North American Soccer League 1984

North American Soccer League 1984
Généralités
Sport football (soccer)
Organisateur(s) North American Soccer League
Édition 17e
Lieu(x) Drapeau du Canada Canada
Drapeau des États-Unis États-Unis
Date Saison régulière :
5 mai au 15 septembre 1984
Séries éliminatoires :
18 septembre au 3 octobre 1984
Nations Drapeau du Canada Canada
Drapeau des États-Unis États-Unis
Participants 9 franchises
Matchs joués 108 matchs + séries éliminatoires
Affluence 10 759 spectateurs de moyenne par match (saison régulière)

Palmarès
Vainqueur Sting de Chicago
Finaliste Blizzard de Toronto
Meilleur joueur Saison régulière :
Slaviša Žungul
Finale :
Manuel Rojas (match 1)
Patricio Margetic (match 2)[2]
Meilleur(s) buteur(s) Slaviša Žungul (50 points)[1]
Meilleur(s) passeur(s) Jean Willrich (20 passes)

Navigation

La North American Soccer League 1984 est la dix-septième et dernière édition de la North American Soccer League. Seules neuf équipes s'inscrivent au championnat. Les clubs sont répartis en deux poules géographiques.

Les quatre meilleures équipes (en nombre de points, toutes poules confondues) se qualifient pour la phase finale.

Comme dans d'autres compétitions organisées en Amérique (Ligue nationale de hockey ou NBA), il n'y a ni promotion, ni relégation, un système de franchises est mis en place. Une franchise change de nom à l'intersaison : les Strikers de Fort Lauderdale deviennent les Strikers du Minnesota.

C'est le Sting de Chicago qui remporte cette édition en battant en finale les Blizzard de Toronto, défaits pour la seconde année consécutive en finale. C'est le deuxième titre de l'histoire du club.

Les 9 franchises participantes

Voir l’image vierge

Localisation des clubs de la North American Soccer League 1984

  • Division Ouest
  • Division Est

Format

Les clubs sont répartis en 2 divisions. Toutes les équipes disputent 24 rencontres réparties comme suit :

  • 3 rencontres (deux à domicile et deux à l'extérieur) contre quatre équipes
  • 3 rencontres (une à domicile et deux à l'extérieur) contre les quatre autres équipes.

Les exceptions sont Golden Bay et Vancouver. Golden Bay ayant une réception de plus aux dépens de Vancouver.

  • Il n'y a pas de match nul. En cas d'égalité au bout de 90 minutes, une séance de tirs au but a lieu. Contrairement à une séance de tirs au but classique, les joueurs partent des 35 yards (environ 32 mètres du but) et ont cinq secondes pour tirer au but.
  • Le barème de points est le suivant :
    • Victoire dans le temps réglementaire : 6 points
    • Victoire aux tirs au but : 4 points
    • Défaite : 0 point
    • Un point de bonus est accordé par but marqué dans la limite de 3 buts par match.
  • Les champions de divisions et les deux meilleurs bilans restants se qualifient pour les séries éliminatoires.

Phase régulière

Division Est

Rang Équipe Pts J G Gt P Bp Bc Diff
1 Sting de Chicago 120 24 12 1 11 50 49 +1 44
2 Blizzard de Toronto 117 24 13 1 10 46 33 +13 35
3 Cosmos de New York 115 24 12 1 11 43 42 +1 39
4 Rowdies de Tampa Bay 87 24 8 1 15 43 61 -18 35
  • Qualification directe pour les séries éliminatoires
  • Wild-card pour les séries éliminatoires

Division Ouest

Rang Équipe Pts J G Gt P Bp Bc Diff
1 Sockers de San Diego 118 24 11 3 10 51 42 +9 40
2 Whitecaps de Vancouver 117 24 11 2 11 51 48 +3 43
3 Strikers du Minnesota 115 24 12 2 10 40 44 -4 35
4 Roughnecks de Tulsa T 98 24 10 0 14 42 46 -4 38
5 Earthquakes de Golden Bay 95 24 7 1 16 61 62 -1 49
  • Qualification directe pour les séries éliminatoires
  • Wild-card pour les séries éliminatoires

