Philippe Dintrans

Philippe Dintrans
Philippe Dintrans

Pas d'image ? Cliquez ici

Fiche d'identité
Naissance (65 ans)
à Tarbes (France)
Taille 1,80 m (5 11)
Surnom Le Lorrain
Poste Talonneur
Carrière en junior
PériodeÉquipe 
Stadoceste tarbais
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
1975-1991Stadoceste tarbais
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
1979-1990 France50 (12)
Carrière d'entraîneur
PériodeÉquipe 
1991-1992Stadoceste tarbais

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.

Philippe Dintrans est un joueur de rugby à XV, né le à Tarbes dans les Hautes-Pyrénées. Il occupait le poste de talonneur. International français à 50 reprises entre 1979 et 1990, il est également capitaine de l'équipe de France à douze reprises. En club, il joue avec le Stadoceste tarbais, disputant une finale du championnat de France en 1988.

Carrière

Il est pour toujours associé au Stadoceste tarbais qu'il rejoignit rapidement puisqu’il y est entré à l'école de rugby du club à l'âge de 10 ans.

Il y dispute son premier match en équipe première lors de la saison 1975-76 au stade Jules-Soulé contre la Section paloise à 18 ans.

Le , il est invité pour la première fois avec les Barbarians français pour jouer contre l'Australie à Toulon. Les Baa-Baas s'inclinent 21 à 23[1]. Sa carrière connu un coup d'arrêt brutal en 1984-85, victime d'un mauvais placage et d'une hernie discale lors d'un match contre Nice qui le priva de terrain pendant presque un an[2].

Toutefois, après une opération reussi, il retrouva son meilleur niveau et le , il joue de nouveau avec les Barbarians français contre le Japon à Cognac. Les Baa-Baas l'emportent 45 à 4[3]. Le , il est le capitaine des Barbarians français contre la Nouvelle-Zélande à La Rochelle. Les Baa-Baas s'inclinent 12 à 26[3].

Le , il joue son 4e et dernier match avec les Barbarians français contre la Nouvelle-Zélande à Agen. Les Baa-Baas s'inclinent 13 à 23[4].

Il termine sa carrière après dix sept saisons en première division lors du quart-de-finale 1991 perdu contre Bègles-Bordeaux (il inscrit le premier essai de son équipe). Il devient dès la saison suivante entraîneur du Stadoceste tarbais.

Il est surnommé « le Lorrain ».[réf. nécessaire]

Palmarès

En sélection

Carrière internationale

Philippe Dintrans dispute 50 matchs avec l'équipe de France, entre le à Christchurch contre la Nouvelle-Zélande et le à Auch contre la Roumanie[5]. Il inscrit douze points, trois essais. La France présente un bilan de 27 victoires, 20 défaites et trois nuls en sa présence[5].

Il dispute douze de ces 50 rencontres en tant que capitaine entre 1984 et 1990, présentant un bilan de six victoires, quatre défaites et deux nuls[6].

Dans le Tournoi des Cinq Nations, Philippe Dintrans fait partie de l'équipe qui réalise le Grand Chelem en 1981. Il remporte également l'édition 1980. Au total, il participe à sept éditions du Tournoi, en 1980, 1981, 1982, 1983, 1984, 1985 et 1989. Il joue 24 matchs et inscrit un essai[7].

Il participe également à la première édition de la coupe du monde, en 1987 où il dispute un match, contre la Roumanie[8].

Il fait partie du XV de France victorieux de l'équipe de Nouvelle-Zélande le à Auckland (24-19) sur la terre des 'All Blacks.

Décorations

Vie privée

Sa fille Camille est mariée avec le joueur du Stade toulousain Jean Bouilhou. Son fils Jean a joué au Tarbes Pyrénées Rugby, et joue [Quand ?] au Stade Bagnérais[réf. nécessaire].

Après carrière

Entraineur du Stadoceste tarbais[réf. nécessaire].

Il débute comme commercial chez Renault Bigorre pendant sa carrière de joueur puis est intégré au groupe EdenAuto. Il est promu directeur de Renault à Lourdes et ensuite muté, en , à la concession Toyota de Montauban (du groupe EdenAuto). En , il retrouve Tarbes en prenant le poste de directeur de la concession Renault, toujours du groupe EdenAuto[10].

Notes et références

  1. « Barbarian Rugby Club vs Australie », sur www.barbarianrugbyclub.com, Barbarians français (consulté le )
  2. Arnaud Briand 2003, p. 46.
  3. a et b « Barbarian Rugby Club vs Japon », sur www.barbarianrugbyclub.com, Barbarians français (consulté le )
  4. « Barbarian Rugby Club vs Nouvelle-Zélande », sur www.barbarianrugbyclub.com, Barbarians français (consulté le )
  5. a b et c (en) « Philippe Dintrans », sur en.espn.co.uk (consulté le ).
  6. (en) « Philippe Dintrans : As captain », sur en.espn.co.uk (consulté le ).
  7. (en) « Philippe Dintrans : Five/Six Nations », sur en.espn.co.uk (consulté le ).
  8. (en) « Philippe Dintrans : IRB Rugby World Cup », sur en.espn.co.uk (consulté le ).
  9. Décret du 18 avril 2014 portant promotion et nomination
  10. « Tarbes. L'ex-rugbyman Philippe Dintrans à la tête de la concession Renault », sur ladepeche.fr, .

Annexes

Bibliographie

  • [Briand 2003] Arnaud Briand, Les Stars françaises du Rugby, Hendaye, Dragons, Horizon Illimité, , 96 p. (ISBN 284787 048 - 2) Document utilisé pour la rédaction de l’article

Liens externes