Sylvain Ripoll

Sylvain Ripoll

Sylvain Ripoll
Image illustrative de l’article Sylvain Ripoll
Sylvain Ripoll en 2013
Situation actuelle
Équipe France espoirs (sélectionneur)
Biographie
Nationalité Français
Naissance (50 ans)
Rennes (France)
Taille 1,76 m (5 9)
Poste Défenseur ou milieu défensif, puis entraîneur
Parcours junior
Années Club
1978-1986 CPB Ginguené
1986-1990 Stade rennais
Parcours senior1
AnnéesClub 0M.0(B.)
1990-1995 Stade rennais077 (0)
1994-1995 Le Mans UC033 (1)
1995-2003 FC Lorient207 (4)
Total 317 (5)
Sélections en équipe nationale2
AnnéesÉquipe 0M.0(B.)
1998 Bretagne 000 0(0)
Équipes entraînées
AnnéesÉquipe Stats
2003-2014 FC Lorient(adjoint)
2014-2016 FC Lorient32v 20n 46d
2017- France espoirs33v 8n 7d
2021 France olympique1v 0n 2d
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels (amicaux validés par la FIFA compris).
Dernière mise à jour : 24 mars 2022

Sylvain Ripoll est un footballeur puis entraîneur français né le à Rennes en Ille-et-Vilaine. Il joue au poste de milieu défensif ou d'arrière latéral droit du début des années 1990 au début des années 2000.

Formé au Stade rennais, il évolue ensuite au Mans UC avant de faire le reste de sa carrière professionnelle au FC Lorient. Reconverti entraîneur, il est de 2003 à 2014, l'entraîneur adjoint de Christian Gourcuff au sein de ce club. À son départ, il prend sa succession à ce poste jusqu'en . Il est entraîneur de l'équipe de France espoirs depuis le .

Biographie

Sylvain Ripoll commence le football au sein du Cercle Paul Bert Ginguené, club de la ville de Rennes, à l'âge de sept ans[1]. En avril 1987 il fait partie de l'équipe de la Ligue de l'Ouest qui dispute la Coupe nationale des cadets. Repéré par le Stade rennais, il intègre en 1987 le centre de formation du Stade rennais qui vient d'ouvrir[2]. En février 1989, alors titulaire indiscutable avec l'équipe réserve en Division 3, il est sélectionné en Equipe de France Juniors[3]. Pouvant évoluer comme milieu de terrain ou arrière latéral droit, Sylvain Ripoll fait ses débuts en équipe première, le , lors de la 13e journée du championnat 1990-1991. Dans ce match disputé face au Stade Malherbe Caen et terminé sur le score d'un partout, il entre en jeu en remplacement de Cyril L'Helgouach[4]. La saison suivante, il intègre définitivement l'équipe première et dispute vingt-trois rencontres de championnat. Relégué en division 2, son temps de jeu diminue lors de la saison 1993-1994 qui voit le Stade rennais retrouver la division 1. Il est alors prêté au Mans UC où il dispute toute la saison comme titulaire.

Il rejoint le FC Lorient en 1995. Avec son club, il est vice-champion de France de division 2 en 1998 et retrouve la division 1 pour une saison. De retour en division 2, il est de nouveau vice-champion de France en 2001 mais sa fin de saison est marquée par une blessure aux ligaments croisés du genou qui lui fait rater toute la saison suivante. Il retrouve les terrains lors du Trophée des champions et met fin à sa carrière en fin de saison 2003[6].

Ripoll devient alors entraîneur-adjoint de Christian Gourcuff, de retour au club, qui est « convaincu de la nécessité d’avoir un adjoint fidèle, en qui j’ai confiance[7] ». Après le refus de Christian Gourcuff de prolonger, il est nommé entraîneur du club. Le président du FCL dit en le nommant qu'« il est imprégné des valeurs du FC Lorient, c’est un adepte du beau football, avec, en plus, une mentalité de battant, de gagneur[8] ». Il est démis de ses fonctions le après un mauvais début de saison.

Il est nommé sélectionneur de l'équipe de France espoirs le [9]. Lors de l'Euro espoirs en 2019, Ripoll a rappelé que son équipe avait eu 48h de moins de récupération que l’Espagne et avait "manqué de fraîcheur" en demi-finale (défaite 1-4), mais il a surtout reconnu que "la différence était trop importante" avec son adversaire[10].

Le 31 mai 2021, l’équipe de France espoirs s'incline, en quart de finale de l’Euro espoirs face aux Pays-Bas (2-1). Pourtant favoris de cette phase finale, les Bleuets quittent la compétition prématurément[11].