T : Tenant du titre


Résultats

Source : wildstat.com

Tableau de résultats
Résultats (▼dom., ►ext.) CHI NY TAM TOR GB MIN SAD TUL VAN CHI NY TAM TOR GB MIN SAD TUL VAN
Sting de Chicago 1-2 3-2 0-2 4-2 2-1 2-3A 3-2A 3-1 1-0 1-2 3-6 3-2
Cosmos de New York 0-5 1-0 2-1 0-1 3-4 3-1 3-1 2-1 5-1 2-1A 2-0 2-1
Rowdies de Tampa Bay 2-0 3-2A 1-0 2-1 1-2A 5-1 0-2 4-1 2-3 5-4 3-0 5-1
Blizzard de Toronto 0-1 4-0 9-3 5-3 2-0 2-1 2-0 1-2A 1-0 2-0 2-0 1-2
Earthquakes de Golden Bay 2-3 1-3 9-0 2-0 2-3 2-3A 4-1 2-3A 3-4 2-3A 1-2 1-3 3-2
Strikers du Minnesota 3-2 1-0 1-0 1-2 2-1 3-4A 1-0 3-2A 3-2 3-2 1-2 0-4
Sockers de San Diego 1-2 2-1 1-0 2-1 2-3A 0-2 3-2 2-1 4-0 5-1 6-0 3-2
Roughnecks de Tulsa 2-1 2-3 1-0 1-2 3-1 4-1 3-1 0-1 2-0 5-0 0-1 3-1
Whitecaps de Vancouver 1-0 2-1 3-0 2-1 5-3 3-2 2-0 3-2 4-5 5-3 1-2
  • Victoire à domicile
  • Match nul
  • Victoire à l'extérieur


A Quand un score est suivi d'une lettre, cela signifie que le match en question s'est terminé par une séance de tirs au but. Si le score inscrit est 3-2, cela signifie que l'équipe gagnante a remporté la séance de tirs au but après un match nul 2-2 à l'issue de la prolongation.

Séries éliminatoires

Règlement

  • Les champions de divisions sont qualifiés pour les séries éliminatoires. Les deux meilleurs bilans restants toutes divisions confondues également.
  • Chaque tour se dispute au meilleur des trois matchs, avec match aller et match d'appui éventuel sur le terrain de la tête de série la plus élevée. Chaque match doit avoir un gagnant. Au bout de 90 minutes, en cas d'égalité, une prolongation de 30 minutes a lieu. S'il y a toujours égalité, une séance de tirs au but a lieu.

Tableau

Demi-finales Soccer Bowl '84
18, 23 et 28 septembre 1984 1er et 3 octobre 1984
(1) Sting de Chicago 0 - 3 - 4
(4) Whitecaps de Vancouver 1ap - 1 - 3    
(1) Sting de Chicago 2 - 3
18 et 21 septembre 1984
    (3) Blizzard de Toronto 1 - 2
(2) Sockers de San Diego 1 - 0
(3) Blizzard de Toronto 2 - 1


Statistiques

Récompenses individuelles

Trophée Joueur Club
Meilleur joueur (saison régulière) Slaviša Žungul Earthquakes de Golden Bay
Meilleur joueur (finale) Manuel Rojas (match 1)
Patricio Margetic (match 2)
Sting de Chicago
Sting de Chicago
Meilleur buteur Slaviša Žungul Earthquakes de Golden Bay
Meilleur rookie Roy Wegerle Rowdies de Tampa Bay
Meilleur entraîneur Ron Newman Sockers de San Diego

Annexes

Notes et références

  1. Le classement du meilleur buteur est calculé de la manière suivante, 2 points pour un but et 1 point pour une passe.
  2. La finale ayant eu lieu sur deux matchs, il y a un homme du match pour chacun des matchs.

Liens internes

Liens externes