Stade olympique de Chambéry rugby

SO Chambéry
Logo du SO Chambéry
Marque déposée 🛈
Généralités
Nom complet Stade olympique de Chambéry rugby
Surnoms Les éléphants
SOC
Fondation 1943
Couleurs Jaune et noir
Stade Stade Mager
(3 000 places)
Siège Mager 3, 505 route de la Labiaz
73000 Chambéry
Championnat actuel Nationale (2022-2023)
Président Yves Garçon
Entraîneur Cyril Villain
Horacio San Martín  (arrières)
Juan Pablo Orlandi (avants)
Site web soc-rugby.com
Palmarès principal
National[Note 1] Championnat D1 - Groupe B (1)
Championnat D2 (2)
Trophée Jean-Prat (1)
Championnat Fédérale 2 (1)
Challenge de l'Espérance (1)

Maillots

Kit left arm Larochelleleft.png
Crédit image :
licence CC BY-SA 4.0 🛈
Kit body Larochellekit.png
Crédit image :
licence CC BY-SA 4.0 🛈
Kit right arm Larochelleright.png
Crédit image :
licence CC BY-SA 4.0 🛈
Kit shorts.png
Kit socks Larochellesocks.png

Domicile
Kit left arm red hoops.png
Crédit image :
licence CC-BY-SA-3.0 🛈
Kit body collarwhite.png
Kit right arm red hoops.png
Crédit image :
licence CC-BY-SA-3.0 🛈
Kit shorts.png
Kit socks 3 stripes red.png

Extérieur

Actualités

Pour la saison en cours, voir :
Nationale 2022-2023
0

Dernière mise à jour : 20 septembre 2022.

Le Stade olympique de Chambéry rugby (SOC) est la section rugby à XV du club omnisports Stade olympique de Chambéry, en Savoie.

Fondé en 1943, il évolue pour la saison 2022-2023 en Nationale et appartient à la Ligue régionale Auvergne-Rhône-Alpes de rugby.

Historique

Les débuts du rugby à Chambéry

Chambéry au siècle dernier.

Le rugby débute à Chambéry en 1896 dans l'équipe du lycée sous le nom de SALC (Sport athlétique du lycée de Chambéry). En 1898 les lycéens créent l'Union sportive chambérienne (USC), ouverte à tous. En 1917 le club est remplacé par le Club sportif chambérien (CSC) qui naît de la fusion entre l'USC et l'Amicale sportive fondée peu avant la Première Guerre mondiale.

Champion de France Promotion 1933

Engagé dans les compétitions régionales, Chambéry remporte le championnat des Alpes de deuxième série en 1932 puis devient champion de France de Promotion (3e division) dès l'année suivante. Après une vingtaine d'années passées entre la troisième et la deuxième division.

Naissance du SOC

Les autorités de Vichy obligeant les clubs sportifs à se regrouper, une nouvelle fusion est ordonnée en 1943. Le Club sportif chambérien sert de base au nouveau club, baptisé Stade olympique chambérien.

Vice-champion de France de honneur 1947

Chambéry est finaliste du championnat de France honneur en 1947, battu 5-3 en finale par le FC Auch. Malgré cette place de finaliste, Chambéry n'est pas promu en première division. Il doit disputer une poule de brassage où seuls les deux premiers sont qualifiés et ne termine que troisième. En coupe de France, Chambéry atteint les huitièmes de finale, éliminé par forfait contre le Stade toulousain.

Le club joue donc encore en honneur (devenu deuxième division) entre 1948 et 1954.

Champion de France Excellence 1954

Le club remporte le championnat de deuxième division en 1954 contre l'US Bellegarde-Coupy mais n’accède pas à la première division.

Champion de France de deuxième division 1956

Le club remporte le championnat de deuxième division en 1956 contre Saint-Girons et accède pour la première fois de son histoire à l'élite.

Trente ans en première division (1956-1986)

Chambéry devient rapidement une place forte du rugby français au début des années 1960.

