Jean-Pierre Garuet-Lempirou

Jean-Pierre Garuet-Lempirou

Pas d'image ? Cliquez ici

Fiche d'identité
Naissance (69 ans)
à Lourdes (France)
Taille 1,77 m (5 10)
Surnom La Garuche, Le Professeur
Poste Pilier
Carrière en junior
PériodeÉquipe 
1969-1974FC Lourdes
Carrière en senior
PériodeÉquipeM (Pts)a
1974-1991
?
FC Lourdes
Stade montois
00? 0(?)
00? 0(?)
Carrière en équipe nationale
PériodeÉquipeM (Pts)b
1983-1990 France042 0(0)

a Compétitions nationales et continentales officielles uniquement.
b Matchs officiels uniquement.

Jean-Pierre Garuet-Lempirou (dit Le Professeur, ou Garuche) est un joueur français de rugby à XV, né le à Lourdes. Il mesure 1,77 m et son poids de forme était de 105 kg.

Joueur emblématique du XV de France, il est élu deux fois meilleur pilier du monde[1] dans les années 1980. Il est l'auteur d'une citation devenue fameuse : Un pilier dans une mêlée, c’est comme un pilier de cathédrale. S’il s’effrite, c’est tout l’édifice qui s’effrite.[2]

Biographie

Jean-Pierre Garuet grandit à Pontacq, où ses parents exercent la profession d'agriculteurs. Il prend ensuite à son compte un commerce de pomme de terre[3].

Jean-Pierre Garuet passe ses premières années de rugby en troisième-ligne, «  le plus beau poste du monde  »[3]. Il joue de 1969 à 1991 au FC Lourdes. Durant son service militaire à la base aérienne 118 de Mont-de-Marsan, il signe une licence militaire au Stade montois. Il se reconvertit en pilier. De retour à Lourdes, il s'impose au poste de pilier droit en équipe première durant la saison 1975-1976[4].

Il débute à ce poste en sélection nationale le face à l'Australie.

Il est le tout premier joueur du XV de France expulsé en match officiel. Le 21 janvier 1984, la France affronte l'Irlande au Parc des Princes lors du premier match du tournoi des cinq nations 1984. Pour sa première participation au tournoi, en remplacement de Robert Paparemborde, après un long travail d'usure, il décolle le pilier vedette irlandais Phil Orr à la 67e minute. Deux minutes plus tard, une échauffourée a lieu. Le troisième ligne irlandais John O'Driscoll adresse un uppercut à Garuet qui ne bronche pas et va se plaindre à l'arbitre gallois Clive Norling . Celui-ci expulse Garuet pour une supposée fourchette[5],[4]. Au banquet d’après-match, le Président de la Fédération française de rugby Albert Ferrasse qualifie publiquement Jean-Pierre Garuet « d’imbécile », après lui avoir en aparté garanti qu'il sera de la tournée d'été en Nouvelle-Zélande[3]. Choqué par le mot, le capitaine du XV de France Jean-Pierre Rives prend la défense de son équipier allant jusqu'à lui dédier le match. Garuet qui avait déjà été pénalisé en première mi-temps pour une faute contre un adversaire en l'air mais dont la carrière était jusque là vierge de toute sanction est suspendu de toutes compétitions pour trois mois par une commission de discipline[6].

Le , il est invité avec les Barbarians français pour jouer contre l'Écosse à Agen. Les Baa-Baas l'emportent 32 à 19[7]. Le , il joue de nouveau avec les Barbarians français contre l'Irlande à La Rochelle. Ce match célèbre le jubilé de Jean-Pierre Elissalde, les Baa-Baas l'emportent 41 à 26[8].

Il fut Président du Comité départemental des Hautes-Pyrénées en 1991, et du Comité régional en 1995, ainsi que vice-président de son club de toujours, et sélectionneur de l'équipe de France au début des années 1990.

Il a exercé la fonction d'adjoint au maire à Lourdes (Hautes-Pyrénées) jusqu'en 2014[3].

Palmarès

En club

Avec le FC Lourdes

(nb : ne participe pas aux finales)

En équipe nationale

Décorations

Notes et références

  1. Piliers de légende : Les Pyrénéens, le prof et l'élève. Article pp. 58-59 publié dans Midi olympique Magazine du lundi 5 décembre 2011 (cf p. 59).
  2. « Ils ont osé dire », sur www.rugbycoaching.fr (consulté le )
  3. a b c et d « Rugby : On a retrouvé... la Garuche, l’ex-terreur des mêlées », sur Le Monde.fr (consulté le )
  4. a et b « Garuet dit "Garuche" », sur ladepeche.fr,
  5. La fourchette consiste à planter ses doigts dans les yeux de l'adversaire
  6. Henri Garcia, « La fabuleuse histoire du rugby »
  7. « Barbarian Rugby Club vs Écosse », sur www.barbarianrugbyclub.com, Barbarians français (consulté le )
  8. « Barbarian Rugby Club vs Irlande », sur www.barbarianrugbyclub.com, Barbarians français (consulté le )
  9. Lourdes, une certaine idée du rugby, Jean Abadie, éd. Marrimpouey Jeunes (Pau), 1976, p.135-136
  10. Décret du 11 juillet 2003 portant promotion et nomination

Lien externe