Klépierre

Klépierre
logo de Klépierre

Création 1990 (création déclarée)
Forme juridique Société anonyme à Directoire et Conseil de surveillance
Action Euronext : LI
Slogan Shop. Meet. Connect
Siège social 26 boulevard des Capucines, Paris
Drapeau de France France
Direction Jean-Marc Jestin, président du directoire ; Jean-Michel Gault, directeur financier - membre du directoire ; Beñat Ortega directeur des opérations - membre du directoire
Activité Immobilier commercial
Filiales Steen & Strøm
Effectif 1400 personnes (environ)
SIREN 352908867
Site web klepierre.com

Capitalisation 4 522 M€ (juillet 2020)
Chiffre d'affaires 1 242 M€ en (décembre 2019)
Résultat net 371.9 M€ (Décembre 2019)

Klépierre est un des principaux acteurs de l'immobilier commercial à l'échelle européenne, et le premier acteur européen spécialisé dans les centres commerciaux[1], avec un portefeuille évalué à 22 milliards d’euros fin 2020[2]. Il se compose de grands centres commerciaux implantés dans 57 métropoles et 10 pays d’Europe continentale, qui accueillent au total 1,2 milliard de visites par an[3]. Klépierre détient une participation majoritaire (56,1 %) dans Steen & Strøm, première foncière scandinave de centres commerciaux.

Klépierre a pour principaux actionnaires Simon Property Group (22%), un des premiers propriétaires mondiaux de centres commerciaux et APG (6,08%), fonds de pension basé aux Pays-Bas[4]. Klépierre est une Société d’investissement immobilier cotée (SIIC), cotée sur Euronext ParisTM, membre de l'indice CAC Next 20.

Histoire

Klépierre est née fin 1990 de la scission de Locabail-Immobilier, filiale de la banque Paribas[5]. Fin 1998, Klépierre réalise sa première acquisition d'un centre commercial en Italie et amorce son expansion à l'échelle européenne.

En 2000, Klépierre signe un accord avec le groupe Carrefour portant sur l'acquisition de 167 galeries commerciales en Europe. En 2002, le groupe se renforce en Italie avec l'acquisition de 11 galeries Carrefour et la constitution du premier gestionnaire italien de centres commerciaux (PSG) en partenariat avec Finiper.

En 2003, Klépierre opte pour le statut fiscal des Sociétés d'investissement immobilier cotées (SIIC)[6].

En 2004, Klépierre poursuit son développement avec l'achat de 6 centres en France, en Italie et en Espagne, 12 en Hongrie. Klépierre se développe également à travers sa filiale Ségécé. En 2005, avec 28 centres acquis, le groupe se développe dans les centres commerciaux. Klépierre réalise également son premier investissement en République tchèque (galerie Novy Smichov, Prague). Avec la création de Sogecaec au Portugal, le réseau des filiales de gestion s'étend. En 2005, Klépierre reprend quatre centres commerciaux en Pologne, ayant une surface de 98 240 m2. Le groupe investit également dans des projets de quatre centres commerciaux (deux en Pologne et deux en République tchèque).

Le , Klépierre acquiert, aux côtés du fonds néerlandais ABP, Steen & Strøm, la première foncière intégrée de centres commerciaux en Scandinavie, pour 2,7 milliards d’euros[7].

En , BNP Paribas cède 28,7 % du capital à la société Simon Property Group[8]. La même année, Klépierre inaugure St.Lazare Paris, l'espace commercial de la gare Saint-Lazare, deuxième gare européenne en matière de trafic[9]. Au mois d’octobre, la foncière ouvre Emporia à Malmö[10].

Le , Klépierre finalise la cession de 127 galeries marchandes à Carrefour et à des investisseurs institutionnels, à la suite de l’annonce de l’opération en . À cette occasion, l'agence d'évaluation financière Standard & Poor's a relevé la note de crédit de Klépierre à "A-", contre "BBB+" auparavant[11].