Vainqueur du challenge de l’Espérance 1960

Chambéry remporte tout d'abord le challenge de l’Espérance en 1960 tout en atteignant les quarts de finale du Championnat, éliminé par le FC Lourdes, futur champion de France.

Demi-finaliste du championnat 1961

L'année suivante, Chambéry termine en tête de sa poule et troisième club au niveau national en Championnat avec douze victoires, un nul et une défaite puis atteint les demi-finales sous la direction de son capitaine Georges Cassagneau. Il est battu 11-5 face à l'US Dax après avoir éliminé Mazamet 19-3 en quart. La même année, Chambéry perd son titre en Challenge de l'espérance, battu en finale par Graulhet.

En 1962, Chambéry termine quatrième de sa poule de Championnat derrière Graulhet, premier et Montauban, second et Grenoble, troisième puis est éliminé dès les seizièmes de finale par le Racing CF 5-3. Cette année là, Chambéry est admis à disputer le prestigieux Challenge Yves du Manoir[1]. Pour sa première participation, Chambéry termine quatrième de son groupe[2] et ne voit pas les quarts de finale.

Deuxième de sa poule derrière Périgueux en 1963, Chambéry dispute un dernier quart de finale de Championnat en 1963, perdu de justesse 6-5 contre Dax. En Challenge, Chambéry manque de peu la qualification, éliminé par Agen au nombre d'essais[3].

L'année suivante, Chambéry rentre dans le rang et manque la qualification tant en Championnat qu'en Challenge.

La rentrée dans le rang

Mais le club rentre ensuite rapidement dans le rang ne parvenant plus qu’à disputer deux seizièmes de finale de Championnat en 1969 et en 1972. Dans le même temps, Chambéry n'arrive pas à se qualifier en Challenge.

En 1973, Chambéry 53e club seulement au niveau national est relégué dans le groupe B d'une première division séparé en deux groupes de 32 clubs. D'autres part, Chambéry qui a participé aux 12 dernières éditions du Challenge Yves du Manoir mais qui a terminé dernier de son groupe lors des deux dernières éditions n'est plus invité à disputer ce prestigieux trophée[4].

L'année suivante, en 1974, Chambéry remonte alors que le Championnat est de nouveau disputé par 64 clubs.

En 1975, il se maintient de justesse dans l'élite qui est réduite de 64 à 40 clubs pour un point devant le Castres olympique, grâce notamment à une victoire 10-9 contre le RC Toulon du deuxième ligne international Alain Guilbert lors de l'avant-dernière journée.

Chambéry est relégué en 1976 puis remonte en 1977. Alors que le club est issu du groupe B, il se qualifie pour les seizièmes de finale aller-retour avec les clubs du groupe A mais est largement battu par Nice.

Après un an en groupe A en 1978, le club redescend malgré une victoire de prestige contre le Stade toulousain du troisième ligne international Jean-Claude Skrela[5].

En 1979, Chambéry ne parvient pas à remonter, troisième de sa poule derrière Périgueux et Castelsarrasin.

Champion de France groupe B 1980

Il remporte la première édition du championnat de France de 1re division groupe B en 1980 après avoir battu Albi 21-18 en demi et Angoulême 21-9 en finale[6]. À l'issue de cette saison ponctuée par une remontée en groupe A, Gilbert Brunat quitte le club pour le FC Lourdes avec qui il remportera le Challenge Yves du Manoir.

Il remontera donc en groupe A en 1981 mais est relégué après avoir terminé dernier de sa poule avec un bilan de trois victoires et quinze défaites. En fin de saison, l'ouvreur Jean-Michel Faucher quitte le club pour Aix les bains.

