Centre droit

Le centre droit est un positionnement politique entre le centre et la droite.

Histoire

Le fondement de ses valeurs se situe dans le christianisme ou l'humanisme laïque. Idéologiquement, il est plutôt fédéraliste au niveau européen[réf. nécessaire] (sauf pour les gaullistes sociaux mais ceux-ci ont beaucoup évolué sur ce sujet, la plupart ayant appelé à voter « oui » lors du référendum sur la constitution européenne de 2005) et se réclame d'un social-libéralisme, c'est-à-dire qu'il défend l'économie de marché, la propriété privée et des valeurs axées sur les libertés individuelles sans toutefois nier l'utilité d'un État régulateur mais limité[1].

En France en 2018, alors qu'Alain Juppé est près de quitter la vie politique, les termes " droite modérée " ou " droite libérale et humaniste " sont situés par ses soutiens au centre-droit[2].

En Europe occidentale, le centre droit regroupe des mouvements libéraux, démocrates-chrétiens, gaullistes sociaux et certains radicaux ou écologistes.

Regroupés au sein du PPE (Parti populaire européen), il représente le groupe le plus influent au sein de l'Union européenne. Cependant celui-ci, pour rester dominant, s'est ouvert à des partis nationaux qui ne partagent pas l'orientation fédéraliste initiale pour l'Union européenne.

L’appellation centre droit diffère cependant légèrement dans certains pays comme ceux de langue anglaise où elle désigne plutôt un parti de droite classique. Ainsi, aux États-Unis, le Parti républicain est considéré comme un parti de droite.

En France

En Europe

Dans le monde

Voir aussi

Notes et références

  1. Perspective centre
  2. Olivier Faye, « Au centre droit, l’impossible héritage d’Alain Juppé », Le Monde,‎ 8 septembre 2018[lire en ligne=www.lemonde.fr/politique/article/2018/09/08/au-centre-droit-l-impossible-heritage-d-alain-juppe_5352066_823448.html