Giflée 4-0 par le Japon, l' équipe de France aux Jeux olympiques de 2021 sort en phases en poules du tournoi avec un bilan très décevant: deux défaites, une victoire et onze buts encaissés[12].

Palmarès

Sylvain Ripoll dispute 54 matches en division 1 et 238 rencontres pour 5 buts marqués en division 2[13]. Avec son club formateur, le Stade rennais, il est vice-champion de France de division 2 en 1994. Avec le FC Lorient, il est de nouveau vice-champion de France de division 2 en 1998 et en 2001, il est également finaliste du Trophée des champions en 2002.

À titre personnel, il est nommé dans l'équipe type de Division 2 en 1998 aux Trophées UNFP[14].

Statistiques

Le tableau ci-dessous résume les statistiques en match officiel de Sylvain Ripoll durant sa carrière de joueur professionnel[13],[15].

Statistiques de Sylvain Ripoll
Saison Club Championnat Coupe nationale Coupe de la Ligue Trophée des champions Total
Division M. B. M. B. M. B. M. B. M. B.
1990-1991 Drapeau de la France Stade rennais FC Division 1 9 0 1 0 - - - - 10 0
1991-1992 Drapeau de la France Stade rennais FC Division 1 23 0 2 0 - - - - 25 0
1992-1993 Drapeau de la France Stade rennais FC Division 2 25 0 5 0 - - - - 30 0
1993-1994 Drapeau de la France Stade rennais FC Division 2 12 0 - - - - - - 12 0
1994-1995 Drapeau de la France Le Mans UC Division 2 30 1 1 0 2 0 - - 33 1
1995-1996 Drapeau de la France FC Lorient Division 2 39 0 - - 2 0 - - 41 0
1996-1997 Drapeau de la France FC Lorient Division 2 36 0 1 0 2 0 - - 39 0
1997-1998 Drapeau de la France FC Lorient Division 2 37 0 2 0 2 0 - - 41 0
1998-1999 Drapeau de la France FC Lorient Division 1 22 0 1 0 1 0 - - 24 0
1999-2000 Drapeau de la France FC Lorient Division 2 27 2 - - 1 0 - - 28 2
2000-2001 Drapeau de la France FC Lorient Division 2 26 2 - - 1 0 - - 27 2
2001-2002 Drapeau de la France FC Lorient Division 1 - - - - - - - - 0 0
2002-2003 Drapeau de la France FC Lorient Ligue 2 6 0 - - - - 1 0 7 0
Total sur la carrière 292 5 13 0 11 0 1 0 317 5

Notes et références

  1. Ludovic Billac, Philippe Le Brech et Denis Troch, DT Foot Le guide du football 2006-2007, Saint-Germain en Laye, DT Sport International, , 736 p. (ISBN 2-9515650-6-2), p. 31
  2. « Football : « Rennes, c'est l'exemple à suivre » », sur lorient.maville.com, Ouest-France, (consulté le )
  3. « Sylvain Rippoll. Discrétion et efficacité », Ouest-France,‎ (lire en ligne Accès payant [PDF])
  4. « Sylvain Ripoll - Fiche et statistiques », sur stade-rennais-online.com (consulté le )
  5. « Sylvain Ripoll met un terme à sa carrière », sur fclorient.net, (consulté le )
  6. « Au revoir Pouliquen, Rebonjour Gourcuff », sur fclorient.net, (consulté le )
  7. « Ripoll succède à Gourcuff », sur lequipe.fr, (consulté le )
  8. « Sylvain Ripoll nommé sélectionneur des Espoirs », sur lequipe.fr, (consulté le )
  9. « Euro Espoirs 2019. Sylvain Ripoll, sélectionneur des Bleuets : « Il faut tirer les bonnes analyses » », sur https://www.ouest-france.fr/,
  10. « Euro Espoirs. Sylvain Ripoll : « Il y aura des enseignements à tirer à tête reposée » », sur https://www.ouest-france.fr/,
  11. « JO 2021: RIPOLL ET LE GRAËT BLÂMÉS SUR TWITTER APRÈS LA PITEUSE ÉLIMINATION DES BLEUETS », sur https://rmcsport.bfmtv.com/,
  12. a et b  « Fiche de Sylvain Ripoll », sur footballdatabase.eu
  13. VIIes OSCARS UNFP - Simone, Trezeguet, Pédron et Fontaine à l'honneur in France Football, n°2718, 12 mai 1998, page 20.
  14. « Fiche de Sylvain Ripoll », sur LFP.fr

Liens externes