Jean Letourneau

Jean Letourneau
Illustration.
Jean Letourneau sortant du Conseil des ministres à Matignon, le 22 février 1946.
Fonctions
Ministre chargé des Relations avec les États associés

(3 mois et 20 jours)
Président Vincent Auriol
Président du Conseil René Mayer
Gouvernement Mayer
Prédécesseur Lui-même
(Ministre d'État, chargé des Relations avec les États associés)
Successeur Marc Jacquet
Ministre d'État, chargé des Relations avec les États associés

(2 ans, 11 mois et 16 jours)
Président Vincent Auriol
Président du Conseil René Pleven
Henri Queuille
René Pleven
Edgar Faure
Antoine Pinay
Gouvernement Pleven I
Queuille III
Pleven II
Faure I
Pinay
Prédécesseur Paul Reynaud
(Ministre d'État, chargé des Relations avec les États associés et des Affaires d'Extrême-orient)
Successeur Lui-même
Ministre d'État, Ministre de l'Information

(2 jours)
Président Vincent Auriol
Président du Conseil Henri Queuille
Gouvernement Queuille II
Prédécesseur André Malraux
Successeur Albert Gazier
Ministre de la France d'Outre-mer

(7 mois et 27 jours)
Président Vincent Auriol
Président du Conseil Georges Bidault
Gouvernement Bidault II
Prédécesseur Paul Coste-Floret
Successeur Paul Coste-Floret
Secrétaire d'État à la Reconstruction et à l'Urbanisme

(20 jours)
Président Vincent Auriol
Président du Conseil Paul Ramadier
Gouvernement Ramadier II
Prédécesseur Jules Moch
Successeur René Coty
Ministre du Commerce, de la Reconstruction, et à l'Urbanisme, puis Ministre de la Reconstruction et de l'Urbanisme

(5 mois et 12 jours)
Président Vincent Auriol
Président du Conseil Paul Ramadier
Gouvernement Ramadier I
Prédécesseur Lui-même
(Ministre du Commerce)
Successeur Robert Lacoste
(11 août 1947, Ministre de l'Industrie et du Commerce)
Ministre du Commerce

(3 mois et 17 jours)
Président Vincent Auriol
Président du Conseil Paul Ramadier
Gouvernement Ramadier I
Prédécesseur André Diethelm
(indirectement, Commissaire au Commerce dans le CFLN)
Successeur Lui-même
(Ministre du Commerce, de la Reconstruction, et à l'Urbanisme)
Ministre des Postes, Télégraphes et Téléphones

(10 mois et 2 jours)
Président du gouvernement Félix Gouin (GPRF)
Georges Bidault (GPRF)
Gouvernement Gouin
Bidault I
Prédécesseur Eugène Thomas
Successeur Eugène Thomas
Député

(9 ans et 3 jours)
Élection
Réélection
Circonscription Sarthe
Législature Ire et IIe (Quatrième République)
Groupe politique MRP (1946-1955)

(1 an, 1 mois et 6 jours)
Élection
Réélection
Circonscription Sarthe
Législature 1re et 2e Assemblée nationale constituante
Groupe politique MRP (1945-1946)
Biographie
Date de naissance
Date de décès
Lieu de décès Paris
Nationalité française
Parti politique Mouvement républicain populaire

Jean Letourneau est un homme politique français, né le 18 septembre 1907 au Lude (Sarthe) et mort à Paris le .

Biographie

Licencié en droit de l’Université de Paris, il adhère en 1933 au Parti démocrate populaire (PDP) dont il sera, en 1936, membre du comité directeur. En 1943, il entre dans la clandestinité et se rapproche de Georges Bidault, président du Conseil national de la Résistance où il représente le PDP.

En 1944, il est directeur de la presse au ministère de l’Information. Membre du comité directeur du Mouvement républicain populaire (MRP) dès sa création, il est élu député de la Sarthe aux deux Assemblées constituantes puis est réélu, le , député de la Sarthe à l’Assemblée nationale ou il siégera jusqu’en 1956[1].

Après la mort du général Jean de Lattre de Tassigny en , il cumule son portefeuille de ministre chargé des États associés avec le poste de Haut-Commissaire en Indochine.

Il a été maire de Chevillé de 1953 à 1958 et conseiller général du canton de Brûlon de 1952 à 1963. Brièvement membre de l'Assemblée de l’Union Française (1956-1958) il se consacre ensuite aux affaires et se retire définitivement de la vie publique.

Il exerça enfin la fonction de président de l'Amicale du MRP jusqu'à sa mort.

Fonctions gouvernementales

Notes et références

Liens externes