11 mai

Mai
1er 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        

Chronologies thématiques

Croisades • Ferroviaires • Sports
Disney • Catholicisme

Abréviations / Voir aussi

Le 11 mai est le 131e jour de l'année du calendrier grégorien, le 132e en cas d'année bissextile. Il reste 234 jours avant la fin de l'année.

C'était généralement le 22e jour du mois de floréal dans le calendrier républicain français, officiellement dénommé jour de la fritillaire.

10 mai - 11 mai - 12 mai

Événements

IVe siècle

  • 330 : Byzance est rebaptisée Nova Roma avant d'être finalement désignée sous le nom de Constantinople, du nom de l'empereur Constantin. Elle devient officiellement la capitale de l'Empire romain. Le 11 mai devient la date de la fête anniversaire de la ville.

Xe siècle

XIVe siècle

XVIe siècle

XVIIe siècle

XVIIIe siècle

XIXe siècle

XXe siècle

XXIe siècle

Arts, culture et religion

Sciences et techniques

Économie et société

Naissances

Ve siècle

XVIIIe siècle

XIXe siècle

XXe siècle

Décès

Ve siècle av. J.-C.

IIIe siècle

Xe siècle

XIVe siècle

XVIIe siècle

XVIIIe siècle

XIXe siècle

XXe siècle

XXIe siècle

Célébrations

Saints des Églises chrétiennes

Saints catholiques[3] et orthodoxes du jour

Saints et bienheureux catholiques[3] du jour

Saints orthodoxes du jour

Prénoms du jour

Bonne fête aux :

  • Estelle et ses variantes Estel, Estela, Estele, Estella, Estellie, Estelline, Estrela, Estrella, Étoile et Stella.

Et aussi aux :

Traditions et superstitions

Dictons

Début de la période des Saints de glace, néfaste pour l'agriculture et le jardinage (comme le 11 mai 1987 à Bruxelles où la température minimale sous abri descendit jusqu'à 2° C), mais propice aux dictons météorologiques :

  • « Attention, le premier des saints de glace, souvent tu en gardes la trace. »[6]
  • « Au printemps ramènent l'hiver Pancrace, Servais et Mamert. »[6]
  • « Les saints Servais, Pancrace et Mamert, à eux trois, un petit hiver. »[6]
  • « Les trois saints au sang de navet, Pancrace, Mamert et Servais, sont bien nommés les saints de glace. »[6]
  • « Se méfier de Saint-Mamert, de Saint-Pancrace et Saint-Servais, car ils amènent un temps frais, et vous auriez regret amer. »[6]
  • « Gare qu'il ne gèle à la Sainte-Estelle. »[6]
  • « Avant la saint Gengoult, où l’on coupe un chardon, il en revient deux. »[réf. nécessaire]
  • « Sème tes haricots à la Sainte-Croix (4 mai) : tu n’en récolteras que pour toi, sème-les à la Saint-Gengoult, un t’en donnera beaucoup.. Sème-les à la Saint-Didier (23 mai), pour un, tu en auras un millier. » (dicton de Bourgogne)[6]
  • « S’il pleut à la Saint-Gengoult, les porcs n’auront de glands leur saoul. »[6]
  • « S’il pleut le jour de la saint Mayeul, les cerises tombent toutes par la queue. »[7]

Astrologie

Toponymie

Les noms de plusieurs voies, places, sites ou édifices, de pays ou de régions francophones, contiennent cette date sous différentes graphies, en référence à des événements survenus à cette même date : voir Onze-Mai .

Notes et références

  1. www.journee-mondiale.com : 11 mai.
  2. a et b Nominis : calendrier grégorien des saints et prénoms chrétiens du 11 mai.
  3. Glossaire, etymologique des noms propres de France et d'Angleterre, par Edouard Le Héricher, 1870, page 70
  4. a, b, c, d, e, f, g et h Gabrielle Cosson, Dictionnaire des dictons des terroirs de France, Paris, Larousse, , 380 p. (ISBN 978-2-03-585301-1, présentation en ligne), p. 119, 151, 156, 168, 219, 333 et 350.
  5. Anne-Christine Beauviala, Météo et dictons régionaux, Éd. Christine Bonneton, 2010.

Bibliographie

  • Mgr Paul Guérin, Vie des saints ; t.  V, du 24 avril au 18 mai. Paris, Éd Bloud & Barral, 1876, 7e éd., pp.  445 à 482.

Articles connexes