Le , Klépierre annonce une offre publique d’échange sur la société néerlandaise Corio, afin de créer un nouveau leader européen des centres commerciaux avec un patrimoine combiné composé de 182 centres commerciaux et évalué à 21 milliards d’euros[12]. Le , Klépierre fusionne avec Corio[13].

En , Klépierre acquiert le centre commercial Plenilunio à Madrid, où la société détient déjà les centres commerciaux La Gavia et Principe Pio[14]. En juin, Klépierre vend 9 centres commerciaux aux Pays-Bas pour 770 millions d'euros à l'entreprise foncière néerlandaise Wereldhave[15]. En décembre, Klépierre fait l’acquisition du centre commercial Oslo City, situé à proximité immédiate de Bjorvika, le nouveau quartier d'affaires de la capitale norvégienne, et de Karl Johans gate, sa principale rue piétonne commerçante[16].

En , BNP Paribas sort du capital de Klépierre en cédant sa participation résiduelle de 6,5 %[17]. Le , Klépierre fait son entrée au sein de l’indice CAC 40, remplaçant EDF[18].

Le , Jean-Marc Jestin succède à Laurent Morel en tant que président du directoire[19].

En 2017, Klépierre a inauguré l’extension/rénovation de Hoog Catharijne à Utrecht aux Pays Bas et de Val d’Europe à l’Est de Paris, et a acquis le centre commerciaux Nueva Condomina près de Murcia en Espagne.

Fin 2019, Klépierre a inauguré l'extension du centre commercial Créteil Soleil, 12 000 m2 comprenant 15 boutiques, 15 restaurants et 6 salles de cinémas en plus des 12 salles déjà disponibles.

Centres commerciaux européens

En 2017, Klépierre est implanté dans 57 métropoles et 10 pays. Le Groupe possède 150 centres commerciaux en Europe, principalement en France, Belgique, Scandinavie, Italie, Espagne et Portugal.

France

  • Créteil Soleil
  • Val d’Europe
  • Blagnac
  • Grand’Place
  • Saint-Lazare
  • Le Prado
  • Rives d’Arcins (Bordeaux Bègles)
  • Odysseum
  • Passages
  • Jaude
  • Les Sentiers de Claye-Souilly
  • Les Arcades Noisy
  • Belle Épine
  • Portet
  • Beau Sevran
  • Grand Littoral
  • Espace Coty
  • Courier
  • Les Passages Pasteur
  • Colombia
  • Beaulieu
  • Grand Sud
  • Roques-sur-Garonne
  • Écully Grand Ouest
  • Bourse
  • Metz Saint-Jacque
  • Centre-Deux
  • Champ de Mars
  • Le Millénaire
  • Le Merlan
  • Nice TNL
  • Avenir Drancy
  • Pontault-Combault
  • Place d'Armes
  • Saint-Orens
  • Art de Vivre
  • Les Deux Vallées
  • Mayol
  • Mondeville 2
  • Tourville La Rivière
  • Victor Hugo
  • Villiers en Bière
  • Mérignac Soleil

Italie

  • Porta di Roma
  • Milanofiori
  • Campania
  • Le Gru
  • Nave de Vero
  • Gran Reno
  • Il Leone di Lonato
  • Romagna
  • La Vele Millennium
  • Alle Valli
  • Acquario
  • Belforte
  • Cavallino
  • Grandemilia
  • Il Destriero
  • La Romanina
  • La Betulle
  • Le Corti Venete
  • Montebello
  • Pescara Nord
  • Rossini
  • Tor Vergata
  • Val Vibrata

Norvège

  • Oslo City
  • Gulskogen Senter
  • Maxi Storsenter
  • Metro Senter
  • Arkaden Torgterrassen

Pologne

  • Lublin Plaza
  • Poznan Plaza
  • Sadyba Best Mall
  • Rybnik Plaza
  • Ruda Slaska Plaza
  • Sonowiec Plaza

Espagne

  • Nueva Condomina
  • Plenilunio
  • La Gavia
  • Principe Pio
  • Maremagnum
  • Meridiano

Suède

  • Emporia Malmö
  • Kupolen
  • Marieberg Galleria
  • Galleria Boulevard
  • Allum

