Cap écologie

Cap écologie
Image illustrative de l’article Cap écologie
Logotype officiel.
Présentation
Co-présidents Corinne Lepage
Jean-Marc Governatori
Fondation
Fusion de AEI
Cap21
Positionnement Gauche à centre
Idéologie Écologie politique
Affiliation nationale Pôle écologiste
Site web capecologie.fr
Représentation
Députés européens
1  /  79

Cap écologie (CE ou ) est un parti politique français créé le issu de la fusion de Cap21 et de l'Alliance écologiste indépendante.

Histoire

Le , Jean-Marc Governatori lance une offre publique de partenariat à Corinne Lepage afin qu’un représentant de l’écologie indépendante soit présent au premier tour de l’élection présidentielle. Le candidat de l’Alliance écologiste indépendante propose à l’ancienne ministre un soutien réciproque et un apport de parrainages à celui ou celle des deux qui disposera ce jour du plus grand nombre de signatures. Jean-Marc Governatori a posé comme préalable un accord programmatique, et l’affirmation durable de l’écologie indépendante en France dans la perspective des législatives de 2012 et des élections locales de 2014[1].

Le , Cap21 et l’Alliance écologiste indépendante fusionnent afin de fonder Cap écologie[2],[3].

Positionnement politique

Le parti dit « promouvoir une écologie populaire, républicaine et responsable »[4].

Dirigeants

Bureau politique

Corinne Lepage et Jean-Marc Governatori, co-présidents du parti.

En 2021, le bureau politique du parti est composé comme suit[5] :

  • Co-présidents : Corinne Lepage et Jean-Marc Governatori ;
  • Secrétaires généraux : François Damerval et Patrice Miran ;
  • Membres : Béatrice Hovnanian, Rachid Mokran, Chantal Cutajar, Stéphane Gemmani, Fazia Hamiche, Charles Girardin, Caroline Regin, Ghislain Wisocinski, Salima Yenbou, Franck Poirier, Sophie Spennato, Jean Rapenne, Fanny Puppinck et Noël Dedji.

Délégués régionaux

Cap écologie compte les délégués régionaux suivants[6] :

Élus

Caroline Roose et Salima Yenbou, issues de l'AEI, sont élues députées européennes aux élections de 2019 sur la liste conduite par Yannick Jadot (Europe Écologie Les Verts). Elles siègent au groupe des Verts/Alliance libre européenne. Caroline Roose quitte Cap écologie dès , dénonçant la décision du parti de présenter une liste concurrente à celle d’autres formations écologistes aux élections régionales de 2021 en Provence-Alpes-Côte d'Azur[7].

Notes et références

  1. « Jean Marc Governatori propose un accord à Corinne Lepage », sur jeanmarcgovernatori.fr, (consulté le 28 février 2021).
  2. E. M., « Naissance de Cap écologie, l'action citoyenne », sur montceau-news.com, (consulté le 4 mars 2021).
  3. « Communiqué commun », sur alliance-ecologiste-independante.com (consulté le 2 mars 2021).
  4. « POLITIQUE : Cap 21 et l'Alliance écologiste indépendante fusionnent dans Cap Écologie », sur infos-dijon.com (consulté le 3 mars 2021).
  5. « Le bureau politique », sur capecologie.fr (consulté le 24 mai 2021).
  6. « Les délégués régionaux », sur capecologie.fr (consulté le 24 mai 2021).
  7. « Démission de l'Alliance écologiste indépendante et Cap Écologie », sur carolineroose.eu, (consulté le 10 mai 2021).

Voir aussi