing Christian churches (PHOTOS) », sur Orthodox Times, (consulté le )
  38. (en) Lee Bullen et Zenger News, « Ukrainians blast Russian armor with U.K. missile system », sur Newsweek, (consulté le )
  39. « En Ukraine, un journaliste français tué à Severodonetsk », sur L'Humanité, (consulté le )
  40. Ju M. avec afp, « Journaliste français tué en Ukraine: Frédéric Leclerc-Imhoff suivait un convoi de civils quand il a été tué », sur La Voix du Nord, (consulté le )