Réalisateur artistique

Le réalisateur artistique, simplifié en « réalisateur », est le responsable artistique et technique de la réalisation musicale d'un projet d'enregistrement, depuis son début jusqu'au mastering. Son rôle traditionnel consiste à sélectionner les studios d'enregistrements et réserver les crénaux horaires nécessaires, à accompagner et guider les artistes interprètes, et à diriger les séances d'enregistrements et de mixage. Il dirige également le travail des musiciens, de l'ingénieur du son et du mixeur, éventuellement en accord avec le producteur exécutif et l'éditeur.

Son rôle est essentiel dans le résultat final. De lui dépendent le style musical et sonore des projets musicaux. Ce travail requiert un ensemble de qualités diverses : psychologie, rigueur, compétences musicales, et une bonne expérience des activités en studios d'enregistrement.

Pour un film, un projet multimédia, une publicité, on parle parfois de « réalisateur sonore ».

Rôle

Le réalisateur artistique travaille sur la mise en œuvre et sur la cohérence (par le son, par son attitude, par son inscription ou non dans une époque, ou un mouvement musical, etc.) d'un album ou d'un titre de musique.

Il est chargé de la direction artistique et devient même parfois arrangeur voire co-compositeur puisqu'il peut suggérer des arrangements musicaux.

Pour cela, il contrôle les sessions d'enregistrement, accompagne et guide les interprètes, supervise les enregistrements, le mixage audio et le mastering.

Son rôle est de contribuer à améliorer l’œuvre de manière créative tout en restant fidèle à l'identité de l'artiste[1]. Il s'agit d'ailleurs de personnes souvent peu mises en avant[2].

Le rôle du réalisateur artistique dans le processus de création d'un album est parfois comparé à celui du réalisateur dans la création d'un film[2].

Histoire

Au début de l'histoire de la réalisation de musique, l'objectif était d'enregistrer fidèlement la performance d'un groupe de musique[3]. Vers les années 1940, avec le développement de la technologie du son, les possibilités se sont multipliées (multipiste, overdub), et à partir des années 1960, la réalisation d'un disque est progressivement devenue un travail à la fois technique et créatif[4].

À la fin du XXe siècle, l'arrivée du matériel numérique plus abordable[4], puis le développement de la musique assistée par ordinateur ont progressivement démocratisé ce métier[5].

Réalisateurs notables

Même si les réalisateurs sont généralement moins médiatisés que les interprètes, certains noms ont marqué l'histoire du disque en inventant une sonorité, ou en donnant l'impression d'être capable de transformer n'importe quelle chanson en tube[5].

Quelques exemples :

Notes et références

  1. « Pourquoi et Comment Choisir un Producteur de Musique ? », Marketing Musical,‎ (lire en ligne, consulté le )
  2. a et b « Qui sont les producteurs de musique que l'on s'arrache? », LExpress.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  3. (en) Yuval Gerstein, « The role of the music producer - A short historical overview »,
  4. a et b (en) Virgil Moorefield, The Producer as Composer : Shaping the Sounds of Popular Music, MIT Press, , 168 p. (ISBN 978-0-262-13457-6, présentation en ligne)
  5. a et b (en-US) Ian Shepherd, « What does a music producer do, anyway ? », sur productionadvice.co.uk, (consulté le )

Voir aussi

Articles connexes

Lien externe