Auteur-compositeur-interprète

Un auteur-compositeur-interprète, une autrice-compositrice-interprète ou une auteure-compositrice-interprète (ACI) est une personne qui rédige les paroles et compose la musique de chansons qu'elle interprète.

L'ordre peut varier d'un artiste à l'autre, ou d'une œuvre à l'autre pour un même artiste ; soit il compose avant d'écrire le texte, soit après. Il peut même créer en parallèle texte et musique, voire les arranger pour une orchestration.

L'auteur-compositeur se réserve le droit de corriger, d'améliorer la partition manuscrite dont il est le créateur et seul détenteur, ce qui authentifie son style, sa carrure et son autonomie. Ce droit ne peut être détourné par des musiciens, ce qui authentifie son unicité. Il s'agit d'un droit d'auteur qui lui confère des droits moraux (inaliénables) et des droits patrimoniaux (courant en France 70 années après la date de son décès et les années de guerre visées par la jurisprudence).

En l'occurrence, une musique orchestrée, enregistrée ou non, n'est qu'un reflet des multiples possibilités qu'a pu prendre ou ne pas prendre la voie dans laquelle le compositeur a versé. L'œuvre sera protégée si elle est originale, si elle reflète la personnalité, les goûts et la fantaisie de son auteur, et ce indépendamment de ses qualités artistiques ou esthétiques.

Évocations dans les arts

Le chanteur français Jacques Higelin évoque les aléas de la composition et de l'écriture d'une chanson dans sa chanson La fuite dans les idées, parue dans son album Tombé du ciel en 1988.

Notes

Voir aussi

Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : Auteur-compositeur-interprète.

Articles connexes