Chambéry passera ensuite cinq saisons en groupe B jusqu’en 1986 où il descend en deuxième division. En ballottage avec le Lyon OU lors de la dernière journée, Chambéry est relégué à cause d’une courte défaite à Châteaurenard 16-12. Hervé Chaffardon quitte alors le club pour le FC Grenoble où replacé plus tard au poste de troisième ligne aile, Jacques Fouroux en fera le capitaine des célèbres Mammouths de Grenoble[7].

Entre Fédérale 1 et Fédérale 2 (1987-2020)

Le club retrouve la première division groupe B pour une saison en 1990. Relégué après une dernière défaite à domicile contre Albi 21-20, il retrouve la deuxième division pour les deux années suivantes.

Puis il remonte en 1993 en groupe B2 malgré une défaite en demi-finale contre Céret. Chambéry restera ensuite en groupe B jusqu’en 1998 puis il descend en deuxième division, la quatrième niveau hiérarchique du rugby français.

Il remonte l’année suivante avant d’être relégué administrativement en 2003. Il remonte de nouveau immédiatement participant même aux playoffs en 2007 mais est de nouveau relégué en 2008 pour remonter un an en 2010 avant de passer trois saisons consécutives en Fédérale 2.

Champion de France de Fédérale 2 2013

Le SOC évolue en Fédérale 1 après avoir été sacré champion de France de 2e division fédérale en 2013.

Vainqueur du Trophée Jean-Prat 2016

Le club remporte le trophée Jean Prat en 2016[8].

Les chambériens échoueront à deux reprises à monter en Pro D2, une première fois en perdant en demi-finale en 2015 contre le Pays d'Aix RC, et une seconde fois en perdant la finale d'accession contre l'USON Nevers en 2017. Dès lors, le SOC entame une nouvelle politique, qui doit conduire le club en Pro D2, à long terme.

Intégration au championnat de France Nationale 2020

Lors de la saison 2020-2021, le SOC[9] intègre le nouveau championnat de France de Nationale[10]. Quatorze clubs dont le SOC sont ainsi retenus pour la première édition. Brice Mach, ancien talonneur international est recruté comme entraîneur des avants[11], remplaçant ainsi Michel Ringeval qui devient conseiller sportif[12].

Pour la saison 2021-2022 Cyril Villain présent dans le staff du FC Grenoble avec les internationaux Fabrice Landreau, Bernard Jackman en Top 14 et de Stéphane Glas en Top 14 et Pro D2 retourne au club pour devenir manager et remplacer Antoine Nicoud partant à la Section paloise[13]. Chambéry commence bien la saison et prend la tête du championnat avant finalement de terminer cinquième. Le SOC est éliminé en barrage (39-30), à l'extérieur face au SC Albi.

Historique des saisons

Identité visuelle

Couleurs et maillots

À domicile, le SOC porte un maillot noir et jaune. Lors des matchs à l'extérieur, les Chambériens jouent avec un maillot aux couleurs de la Savoie : rouge et blanc.

Après Canterbury, Kappa et Gilbert, c'est l'équipementier Erreà qui dote les équipes du SOC.