Allemagne

  • Boulevard Berlin
  • Centrum Galerie Dresden
  • Arneken Galerie Hildesheim
  • Forum Duisburg
  • Königsgalerie Duisburg

Pays-Bas

  • Hoog Catharijne
  • Alexandrium
  • Markthal
  • Villa Arena

Turquie

  • Akmerkez
  • Anatolium
  • Tekira
  • Terras Park

Portugal

  • Aqua Portimão
  • Espaço Guimaraes
  • Parque Nascente

Danemark

  • Field’s Copenhague
  • Bruun’s Galleri
  • Bryggen

Tchéquie

Belgique

  • L'Esplanade

Actionnaires

Au [2].

Nom %
Simon Property Group 22,00%
APG Asset Management 6,08%
Norges Bank Investment Management 5,08%
Klépierre (auto-détention) 5,07%
BlackRock Advisors 2,10%
The Vanguard Group 1,96%
Cohen & Steers Capital Management 1,60%
BlackRock Fund Advisors 1,31%
BNP Paribas Asset Management 1,12%
BlackRock Asset Management 1,03%

Activité de lobbying en France

Klépierre Management déclare à la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique exercer des activités de lobbying en France pour un montant qui n'excède pas 75 000 euros sur l'année 2018[20].

Notes et références

  1. « Immobilier commercial: Klépierre absorbe Corio pour devenir un géant du secteur », La Tribune,‎ (lire en ligne, consulté le )
  2. a et b « Klépierre », sur Zonebourse (consulté le )
  3. « Jean-Marc Jestin : Tout savoir sur Jean-Marc Jestin, Président du directoire de Klépierre », sur www.lsa-conso.fr (consulté le )
  4. « Fiche d'identité entreprise KLEPIERRE - Boursorama », sur www.boursorama.com (consulté le )
  5. La-Croix.com, « Klepierre, nouveau venu dans le CAC 40 », sur La Croix, (consulté le )
  6. « Les chiffres et les performances des SIIC | Pierrepapier.fr », Pierrepapier.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  7. « Centres commerciaux : Klépierre acquiert la première foncière scandinave - Immobilier », Hebdomadaire,‎ (lire en ligne, consulté le )
  8. BNP Paribas cède à Simon Property Group une participation de 28,7 % dans Klépierre S.A.
  9. « En un an, la gare Saint-Lazare est devenue un temple de la consommation », sur Mobilicités (consulté le )
  10. admin, « Klépierre : ouvre son dernier-né à Malmö », Le Revenu,‎ (lire en ligne, consulté le )
  11. « Klépierre finalise la cession de 127 galeries marchandes à Carrefour », Investir,‎ (lire en ligne, consulté le )
  12. LSA – Libre Service Actualités, « Klépierre et Corio vont créer un nouveau leader européen des centres commerciaux en fusionnant leurs actifs », lsa-conso.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  13. « Klépierre : la fusion avec Corio est effective », Boursier.com,‎ (lire en ligne, consulté le )
  14. Frédéric Dubessy, « Klépierre acquiert le centre commercial Plenilunio à Madrid », Econostrum | Toute l'actualité économique en Méditerranée,‎ (lire en ligne, consulté le )
  15. lefigaro.fr, « Klépierre cède 770M€ d'actifs aux Pays-Bas », Le Figaro,‎ (lire en ligne, consulté le )
  16. (it) « Une filiale de Klépierre acquiert un centre commercial à Oslo pour 336 M EUR », Il Ghirlandaio,‎ (lire en ligne, consulté le )
  17. « SCENARIO-Klépierre-La sortie de BNP Paribas ouvre les portes du CAC 40 », sur fr.reuters.com (consulté le )
  18. « Klépierre : entrée dans le CAC40 saluée », Boursier.com,‎ (lire en ligne, consulté le )
  19. LSA – Libre Service Actualités, « Jean-Marc Jestin, nouveau président du directoire de Klépierre », lsa-conso.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  20. « Fiche Organisation «  Haute Autorité pour la transparence de la vie publique », sur le site de la HATVP (consulté le )

Liens externes