Palmarès

Palmarès du Stade olympique Chambéry rugby
Compétitions nationales Compétitions de jeunes
Championnat de France de 1ère division
  • Demi-finaliste (1) : 1961
Championnat de France de groupe B
  • Champion (1) : 1980
Championnat de France de 2e division
Trophée Jean Prat
  • Vainqueur (1) : 2016
Championnat de France de Fédérale 2
  • Champion (1) : 2013
  • Finaliste (1) : 1960
Challenge de l'Espérance
  • Vainqueur (1) : 1960
  • Finaliste (1) : 1961
Challenge de l'Amitié
  • Vainqueur (1) : 1999
  • Finaliste (1) : 1992
Challenge Latestaire
Championnat de France Belascain
  • Champion (1) : 2016
  • Finaliste (1) : 2015
Championnat de France Balandrade
  • Finaliste (1) : 2015
Championnat des Alpes Balandrade
Championnat des Alpes Teulière A
  • Finaliste (1) : 2018
Challenge Sud-Est Balandrade
  • Champion (1) : 2013
Finales
Compétition Date de la finale Vainqueur Score Finaliste Lieu de la finale Spectateurs
Championnat de France de 2e division FC Auch 5 - 0 SO Chambéry Stade Aimé-Giral, Perpignan
Championnat de France de 2e division SO Chambéry 14 - 6 US Bellegarde-Coupy Stade Lesdiguières, Grenoble
Championnat de France de 2e division SO Chambéry 6 - 3 Saint-Girons SC Stade de Saint-Ruf, Avignon
Challenge de l'Espérance SO Chambéry 12 - 9 Cahors Rugby Stade des Ponts-Jumeaux, Toulouse
Challenge de l'Espérance SC Graulhet 17 - 4 SO Chambéry
Championnat de France de 1re division groupe B SO Chambéry 21 - 9 SC Angoulême Stade Marcel-Michelin, Clermont-Ferrand
Challenge de l'Amitié Lyon OU 41 - 24 SO Chambéry
Challenge de l'Amitié SO Chambéry 28 - 17 SC Tulle
Championnat de France de 2e division fédérale SO Chambéry 6 - 6 (t-a-b, 7-6) SA Mauléon Stade de la Méditerranée, Béziers
Trophée Jean Prat SO Chambéry 34 -27 Avenir Valencien Stade de la Méditerranée, Béziers

Club sportif chambérien :

Compétition Date de la finale Vainqueur Score Finaliste Lieu de la finale Spectateurs
Championnat de France de 3e division Club sportif chambérien 12-3 FCY Rugby Stade Jean Brivot, Bourges

Personnalités du club

Présidents

  • Drapeau de la France Paul Meunier
  • Drapeau de la France Yves Garçon

Entraîneurs

Joueurs emblématiques

Il existe une catégorie consacrée à ce sujet : Joueur du SO Chambéry.
  • Daryl Williams 
  • Juan Manuel Mangione
  • Alexandru Savin

Effectif professionnel 2021-2022

Nom Poste Nationalité sportive Sélection en équipe nationale
Soulemane Camara Pilier Gauche Drapeau de la France France
Florent Lorenzon Pilier Gauche Drapeau de la France France
Ralph Poo Pilier Gauche Drapeau de la France France
Alexandru Savin Pilier Gauche Drapeau de la Roumanie Roumanie
Joaquin Dominguez Pilier Droit Drapeau de l'Espagne Espagne
Damien Jourdain Pilier Droit Drapeau de la France France
Cleopas Kundiona Pilier Droit Drapeau du Zimbabwe Zimbabwe
Théo Sauzaret Pilier Droit Drapeau de la France France
Gauthier Bruté de Rémur Talonneur Drapeau de la France France
Arthur Helmich Talonneur Drapeau de la France France
Julien Primault Talonneur Drapeau de la France France
Andras Bardos Deuxième Ligne Drapeau de la Hongrie Hongrie
Théo Gregeois Deuxième Ligne Drapeau de la France France
Romain Guyot Deuxième Ligne Drapeau de la France France
Makatuki Polutele Deuxième Ligne Drapeau de la France France
Raphaël Vieilledent Deuxième Ligne Drapeau de la France France
Martin Bertrand Troisième Ligne Drapeau de la France France
Maxime Cebe Troisième Ligne Drapeau de la France France
Thomas Coignat Troisième Ligne Drapeau de la France France
Adrien Crespy Troisième Ligne Drapeau de la France France
Pierre-Nicolas Dance Troisième Ligne Drapeau de la France France
Jean-Pierre Grimard Troisième Ligne Drapeau de la France France
Théo Lepage Troisième Ligne Drapeau de la France France
Waël May Troisième Ligne Drapeau de la France France
Hugo Deschaux Demi de mêlée Drapeau de la France France
Dylan Nocete Demi de mêlée Drapeau de la France France
Justin Phillips Demi de mêlée Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud
Jean-Luc Cilliers Demi d'ouverture Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud
Christian Lacombe Demi d'ouverture Drapeau de la France France
Thibaut Moreno Demi d'ouverture Drapeau de la France France
Mickael Blanc Centre Drapeau de la France France
Mosese Mawalu Centre Drapeau des Fidji Fidji
Côme Menissier Centre Drapeau de la France France
Wandile Mjekevu Centre Drapeau d'Afrique du Sud Afrique du Sud
Ben Neiceru Centre Drapeau des Fidji Fidji
Alexandre Zanin Centre Drapeau de la France France
Joris Fusier Ailier Drapeau de la France France
Thomas Gauci Ailier Drapeau de la France France
Thomas Hecquet Ailier Drapeau de la France France
Arthur Nennig Ailier Drapeau de la France France
Théo Velten Ailier Drapeau de la France France
Maël Moinot Arrière Drapeau de la France France
Thibaut Trotta Arrière Drapeau de la France France

Notes et références

Notes

  1. Seuls les principaux titres en compétitions officielles sont indiqués ici.

Références

  1. Mérillon 1990, p. 322.
  2. Mérillon 1990, p. 91.
  3. Mérillon 1990, p. 95.
  4. Mérillon 1990, p. 323.
  5. « Fiche Match Chambéry-Stade Toulousain 15-9 », sur www.stadetoulousain.fr (consulté le )
  6. Cahier de l'Équipe rugby 1981
  7. « On méritait de gagner ce titre », sur https://www.ledauphine.com,
  8. « Chambéry champion de France : "C'est énorme, inespéré !" », sur www.ledauphine.com (consulté le )
  9. « National : les quatorze clubs connus », sur lequipe.fr, L'Équipe, (consulté le ).
  10. « Comité Directeur : Les principales décisions », sur ffr.fr, (consulté le ).
  11. « Nationale. Brice Mach est nommé entraîneur du Stade olympique de Chambéry », sur actu.fr, (consulté le )
  12. « Michel Ringeval : « Il ne faut pas avoir de regrets » », sur www.ledauphine.com
  13. « Pro D2 : pourquoi l'entraîneur du FC Grenoble Cyril Villain rejoint Chambéry (Nationale) », sur www.ledauphine.com
  14. AFP, « La FFR décide de l'arrêt définitif de la saison des championnats amateurs », sur rugbyrama.fr, (consulté le ).
  15. Bastien Mathieu, « COVID-19 : arrêt des compétitions de rugby amateur pour la saison 2019-2020 », sur ffr.fr, (consulté le ).
  16. « Les archives depuis 1995 », sur www.sochambery.com/ (consulté le )
  17. Loïc Colombié, « #SportStory – Rugby / (EP1) M.Ringeval : Entretien avec «la migraine ». », sur le-mag-sport.com, (consulté le )
  18. Fabien Pomiès, « Chambéry : Thierry Lacroix et Benjamin Bagate ont signé », sur www.rugbyrama.fr, Rugbyrama, (consulté le )
  19. « Brice Mach, direction Narbonne ? », sur ledauphine.com,
  20. « Chaffardon a toujours la foi », sur https://www.ledauphine.com, (consulté le )
  21. Réginald Mouyan, « Frédéric Vélo: « Le FCG, c’était…le club » », sur http://lesportdauphinois.com, (consulté le )

Annexes

Bibliographie

  • SOC 20ème 1975-1976 : 20ème saison consécutive en première division, Chambéry, SOC rugby,
  • Chambéry ovale : Le magazine du SOC rugby, SOC rugby, (ASIN B0014N5HH8)

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • [Mérillon 1990] Jean Mérillon, Le Challenge Yves du Manoir : Histoire du rugby, Paris, Éditions Chiron, , 335 p. (ISBN 2-7027-0395X, BNF 35457960). Ouvrage utilisé pour la rédaction de l'article

Articles connexes

  • Sport en Pays de Savoie

Liens externes